LES PIEDS NICKELES SONT SUR LA BONNE VOIE
(L’Imprécateur)

Au moment où Brigitte Macron et Marlène Schiappa se battent pour faire interdire la fessée, Emmanuel se prend une belle déculottée sous la forme d’une chute sondagière brutale (décrochant à 25 % d’opinions favorables) dans laquelle il entraine Edouard Philippe et Bruno Le Maire.
« Nous sommes sur la bonne voie, nous garderons la même trajectoire« , affirme leur comparse François de Rugy.

Le soir du 17 novembre, l’ambiance au diner à l’Elysée ne fut pas bonne. Quand on fut énarque et inspecteur des finances, on n’aime pas s’entendre dire qu’on ne sait pas gérer le pays, surtout par ces « fumeurs de clopes qui roulent au diesel » que sont les Gilets Jaunes, comme dit Ben Gamin Grivaux.

Le Winner de la start-up française, quelques jours plus tôt, faisait fuir Poutine arrivé en retard aux Champs Elysées et parti avant la fin de la cérémonie parce que lassé d’écouter les bullshits de Macron. Il insultait Trump en le qualifiant d’ennemi peu avant son arrivée, puis en lui imposant sous le nez une pétasse spécialement importée des Etats-Unis où elle s’est rendue célèbre en chantant « Trump est un tyran, Trump est un salaud« . Pour finir, il humiliait le président serbe (dont le pays a donné 1,2 million de morts pour la France en 14-18) en le reléguant dans une tribune secondaire, alors qu’il mettait le musulman mafieux président du Kosovo au premier rang de la tribune officielle.

Le voilà transformé en loser par une bande inorganisée de Gilets Jaunes incapables de comprendre que s’il les réduit à la misère par des rafales de taxes (1), « c’est pour leur bien ». Alors qu’en réalité, le plan européo-mondialiste de Macron est bien d’éradiquer la classe moyenne pour n’avoir plus que deux classes, une super-élite immensément riche au sommet, et un peuple pauvre et soumis en bas.

Cela dit, il ne fait que poursuivre la politique de tous les gouvernements socialistes précédents avec l’échec économique qui en découle, l’incapacité à développer la prospérité du peuple français par des taux de croissance honorables.

Le tableau Eurostat ci-dessous montre que les peuples qui ont expérimenté pendant 40 ans le socialisme ont appris comment en sortir pour créer de la croissance et de la prospérité par une bonne gestion et le refus de trop d’immigrés.
Le bas du tableau est occupé par ceux qui pratiquent encore l’économie socialiste, et ce n’est pas par hasard que l’on y retrouve la France en compagnie de la Grèce, de l’Espagne, de l’Italie et de la Grande-Bretagne.

Cette classe moyenne des travailleurs qui ont besoin de leur voiture pour aller travailler et qui paient des impôts l’a parfaitement compris, d’où sa révolte. Mais les pauvres aussi, qui savent désormais qu’avec Macron, ils n’ont aucune chance de sortir de leur condition misérable d’assistés sociaux permanents qu’on fera se déplacer « en trottinettes à cinquante euros » (Elisabeth Borne, ministre de quelque chose), « parce que c’est bon pour la Planète » disent ceux qui ne se déplacent qu’en voitures avec chauffeurs, en TGV et avions en première classe.

Alors il a imité de Gaulle en 68, partant le lendemain matin en Allemagne, (Baden-Baden et Massu en moins).
Pour quoi faire ? Un discours au Bundestag paraît-il, laissant Philippe se dépatouiller dimanche soir pour expliquer aux Français que le gouvernement « les a compris »… mais qu’il est hors de question d’arrêter les hausses de taxes.
Et pourquoi donc ?

La théorie de  John Maynard Keynes dit que créer de la dette est sans importance pour un État qui par définition ne peut pas être mis en faillite. Si pour une raison quelconque on doit s’arrêter de creuser la dette quelque part, il suffit de créer une nouvelle dette ou de creuser plus une autre dette. C’est l’extrapolation financière de la théorie du sapeur Camember : Si  ayant creusé un trou vous n’arrivez pas à remettre dedans toute la terre qui en a été sortie, creusez une second trou assez grand pour pouvoir y mettre la terre des deux.

