EDITO 683 – L’Union des Patriotes est une urgence absolue !


Au hasard des échanges sur les réseaux sociaux, nous avons lu avec intérêt cette analyse de Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat : Le Naufrage de la Raison

Dans notre recherche constante de réunion de partis, d’associations, ainsi que d’hommes et de femmes de bonne volonté susceptibles de constituer une majorité de patriotes capables de remettre la France en ordre de marche, le diagnostic de Bruno Retailleau représente assez clairement ce que nous pensons et qui pourrait nous réunir.

Dans un an, le prochain scrutin concernera les élections européennes. Il se fera à la proportionnelle, un parti devant réunir un minimum de 5 % des voix pour obtenir des sièges. La désunion de la Droite Patriote ne sera donc peut-être encore qu’un demi échec, grâce à ce mode de scrutin, mais notre ardent devoir est maintenant de préparer sérieusement les élections législatives de 2027 (voire avant, dans le cas, toujours possible, de dissolution).  

Le trotskyste Mélenchon a su créer sans vergogne une union électorale et opportuniste de divers partis, de LFI aux écolos en passant par le PS et le PC, sans projet ni dessein commun, dans le seul but de remporter les élections législatives. On voit ce que ça a donné à ce jour pour la France…

Pourquoi notre mouvance patriote qui a, elle, de solides convictions et un véritable projet à partager, continuerait-elle de se présenter désunie alors qu’elle pourrait facilement se rassembler sur quelques sujets essentiels pour l’avenir de la France ? Et constituer ainsi une véritable alternance pour notre Patrie en souffrance ? 

Soyons nombreux à militer et à œuvrer pour la création urgente d’une Union des Patriotes !
N’oublions jamais que ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous sépare !

Marc Le Stahler

7 août 2023

11 Commentaires

  1. Monsieur Marc Le Stahler,

    Je rends hommage à votre travail et à vos sentiments patriotiques incontestables.
    Mais une Union des Patriotes pourquoi faire ?
    Si c’est une fois de plus pour tenter de s’allier dans une préparation des élections, alors vous le ferez sans moi. Pourquoi ?
    Le mal qui nous combattons est profond et les élections ne sont désormais qu’un décor de carton pour simuler une démocratie volée.
    Le système se l’est approprié et il n’en sortira rien. Si par hasard vous aviez raison, alors, il faudrait d’abord que tous les médias acceptent la représentation de chaque candidat comme cela devrait être fait et vous savez bien que cela commence par là.
    Rien ne se fera sans violence, car la violence est dans le camp des voyous et ils peuvent tout se permettre, même de faire croire à la démocratie…
    Il ne peut y avoir qu’un coup d’Etat qui effectivement serta violent, pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être.
    Tout le reste est du bla bla sans fondement.

  2. Nous n’avons personne ! Bien entendu, quant il s’agit de balancer quelques vérités évidentes, que nous connaissons tous, ils sont là, les Le Pen (Marion comprise), les Zemmour, les Philippot etc…
    Ils vivent sur notre dos, réclament des dons, ont une position plus confortable que nous (ils vont pas pointer en usine à 5h), et vivotent sur la destruction de la France, de l’Europe authentique et des peuples qui la composent.
    Ils sont incapables et refusent de prendre le taureau par les cornes, ce sont tous des traîtres !
    Même Marion, avec son école qui ne vaut rien, dont il ne sort rien, et qui vient faire une petite vidéo de temps à autre sur des sujets que nous connaissons déjà : chat gpt, les petites vieilles qui se font violer depuis au moins une bonne dizaine d’années (fds sert d’archives).
    Il n’y a personne, et je n’ai aucune confiance en ces doux-droitards comme Rochedy et compagnie, qui ne sont bons qu’à faire de la com.

    • Vous n’avez pas tort. Il y a bien un candidat très réaliste et bien renseigné qui est Mr Asselineau, mais il manque de charisme et se voit carrément boycotté par les merdias, ce qui est bon signe. Asselineau est un type très expérimenté, très clair dans ses explications, mais plus personne n’est capable de reconnaître un candidat sincère. Quant à Dupont-Aignant, c’est du même genre. Chacun veut aller au front tout seul et les égos empêchent les alliances. La droite français est dispersée et molle.
      Je suis toujours persuadé que des circonstances dramatiques et très graves feront sortir un outsider du bois.

      • Nicolas Dupont-Aignan a proposé une coalition des Patriotes, en précisant qu’il s’effacerait devant celui qui serait choisi comme chef (ou élu comme responsable). Combien lui ont répondu ? Marine Le Pen s’est empressée d’annoncer sa candidature à la Présidentielle de 2022 !
        Le projet a souvent été évoqué à Debout la France, sans succès.

