C’EST VRAIMENT DANGEREUX, L’ISLAM ? (par l’Imprécateur)

Le gouvernement vient de sortir une affichette « Réagir en cas d’attaque terroriste » que l’on peut résumer en « fuyez – cachez vous – appelez les secours« . Nom de Zeus ! Nous n’y avions pas pensé ! D’autre part, c’est bien de savoir quoi faire pour, par exemple, s’occuper entre le premier appel à la police à 21 h 40 et l’ordre d’assaut donné au RAID par l’Elysée à minuit 20 ! Mais il y a aussi le message subliminal véhiculé par ladite affichette : « l’islam est installé durablement en France« , ce que nous a confirmé le premier ministre Manuelo Valls, « habituez-vous à vivre avec des attentats islamistes« .

« C’est faux, l’islam ce n’est pas ça« , vont dire les « bobédis » (bourgeois-bohêmes-bênets-dhimis). Ne croyez pas les bobédis, ce sont pour la plupart des ignorants imprégnés de préjugés primaires qu’ils véhiculent sans avoir étudié l’islam, ou le connaître pour avoir vécu en immersion dans des pays musulmans pour des raisons professionnelles (ou autres), voyez comme exemples d’ignorants Juppé et BHL, Obama et Hollande. (La vidéo suivante a déjà été publiée par Luc Sommeyre).

Ils vous présentent les attentats qui ensanglantent nos pays partout dans le monde comme des actes isolés commis par des ultra-minoritaires dans l’islam, des « loups solitaires », des « opprimés révoltés par l’injustice de nos sociétés », des « drogués », c’est nouveau depuis que l’on a découvert qu’ils absorbent du Captagon, une drogue qui euphorise et supprime la douleur, avant de passer à l’acte criminel d’extermination en se faisant sauter au milieu des « kuffar », les mécréants que nous sommes.

La presse inféodée au pouvoir fait de même, par intérêt et par peur, alors que l’on obtient une image complètement différente de l’islam si l’on voit quelques chiffres indiscutables. Ils sont publiés confidentiellement (1), et pas repris dans les media pour ne pas troubler l’image idyllique d’un islam « religion d’amour, de paix et de tolérance ». Ils méritent pourtant d’être connus si l’on veut comprendre l’islam et y survivre avec les conseils de l’affichette du gouvernement.

MailSchermSnapz002

Cet avertissement du président syrien El-Assad n’a pas été publié par la presse française et nos dirigeants n’en ont tenu aucun compte « On ne parle pas avec ces gens-là » (M.Valls)

L’attentat islamique ne connaît pas de frontières. Il est plus facile de compter les pays qui n’ont pas eu à subir d’attentats que l’inverse, ça se résume à l’Amérique du Sud et quelques îles isolées dans les océans Indien et Pacifique, mais ça viendra là aussi. Il y a déjà eu une fillette de 14 ans égorgée à Papeete le jour de l’ouverture de la première mosquée. Le préfet local a assuré que c’était une malheureuse coïncidence, mais devant la colère des tahitiens il a fait fermer la mosquée et expulser l’imam qui arrivait tout droit d’Arabie saoudite. Nous sommes donc rassurés.

img528cfa8d1dca6

Les deux grands donneurs d’ordres sont Al Qaïda et l’Etat Islamique, avec leurs filiales, AQMI, Al Nosra, Sheebab, Boko Haram, etc. Al Qaïda a une antériorité incontestable, E.I. est récent, moins de quatre ans.

Ils ont tué par attentats et massacres civils, donc hors révolutions et guerres d’Afghanistan, Libye, Syrie, etc. 10772 personnes ces dernières années (et environ 50 000 blessés hospitalisés). La progression annuelle est constante : Tués par an avant 1990 = 8 ; 1991-1999 = 22 ; 2000-2009 = 622 ; 2010-2014 = 672 ; 2015 sur 11 mois = 1532  À ce rythme de progression, il y aura entre 15 et 30000 civils tués par le djihad entre 2015 et 2025.

Le pays le plus touché est les Etats-Unis avec 3667 morts, dont 3000 environ pour le seul 11 septembre. Ensuite, les zones de Syrie et d’Irak sous contrôle E.I. avec 2366 morts en trois ans, en ne comptant que ceux qui ont été massacrés « gratuitement » pour des raisons religieuses et non des faits de guerre : 700 hommes désarmés d’un village chrétien, 150 femmes yézidies qui refusaient d’épouser leurs violeurs djihadistes, enfants surpris avec un bonbon ou un verre d’eau pendant le ramadan, fillettes se débattant et griffant ou mordant leur violeur djihadiste, moines et sœurs de monastères, responsables politiques non sunnites-salfistes ou wahhabites, etc. Inde avec 1641 morts en 22 attentats ; Nigeria, 774 morts et un nombre inconnu de jeunes filles, de femmes et de villageois « disparus » ; Russie 690 ; …Indonésie 271 ; Kenya 219 ; Espagne 191 ; …France 172 ; Turquie 170 ; Egypte 126 ; …Chine 99 ; Tunisie 82 ; Angleterre 59, …

Pour avoir les sous-titres en français, cliquer sur la vidéo pour avoir l’original, puis cliquer sur le rectangle en bas à droite de la vidéo (3 min 50)

https://www.youtube.com/watch?v=2grmfDULRZ8 (en arabe sous-titré en français)

Tous ces groupes qui tuent au nom d’Allah ont en commun d’être 1) musulmans, 2) sunnites, 3) wahhabites ou salafistes. Les chiites sont aussi capables de commettre des attentats, il s’agit presque toujours d’attaques de mosquées sunnites, par vengeance. Quand les autres tuent, c’est le plus souvent en état de légitime défense. Les assassins sunnites ne sont pas majoritaires dans l’islam, loin de là, mais ils sont le danger que présente l’islam, parce qu’ils affirment en être le bras armé et les seuls qui méritent le paradis d’Allah en tuant et en étant tués.

Ils ne rencontrent guère de difficulté à pénétrer en Europe en infiltrant les convois de « réfugiés » dont 90 % sont des migrants économiques, comme l’ont démontré les quatre qui ont participé aux attentats du 13 novembre. Ensuite, ils profitent pour passer de pays en pays des dispositions de l’accord de Schengen dont les auteurs ont oublié de prévoir les mesures qui auraient du  limiter le bénéfice de la libre circulation aux seuls citoyens européens et aux migrants légaux.

Les victimes sont principalement des musulmans d’autres branches de l’islam : sunnites malékites ; ismaéliens nazârites (en Inde) ; soufis de diverses obédiences (en Turquie et Egypte) ; chiites et alaouites (en Syrie)… puisque seuls sont considérés comme de « vrais » musulmans les sunnites salafistes et wahhabites dont certains groupes s’appellent « le sabre de l’islam ». Puis, les chrétiens, aussi bien catholiques que protestants, coptes ou araméens, les bouddhistes (Inde, Thaïlande, Philippines) ; les agnostiques et athées (pays occidentaux) ; les femmes « impures » et celles qui refusent de se soumettre ; les homosexuels…

images

Notez que Hollande tient le sabre de l’islam dans le mauvais sens , le tranchant de la lame vers lui !

Nier qu’une partie de la communauté musulmane globale, l’oumma, sa partie salafiste et wahhabite peut être dangereuse est proprement du négationnisme. Exactement comme si l’on prétendait que les légions SS ne représentant que moins de 1 % de la population allemande n’étaient pas le nazisme pour lequel celle-ci avait voté massivement dans les années 30. Et tant que l’oumma ne décidera pas de relire le Coran et les hadiths en tenant compte de son archaïsme historique, tant qu’elle ne mettra pas à son ban le sunnisme salafiste et wahhabite, les peuples européens seront tentés de faire l’amalgame entre les djihadistes meurtriers et le terreau musulman dont ils sont issus.

1 voir sur Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27attaques_terroristes_islamistes

L’Imprécateur

4b66ee7b-23a7-4c14-b0a7-c6adcced33b4

0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank