A CONFLANS, LES KHMERS VERTS VOIENT ROUGE ET S’ATTAQUENT A MINURNE VIA LUC SOMMEYRE

000 - Pendons les écolos
Les Khmers verts ont-ils de l’humour ? Réponse prochainement…

La section EELV de Conflans-Sainte-Honorine nous a récemment rendu un grand service dont nous la remercions chaleureusement. En nous insultant (nous serions un « blog à vomir »), elle nous a fait gagner quelques dizaines d’abonnés. Et nous sommes convaincus qu’en faisant, dans son article, de même avec le candidat local du FN Luc Sommeyre, elle lui vaudra aussi quelques dizaines de bulletins de votes supplémentaires et décisifs le jour du scrutin.

Nous regrettons cependant que ce cadeau généreux soit fondé sur une information mensongère : EELV déclare avec mépris que nous aurions été « fermés par une décision de justice« . Hélas (pour les libertés fondamentales de notre Patrie), ce n’est malheureusement pas le cas ! EELV, parti d’arrivistes en mal de pouvoir, toujours mal informé comme il l’est d’habitude en matière d’économie, de société et même d’écologie, l’est aussi sur les médias.
Quand on a pris l’habitude et le réflexe de dire n’importe quoi sans vérifier ses sources, c’est inévitable…

Nous n’avons pas été fermés le 3 décembre dernier par une décision de justice.
Nous n’avons reçu aucune citation à comparaitre, ni comme présumés coupables, ni comme témoins.
Le tribunal d’Evry ne nous a envoyé aucune convocation d’aucun juge d’instruction.

La décision de fermeture de Minurne a été prise par l’administration du Ministère de l’Intérieur en toute illégalité, puisque la loi autorisant ce type de pratique totalitaire (inspirée des régimes fascistes et des démocraties populaires socialistes d’autrefois) n’avait pas encore été votée et qu’aucun décret d’application n’avait été pris.

Un lieutenant de police a débarqué chez notre ex-fournisseur « Blog4ever » à l’ouverture des bureaux au petit matin, sans le moindre papier en main, et a donné l’ordre au personnel présent de fermer le blog. Ledit personnel – obéissant et coopératif – s’est exécuté sans même prévenir son client. Il est bien possible que nous accusions injustement le ministre de l’Intérieur puisque le seul commentaire qu’aurait fait le policier est « vous devriez savoir que Premier ministre ne tolère plus que l’on conteste l’autorité du gouvernement« .

L’ennui, c’est que le rôle d’une opposition dans un pays démocratique (mais le sommes nous encore ?) est précisément de s’opposer, et donc de critiquer…
A moins que le prochain dossier de ce bon M. Hollande ne soit plus « d’inverser la courbe du chômage » mais de faire taire et et liquider tous les organes d’opposition ?…

A l’exception de Christine Tasin (Résistance Républicaine, Riposte Laïque), aucun élu, aucun parti politique n’a pris notre défense, pas même le FN que soupçonne à tort EELV.
Nous avons réfléchi à une entrée en résistance de type gaullien : sortir du pays que nous voulons contribuer à sauver de la dérive totalitariste molle pour continuer notre rôle d’opposants.
Entre la Belgique, la Russie, les Etats-Unis et la Suisse, nous avons opté pour la Suisse qui a l’avantage d’être hors UE, de travailler en langue française et de ne censurer personne.

Un coup de chapeau en passant à notre ami Alain Jean-Mairet qui assure le fonctionnement de Minurne avec une efficacité redoutable, ayant brillamment réussi à contrer et déjouer les cyber-attaques massives que nous avons subies en janvier 2015 et toujours prêt à nous aider et à nous conseiller.

Au lieu d’attaquer Luc Sommeyre, patriote honnête et convaincu, ardent et juste défenseur de l’identité de la France, les khmers verts d’EELV, parti de gauchistes soixante-huitards, nostalgiques dogmatiques désoeuvrés de la lampe à huile et de la marine à voile, feraient mieux de lire avec attention l’article de Maurice D. que nous publions ce jour sur l’escroquerie écologiste.

Ils y trouveraient du grain à moudre et matière à réflexion.
Mais sont-ils seulement capables de réfléchir ?

minurne-300x78

Rappelons que Luc Sommeyre, candidat FN à Conflans Sainte-Honorine, organise une réunion publique sous la présidence de Louis Aliot, Vice-président du FN, le lundi 9 mars à 19 h 30 à la Salle des Fêtes place Auguste Romagné (près de la gare SNCF).
Thème des débats : la place du FN, premier parti de France, dans les élections départementales.

0 0 votes
Évaluation de l'article
24 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank