BAROIN : LE FRANGIN SECTAIRE QUI N’AIMAIT PAS LES CRECHES (par l’Imprécateur)

Si l’on en croit sa notice biographique, telle qu’elle est donnée par Wikipédia, François Baroin est le fils de « Michel Baroin (haut fonctionnaire, homme d’affaires)« .
Le rapprochement entre fonction publique et affairisme est curieux, mais guère surprenant quand on sait que Michel Baroin a également été Grand maître du Grand Orient de France, le club de réflexion et d’affaires bien connu.
Son fils, François Baroin aime, lui aussi, cumuler les fonctions : il est sénateur-maire-président, un bon petit cumulard comme le monde politique en compte tant.

Il est – franc-maçonnerie oblige – un intégriste djihadiste forcené de la laïcité. Il ne veut plus voir aucun signe pouvant être interprété comme religieux dans les mairies. Comme beaucoup d’hommes politiques, Baroin interprète la Loi de 1905 avec rigueur quand il s’agit de la religion catholique et avec une extrême tolérance quand il s’agit de l’islam. L’association des maires de France qu’il préside a donc publié un « Code de bonne conduite » applicable aux mairies, mais aussi aux Conseils généraux. On ignorait qu’il fut aussi président de l’association des Conseils généraux, mais c’est un homme qui a les idées larges et sans doute du genre qui arrive avec sa tente, son lit de camp, son tire-bouchon et sa boite de préservatifs si vous l’invitez chez vous pour prendre l’apéritif.

images

NOEL TRADITIONNEL D’ORIGINE NORDIQUE

Inventant la laïcité à la française, la Loi de 1905 proclame la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et pose le principe de séparation des Églises et de l’État.

Article 1er : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes […] ». Le premier article crée un large consensus. Le texte ne laisse que peu de marge pour son application, par les mots « assure » et « garantit ».
Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […] »

Cette loi se veut conforme à la devise républicaine.
Par l’article 1er, l’État garantit la liberté de conscience, c’est-à-dire le droit de ne pas être croyant, et la liberté de culte si on l’est.
Par l’article 2, l’État, les départements, les communes assurent leur neutralité à l’égard des citoyens, en refusant d’accorder des avantages spécifiques à certains en raison de leurs pratiques cultuelles.

La question est de savoir si l’on peut prétendre que Aït al Fitr ou Aït el Kébir, rupture du jeûne religieux islamique, sont des « coutumes » et peuvent être invitées et financées par les mairies, alors que la Crèche de Noël serait un acte strictement religieux.

Parce que, en France et ailleurs dans le monde, Noël a depuis longtemps dépassé largement le cadre chrétien pour devenir une fête populaire nationale reconnue comme telle depuis des siècles, quand la rupture du jeûne du carême musulman est et reste un pratique religieuse limitée aux seuls musulmans et d’importation très récente.

images-1

NOEL DE TYPE VIVRE ENSEMBLE, MULTIETHNIQUE UNE SEULE ESPECE, MAIS CINQ RACES DIFFERENTES !

Fort de ses convictions soi-disant « républicaines » erronées, François Baroin a donc décidé et l’écrit dans son code, que « la présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas compatible avec la laïcité ».

 

Mais comme il sait que cette décision n’est pas de sa compétence, ni de celle d’une simple association, et n’a aucune valeur légale, il a simultanément demandé au Frère ... Cazeneuve, ci-devant ministre de l’Intérieur, de préparer une loi pour confirmer sa décision !

Si Cazeneuve obéit, Baroin pourra ainsi intenter des procès au pénal aux maires récalcitrants.

Avec Baroin, c’est Lassen Sie meinen Anweisungen Folge leisten ! Schnell ! (obéissez et ne discutez pas ! et vite !).

images

NOEL DE TYPE BARTOLONE : UNE SEULE RACE POUR UN GHETTO BLANC (NEUILLY – VERSAILLES)

 

Que reproche-t-il donc aux crèches de Noël ? D’être une crèche ? Ou d’être « de Noël » ?

Si c’est d’être une crèche, cela signe sa proximité avec la gauche nauséabonde où l’on n’aime pas les pauvres et les sans-dents.

Car rejeter une pauvre famille de juifs de souche, migrants, pour obéir à une injonction administrative du colonisateur italien, dont la femme est obligée d’accoucher dans la paille entre deux bestioles, par ailleurs fort sympathiques mais tout de même porteuses de puces, microbes et bactéries en grand nombre, sans l’assistance d’un médecin ou d’une sage-femme, c’est fort ! Et pour tout dire, c’est pire que de trier des migrants jeunes et sportifs en parfaite santé, comme le montre l’énergie qu’ils mettent à lancer des projectiles divers sur les forces de l’ordre qui tentent de leur faire respecter la législation européenne au passage des frontières.
« Comment ? Vous êtes juifs et de surcroit votre femme est enceinte ? Pas de ça dans nos mairies, Raus ! » dit le Code de bonne conduite de Baroin.

Si c’est d’être « de Noël », ce n’est plus seulement de la méchanceté et du racisme, c’est aussi de la bêtise ! Par charité chrétienne, une valeur que les révolutionnaires de 89 ont intégrée comme tant d’autres et appelée « Fraternité », apprenons au petit François, (il est un peu inculte mais on ne lui en fera pas le reproche car il n’est pas responsable de la mauvaise éducation que ses parents lui ont donnée), que Noël existait avant la chrétienté qui a formaté l’occident à la liberté, à l’égalité de la femme et des citoyens, et à la fraternité.

