VACCIN : RESTONS PRUDENTS !
(L’Imprécateur)

En théorie et dans l’absolu, le vaccin peut être un bon rempart à la pandémie. Mais à titre individuel, on peut se poser un certain nombre de questions. La première est de s’interroger sur la rapidité avec laquelle on a trouvé en un an 4 vaccins anti-Covid, quand on n’a pas réussi à trouver en 45 ans un vaccin contre le SIDA. La seconde est l’absence de recul sur les effets indésirables du vaccin. Sans sombrer dans le catastrophisme, les premières informations qui remontent méritent pour le moins réflexion…

VACCIN PFIZER : ANOMALIES ET ACCIDENTS SE MULTIPLIENT

Le plan de Pfizer suit la recommandation de ses conseillers du financier BlackRock : un bien-portant ne rapporte rien à un laboratoire pharmaceutique.

Que fait l’ARNm de son vaccin que nos gouvernants imaginent sans doute fabriqué à Lourdes ? Il introduit un fragment d’ARN de Covid dans vos cellules  pour les contraindre à fabriquer elles-mêmes la protéine qui va déclencher la maladie avec le message (ARNm) suivant : « maintenant, cellule, tu n’as plus le choix, il faut te débrouiller pour tuer la maladie« .

Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à dénoncer la supercherie de ce laboratoire déjà condamné à 2,3 milliards de $ pour « communication frauduleuse » sur treize de ses médicaments.

PREMIER PAYS À RÉAGIR : ISRAËL

Avec deux millions de vaccinés Pfizer-BioNTech, Israël pensait être le pays le plus avancé pour sortir de la crise sanitaire.

Jeudi dernier Olivier Véran a expliqué lors de la conférence de presse du gouvernement qu’il y avait de « de bonnes raisons d’espérer que les vaccins contre la Covid-19 limitent la contamination… Les premières observations dans certains pays dans lesquels il y a eu un certain nombre de personnes déjà vaccinées tendent à montrer – les scientifiques de ces pays aussi le disent – qu’il y aurait moins de transmission du virus que dans le reste de la population », a-t-il expliqué.

« Par ailleurs, des données publiées dans le cas du vaccin Moderna, mais dont le mécanisme est le même que celui de Pfizer, tendent à montrer qu’effectivement il y aurait une réduction des contaminations », a rappelé ensuite Olivier Véran, en référence aux données rendues publiques mi-décembre par la biotech américaine.

Patatras, tout s’écroule ! En Israël, comme le rapporte Résistance Laïque, mais pas seulement.

Vaccins anti-covid-19 : vers le flop sanitaire du siècle ?

DANS D’AUTRES PAYS AUSSI, ON OUVRE LES YEUX

Ailleurs aussi, par petites touches qui vont en se multipliant au fil des jours.

Angleterre : une infirmière de 33 ans meurt subitement 48 heures après la deuxième injection. « Elle était en parfaite santé« , disent l’hôpital et la famille.

Portugal : une infirmière de 41 ans meurt aussi subitement 48 heures après la seconde injection, elle aussi en parfaite santé. Pfizer est informé. Réponse « Un léger choc anaphylactique peut se produire après la seconde injection entrainant des maux de tête, une légère fièvre, des douleurs musculaires, parfois des allergies, mais très rarement une mort subite« .
La mort subite est en effet très rare, un cas par million de vaccinés.  Mais une enquête montre que 60 % des vaccinés subissent le « léger » choc anaphylactique. Les autorités décident de ne pas arrêter les programmes de vaccination, un mort pour 1 million de vaccinés, c’est acceptable, le bénéfice est toujours là pour la société.

USA : ils ont beaucoup vacciné ; il doit y avoir des cas de choc anaphylactique, mais la Santé est gérée par les états fédérés et il n’y a pas de statistiques globales. Un cas attire cependant l’attention. Un docteur obstétricien gynécologue travaillant au Mount Sinaï Hospital en Floride se réveille avec des plaques rouges sur ses mains et ses pieds… Compte-rendu de Free-Dom : « Il a été vacciné avec le vaccin Pfizer à MSMC le 18 décembre ; 3 jours plus tard, il a vu une forte série de pétéchies sur ses pieds et ses mains qui l’ont amené à chercher de l’attention aux urgences de MSMC. Le CBC qui a été fait à son arrivée a montré que sa numération plaquettaire était de 0 (une numération plaquettaire normale varie de 150000 à 450000 plaquettes par microlitre de sang). Il a été admis à l’USI avec un diagnostic de PTI aigu causé par une réaction au Vaccin contre le Covid. Une équipe de médecins experts a essayé pendant 2 semaines d’augmenter sa numération plaquettaire en vain. Des experts de tout le pays ont été impliqués dans ses soins. Peu importe ce qu’ils ont fait, le nombre de plaquettes a refusé d’augmenter. Il était conscient et énergique pendant tout le processus, mais 2 jours avant une chirurgie de dernier recours, il a eu un accident vasculaire cérébral hémorragique causé par le manque de plaquettes qui lui a coûté la vie en quelques minutes ».

Une enquête est en cours, il semble que l’ARNm du vaccin ait trouvé dans le sang un virus, normalement inoffensif, avec l’ADN duquel il s’est « recombiné » pour créer un nouveau virus « variant » très agressif qui s’est multiplié et a attaqué et tué les plaquettes.

Pfizer cherche à comprendre et, dans le doute, a ajouté un article à son protocole. Il recommande aux hommes de porter un préservatif et aux jeunes femmes de ne pas se faire vacciner si elles sont ou envisagent d’être enceintes, parce qu’on ne sait pas ce qu’une éventuelle recombinaison inconnue pourrait donner sur le bébé.

LES PLUS DE 75 ANS TRÈS TOUCHÉS

La Norvège : ce pays a un autre problème (le vaccin donne décidément beaucoup de surprises). Le week-end dernier 23 personnes de plus de 75 ans fraichement vaccinées sont décédées brusquement, ce qui a poussé l’autorité publique de santé en Norvège à interrompre par prudence le programme de vaccination des seniors.
Dans un communiqué, l’agence de santé publique nationale explique avoir recensé “23 morts associés à la vaccination” contre le Covid-19″. « Des effets indésirables courants peuvent avoir contribué à une évolution sévère chez les personnes âgées fragiles” (Huffington Post).
Le journal commente en disant que c’étaient des sujets âgés avec certainement des comorbidités, ce qui est possible, et que ces morts sont donc probablement dus à une coïncidence. C’est possible aussi, mais devrait quand même inciter nos autorités sanitaires à lever le pied dans les EHPAD. Surtout que ces 23 personnes sont mortes juste après la première injection. Mais le hasard fait parfois bien mal les choses ! Il faut attendre les conclusions de l’enquête en cours en Norvège avant d’en conclure quoi que ce soit. D’ailleurs, les coïncidences ne sont pas anodines, comme le fait que plusieurs dirigeants de Pfizer aient aussitôt mis en vente leurs actions de la société.

Le philosophe André Comte-Sponville apaise le débat et rappelle qu’il ne faut pas paniquer. Il y a environ 600 000 décès par an en France, 57 millions dans le monde ; une poignée de victimes du vaccin ne doit pas arrêter les campagnes de vaccination. Il a raison sur le principe et sur un calcul global, mais pas si l’on fait l’analyse sur une communauté ciblée.

Ainsi, en Norvège, Aftenposten dit qu’à Oslo, le taux de personnes de plus de 80 ans qui ont eu de graves soucis de santé après la vaccination, voire en sont mortes, est de 2,4 %. Comme le taux de létalité n’est que de 1,7 %, les octogénaires  ont donc intérêt à choisir le risque « Covid » plutôt que le risque « vaccin ». C’est ce qui fait réfléchir le gouvernement norvégien, parce que, ailleurs que dans la capitale, les deux taux de mortalité, celui du vaccin et celui de Covid sont variables entre 0,2 % et 1,2 % selon les lieux, le style de vie et d’autres facteurs tout aussi aléatoires. Chaque cas étant particulier, il faut l’avis du médecin local. Il est possible que cela soit du au fait que, hors de la capitale, la vie étant plus saine, les vieux résistent mieux au choc anaphylactique de la vaccination, alors que Covid est aussi mieux supporté qu’à Oslo. Donc, il n’y  pas de certitudes.

C’est normal, les premières vaccinations ont commencé en Israël et aux Etats-Unis en novembre.  Ce qui donne moins de trois mois de recul. Or, disent l’OMS, le Pr Alain Fischer (Mr Vaccination) et Pfizer, il faut au minimum deux ans de recul pour apprécier à peu prés précisément les effets secondaires d’un vaccin.
Quels sont-ils ?

LES EFFETS SECONDAIRES PROBABLES DÉJÀ RECENSÉS

D’abord, il y a plusieurs vaccins en circulation, voici les principaux :

=> Vaccin classique à base de virus inactivé : Novavacc, le vaccin chinois
=> Vaccin à recombinaison ARN-ADN ou ADN-ADN : Sanofi
=> Vaccins à ARNm : Pfizer-BioNTech, Moderna et le russe Sputnik

1 / Les vaccins à recombinaison présentent un risque essentiel : l’ARN ou l’ADN risque de s’intégrer là où ça lui plait plutôt que là où l’on voudrait qu’il aille, ce qui peut entrainer des cancers. C’est l’un des problèmes que Sanofi tente de résoudre.

2 / Réaction immunitaire inadaptée, comme une inflammation systémique fatale.

3 / Il est théoriquement impossible, mais il arrive que se produise une recombinaison virale entre le segment de virus injecté et un virus de même nature qui génère un virus particulièrement virulent et imprévisible, ce qui s’est produit en Floride.

4 / Administré à des individus sains, le vaccin risque d’aggraver la situation, en les rendant plus sensibles et perméables à Covid pendant les semaines où il n’est pas encore actif sur la protéine qui doit déclencher la réaction.

5 / Les effets secondaires à moyen et long terme sont totalement inconnus. De plus, les tests de phase 3 revendiqués par Pfizer ont été faits en Afrique du Sud sur des populations cobaye en bonne santé et de moins de 50 ans. Aucun test sur des plus de 75 ans à comorbidité. Et Pfizer ne dit rien sur les effets génomiques du vaccin lâché dans le sang, sinon qu’il serait prudent de ne pas faire d’enfant pendant le temps d’efficacité du vaccin, durée estimée à six mois.

En revanche, Pfizer donne un chiffre intéressant : 2,7 % des personnes ayant subi des effets secondaires sérieux sont incapables d’exercer une activité normale ou de travailler. Comme c’est l’un des premiers risques répertoriés par Pharmacovigilance, il est admis comme « normal » et personne n’en parle.

Autre chose, dont personne ne parle non plus, c’est la confiance qui peut être accordée aux arguments de Pfizer, sachant que Pfizer a déjà été condamné à 2,3 milliards de $ d’amendes pour « communication frauduleuse » dans des dossiers vantant 13 de ses médicaments.

Et le plus gros des mensonges du gouvernement est de présenter ce produit comme un « vaccin », alors qu’il n’a aucune des caractéristiques d’un vaccin, ce n’est pas non plus un modificateur génomique. Si l’on veut garder le terme « vaccin » pour une meilleure compréhension des gens,  il faudrait préciser « vaccin génique expérimental« .

https://teamfsociety.com/ce-nest-pas-un-vaccin/

En conclusion. Si vous êtes adulte et en bonne santé, le vaccin Pfizer peut éventuellement vous déclencher un Covid pendant au minimum trois semaines. Le taux de mortalité de Covid étant très faible (inférieur à 0,5 %), prenez le risque du vaccin si vous devez voyager, ou approcher des malades, sinon attendez que les effets secondaires, pour le moment presque tous inconnus, soient identifiés et maîtrisés.
C’est ce que recommandent l’OMS, le Pr « Monsieur Vaccin » et environ 30 000 médecins « de terrain »en France.

Si vous avez plus de 75 ans et vivez dans une grande ville, demandez l’avis de votre médecin local.

Pour les enfants, inutile de les faire vacciner, sauf cas particuliers. Le taux de mortalité chez eux est insignifiant, mieux vaut qu’ils aient le Covid. Ils seront malades, comme pour une maladie infantile, pendant quelques jours et seront ensuite immunisés naturellement. Là aussi, demander l’avis du médecin local.

La communication sur le vaccins anti-Covid faisant l’objet d’une censure sévère (peut-être, entre autres, parce que nuisible aux intérêts financiers des labos de Big-pharma), voici la dernière vidéo censurée par Youtube et Google (une semaine d’interdiction de publier pour TVLibertés et la vidéo du Professeur Alexandra Henrion Caude).

https://www.tvlibertes.com

L’Imprécateur
19 janvier 2021

Références :

CDC  = Cell Division Control  

https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2020-12/slides-12-19/05-COVID-CLARK.pdf

– D’après le CDC, 2,7 % des personnes ne peuvent plus travailler après avoir reçu le vaccin:
https://www.cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/slides-2020-12/slides-12-19/05-COVID-CLARK.pdf

– Une infirmière Portugaise (41 ans), meurt deux jours après avoir reçu le vaccin Pfizer, son père « veut des réponses »:
https://trib.al/eEWi66p

– Un médecin mexicain hospitalisé après avoir reçu le vaccin:
https://www.reuters.com/article/health-coronavirus-mexico-vaccines-idUSKBN2970H3

– Des centaines d’Israéliens sont infectés par le Covid-19 après avoir reçu le vaccin :
https://www.rt.com/news/511332-israel-vaccination-coronavirus-pfizer/

– Un médecin de Miami « en parfaite santé » âgé de 56 ans est mort d’une maladie du sang 16 jours après avoir reçu le vaccin,

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9119431/Miami-doctor-58-dies-three-weeks-receiving-Pfizer-Covid-19-vaccine.html

– Un Israélien de 75 ans meurt deux heures après avoir reçu le vaccin:
https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/293865

– Mort d’un Suisse après un vaccin Pfizer:
https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-swiss-death-idUSKBN29413Y

– Un homme de 88 ans s’effondre et meurt plusieurs heures après avoir été vacciné:
https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/293952

– Des milliers de personnes ont été eut des effets secondaires importants après le vaccin Covid-19:
https://m.theepochtimes.com/thousands-negatively-affected-after-getting-covid-19-vaccine_3625914.html

– un travailleur hospitalier en soins intensifs avec une réaction sévère après le vaccin:
https://metro.co.uk/2020/12/16/hospital-worker-in-intensive-care-after-suffering-severe-allergic-reaction-to-covid-vaccine-13763695/

– Quatre volontaires développent une PARALYSE FACIALE après avoir reçu un vaccin de Pfizer:
https://www.rt.com/usa/509081-pfizer-vaccine-fda-bells-palsy-covid/

– Deux personnes meurent dans une maison de retraite en Norvège quelques jours après avoir reçu le vaccin de Pfizer:
https://www.rt.com/news/511623-norway-covid19-vaccine-deaths/

– Des centaines de personnes envoyées aux urgences après avoir reçu des vaccins:
https://m.theepochtimes.com/hundreds-sent-to-emergency-room-after-getting-covid-19-vaccines_3644148.html

– Les responsables américains font état de réactions allergiques graves liées aux vaccins COVID-19:
https://www.google.com/amp/s/mobile.reuters.com/article/amp/idUSKBN29B2GS

– Le NHS dit de ne pas donner le vaccin aux personnes ayant des antécédents de réactions allergiques:
https://www.google.com/amp/s/amp.theguardian.com/world/2020/dec/09/pfizer-covid-vaccine-nhs-extreme-allergy-sufferers-regulators-reaction

– Une seule dose de vaccin entraîne un « risque accru » pour les nouveaux variantes de coronavirus:
news.sky.com/story/amp/covid-19-vaccin unique-dose-leade-à-risque plus élevé-de-nouveaux-coronavirus-variantes-sud-africains-experts-warn-12180837

– Le CDC révèle qu’au moins 21 Américains ont souffert de réactions allergiques mortelles au vaccin de Pfizer:
http://www.dailymail.co.uk/health/article-9119029/amp/At-21-Americans-life-threatening-anaphylaxis-receiving-Pfizers-vaccine-CDC-reveals.html

– Une femme subit les effets secondaires du vaccin:
http://www.everythinglubbock.com/news/local-news/woman-experiences-side-effects-of-covid-19-vaccine/amp/

– Les effets secondaires du vaccin sont plus fréquents après la deuxième dose:
http://www.boston.cbslocal.com/2021/01/05/covid-vaccine-side-effects-fever-reaction/amp/

– La Bulgarie rapporte 4 cas d’effets secondaires du vaccin de Pfizer:
http://www.ndtv.com/world-news/bulgaria-reports-4-cases-of-side-effects-from-pfizer-covid-vaccine-2347667%3famp=1&akamai-rum=off

– Deux employés du NHS souffrent d’une réaction allergique au vaccin Pfizer:
https://www.google.com/amp/s/www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/coronavirus-news-vaccine-pfizer-nhs-oxford-covid-uk-cases/amp/

5 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daix
Daix
22 janvier 2021 11 h 49 min

Faisons confiance aux médecins…
https://youtu.be/giHQMAuWe2c

SITTING BULL
SITTING BULL
20 janvier 2021 21 h 23 min
Claude Roland
Claude Roland
23 janvier 2021 14 h 52 min
Répondre à  SITTING BULL

Et moi je vous laisse méditer ce point de vue général :
https://www.youtube.com/watch?v=s559xMR2mpU&feature=youtu.be

Gloriamaris
Gloriamaris
20 janvier 2021 16 h 57 min
Dissident
Dissident
22 janvier 2021 10 h 56 min
Répondre à  Gloriamaris

Ah oui ! L’altruisme est une excellente réponse.
Je vous en prie Chère Madame, passez devant, je peux très bien attendre.
Il y a des morts ? Mais non, cela n’a rien à voir, ces gens sont morts de peur à cause des propos tenus par les complotistes. Allez-y, ayez confianssssssssssse…

Dissident
Dissident
20 janvier 2021 15 h 23 min

J’aimerais savoir si les écolos qui sont contre les OGM, sont pour le « vaccin » et vont se faire « vacciner » ….

SITTING BULL
SITTING BULL
20 janvier 2021 10 h 27 min

Si vous aviez écouté l’excellente interview sur TV Libertés de la généticienne Alexandra Henrion Caude vous n’appelleriez pas ceci un vaccin ni, comme je le faisais, une thérapiegénique ! Tout au plus, comme elle le souligne, « un vaccin génique expérimental » ! Une aberration de vacciner des gens sains avec lesquels on joue aux apprentis sorciers. Mais à mon humble avis, comme le but est d’éliminer des gens sur terre (d’où certainement le fait qu’ils diminuent malgré tout le nombre de lits dans les hôpitaux et que le préventif ou le soin n’est pas d’actualité) faire des expériences avec la population… Lire la suite »

Castiglione
Castiglione
20 janvier 2021 7 h 22 min

Suis fatigué d’entendre le mot « vaccin » pour ce qui n’est qu’une thérapie génique qui ne protège pas à 100% et vous laisse contaminant !
Mes (vrais) vaccins fièvre jaune et choléra m’ont protégés, eux, à 100% !

GALLEGO
GALLEGO
20 janvier 2021 12 h 43 min
Répondre à  Castiglione

Etes vous malades ?
« La thérapie génique ou génothérapie est une stratégie thérapeutique qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules ou les tissus d’un individu pour traiter une maladie »

NEPEL
NEPEL
19 janvier 2021 23 h 40 min

Le vaccin est tellement fiable, sûr, efficace et j’en passe que vous pouvez vous faire vacciner sans crainte, les journaleux auto proclamés experts en virologie et autres vous le conseil aussi, pourtant : Le PDG de Pfizer ne se fera pas vacciner…Je me demande bien pourquoi ?

https://www.bvoltaire.fr/le-pdg-de-pfizer-ne-se-fera-pas-vacciner/?fbclid=IwAR3tSmpipENW-lhzFn6WWtPXHHjCgSlXEPmN0IbOVIeq2NYtg22oj8WBOmY

NEPEL
NEPEL
19 janvier 2021 23 h 37 min

Pourquoi les laboratoires refusent-ils de montrer leurs contrats avec la Commission européenne ?

Pascal Canfin a vu cet après midi le contrat sur le vaccin contre la covid 19 signé entre la Commission européenne et un laboratoire pharmaceutique qui a accepté de jouer le jeu de davantage de transparence. 12 janvier 2021
https://www.facebook.com/RenaissanceUE/videos/785387052323594

NEPEL
NEPEL
19 janvier 2021 23 h 33 min

Pour information les études cliniques de Pfizer ne sont pas terminées ! La Ripoublique en Marche veut nous utiliser comme cobaye et nous imposer le pseudo vaccin dont les essais doivent se terminer en 2022. Conformément au Code de Nuremberg et aux études d’Alexandra Henrion-Caude, je refuserai de servir de cobaye pour ce vaccin génique expérimental ! La généticienne Alexandra Henrion-Caude « Administrer des vaccins ARN à des individus sains est “pure folie” » !

https://planetes360.fr/administrer-des-vaccins-arn-a-des-individus-sains-est-pure-folie-selon-la-geneticienne-alexandra-henrion-caude/?feed_id=81555&_unique_id=6005&fbclid=IwAR0ZoN8IVMVxpe3xdwoNxL2vr2ReKx5nmhNRcG4o6yZYDyzOsD2XMDJ3sQA

12
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank