SAUVONS NOTRE PAYS : PLUS UN SOU POUR L’ISLAM / PROTEGEONS LES FRANCAIS !

Comme à chaque fois qu’il s’agit de défendre les intérêts de notre Patrie, Minurne Résistance s’associe sans réserve à l’initiative de Résistance Républicaine et Riposte Laïque, auxquels se sont déjà joints le SIEL et la Ligue du Midi.

Par7754888

Par7754888

Cette quinzaine se déroulera du 23 septembre au 8 octobre.

Elle sera lancée à Paris le 23 septembre par RL et RR et se clôturera le 8 octobre à Montpellier sous la bannière de la Ligue du Midi.

Elle sera centrée sur une double idée-force :

PLUS UN SOU POUR L’ISLAM !
PROTEGEONS LES FRANCAIS !

Liberté totale d’initiative est laissée aux patriotes de chaque ville, de chaque région, autour de ce double mot-d’ordre. Manifestations, défilés, remises de courriers aux préfets, distributions de tracts sur les marchés, montrez qu’en cette période électorale le premier souci des Français est bien leur sécurité intérieure et non pas le respect d’un improbable « état de droit » bienveillant envers l’ennemi ou une hypothétique (et mensongère car électoraliste, n’en doutons pas) baisse des impôts après 4 années de massacre fiscal. Ni l’émergence de Macron le Sauveur Suprême !

Toutes vos initiatives seront bienvenues, toutes vos propositions seront étudiées et transmises aux organisateurs. Soyez actifs, créatifs et bien entendu relayez abondamment ce projet sur les réseaux sociaux !

Lentement, inexorablement, après plus de 250 morts par attentats islamiques comptabilisés sous ce détestable quinquennat Hollande, le peuple français prend conscience que « l’état de guerre » sur notre sol n’est pas qu’un slogan fumeux répété à l’envi pour permettre à un président félon de regrimper un peu dans les sondages.
Rien de sérieux et d’efficace n’a réellement été fait depuis l’attaque de Charlie Hebdo pour prévenir et empêcher les attentats qui se multiplient ! Et quand par hasard, incompétence ou amateurisme, un attentat échoue comme on vient de le voir à Notre Dame, le pouvoir, toujours prompt à en tirer cyniquement profit, parle « d’attentat déjoué » !

On nous répète que « le pire est à venir », un peu pour exorciser la peur, un peu pour accréditer l’idée que la situation est sous contrôle. Mais ces incapables du gouvernement ne savent rien ! Rien !
Sauf que quelque chose de grave, effectivement, se prépare…
Mais on ne sait pas quoi, où, et quand !
La belle affaire !
Quel aveu d’impuissance !
Ecoutez-les pérorer doctement, assurant que cette « guerre contre le terrorisme sera longue », reconnaissant que « l’ennemi peut frapper partout, à tout moment », cherchant à battre le record de l’horreur pour mieux frapper les esprits !
Une crèche ? Un lycée ? Une maison de retraite ? Un centre commercial ? Une gare ? Un bus ? Un métro ? Un hôpital ?
A Paris ? En province ? Partout en même temps ?
Le 11 septembre, pour fêter dignement les 15 ans du début de la guerre ? Le lendemain 12 septembre, pour célébrer l’Aïd el Kebir (que Mme Hidalgo ne manquera pas de souhaiter une fois de plus à ses électeurs chéris).
Ou mieux encore : pendant ces 2 jours, et partout en France, pour que les choses soient bien claires ?

Il a fallu des années à beaucoup de nos compatriotes pour commencer à comprendre. Combien faudra t’il encore d’années, de crimes odieux, de sang versé, d’horreurs, d’égorgements, pour situer la racine du mal ?
Le « terrorisme » n’est qu’une facette de ce drame qui s’est noué. Toutes ces horreurs sont commises au nom de l’islam, voilà la réalité. Il ne s’agit pas de « stigmatiser » les musulmans en général, mais une philosophie, comme dit notre ami Eric Zemmour, une « loi » qui entraîne inexorablement par son intolérance ses obligés dans la haine de l’autre et le désir hégémonique.

Ecoutez Eric Zemmour !
Ecoutez bien ces 6 minutes d’interview publié par Boulevard Voltaire : « L’islam n’est pas une religion, c’est une loi, un droit, une nation ! »

Alors – et c’est bien le moins – Christine Tasin et Pierre Cassen ont parfaitement raison de mettre l’accent sur ces 2 points : l’argent et la défense.

Supprimons tous les financements directs ou indirects de l’islam, de la construction de mosquées aux subventions en tous genres, sans oublier les allocations diverses qui sont versées aux ennemis de la France, même aux traitres partis faire le Jihad au Moyen Orient.

Détruisons par tous les moyens les sources de financement occultes des banlieues occupées, à commencer par le trafic de drogue.

Et, simultanément, organisons la défense et la riposte. Pas seulement par des mots. Par des actes. Par le renseignement, par la traque impitoyable, par la répression et par une justice adaptée à cette état de guerre, et non plus rendue par des magistrats bienveillants, compatissants et droit-de-l’hommistes.

Marc Le Stahler

banniere_2016_570

0 0 votes
Évaluation de l'article
23 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank