LA PRESSE SE MEURT, REMPLACEE PAR LES MEDIAS ALTERNATIFS
(L’Imprécateur)

LA PRESSE ECRITE MORIBONDE

Les peuples expriment rarement leur désir de futur. Si les médias ne savent pas le deviner et anticiper, ils finissent par mourir.

Nos médias mainstream ou « de grand chemin » (comme les bandits) ainsi que les appelle l’antipresse américaine, parfois  beaucoup plus brutale quand Le Monde y est rebaptisé French Pravda, sont sur le chemin du cimetière.
La presse française a perdu beaucoup de lecteurs, tente de survivre en passant au numérique, mais en fait ne survit plus que sous perfusion gouvernementale. Elle est aussi manipulée par des milliardaires. Ils s’en servent pour la promotion de leurs produits, de leurs idées, et surtout pour plaire au gouvernement et en tirer des subventions et des aides administratives et techniques.
Les milliardaires de la presse sont les amis de Macron, comme ils étaient ceux de Hollande, de Sarkozy, de Chirac, de Mitterrand.

Le gouvernement en est satisfait, nos médias à de rares exceptions près, font sa propagande et défendent ses pires absurdités et erreurs, protégeant par leur silence ses escrocs.

Les journalistes prennent le peuple pour une collection d’imbéciles puisqu’eux, malgré la mauvaise éducation reçue dans les écoles de journalisme et leur manque évident de culture générale, se prennent pour l’élite qui pense et qui sait, ce qu’ils sont loin d’être.

LE PEUPLE SE TOURNE VERS LA PRESSE ALTERNATIVE

Que fait le peuple ? Il arrête de lire les journaux et se tourne vers l’information plus réaliste, plus vivante, plus variée et souvent gratuite trouvée sur les médias alternatifs.

Les médias de grand chemin pourraient se remettre profondément en cause, en commençant par dégraisser les rédactions souvent pléthoriques pour un résultat final trop souvent médiocre. Préférer la qualité à la quantité.

Ils ne le font pas et se suicident tout seuls. Il finiront bientôt endettés et sans lecteurs, avec des journaux que l’on n’achètera plus que le jour où il y aura un mur à repeindre !

Pendant ce temps, les médias alternatifs se portent de mieux en mieux malgré un manque parfois cruel de moyens et un grand désordre apparent du fait de leur manque de cohésion.

Pour le site américain de l’antipresse The Saker, ils sont « comme les gilets jaunes, à la fois chacun sur son rond-point et en même temps par moments tous rassemblés sur les Champs-Élysées de l’Internet« . The Saker les avertit, « le plus grand risque serait pour eux de s’institutionnaliser« .

Les milliardaires investissent dans les médias (Bill Gates vient de prendre une participation dans Le Monde !) mais ne sont pas idiots. Certains comprennent déjà que l’avenir est dans cette presse souvent plus rapide et mieux informée que les moutons recopieurs des dépêches de la très socialiste AFP, et de la communiste Chine nouvelle, l’agence de propagande du Pari Communiste Chinois. Google semble, par exemple, s’intéresser à Minurne.

Renseignements pris, ce serait pour la qualité de son information. Tant mieux ! 85 La Gaubretière, une petite commune de Vendée est également citée… pour la qualité de son Bulletin municipal. Mailchimp est une plateforme d’emailing efficace. Il ne serait pas surprenant que les GAFAM (1) cherchent a racheter ces micro-entreprises de presse dont ils sauraient professionnaliser l’amateurisme et la gestion pour les rendre rentables, ou obtenir qu’elles soient subventionnées.

Minurne existe depuis plus de dix ans et c’est la première fois qu’un GAFAM  met notre blog en relief. Mais il n’y a eu aucune tentative de contact, comme si Google procédait à un test et attendait le résultat.

LA FORCE DE LA PRESSE ALTERNATIVE : SA MULTITUDE ET SA DIVERSITÉ

Pour le moment, la force de la presse alternative, c’est sa multitude. Avec le temps, les meilleurs émergeront, certains deviendront peut être internationaux, comme The Saker  américain. Il a maintenant une branche Le Saker Francophone et plusieurs autres, en espagnol, en allemand, etc.

Son autre force, une diversité exceptionnelle qui la distingue fortement d’une presse trop liée à l’officielle  Agence France Presse, peut-être par peur de sortir du politiquement correct que lui demande le gouvernement en échange de ses subventions.

Par exemple, elle ne vous parlera pas du mauvais état de santé du président Macron, puisqu’officiellement il va bien et a surmonté sa récente infection au Coronavirus.

Si c’était le cas, nous aurions eu les vœux de Nouvel An d’un homme plein d’énergie avec le discours d’un de Gaulle ou d’un Churchill. Or ce n’est pas le cas, ce fut « une allocution présidentielle sans surprise » (Cnews), façon polie de dire ennuyeuse, décevante, dominée par la pandémie, pendant laquelle le chef de l’Etat a tenté de tracer des perspectives d’espoir pour 2021. Notamment grâce au vaccin auquel selon un sondage aléatoire récent, portant sur un « panel » de près de 5000 Français, plus de 80 % des Français interrogés ne croient pas, tout en jouant les rassembleurs.

Selon des bruits en provenance de l’Élysée, il souffrirait maintenant d’une toux sèche persistante et d’autres symptômes Covid qui se déclenchent successivement et signent la nouvelle mutation du virus. D’où des  douleurs et une grande fatigue.

Même silence de la presse française sur l’état de santé de Xi Jinping. Il lui est interdit de parler en mal de la Chine communiste, et de son président grand ami du nôtre. Or Xi Jinping a été hospitalisé récemment pour un anévrisme cérébral. Mais aussitôt le PCC a interdit formellement toute information sur son état. A-t-il été opéré avec succès ? A-t-il des séquelles en raison d’une trop grande et trop longue compression du cerveau ? Risque-t-il une hémorragie cérébrale ? Vous n’en saurez rien si vous ne vous référez qu’à Chine Nouvelle et AFP, il faut avoir des relations dans la diaspora chinoise, ou connaitre l’Agence de presse pour la Défense des Droits de l’Homme en Chine ou lire Epoch Time, le grand journal de l’opposition chinoise, ou encore écouter Hélène Tong sur  la TV Première de couverture. Mais, pour Le Monde, Libération, l’Obs, France TV et consorts, tous ces Chinois anti-communistes sont infréquentables !

C’est donc la presse alternative qui vous informera. Et que Xi aille mieux, reste handicapé ou meure, les premiers à l’annoncer seront probablement Minurne, ou Le Salon beige, le blog catho qui a des correspondants dans la communauté chrétienne en Chine, ou encore Intelligence Online, le blog qui a ses sources dans les services de renseignement, ou encore un autre.  

En cherchant dans la presse alternative, on trouve toujours une information que l’on ne trouvera pas ailleurs parce qu’elle est rapide, ne tient ne pas compte des contraintes réglementaires, ni de celles imposées par le politiquement correct ou encore les convenances sociales à la mode, féminisme, écologie terroriste, LGBT ou racialisme.

Ce faisant, la presse alternative prend des risques. Il y a peu de blogs qui n’aient eu affaire à la Justice ou à la censure des GAFAM, et plusieurs ont disparu (2). Mais c’est leur état d’esprit qui en est la cause, ils sont patriotes là où la presse de grand chemin est mondialiste, courageux là où elle se comporte trop souvent en paillasson du pouvoir, manquant souvent de moyens financiers, surtout si pour garder une entière liberté ils renoncent même à la publicité, comme The Saker et Minurne où l’on ne trouve que des bénévoles. 