C’est le dilemme que doit résoudre le gouvernement.
Depuis quarante ans, il était admis que faire des budgets en déficit n’était pas grave. Les crises financières ont pourtant démontré le contraire !
La Commission européenne a donc décidé qu’il était interdit de dépasser 3 % de déficit annuel. Le gouvernement  pourrait appliquer la solution Camember enseignée à l’ENA en continuant à dépenser sans compter et creuser la dette  (2300 milliards d’euros).
Parce qu’il est hors de question de faire des économies. Le couple Macron-Philippe veut pouvoir continuer à dépenser sans compter pour, par exemple, augmenter encore les salaires des membres des cabinets ministériels (déjà augmentés de 30 % en deux ans et dépassant fréquemment les 10 000 euros nets par mois).
Mais prequ’un an de PIB (2600 milliard d’euros), c’est un seuil difficile à franchir sans remettre en cause la crédibilité financière de la France.

En l’absence de vraies réformes, la seule solution consiste à augmenter les recettes indéfiniment en augmentant les impôts et taxes. Cela évite de faire des économies et présente un second avantage : en mettant les Français dans la misère on les amènera à venir avec soumission et reconnaissance manger, dans la main de leurs élites devenues richissimes, les miettes qu’elles voudront bien leur laisser.

blankLa population afro-maghrébine et les banlieues subventionnées regardent le spectacle sans bouger et espèrent que le gouvernement sera ferme.
Imaginez qu’il cède, arrête la hausse et la multiplication des taxes, les dizaines de milliards déversés sur les cités, les banlieues et les immigrés pourraient diminuer. Au lieu de vivre « comme au bled » en se la coulant douce, il faudrait se mettre au travail à l’européenne, ce n’est pas dans leur culture et ils ne veulent pas changer de culture pour adopter l’occidentale.

Donc les Gilets Jaunes sont tous, à de rares exceptions près, des Français qui travaillent et que l’élite méprise viscéralement : ouvriers, employés, artisans, cadres, petit patrons,

blankEt les retraités qui voient leurs retraites fondre comme neige au soleil alors qu’ils ne récupéreront jamais, à de rares exceptions près, le capital qu’ils ont avancé à l’Etat qui avait le devoir de le gérer et de le faire fructifier, mais qui l’a dilapidé en gabegie administrative et politique au lieu de l’investir  intelligemment comme le font tous les Etats bien gérés dans le monde.

Et tous ces Gilets Jaunes « bloquent » le pays sous des drapeaux bleu, blanc, rouge.

L’Imprécateur
20 novembre 2018

blank
blank


0 0 votes
Évaluation de l'article
23 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
CRI
CRI
26 novembre 2018 10 h 29 min

Je ne comprend pas qu un GENERAL n aide pas les GILETS JAUNE

Claude Roland
Claude Roland
30 novembre 2018 12 h 33 min
Répondre à  CRI

Je pense que ce serait prématuré pour l’instant. Avant l’heure, c’est pas l’heure… Mais qui sait comment vont tourner les choses ? En tout cas, les gens ne peuvent se permettre des erreurs d’évaluation, je dirais.

BobbyFR94
BobbyFR94
23 novembre 2018 15 h 45 min

ll faut financer l’INVASION et le remplacement de population !!

Lisez donc cet article-là, qui vient compléter le présent :
https://ripostelaique.com/cest-linvasion-migratoire-qui-est-responsable-des-augmentations-dessence.html

lafronde
lafronde
23 novembre 2018 15 h 33 min

Ce mouvement des « gilets jaunes » est d’abord une rébellion anti-fiscale. Ce qui est excellent pour la renaissance d’un esprit public, attentif au Bien commun. Il est difficile pour les citoyens de départager les gestionnaires de l’Etat, c’est loin, complexe, les politiciens font tout pour embrouiller les questions, de plus ils se refilent leurs dettes à chaque alternance. Dilution des responsabilités, alternances de gouvernements similaires. C’est la malédiction d’un gouvernement centralisé et de ses monopoles (Sécu, Ed nat) mal gérés. Il en va tout autrement dans les pays gouvernés selon le principe de subsidiarité. Alors tout ce qui touche la vie… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
23 novembre 2018 10 h 31 min

« Ouvriers, employés, artisans, cadres, petit patrons et retraités ». Vous oubliez les vaches à lait que sont aussi les professions libérales et les commerçants. Notez aussi que les Députés de l’AN viennent de s’augmenter de 26%… Le problème est aussi qu’une majorité d’automobilistes n’ont pas mis leur gilet jaune sur le tableau de bord pour marquer leur soutien aux gilets jaunes. Si tout le monde s’y mettait, ça inquiéterait sérieusement nos gouvernants qui reste encore sur l’idée et l’espoir que le mouvement va s’étioler et s’étouffer de lui-même. Beaucoup de Français ne sont pas encore conscient de ce qu’il se passe… Lire la suite »

necas
25 novembre 2018 10 h 29 min
Répondre à  Claude Roland

De toutes façons , le Macron n’a qu’à bien se tenir , maintenant , car il ne va plus pouvoir se déplacer En France ! Il s’est grillé en dénoncant la violence des gilets jaunes ! Honte à Toi , Macron , qui est l’élément,et facteur déclenchant de cette violence , provoquée par une hausse du coût de la vie !!!! Taxes , taxes , taxes , amendes , décisions , sans consulter le peuple , comme par exemple, le fait d’imposer des migrants dans des villages , sans demander l’avis des gens et du Maire : alors que ce… Lire la suite »

eva
eva
30 novembre 2018 19 h 48 min
Répondre à  necas

Et qui a laché les casseurs . ce ne sont pas les GJ.!!!!! Alors ?????

marco
marco
21 novembre 2018 22 h 23 min

1 25/100;;nada ,,pipo ,,s il a 15 c est beaucoup . 2″la popu afro magrebine ,,,,gouvernement sera ferme « helas o combien vrai ,,il y a sur youtube un « saber « magrebin qui a honte de sa communaute qui ne bouge pas .Quand je signe des petitions ,,je ne vois passer que des noms fds ,,,La voix de son maitre al jazera ,,l imam ,le rabin ,,certains clerges ca nous a valu tipede ,,fallait faire barrage a la bete .La je subodore que les freres moloch donnent les consignes pour les preches de la mosquee .,et sionars idem ,,Pharaon voulait les eradiquer… Lire la suite »

Bremard
Bremard
21 novembre 2018 14 h 33 min

Et pendant ce temps là,les contribuables Français donnent 10,4 millions d’€ par an,pour les retraites et tout autres avantages EDF, téléphones, véhicules,garde du corps,chauffages,transport,voyages,pour Giscard d’Estaing, Chirac,Sarkosy. Et encore Hollande n’est pas encore dans le lot.Voir un rapport de la cour des comptes établit par un socialiste Mr Doziére..

necas
25 novembre 2018 10 h 34 min
Répondre à  Bremard

Être politique ; définition :
Une minorité qui se gave sur le dos d’une majorité, laissée dans la pauvreté ………

Sacha P
Sacha P
21 novembre 2018 10 h 48 min

J’ai signé la pétition pour le référendum concernant l’immigration , avec réticence je l’avoue . Ce qu’il faut , c’est en priorité un référendum demandant l’éviction de E. Macron et de son équipe . Ces nuisibles bloquent toute réforme sérieuse et participent surtout à l’effondrement de la France .

bob.daix
bob.daix
23 novembre 2018 18 h 10 min
Répondre à  Sacha P

Le pacte Mondial pour les migrants proposé par l’ONU sera signé le 10 & 11/12/18 par notre rigolo et nous l’aurons dans le dos.

necas
28 novembre 2018 4 h 26 min
Répondre à  Sacha P

Allez Brigitte, fais les valloches ! On repart au Touquet , chez les Trogneux !!!! Finie la grande vie !

Vincent Jappi
Vincent Jappi
21 novembre 2018 7 h 40 min

Si j’avais été Hashim Thaçi, je n’aurais pas manqué l’occasion d’échanger ma place avec Aleksandar Vučić. Ça aurait été un coup politique formidable pour la reconnaissance du Kosovo, notamment pour faire accepter aux Serbes que cette terre albanaise ne leur appartient pas, en même temps qu’un service rendu, et une leçon donnée, à l’équipe de bras cassés de l’usurpateur Maricón, dont on se demande du coup s’il n’a pas acheté son admission à l’ENA, tant il paraît ignorant de l’histoire contemporaine. Cela dit, plutôt que dire que 1,2 millions de Serbes sont morts pour la France, on pourrait aussi bien… Lire la suite »

jeje64
jeje64
21 novembre 2018 1 h 03 min

le poisson pourrit par la tête

casimir
casimir
20 novembre 2018 19 h 00 min

BRAVO

xavier
xavier
20 novembre 2018 17 h 57 min

Non seulement le système républicain n’est pas bon, mais en plus il est servi par une classe politique composée de lobotomisés (pour rester correct) passés par l’ENA et assujettis aux globalistes et mondialistes des banques apatrides. En outre, sans réfléchir aux causes de leurs échecs, les Français reprendront le chemin des urnes pour les Européennes et voteront pour le moindre mal. Un moindre mal reste toujours un mal. La politique du moindre mal, c’est la descente aux enfers par l’escalier. On nous laisse reprendre notre souffle à chaque palier mais, depuis cinquante ans, le temps de pose est de plus… Lire la suite »

Zglb
Zglb
21 novembre 2018 16 h 09 min
Répondre à  xavier

Dieu vous entende, puisque ce n’est que Lui qui pourra nous débarrasser de cette saloperie.

Castiglione
Castiglione
21 novembre 2018 16 h 51 min
Répondre à  Zglb

Aides-toi et le Ciel t’aidera…

TYPHOON
TYPHOON
20 novembre 2018 17 h 56 min

Le minus s’inquiète du sort de Carlos (Renault) sans prononcer que 45000 € journalier c’est un pognon de dingue. Aucune direction pour le bon peuple qui fait fonctionner le pays en espérant simplement une vie décente. Ces pourris d’énarques, de bobos parisiens, sont à des années lumières de la Province. On vient nous faire chi…. avec des taxes pour le devenir de la planète pendant qu’au Qatar on climatise les stades de foot à ciel ouvert. Cherchez l’erreur!!!

necas
25 novembre 2018 10 h 45 min
Répondre à  TYPHOON

En parlant Écologie : les nuages venant de pays pollués à mort , comme la Chine , Indonesie, Usa , Allemagne , Afrique , Amsud , etc …..
Comment on fait pour éviter qu’ils passent au dessus de la France ?
Ils s’arrêtent aux frontières , pas vrai , Micron ???? Comme celui de Tchernobil ???…….Une belle fumisterie, ce pacte écolo !
Si vraiment, la terre est polluée à ce point , rien n’arrêtera les évènements , hélas !
Sauf si on trouve le moyen de bloquer les nuages. …….
Courre après moi , que je t’atrappe! !!!!!!

ROQUES
20 novembre 2018 17 h 35 min

Les français en on assez des injustices sociales, tous pour les plus aisés rien pour les classes moyenne, combien a couté aux français les 70 chefs d’état reçu le 11 Novembre ? et en même temps le peuple français été reléguer a plusieurs centaines de mètres , l’arrogance, le mépris de ce président vont nous conduire dans une escalade de colère
et de violence très compréhensible.

marco
marco
21 novembre 2018 22 h 29 min
Répondre à  ROQUES

A preciser ,,chefs d etats africains F reres M oloch d ou le verrouillage pour les africains .Mateo Salvini a preconise d interdire les « freres « du gouvernement ,,les freres Moloch ,le satan ,voila l ennemi qu il faut combattre sans repit .

blank