ON VIT UNE ÉPOQUE FORMIDABLE …. (Xavier Jésu)

Notre époque est devenue tellement schizophrène qu’elle est capable de soutenir le combat désespéré des indiens d’Amérique, massacrés entre 1620 et 1890, pour revendiquer (à juste titre) leurs traditions, leur culture, leurs croyances et, « en même temps », l’invasion migratoire que l’Europe entretient par pseudo-humanisme et idéologie mondialiste en finançant les ONG, néo-négrières des temps modernes.

 

ET POURTANT …

Souvenez-vous de ces très belles émissions de télé « Rendez-vous en terre inconnue » dont de but premier était de partir à la découverte d’un peuple dont la culture etblank les traditions sont menacées. Cette découverte s’effectuait via le regard d’une personnalité, qui acceptait de s’envoler pour une destination qu’elle découvrait une fois dans l’avion. Combien de larmes ont été versées à l’écoute des peuplades qui s’inquiètent de leur disparition progressive. Combien de fois avions nous cette douce envie d’embrasser les familles des villages perdus au milieu de nulle part, pour leur accueil, leurs sourire d’une pure sincérité, pour leur courage de vivre dans des conditions rudimentaires.

Tout ceci nous laissait un goût amer, un arrière-goût d’injustice et presque un sentiment de culpabilité alors que notre responsabilité était strictement limitée à notre vie confortable par rapport à ceux qui étaient poussés progressivement vers leur extinction.

blank

Nomade Maasaï utilisant une tablette tactile

 

 

Aujourd’hui, tout nous prépare à devenir les nouveaux « amérindiens » du continent européen, les aborigènes d’Australie ou les maasaïs du Kenya.

PETIT RAPPEL

L’Afrique comptait 100 millions d’habitants en 1900 et en compte maintenant 1,4 milliard.

Par ailleurs, l’Afrique subsaharienne disposerait d’une surface agricole utile de 1 050 millions d’hectares de terres.
En 2015 entre 190 et 230 millions d’hectares étaient exploités de façon pérenne.
Mais sur les 820 à 860 millions d’hectares non cultivés actuellement, seuls 200 à 250 millions d’hectares peuvent durablement l’être en tenant compte des contraintes environnementales. (Source https://www.fao.org/home/fr)

blank

Par comparaison, la France exploite près de 27 millions d’hectares pour une population d’environ 68 millions d’habitants.
Cela sous-entend que, proportionnellement, pour nourrir 1,4 milliard d’habitants, il faudrait 540 millions d’hectares exploités, donc plus du double de ce qui est fait actuellement.
Pour finir de vous démoraliser, la population africaine est estimée à 2,4 milliards en 2050… soit, en continuant ma logique, 1080 millions d’hectares exploités et donc le double de ce qui est réellement disponible…

Bon, résumons-nous : aujourd’hui l’Afrique pourrait nourrir sa population si elle exploitait la totalité de sa surface arable, soit environ 500 millions d’hectares.
Or elle n’en cultive que la moitié.
De ce fait, elle ne pourra nourrir que la moitié de sa population en 2050 même si elle rattrape son retard,.

Est-il vraiment nécessaire de faire un dessin ? Nous serons inexorablement submergés par une population africaine dont la progression est exponentielle.blank

Et cette immigration folle ne nous amène pas uniquement des « estomacs » à remplir, mais une culture, des mœurs et des coutumes très éloignées des nôtres.
Sans oublier qu’on importe aussi les conflits inter-ethniques qui font partie des grandes endémies du continent africain.

De mon point de vue, sans parler de régulation démographique comme on le fait avec les espèces animales, on pourra toujours déplorer les famines, le sous-emploi et la surconsommation des ressources de la terre.

Mais il parait que ce souci de limitation de la natalité mondiale est un thème d’extrême droite.
Donc, une fois de plus, on clôt le débat avant même de l’avoir commencé.