Il est possible qu’un jour ou l’autre le gouvernement comprenne aussi que la presse de Grand papa c’est fini et qu’il tente d’apprivoiser la presse alternative par des subventions pour progressivement la soumettre et l’institutionnaliser. The Saker a raison, c’est le plus grand risque qui la menace.

GOUVERNEMENT ET PRESSE LIGUÉS POUR FAIRE TAIRE LA PRESSE ALTERNATIVE

Un autre risque existe : les efforts déments de la presse traditionnelle, de certains partis politiques et du gouvernement actuel pour la faire taire. Ce ne sont pas les insultes éculées de « complotiste, d’extrême droite, fasciste, patriote, anti-communiste, fakenewser… » dont on l’agonise qui lui nuiraient. Elles confortent au contraire dans l’opinion le sentiment que c’est elle qui porte la vérité, l’espoir d’un futur meilleur, la force de détruire le « Système » mondialiste qui appauvrit et opprime de plus en plus les peuples. Pour beaucoup, il a même favorisé l’expansion rapide, fulgurante, de ce nouveau virus en réalité peu dangereux mais dont le Système se sert pour renforcer la coercition et la suppression des libertés, vendre son Europe fédérale a-démocratique et extensible et son corollaire, le gouvernement mondial.

Le vrai risque, ce sont ces décrets et lois privatifs de la liberté d’expression, presque pris en cachette, qui se répandent aussi vite que le virus.

Les Français espèrent que 2021 verra émerger un champion de la droite vraie, pas celle « en même temps » de gauche à la chinoise (3) que tente de nous vendre Macron. Ils ont compris que le marxisme, quelle que soit sa forme (socialiste ou communiste), on ne l’apprivoise pas, on le combat, on l’écrase, on le pulvérise et on donne un coup de balai.
Comme aurait dit Michel Audiard, « on ferait bien confiance (à Macron), mais on connait aussi nos classiques. Depuis Adam se laissant enlever une côte et Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont foiré étaient basées sur la confiance« .

L’Imprécateur
2 janvier 2021

blank

1 / GAFAM Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft

2 / Comme ce fut le cas pour Minurne – fermé arbitrairement il y a 6 ans sur ordre de Manuel Valls, alors Premier Ministre de Hollande – qui a pu reparaître en quelques jours grâce à l’aide décisive de notre amie Christine Tasin, patriote farouche et déterminée. 

3 / Gauche à la chinoise : reconnaissance faciale, puçage, suivi par les caméras et les smartphones, suivi à l’euro près des dépenses, etc.

4.9 11 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Claude Gandilhon
Jean Claude Gandilhon
12 janvier 2021 9 h 58 min

Merci pour votre analyse des médias et bravo pour la reconnaissance de votre publication! En France le problème vient de la dichotomie PADPAG (Peuple A Droite, Presse A Gauche) enfin, dans la grande tendance… La presse alternative est en mesure d’y palier. A condition qu’elle n’oublie jamais que les lecteurs cherchent un éclairage avisé sur leur propre croyance. Croyance qui est celle du « Père (ou mère) de famille ». Pas de langue de bois, pas d’excès ni de vengeance dans le positionnement. Ecrire que la Covid 19 est une « grippette » (invention de Bill Gates ou des GAFAM) est une outrance qui… Lire la suite »

Last edited 8 mois auparavant by tonton66
Nicolas DENES
Nicolas DENES
12 janvier 2021 17 h 24 min

Bonjour, je pense également que la covid est une grippette l’ayant contracté je ne sais comment mais ayant surmonté en 5 jours les effets de ce virus. Et cela sans médicament sans médecin en utilisant intelligemment des huiles essentielles et en continuant mes activités habituelles en dépit de grosses courbatures et d’une fatigue omniprésente. C’est déjà le passé et j’ai presque 70 ans donc soit-disant personne vulnérable. Arrêtons d’écouter les idioties des médias aux ordres!

2
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank