ONU : Organisation Non Utile (Patrick Becquerelle)

L’ONU – au budget annuel de près de 4 milliards de dollars – est larvée par l’incompétence et surtout une inaction dont on ne sait si elle est ou non voulue.

 

A quoi sert l'ONU ? | IFRI - Institut français des relations internationales

 


Le monde est au bord d’une guerre mondiale et bien peu semblent s’en préoccuper.

 

Une guerre Ukraine /Russie interminable qui, nous le voyons bien, est entretenue à dose homéopathique en fourniture d’armes par l’Occident.

Qui se pose la question de savoir comment elle s’arrêtera ? Si c’est faute de combattants, c’est l’Ukraine qui pliera démographiquement, à moins que ça ne se termine par une apocalypse nucléaire. Les élections américaines y changeront elles quelque chose ? Mais dans ce cas que fera l’Europe avec ses « petits bras », laissée seule face à cette  tragédie?

Beaucoup ont une part de responsabilité et devraient s’en préoccuper avant qu’il ne soit trop tard.

Le Proche Orient est lui aussi à feu et à sang après qu’Israël ait subi un dramatique pogrom lors d’une rave party.

On se demande d’ailleurs comment font les pays de cette région pour sans cesse être en guerre et être lourdement armés alors qu’ils n’ont pratiquement aucune activité économique.

Nul n’est dupe…

La Chine et Taïwan sont dans la même configuration que le début des hostilités envers l’Ukraine. Et bien entendu la Chine en tire les leçons. Là encore les Américains s’arcboutent comme à l’habitude en défenseurs du bon droit.

Ont-ils simplement réfléchi aux conséquences de tels engagements si la Russie et la Chine s’allaient pour leurs hégémonies respectives ?

L’agressivité incontrôlable de la Corée du Nord vis-à-vis de la Corée du Sud et de l’Occident fait, elle aussi, craindre le pire. Là encore les Américains sont prêts à intervenir.

La Corée du Nord, d’une pauvreté extrême mais très riche militairement est dirigé par un dictateur qui comme par hasard, est très amie avec les dirigeants Chinois et Russes. Elle pourrait être l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres.

L’Afrique n’est pas non plus en reste avec toutes ses guerres tribales envenimées par des convoitises principalement russes et chinoises. La France, malgré le sacrifice de bon nombre de ses militaires, se fait doucement pousser vers la sortie tout en laissant ses portes grandes ouvertes pour un flux migratoire continu. Décidément !

En revanche, sur ce continent, les Américains semblent être bizarrement inactifs. Les Amériques semblent, elles, être épargnées par ces volcans guerriers. L’oncle Sam y veille vraisemblablement.

Tous ces foyers de guerre doivent nous interpeller.

L’ONU doit être sommée de neutraliser tous ces conflits, mais encore faut-il qu’elle le puisse, parce que n’oublions pas que les membres permanents du Conseil de Sécurité sont aussi les principaux protagonistes qui, bien souvent dans l’ombre, tirent les ficelles de ces champs de guerre.

Toute cette effervescence guerrière et l’amorphisme onusien font que nous assistons impuissants à la métamorphose dangereuse de la géopolitique mondiale.

Nous sommes bien loin, par toutes ces imprévisibilités, de la guerre froide où 2 blocs montraient leurs muscles mais avaient le téléphone rouge et « cocorico », la France avait une diplomatie hors pair. 

La question que nous devons nous poser aujourd’hui est : est-ce que l’Occident doit continuer à vouloir jouer les gendarmes du monde au risque d’envenimer les conflits locaux en un conflit mondial ? Et d’ailleurs en a-t-il encore les moyens ?

Souvenons nous aussi que les Américains sont versatiles tous les quatre ans.

N’oublions surtout pas non plus que le marché économique mondial nous a rendu, même pour les produits stratégiques et sensibles, tributaire des pays asiatiques.

Choix irresponsables pris par des décideurs avides de gains faciles avec la bénédiction des Etats.

Alors oui Mesdames et Messieurs les Diplomates, faites votre job avant qu’il ne soit trop tard !

Patrick Becquerelle

18 janvier 2024

3 Commentaires

  1. Vous avez entièrement raison et une analyse tellement pertinente et réaliste. A notre humble niveau, nous ne pouvons que constater car les manettes sont dans les mains des plus puissants.
    Bonne soirée Patrick et toujours un plaisir de lire vos analyses. Vous nous manquez.
    Bien amicalement.

  2. La diplomatie française est passée de hors pair à hors jeu !
    Quand à la nouvelle patronne du gay d’Orsay si elle n’est pas hors paire, on n’est pas sûr que ce soient les siennes.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.