Xavier Jésu

13 novembre 2022

blank

blank

 287 total views,  3 views today

4.6 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
14 novembre 2022 22 h 09 min

Votre propos est réaliste,objectif et met le frisson .La régulation ,c’est ce qu’a fait la chine
pendant 50 ans elle était dans la misère et elle a compris …. mais elle,,oubliera encore de nouveau .L’afrique , elle, pour l’instant a sa soupape européenne qui est deja en surpopulation et en saturation technologique.
Je retiens seulement que l’homme malgré sa science ne retient pas les leçons du passé.
Tout cela effectivement n’est pas de bonne augure et ravive le proverbe.Quand il n’y a plus de foin dans le ratelier les chevaux se battent .La suite est connue.

Elisabeth Pasty
Elisabeth Pasty
14 novembre 2022 8 h 55 min

Nous nous sommes juste faits avoir par la domination du nouvel ordre mondial introduit par le très glorifié et eurocrate Jean Monet ami des USA, puis ancré par notre grand et passionné européiste VGE qui avait dit au sujet du référendum sur le traité de constitution européenne..je cite: « Si c’est Oui, nous dirons « allons-y !» ; si c’est Non, nous dirons « on continue ! » 

Last edited 12 jours auparavant by Elisabeth Pasty
MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
14 novembre 2022 22 h 20 min
Répondre à  Elisabeth Pasty

Il y a beaucoup de ça mais les vrais décideurs ne rendront jamais des comptes: C’est dommage
car il n’y pas que les génocideurs de sang qui sont responsables: il y a les DECIDEURS
qui conduisent à la venue des génocideurs de sang.Jamais condamnés pour ne jamais écouter les autochtones car ces DECIDEURS se lavent les mains de l’exaspération furieuse et folle des populations.Ce sont peut être de mauvais DIEUX .

Chingly
Chingly
16 novembre 2022 8 h 39 min
Répondre à  Elisabeth Pasty

Je souhaite de tout mon cœur qu’il soit en train d’expier tout le mal qu’il a fait…

Mar Soufflet
Mar Soufflet
13 novembre 2022 23 h 42 min

Et si on commençait par réduire les populations à la plus forte croissance, de gré ou de force, pour ne pas laisser l’Afrique aller à 2 Mrd d’habitants, et se retrouver les bras ballants à « chef, je crois qu’on a un problème », ben oui on a un pb, et qd on a un pb on cherche des solutions y compris les plus radicales Nous on nous réduit par la force la vitesse et le type de carburant, on nous impose le type de combustible de chauffage et les normes d’isolation pour réduire le CO2, on nous impose les impôts les… Lire la suite »

Chingly
Chingly
16 novembre 2022 8 h 40 min
Répondre à  Mar Soufflet

Bien d’accord avec vous…

Roger Galinié
Roger Galinié
13 novembre 2022 21 h 31 min

La solution pour que les peuples africains puissent rester chez eux, en y trouvant de l’emploi et de la nourriture, serait…

Vous ne trouvez pas ?

De recoloniser l’Afrique !

Le Réfractaire
Le Réfractaire
14 novembre 2022 1 h 14 min
Répondre à  Roger Galinié

C’est pourquoi, le wokisme me fait doucement rigoler- jaune, mais tout de même – lorsqu’il nous traite, nous les « blancos’ comme l’on dit dans les cités racaillisées, pour des racistes impénitents vis à vis de nos ex-colonisés dont les parents purent s’extirper de leur sauvagerie ancestrale souvent panachée avec une très nette propension au cannibalisme tribal, et d’éviter grâce à nos ascendants européens, d’avoir à procréer dix enfants par femme pour en voir un seul ou deux, voire trois maximum survivre jusque l’âge adulte… Mais patatra, ils ont aujourd’hui plus que le minimum d’aide sanitaire de notre part, sans pour… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
17 novembre 2022 13 h 24 min
Répondre à  Roger Galinié

C’est une bonne solution/Vraiment . Mais la chine je crois s’en occupe déja en investissant ,créant des voies ferroviaires, amenant l’électronique, les téléphones portables et les ordinateurs;Regardez bien à la télé dans certains reportages:ils ont tous des téléphones portables en plein « desert » derrière un camion d’ONG avec quelques 4*4 qui arrivent à la rescousse alors que chez nous aucune onde ne passerait malgré toujours plus de G . Peut être que ces chinois ne veulent pas qu’on marche sur leurs plates bandes et qu’ils virent peut être ceux qui les gênent par quelques influences pécuniaires sur ces états pourris dont… Lire la suite »

9
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank