LA FRANCE, DE CHARYBDE EN SCYLLA (Jacques Myard)

Message de Jacques MYARD
Membre Honoraire du Parlement
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République
Président de l’Académie du Gaullisme

Qui y a-t-il donc de pourri en ce Royaume de France ?

Non, ce ne sont pas là les paroles de Hamlet qualifiant le Royaume du Danemark, mais bien les interrogations que nombre de Français, sinon la majorité de nos concitoyens, expriment avec lucidité sur la situation française, tant sur le plan national qu’international.

Le Navire France vogue sans cap dans la tempête des événements, les subissant à chaque épreuve, à chaque coup de tabac dans une mer hostile !

L’insécurité est perpétuelle : chaque jour des innocents, des enfants mêmes meurent dans les fusillades des trafiquants qui se livrent une guerre sans pitié.

Le Ministre de l’intérieur, à chaque fois, joue les gros bras, dépêche le Raid dans les banlieues hors de contrôle. Or, il s’agit d’un simple cautère sur une jambe de bois car la police ne peut pas résoudre le laxisme de l’État pour lutter contre ce fléau que les bobos salonnards qui prônent la légalisation du cannabis appuient à leur insu. C’est là une faute qui conduira à une surenchère des addictions – l’exemple américain le prouve amplement.

Les défenseurs et promoteurs de la légalisation mettent en avant que la répression française serait inefficace. Cet argument est risible car il n’y a pas de répression, la Justice se bornant à des rappels à la loi ; s’il y a des trafiquants c’est qu’il y a des consommateurs !

Ajoutons que la Justice fait parfois preuve d’une idéologie étonnante, et qu’elle n’est pas exempte de dérives dont le fameux « mur des cons », dans toutes les mémoires.

La violence ordinaire gagne nos banlieues jour après jour, et si la police use de la force légitime que lui confère l’état de droit, c’est les policiers qui sont les suspects et risquent les foudres de la justice ; l’incarcération d’un policier à Marseille constitue une très grave remise en cause de l’ordonnancement des institutions. Cela ne signifie pas que les policiers soient au-dessus des lois, les juges non plus !

L’immigration se poursuit, nos frontières sont des passoires, le gouvernement se propose même de légaliser les migrants en situation irrégulière pour répondre à des professions en recherche de personnels, ce qui constitue un appel à l’immigration incontrôlée.

Les rodomontades du gouvernement qui prétend expulser les immigrés condamnés à quitter le territoire sont tout simplement risibles ! Ce sont là, comme répondit Hamlet à Polonius qui l’interrogeait pour savoir ce qu’il lisait, « des mots, des mots, des mots ».

La « Com » est malheureusement la seule politique permanente du gouvernement.

L’épisode ” Montjoie-Saint-Denis” avec les chefs politiques des oppositions confirme qu’Emmanuel Macron est accro à la “Com” noctambule, mais de jour comme de nuit c’est toujours de la Com. Pour relever les défis de la France, il faudra que les Français élisent un vrai président qui rompe tout lien avec les oripeaux idéologiques de la Macronie.

Sur le plan international, la France a disparu, alors que le Général de Gaulle ne ménageait pas sa peine pour que la France tienne son Rang dans le concert des Nations.

En Afrique, en Europe, la France a abandonné toute volonté de conduire et de défendre une politique étrangère indépendante conforme à ses intérêts, à sa culture, à son histoire, afin de maîtriser son destin et d’assurer son avenir.

Elle est inféodée aux États-Unis dans le conflit ukrainien, alors qu’il est nécessaire de prendre en considération la globalité du continent européen et de rechercher une solution diplomatique à cette guerre par proxy qui ne peut être gagnée ni par un camp, ni par l’autre.

En Afrique, la France subit revers après revers, jouet des manipulations de la milice Wagner que Paris n’a pas osé contrer militairement, alors qu’elle en avait les moyens au Mali ou au Burkina-Faso, de peur d’être accusée de renouer avec la France-Afrique.

Dans ce déclin, on aurait tort de sous-estimer l’effet des comportement et propos stupéfiants d’Emmanuel Macron qui a perdu toute dignité à Kinshasa où les médias nous ont montré un président débraillé, buvant de la bière à la bouteille, la nuit, parmi un groupe de Congolais.

Ses « bons mots » sont des florilèges de mépris pour les Africains respectueux de l’autorité pour lesquels le chef doit rester digne, ce que E. Macron n’incarne pas. Sans mentionner son affirmation répétée selon laquelle « la France a commis un crime contre l’Humanité lors de la colonisation », propos repris à l’envi par tous nos « amis » en Afrique comme la Chine ou la Russie : CQFD !  

Sa politique européenne est pétrie d’idéologie et d’utopie, tel le prétendu couple franco-allemand, un leurre ; l’Allemagne domine l’Union européenne et n’a de cesse d’y défendre ses conceptions, notamment en matière nucléaire, avec l’objectif de casser la filière nucléaire française, ce qu’elle obtenu avec l’usine à gaz de l’ARENH qui pénalise gravement EDF.

Elle ne défend pas sa langue, à Bruxelles ou ailleurs. Le Président de la République lui-même « s’abandonne aux délices trompeurs » du globish, oubliant que la langue française est un moyen d’influence sans pareil, un moteur de la Francophonie.

Il ne s’agit là que d’un résumé largement incomplet. Cette situation exige un changement radical de politique, une politique fondée sur le rétablissement de notre souveraineté nationale, socle de nos libertés collectives, seules garantes de nos libertés individuelles.

Rien n’est inéluctable ; gardons toujours en mémoire la phrase d’espoir du Général de Gaulle :

« Vieille France accablée d’Histoire, meurtrie de guerre et de révolutions, allant et venant sans relâche de la grandeur au déclin, et redressée, de siècle en siècle, par le génie du renouveau. »

Ce renouveau dépend de nous et de nous seuls, pour servir la Nation ! »

Jacques Myard

1 septembre2023 

 

14 Commentaires

  1. Ce type nous rabâche les oreilles avec de Gaule ! C’est un tsunami qu’il faut pour chasser tous ces vendus de politicards et faire table rase partout dans le monde ! Il faut une révolution politique mondiale sans état d’âme vis à vis de ces traîtres.

  2. Il me semble bien sibyllin ce résumé car la situation est plus grave que cela.
    Les Français sont inconscients car ils ne peuvent pas, ne veulent pas penser que leur pays peut être malade à ce point. La France ne vogue plus dans la tempête, elle sombre carrément. La Justice est le maillon faible car elle juge plus par idéologie que par la loi. Elle est magnanime avec les agresseurs et dure voire insultante avec les victimes. Les Policiers ne sont pas soutenus par la justice et nombre de fonctionnaires participent au naufrage en ne sortant pas de leur zone de confort (comme les Français) et en collaborant avec le pouvoir au détriment des Français. “Je protège ma carrière et après moi le déluge” est leur crédo.

    Aux USA, ils en sont dans certains états à considérer que les vols en dessous de 450$ sont des petits délits sans condamnation ; et la loi vient de passer à 950 $ tant les prisons sont pleines, ce qui provoque des razzias chaque jour dans les commerces sans que personne n’ose bouger. Tous les matins, à San Francisco ou LA et d’autres grandes villes, des ambulances spéciales ramassent les morts par surdose sur les trottoirs ; et ce n’est pas quelques dizaines…
    La France va suivre ce chemin. Les USA sont maintenant appelés “The walking dead country”, et bientôt la France aussi, comme l’Europe, car nos gouvernants s’en foutent complètement. Tout n’est que com et paroles, voire délires.
    Quoi qu’on en ait dit, le Royaume Uni se porte bien économiquement après son Brexit ; les données économiques que l’on cache sont édifiantes. L’UE est bien un trou noir provoqué par les USA.
    Et les Français laissent faire, ce qui en fait des complices. Pour l’instant les émeutes s’attaquaient aux commerces, mais bientôt elle s’attaqueront aux particuliers qui seront alors arrachés à leur zone de confort individualiste égoïste. Comme dit Renaud Camus : “Je ne suis pas pour la violence”. Mais qu’il ne s’inquiète pas, elle viendra à nous tant qu’on accepte ce chaos actuel qui croît chaque jour.

  3. Entièrement d’accord avec vous Monsieur MIYARD. Car c’est depuis le départ de de Gaulle que la France fout le camp ! Chaque Président venu après lui s’est attaché à casser un petit morceau, la palme revenant d’abord à Frnçois MITTERRAND, et puis après l’an 2000 à tous ceux qui sont passés par l’Elysée. Ne parlons même pas de Macron et de sa bande de pourris car ils sont tous à jeter à la mer ou à mettre au bagne de Cayenne sous “la protection. Quand un chirurgien fait face à un cancer, il tente de l’éradiquer par n’importe quel moyen ! je pense que le peuple devrait faire pareil avec tousces rats nauséabonds ! Etmalgré mes 86 ans, s’il fallait retourner au combat comme pendant la guerre d’Algérie, je crois bien que j’y retournerai …. j’y trouverai bien quelque chose à faire ! Mais, pour QUE VIVE LA FRANCE, il nous fait éliminer tous ces pantins qui la détruisent !

    • EXACT! Je suis tout à fait et pleinement de ton avis: Marjan Monti
      Il est de fait que François Mitterrand, décoré de la francisque du Marechal Pétain et résistant de la dernière seconde; nous a fait son coup de Jarnac!

  4. Merci Monsieur Jacques Myard pour cette analyse qui nous laisse à penser qu’il n’y a pas de quoi être Fiers d’être Français aujourd’hui. Difficile d’espérer ce renouveau, alors que les Français votent de plus en plus pour le pire ! HS mais je tiens à saluer ici, l’ARMENIE qui se bat pour rester debout, sauver ses origines chrétiennes de dix siècles, ses traditions, son goût pour les Arts (musique et chants). L’émission “le grand échiquier” consacrée à l’Arménie et à son peuple nous a offert une sacrée leçon de ce qu’est la dignité, l’esprit de survie alors qu’elle est gravement menacée par la Turquie et l’Azerbaïdjan.

    • Les Français revoteront soit pour Micron, soit pour un de ses amis de la bande mafieuse, comme Attal, Darmanin, ou Edouard Philippe, tous labellisés “incapables”, mais tous prêts à prendre la succession de Micron. De toute façon les votes seront truqués, comme d’habitude.
      Non, la seule solution est que les Français prennent les choses en main eux-mêmes, si possible avec l’armée et les forces de l’ordre qui, les deux, ne montrent pour l’instant pas un grand patriotisme

      • Parlons-en de l’Armée … Ses généraux se contentent d’écrire des bouquins pour arrondir leur fin de mois. Quant aux Forces de l’Ordre, elles ont quand même manifesté leur colère en se faisant porter “pâles”. Macron et sa clique ont d’ailleurs eu le trouillomètre à zéro.

      • car les dé-putes sont des gamelards et ont trop peur de perdre leur bol de soupe nauséabonde en utilisant l’article de la constitution afin de voter la destitution du psychopathe narcicique.
        J’ai entendu dire qu’après les prochaines présidentielles, il entrerait à la Godwin Meyer en tant qu’acteur pour films d’horreurs 🙂

  5. Nous vivons une véritable descente aux enfers dont nous mettrons des années à nous remettre si nous ne trouvons pas un nouveau président à poigne, soutenu en plus par une AN intelligente et courageuse et un Sénat sorti de sa torpeur, et ce, même avant la fin du quinquennat. Il faudrait aussi que les élus du peuple se battent pour leurs électeurs avant de se battre pour leur bien personnel, en pensant à leur réélection avant le mandat pour lequel ils ont été élus!

  6. Ce pauvre pays, dont le nom est mon prénom, est gouverné depuis trop longtemps par ses pires ennemis… trahi, vendu !
    J’essaie de ne pas céder au désespoir, mais je m’aperçois hélas que trop de mes compatriotes ont de la M…. dans les yeux ; à moins qu’ils ne veuillent ni voir si savoir, espérant passer entre les gouttes…
    Si l’individu qui est à l’Elysée va au bout de son mandat, je crains fort que nous ne nous relevions jamais… mais il m’arrive parfois de prier et d’espérer me tromper.

    • Ne perdons pas espoir, ça bouge beaucoup tout partout, le bout du tunnel ne peut se faire sans encaisser toujours un peu plus, mais croire au meilleur nous rend plus fort malgré la souffrance de tout un chacun.

    • Fémina (en dessous) vous a parfaitement répondu. Ne perdez pas espoir. Ca bouge ! ça bouge de partout ! il faut plutôt se préparer à une guerre civile que céder au déses^poir !
      Ecoutez le Chant des Partisans ! il vous reboostera !

      • Ca bouge ?! Tu parles !… juste les doigts de pieds. Les moutons bêlent juste un p’tit peu plus fort…
        Le signal d’une éventuelle guerre civile ne viendra pas des Français trop mous et apeurés. Il viendra de nos ennemis déjà dans la place quand ils décideront qu’il sera l’heure, et eux sont bien équipés, bien déterminés et très nombreux.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.