Noël, c’est le Dies Natalis Solis Invicti des Romains, que l’empereur Aurélien fixa au 25 décembre (à l’époque lendemain de la clôture des Saturnales) pour fêter la naissance de Sol invictus, le « soleil invaincu », l’ancien Mithra, divinité solaire indo-européenne qu’adoraient déjà les Hittites plus de deux mille ans avant notre ère chrétienne.

Pourquoi fêter la naissance du soleil ? Parce que depuis on peut le dire, « la nuit des temps », les Hommes ont constaté (ce que nos modernes écolos et hommes politiques ignorants et sectaires nient aujourd’hui), que c’est le soleil qui chauffe plus ou moins la Terre. Puis, (c’est une loi de la thermodynamique qu’ignorent aussi les écolos, Hollande et Fabius), la Terre chauffe l’air qui la surplombe et l’air chaud s’élève vers le vide sidéral où il se perd. On peut le constater grâce à la Météo nationale : elle nous informe que lorsqu’il y a des nuages qui bloquent cette ascension de la chaleur vers le vide, les nuits sont plus chaudes que les jours de ciel sans nuages toujours signe de refroidissement de l’atmosphère.

Sans soleil, sans gaz à effet de serre et sans nuages, la Terre serait à -18 °C et ça, les anciens l’avaient compris, d’où Noël qui fête la renaissance quotidienne du soleil, notre unique source de chaleur, donc de vie.

Que les chrétiens aient récupéré cette fête des Anciens, des Hittites aux Romains, pour en faire la célébration de la naissance de Jésus dont la seule parole a bouleversé une grande partie de l’Humanité pour déjà plus de deux millénaires, est sans aucun doute un peu malhonnête.
D’autre part, personne n’osera jamais imaginer que l’on puisse donner le 25 décembre pour fêter pendant des millénaires la naissance de Hollande ou Baroin, par exemple, car on ne célèbre pas l’insignifiance.

Cela dit, Baroin pêche gravement par manque de logique. Mais ça aussi on ne peut lui reprocher par charité chrétienne et esprit de fraternité avec les malheureux, car nul n’est responsable du QI un peu léger qu’il a hérité des gènes de ses parents.

En effet, Noël, ce n’est pas que la crèche. Il y a aussi l’arbre de Noël, la messe de Noël à minuit, la bûche de Noël, les vacances scolaires et les primes administratives de Noël, les cadeaux de Noël, le réveillon de Noël, le Père Noël, les marchés de Noël, les guirlandes de Noël, les boules de Noël, la dinde de Noël… Faut-il supprimer tout cela ? Jean Roucas (le chansonnier) suggère de demander à Michel Sapin de changer de nom car il fait trop penser à Noël, d’interdire la parution à la TV de Ségolène Royal, Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine le 25 décembre s’il ne faut plus de dindes de Noël, mais il plaisante, bien sûr.

suricate2


Nous attendons, pour fêter Noël en mairie dans la salle des fêtes de Villeneuve-Suricate que le vol de féroces baroins à crête mordorée qu’on surveille soit passé.

Pour en revenir aux maires, il faut aussi supprimer le cadeau de Noël aux vieux que font beaucoup de mairies avec un bouteille de pinard, une boite de pâté et un paquet de biscuits accompagné d’un « joyeux Noël » du maire ou de la mairesse. Déjà que, depuis la criminelle loi Claude Evin, malfaiteur de l’humanité, le pinard a été remplacé par un jus de fruit pétillant au grand désespoir des petits vieux dont c’était le seul vrai plaisir de la soirée de Noël !
Mais interdire aussi les « Noël berbère » si chers à Najat Vallaud-Belkacem, mais aussi la célébration dans les mairies du carême musulman l’Aït el Fitr ou el Kébir, si pour éviter tout racisme discriminatoire et dans un souci républicain d’égalité on n’invite pas aussi les autorités religieuses chrétiennes pour le carême précédant Pâques.
Refuser la prime de Noël que donne la Sécurité sociale aux musulmans pour lesquels Noël n’a pas de sens autre que laïc.
Interdire le « père Noël vert » du secours populaire, le père Noël de l’Élysée, le ramassage des SDF par les associations caritatives qui veulent leur offrir un repas de Noël ce soir là…
Sans oublier, monsieur Baroin, de priver vos enfants, si vous en avez, de cadeaux de Noël. Vous, chantre fondamentaliste de la laïcité, vous n’allez tout de même pas donner le mauvais exemple ! Prenez un livre et enfermez vous avec Madame dans votre chambre, car partout où vos iriez en ville on fêtera Noël, vieille tradition française et internationale, et la télé sera uniquement consacrée à des programmes de Noël.

suricate


Au secours, un féroce baroin  à dents de sabre arrive !

Pauvre François Baroin, si jeune d’apparence et déjà si vieux dans sa tête, prisonnier des fantasmes franc maçons sur la laïcité, une véritable exception française.

L’Imprécateur

4b66ee7b-23a7-4c14-b0a7-c6adcced33b4

0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires