LE TEMPS SUSPENDU… (Pierre Duriot)

Tout va bien, le bateau coule normalement. 

C’est un peu ce qui peut illustrer la réflexion qui suit de Pierre Duriot sur ce qu’est devenu la France de Macron. 

Les photos du prince en jet ski à Brégançon ont un effet suspensif sur l’actualité et il faut y voir un genre de distraction organisé, parce qu’en réalité, la torpeur habituelle de l’été est en trompe l’oeil. Les affaires africaines, les rodomontades ukrainiennes, la cocotte-minute des banlieues, le déversement à gros flots d’hommes africains sur les côtes européennes et les incertitudes énergétiques ne sont pas négociées, mais bien occultées et la rentrée devrait être compliquée, sans doute encore plus que d’habitude.

Pendant que l’engin présidentiel fait des ronds dans l’eau, les révélations sur la réalité du Covid et des vaccins continuent d’avancer, les surmortalités européennes et européennes inexplicables également. Et malgré les apparences, aucun des dossiers chauds ne trouve de solution. Il y a bien ce projet d’inclusion de la Russie dans de futures négociations de paix, par le chinois Xi et le saoudien Ben, signe évident que la défaite de l’Ukraine est actée. Depuis le temps qu’elle est évidente, il faudra avoir décimé la population ukrainienne entière, pour ne pas avoir à avouer que les médias nous ont menés en bateau depuis le début. Par quels artifices de langages devrons-nous en passer pour nous faire expliquer que oui, mais non, ils ne nous ont pas trompés ?

La réalité est que notre président et notre pays n’ont plus aucune prise sur les dossiers en cours. La France est dépassée en Afrique, en Ukraine, sur les dossiers énergétiques, alimentaires et de défense. Macron ne fait que gesticuler en pure perte et maintenant, ça se voit bien. Pierre de Gaulle clame qu’ils ont tué la France de son grand-père… oui. Le barycentre de la géopolitique est définitivement passé à l’est et les BRICS sont le nouveau pôle de la planète. Au RPF, nous l’avons toujours expliqué : historiquement, il y a un axe USA, Europe, Russie. Ces américains qui sont des migrants européens, ces Russes précédemment très francophiles et nous, aurions de grandes choses à faire ensemble. Mais il nous a été enseigné la haine de l’ennemi russe, qui est en réalité, notre frère. L’ennemi est ailleurs et à s’être trompés de cible, nous sommes partis pour des heures sombres. Notre seule chance désormais est d’être invité à la table des négociations de paix avec tout le monde et d’y faire bonne figure. Mais pour cela, il nous faudra quelqu’un d’autre qu’un petit homme fluet sur un engin de plage…

Pierre Duriot

7/8/2023 

7 Commentaires

  1. Celui qui pourra sauver la France est malheureusement interdit d’antenne par les médias aux ordres. Pour l’écouter, il y a son site internet UPR . Ses analyses de la France et de la situation actuelle de l’Europe et du monde ne sont que vérité.

    • Un enfant ça se dresse ! et Macron n’a jamais été dressé puisque ses parents ont accepté son “détournement de mineur” …… Faut pas être très intelligent pour accepter cela ! On en voit le résultat aujourd’hui ! Plus il reçoit de gifles et plus il est heureux ! La France coule mais les Gaulois sont en vacances. Une fable de La Fontaine résume la situation : la cigale et la fourmi ….. L’automne va être terrible ! et ne parlons pas de l’hiver à venir !

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.