  3. Zemmour s’est vu proposé la direction/présidence du CRIF en échange de sa candidature en 2027… Et il y réfléchit sérieusement. Franchement, vous le voyez sincère ? Lui aussi c’est de la comm. Je crains que les Français ne réagissent sainement et ne choisissent un outsider que quand le pays basculera carrément dans la guerre civile. Quand les pilleurs s’attaqueront aux particuliers dans les beaux quartiers, là ça sera sérieux.
    Pour le RN, vous avez raison. Bardella ne parle pas de quitter l’UE et soutient l’Ukraine !
    Quant aux LR, la droite molle ou guimauve, ils ont toujours soutenu la gauche plus ou moins indirectement.

    • Je ne voudrais pas être inutilement désagréable, mais enfin…

      Au vu du tombereau d’éloges qui sont venues de toutes parts encenser feu le général Jean-Louis Georgelin, je suis allé documenter ses états de service. J’ai donc consulté sa fiche Wikipédia, dont je n’imagine pas que le grand homme ne l’aurait pas faite immédiatement corriger si elle avait comporté la moindre erreur ou oubli.

      Et alors là, quelle n’a pas été ma surprise au vu de son immense placard.

      Décorations françaises :

      Légion d’honneur (à ce niveau-là, c’est automatique, ils l’ont tous, s’il ne l’avaient pas ils seraient complètement à poil, c’est le minimum minimorum), mérite (c’est une décoration civile, c’est-à-dire rien du tout ou à peu près du point de vue militaire. On la donne à qui la demande), médaille de l’OTAN, médaille commémorative ex-Yougoslavie (là encore deux breloques qui ne veulent strictement rien dire de la valeur personnelle de l’intéressé, il suffit d’en voir été), Palmes académiques, arts et lettres. Et en plus, il les portait. Sans blague mon général ?

      Aucune médaille militaire reçue au péril de sa vie. Aucune médaille attestant de sa valeur au combat.

      Même pas la croix de la Valeur militaire, même pas la médaille militaire pourtant accessible à titre exceptionnel aux officiers généraux. Pas de croix du Combattant non plus, pourtant ouverte à ceux qui ont combattu en ex-Yougoslavie. Bref zéro.

      Décorations honorifiques étrangères :

      Alors là, il les avait toutes et surtout, et surtout, il les affichait toutes. Manifestement, le type avait voyagé et il avait su se faire décorer partout où il était passé. Il y en a qui collectionnent les Pokemons, lui c’était les breloques.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Georgelin

      Ci-dessous, le placard du général :

      Décorations françaises
      Grand-croix de la Légion d’honneur Grand-croix de la Légion d’honneur (décret du 12 avril 201019)
      Grand-croix de l’ordre national du Mérite Grand-croix de l’ordre national du Mérite
      Commandeur de l’ordre des Palmes académiques Commandeur de l’ordre des Palmes académiques
      Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres
      Médaille commémorative française, agrafe « Ex-Yougoslavie »
      Médaille de l’OTAN pour l’ex-Yougoslavie
      Décorations étrangères. (Ne riez pas.)
      Grand-croix de l’ordre de Bernardo O’Higgins (en) (Chili)
      Grand-croix de l’ordre du mérite militaire (Maroc)
      Grand-croix avec épées de l’ordre pro Merito Militensi (ordre souverain de Malte)
      Grand cordon de l’ordre de l’Excellence (Pakistan)
      Grand-croix de l’ordre des services distingués militaires (Singapour)
      Grand-croix du Mérite de l’ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem (Vatican)
      Grand officier de l’ordre du roi Abdelaziz (Arabie Saoudite)
      Grand officier de l’ordre du Mérite de la République italienne
      Grand officier de l’ordre de Saint-Charles de Monaco
      Grand officier de l’ordre militaire de Saint-Benoit d’Aviz(Portugal)
      GER Bundesverdienstkreuz 4 GrVK Commandeur de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne
      Insigne Commandeur de l’ordre de Léopold Commandeur de l’ordre de Léopold (Belgique)
      Commandeur de l’ordre du Mérite du Bénin Commandeur de l’ordre du Mérite du Bénin
      Commandeur de l’ordre national de la Croix du Sud du Brésil
      Commandeur de l’ordre du Mérite centrafricain Commandeur de l’ordre du Mérite centrafricain
      Commandeur de la Legion of Merit (États-Unis)
      Commandeur de l’ordre d’Isabelle la Catholique (Espagne)
      Commandeur de l’ordre du Mérite de la république de Hongrie
      Commandeur de l’ordre national du Mali
      Commandeur de l’ordre de la Valeur (Cameroun)
      Bande de l’ordre de l’Aigle aztèque (Mexique)
      Commandeur de l’ordre national du Niger
      Commandeur de l’ordre du Mérite Commandeur de l’ordre du Mérite (remise en 2012 par l’ambassadeur Tomasz Orłowski)20.
      Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, version militaire (Royaume-Uni)
      Commandeur de l’ordre national du Tchad Commandeur de l’ordre national du Tchad
      Pour couronner le tout, le général était franc-maçon, admis au dîner du Siècle et proche de Macron. Une grande gueule, un placard tout en toc pour cirer les pompes d’un Président immature, amateur de déguisements et de panoplies, lui-même tout en toc. Bref, un m’as-tu vu, un homme à la recherche des honneurs, un courtisan sans aucune valeur militaire reconnue par des décorations reçues au péril de sa vie. Le parfait fonctionnaire qui n’a jamais fait la guerre, le prototype de la baderne devenue général. Sans vouloir être désagréable, et sans vouloir déplaire à ceux qui vénèrent étoiles et galons, le général était un glorieux sans gloire, le prototype actuel du militaire français de haut rang sur lequel on peut compter pour nous faire perdre toutes les guerres.

