LA FIN DU MENSONGE EN FRANCE ? (par Philippe Grimberg)

Donald Trump est le nouveau président des États-Unis.

Il a été élu malgré l’anathème quasi général  prononcé par les médias, les politiciens – y compris ceux de son propre camp des Républicains – les professeurs d’université, les experts, les églises, les artistes…
Il a renversé le pouvoir en place dans toutes ses composantes et tous ses relais.

C’est donc une révolution.

Son programme, dans le fond comme dans la forme, peut se résumer à dire la vérité. Une fois proclamée cette vérité, tout États-unien  de souche  doué de raison ne peut qu’approuver les solutions préconisées par Trump.

Qui sont les États-uniens de souche ? Les Blancs Anglo-saxons Protestants.
Ce ne sont pas les Amérindiens, lesquels n’avaient pas constitué de Nation, quoiqu’ils fussent présents  sur ce continent bien avant l’arrivée de Christophe Colomb.

Trump a énoncé, sans langue de bois, au cours de sa campagne, le problème posé par la présence, sur le sol américain, de peut-être plus de 12 millions de Mexicains illégaux.

Or ceux-ci ne pourront s’assimiler aux Américains de souche, car leur nombre est si important qu’il est plus simple pour eux – afin de  survivre économiquement et socialement –  de rester dans leur communauté ethnolinguistique, surtout que les États-Unis permettent  l’existence de mouvements comme le  Movimiento Estudiantil Chicanx de Aztlán et l’Instituto Familiar de la Raza, Inc. qui  torpillent sciemment l’assimilation des Mexicains désireux de devenir de bons citoyens.

Il est aussi  plus facile, pour les Autorités, de fermer les yeux sur la constitution d’une nation mexicaine au sein de la nation états-unienne, que de dénoncer une émigration incontrôlée et massive, c’est-à-dire une invasion, prélude à un «Grand Remplacement».

Encore une fois, dixit Renaud Camus : « On assimile des individus, pas des peuples ».

La solution proposé par Trump, en digne représentant des W.A.S.P. (White Anglo-Saxon Protestants) et dûment mandaté par eux, pour  lutter contre leur disparition programmée : « Les États-Unis vont expulser les Mexicains illégaux inassimilables et construire un mur infranchissable entre les deux pays ».

Et en France ?

Suite à la Révolution américaine de novembre 2016, voici les questions  que les Français devraient poser aux candidats aux présidentielles de 2017 :

Donald Trump énonce-t-il clairement les vrais problèmes ?
Les solutions qu’il propose sont-elles les bonnes ? 
Faut-il s’en inspirer pour régler les problèmes de la France ?

Plus précisément :

=> Cette  définition de la France selon  le Général de Gaulle est-elle vraie ?

«…Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne…» (*)

=> Est-il exact qu’une nation inassimilable, voire franchement hostile, l’Oumma arabo-musulmane, est présente sur le territoire français ?

=> Doit-on expulser tous les étrangers illégaux présents en France ?

=> Doit-on édifier une frontière infranchissable entre la France et l’Oumma ?

Trump est devenu Président en disant la vérité.
Les États-Unis ont eu le courage de l’élire.
Il lui est possible maintenant  de sauver les États-Unis.

Seul un candidat pour les Présidentielles françaises qui dira la vérité pendant sa campagne aura la possibilité, dans la mesure où les Français auront le courage de l’élire, de sauver la France.

Philippe Grimberg

(1) Voici les propos du général de Gaulle, tels que rapportés par Alain Peyrefitte dans son essai « C’était de Gaulle »

ap

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées..

banniere_2016_570

0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank