LA FRANCE A HUE ET A DIA ! (Jacques Myard)

Membre Honoraire du Parlement
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République
Président de l’Académie du Gaullisme

Ah, quelle époque merveilleuse, il se passe toujours quelque chose ! À la Samaritaine, me dites-vous ? Non, tout simplement dans notre cher pays, sans oublier le village planétaire sur lequel je reviendrai, car tout bouge…

Les joutes oratoires à l’Assemblée nationale ne sont pas nouvelles, mais lorsque le ministre de la Justice, garde des Sceaux, perd son sang-froid et invective les députés du RN, provoquant leur départ de l’Hémicycle, la scène vaut le détour – comme dirait le guide Michelin. L’hystérie de Dupond-Moretti, en attente de la décision de la Cour de justice de la République, était compréhensible ; les magistrats ont juré, au nom de leur corporatisme, de le faire condamner, et démissionner. C’est raté, la Cour l’a absous.
Pas certain que les juges oublient cet épisode qui va encore aggraver les relations acides entre la place Vendôme et le corps judicaire. À suivre !

« Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde », dit Camus.

L’explication du meurtre du jeune Thomas à Crépol, retenue par le gouvernement, le parquet et les médias, constitue le paroxysme de l’hypocrisie. Dire et clamer partout que c’est une rixe du samedi soir et au grand jamais, surtout, ne pas laisser accroire que les assaillants hurlaient leur haine raciste des Blancs. Ce déni de réalité est le summum de la politique de l’autruche, qui ne fera qu’aggraver la situation.
Les Français ne sont pas dupes : ils vont réagir et finiront par s’armer pour garantir leur sécurité. Les bons esprits salonnards peuvent accuser les ultras des violences – que je n’approuve pas -, la répétition de ces dénis va entraîner inéluctablement la constitution de groupes d’autodéfense. Souvenons-nous de la mise en garde d’un noble, au début de la Révolution, à Louis XVI :

 « Sire prenez garde, ce peuple est terrible. »

Le « mur du çon », dirait notre cher palmipède, a été franchi récemment par les membres du gouvernement : un ministre lance une campagne pour ne pas consommer afin, déclare-t-il, de sauver la planète, la veille d’une vaste promotion commerciale attendue par tous les commerçants et les Français. Un autre ministre critique vertement ce ministre apôtre de la planète en qualifiant sa campagne d’inopportune. Tout est parfait, « embrassons-nous, Folleville ». Cela s’appelle un gouvernement qui tire à hue et à dia, sans pilote. Bref, le navire France sans pilote dans la tempête d’une mer internationale démontée nous rappelle singulièrement le Titanic !

L’heure n’est pas à l’humour, même grinçant, je vous l’accorde, mais je ne peux m’empêcher de vous livrer une réflexion légèrement insolente :

la différence entre la Macronie et le Titanic, c’est que pendant le naufrage du Titanic, il y avait de la musique… d’après le regretté Coluche.

Jacques Myard

05 décembre 2023

Pour découvrir le dernier ouvrage de Jacques Myard : Cliquez ici

4 Commentaires

  1. Vous êtes encore là, à nous faire des commentaires, Mr Myard ?
    Vous avez été dans les hautes sphères, non ?
    Vous avez contribué à tout ce qui s’est mis en place et qui porte ses fruits actuellement, non ?
    Vous ne vous sentez pas coupable, un peu, beaucoup, passionnément ? ?
    Oui, on a vu ……. un homme politique n’a pas de dignité, à se retirer définitivement et à dire publiquement : je me suis trompé !
    Berrrck !

  2. Cela fait plus de 5 ans que l’on dit tous que la France est le Titanic. Elle sombre et pendant ce temps il y en a encore qui s’amusent, d’autres qui pillent les cabines abandonnées, d’autres qui règlent leurs comptes…
    Bref, ce n’est pas nouveau mais personne ne fait rien de sérieux pour éviter ce naufrage. Macron et sa clique font même des trous supplémentaires dans la coque, et personne ne dit quoique ce soit.

    Quant aux ministres et aux magistrats, ils se couvrent et se protègent les uns les autres entre frères de la truelle, ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau c’est qu’ils le font au grand jour sans sourciller.

    Et les Français les regardent faire sans broncher, comme des vaches qui regardent passer un train.
    Et vous voulez que les choses aillent mieux ?!!!
    Seul un grand clash meurtrier peut sauver maintenant ce pays…ou l’achever.

    • De toutes façons il faudra en passer par là, Monsieur Claude Roland. Il faut une bonne guerre civile (sous-entendue dans vos propos) pour remettre les choses en place. Et comme chacun sait, il y aura des victimes. Mais, après tout, mourir pour sa Patrie n’est-il pas le plus beau de tous les gestes ? Sans remonter jusqu’aux Poilus (dont fut mon père) souvenons-nous du sacrifice de l’officierArnaud BELTRAME ! Un Papy qui en plein le dos des politiques et de ceux qui gouvernent notre Patrie.

  3. EXcellent la comparaison de la macronie et du titanic,
    Excellent ” sire prenez garde ce peuple est terrible”
    Excellent mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde C’est curieux dans une situation pareille je sois aux antipodes de ce que je désire,au point d’approuver des choses que j’aurai reprouvé, car néammoins la chose rédibitoire réside en ne jamais tolérer la moindre sauvagerie. Or ce gouvernement ,c’est ce qu’il fait .Il enfonce le clou de la sauvagerie.Pas un mot sur l’horreur Mais à qui et de quoi est il redevable pour en être reduit à une telle lacheté. C’est la guerre certes ,mais dans la guerre il y a aussi un code d’honneur.Ca ce n’est pas la guerre,c’est l’horreur Cela n’honore pas le monde arabe dont certains ministres s’enorgueillisse d’en être les représentants.Or pas un mot ,pas la moindre compassion du monde arabe face à ces horreurs.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.