      Je n’ai moi-même ni valeur ni honneur militaire. Je m’autorise toutefois ces commentaires parce que j’ai connu un modèle de héros militaire en la personne de mon père. Tôt engagé dans l’armée d’Afrique, comme quelques jeunes de sa génération, il avait pris tous les risques pour son pays. Il avait été un des officiers les plus décorés de son temps. Pourtant et c’était très mal vu, il ne portait sur son uniforme que la Légion d’honneur dont il avait été le plus jeune officier décoré au péril de sa vie.

      Soldats de la 9e DIC et du glorieux RICM, régiment le plus décoré de France, ils avaient combattu en Tunisie, libéré la Corse, l’île d’Elbe, débarqué à la Nartelle, libéré Toulon, libéré la vallée du Rhône, l’Alsace (terribles combats de la forêt de la Hardt). Ils étaient arrivés les premiers sur le Rhin, et jusqu’en Allemagne où ils avaient été stationnés à Constance.

      Ensuite, plusieurs séjours en Indochine où il avait commandé un peloton de vedettes fluviales au Tonkin. L’escadron de vedettes fluviales du RICM avait été exceptionnellement décoré à l’ordre de l’armée de mer.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Régiment_d%27infanterie_chars_de_marine

      Et pour finir, guerre d’Algérie, la plus dégueulasse selon lui et bien qu’il n’ait pas participé au Putsch la placardisation qui s’en était suivie. De Gaulle ne voulait plus de héros ni de glorieux anciens à des postes de responsabilité dans l’armée française, seulement des fidèles totalement à sa dévotion.

      Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, même si certains généraux sauvent encore l’honneur – ceux-là sont obligés de se taire et de donner le change avant de pouvoir parler une fois en deuxième section – l’armée française est commandée par des carriéristes dont très peu ont réellement participé à des combats au péril de leur vie et dont aucun n’a réellement connu la guerre, la vraie. Depuis la guerre d’Algérie, les officiers de haut rang sont sélectionnés non pas sur leur valeur militaire mais sur leur absolue inféodation aux politiques. C’est malheureusement une des conséquences du putsch des généraux, plus d’hommes capables de dire non à la tête des armées. Rien qui permette d’envisager sérieusement la haute intensité comme on la découvre en Ukraine et encore moins de venir déposer un pouvoir devenu totalement illégitime et tyrannique.

      Pas de bol, l’homme qui savait tout, le gros bourrin incompétent qui voulait faire fermer sa gueule à l’architecte en chef des bâtiments historiques, le surhomme de 75 ans qui se croyait encore capable de partir en solo se sera bêtement cassé la gueule sur un banal chemin de montagne.

      Bref, toute une synthèse de notre époque.

      Martin Moisan

  4. Demandez à Monsieur Retailleau ce qu’il pense du programma de gouvernement de MINURNE que tout un chacun peut lire sur le site .

    • Il bottera en touche comme tous ceux qui veulent diriger le pays. Non ! il nous faut la guerre civile au plus vite ! au moins, on saura dans quel camp s e trouve ces personnages dégénérés !

  5. Oui, bien d’accord sauf que….il n’y a que Zemmour qui le veuille vraiment.
    Retailleau je veux bien mais il est bien le seul, les autres sont à voile et à vapeur et le RN je pense que c’est un parti qui n’est pas fiable, eux s’adaptent aux conditions climatiques du jour.
    Seul La Défense de notre civilisation peut nous rassembler, enjeu majeur et de Zemmour.
    Quand on regarde les prises de position du RN à Bruxelles, j’ai peur.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.