MENSONGES COVID : LE GOUVERNEMENT PERSISTE ET SIGNE ! (L’Imprécateur)

Comment interpréter cette vidéo ambigüe où le porte-parole du gouvernement déforme légèrement une alerte des CDC américains (Centers of Disease Control) signalant que les prétendus vaccins ARNm affaiblissent l’immunité naturelle efficace et durable pour la remplacer par une immunité centrée sur les premières versions de Covid-19 d’alpha à delta, à l’exception de delta + dont les vaccinés et double-vaccinés sont devenus les meilleurs transmetteurs. 

Gabriel Attal insinue que la responsabilité de la chute de l’immunité chez les vaccinés est en réalité due au temps, autrement dit à leur vieillissement, et qu’il faut donc persévérer dans la vaccination. C’est d’un illogisme très caractéristique des jeunes énarques écervelés. Vous êtes en pleine forme ? Par prudence, esprit moutonnier ou obligation professionnelle, vous vous faites vacciner et soudain, vous vieillissez ce qui provoque la chute de votre immunité naturelle, donc il faut vous revacciner encore plus !

Comme disaient les Shadoks. Plus ça rate et plus on a de chance que ça marche !

https://www.dailymotion.com/video/x84j5y2

 

COMMENT PERDRE L’IMMUNITÉ ACQUISE AU LONG DE SA VIE ?

« Par la vaccination ! », conseille Gabriel Attal. Et, en bon Shadock, il a raison !

Les deux éléments qui provoquent la chute de l’immunité par la combinaison de leurs actions sont :

1 / L’oxyde de graphène (1) choisi dans les produits ARNm pour remplacer les sels d’aluminium ou de cuivre longtemps utilisés dans les vaccins classiques à base de microbes ou virus atténués pour faciliter la conservation du vaccin commercialisé.

Cet oxyde de graphène a deux caractéristiques. 

  • II est oxydant et provoque des microhémorragies et microthromboses dans les réseaux les plus finement vascularisés que sont ceux du foie, des reins, des ovaires et des gonades, du placenta, du thymus, du cœur et du cerveau.
  • Il a des propriétés électromagnétiques connues. Elles ne permettent pas, comme de fausses informations le racontent, de coller un objet métallique sur l’épaule vaccinée, mais permettraient l’identification des vaccinés et non-vaccinés avec le détecteur adéquat, un portique, par exemple.

2 / La protéine Spike.

blankLes labos et les scientifiques Shadoks des plateaux TV ont soutenu qu’elle restait confinée dans l’épaule et donc ne présentait aucun risque.

On sait maintenant qu’elle part dans le sang avec tous les autres composants du test génique expérimental ARNm (faussement baptisé vaccin par le gouvernement et les médias pour le faire accepter par la population). 

De dimensions nanoscopiques, elle pénètre partout et notamment dans les organes très finement vascularisés cités ci-dessus (foie, reins, cerveau, etc.). Comme le graphène, elle y cause des micro-thromboses qui sont à la source des deux effets secondaires post-vaccination les plus fréquents, sur 22 recensés par EMA, European Medicine Agency. Ce sont les AVC et les thromboses de toutes sortes, du cerveau au placenta en passant par le cœur et les intestins.

Spike pénètre aussi le thymus, une grosse glande blanche (le ris de veau), située à la base du cou au-dessus des poumons. Le thymus fabrique les leucocytes T dont la fonction est de gérer la production des anticorps qui s’attaquent aux assaillants microbes et virus. Les anticorps créent à la longue l’immunité naturelle et durable de l’organisme. C’est celle que les vrais vaccins nous donnent.

Spike est une protéine OGM inventée et codée en laboratoire. Arrivée dans le thymus, elle modifie et décode les leucocytes pour les reprogrammer génétiquement sur covid-19 d’alpha à delta, mais pas sur les nouveaux variants.

Ces leucocytes devenus OGM deviennent beaucoup moins efficaces pour lutter contre les autres vecteurs microbiens et viraux des autres maladies, mais pas non plus très efficaces sur le Covid et ses variants et n’empêchent pas les vaccinés d’être contaminés par le Covid ou de le transmettre. Seuls les non-vaccinés qui sont déjà immunisés naturellement et donc durablement y échappent. 

LES PAYS QUI VACCINENT LE PLUS ONT AUSSI LE PLUS DE MORTS COVID !

Finalement, les statistiques de cas et décès dans les pays du monde montrent que les pays comme la France l’Italie, la Belgique, l’Angleterre…  se sont ruinés dans une lutte désordonnée et incohérente pour imposer les masques (selon le M.I.T. seuls les n°3 à joints et filtres protègent mais pas les chirurgicaux). Les tests PCR indiquent si la personne est positive ou non, mais pas si elle est contagieuse ou non ; pour arriver finalement aux confinements ruineux pour l’économie et dont la plupart des pays se sont  fort bien passés et la vaccination et les passes et codes QR pour tous.

Ces pays ont eu de deux à cinq fois  plus de morts par million d’habitants que ceux qui n’ont rien fait ou pas grand-chose, comme les pays africains, la Suède, la Russie où certains états de l’Inde.
Ce qui ne signifie pas qu’il ne faut rien faire. Il est devenu évident que l’interdiction de médicaments qui avaient fait leurs preuves depuis des décennies a été une erreur monumentale.

Cette erreur pourrait maintenant être assimilée à une forme de génocide, depuis la démonstration réalisée par l’état indien de l’Uttar Pradesh, 240 millions d’habitants, au sud de la frontière himalayenne avec la Chine. La vaccination y a été interdite et l’Ivermectine obligatoire dès les premiers symptômes de Covid.

Selon un communiqué de presse de l’Institut Pasteur du 12 juillet dernier :

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, différentes approches thérapeutiques ont été explorées pour lutter contre la maladie. Des chercheuses et chercheurs de l’Institut Pasteur ont montré que l’ivermectine, une molécule commercialisée comme traitement antiparasitaire, protège des symptômes de la Covid-19 dans un modèle animal. Les scientifiques ont observé que la prise d’ivermectine est associée à une limitation de l’inflammation des voies respiratoires et des symptômes qui en découlent. Ce traitement est également associé à une protection contre la perte d’odorat. Les résultats de l’étude suggèrent que l’ivermectine pourrait être considérée comme un agent thérapeutique contre la Covid-19. 

En Uttar Pradesh, le nombre de cas et de morts par Covid est tombé à zéro depuis trois mois, ce qui explique le ton un peu gêné de Pasteur obligé de constater que l’Ivermectine prise tôt est efficace.

Dans les états voisins qui ont vacciné, il y a encore 98 morts par semaine. L’exemple de l’Uttar Pradesh étant un très mauvais exemple pour le Big Pharma mondialiste, le gouvernement local vient d’ordonner la vaccination ! Il serait bon de savoir d’où est venue la pression (probablement financière) qui l’a décidé à prendre cette décision, car elle deviendra criminelle si la mortalité redémarre avec l’arrivée de la saison froide et peut-être d’un nouveau variant indien insensible aux ARNm.

Cette carte récente est explicite

blank

 Source: Our world in data

Vous constatez que les pays à fort taux de vaccination (USA, GB, Islande, Espagne, France… sont tous en zone rouge des nouveaux cas, à l’exception de la Chine en gris peut-être parce qu’elle refuse de donner ses chiffres. On est priés de croire la propagande du parti communiste, comme lorsqu’il prétend ne pas procéder à des prélèvements illégaux et forcés d’organes (voir l’article récent « ONU : Sommet pour l’abolition de prélèvements forcés d’organes en Chine »)

De même, la France prétend qu’il y a très peu d’effets secondaires graves déclarés après la vaccination, alors que l’EMA, European Medicine Agency, en comptabilise pour l’Europe près d’1,2 million au 15 septembre, et l’OMS plus d’un million.

La population française représentant 9% de la population européenne  (65/740 M), cela signifie 90 000 cas au minimum en France.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/27/plus-dun-million-deffets-secondaires-du-vaccin-en-europe-reconnus-par-loms/?

ET LES MORTS SUITE AUX EFFETS SECONDAIRES ?

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, ex-syndicaliste d’extrême gauche à l’UNEF, est un expert en faux calculs maquillés en vrais. En France, la plupart des cas de décès après vaccination sont enregistrés comme « cause du décès : Covid ».
C’est à la fois faux et vrai puisque les milliards de fragments d’ARN qui sont la base du vaccin viennent d’une souche Covid améliorée par « gain de fonction ». Mais dans le certificat de décès, le mot vaccin a disparu, Covid est resté et O.Véran peut déclarer que 80 % des hospitalisations et décès sont dus aux non-vaccinés !

Un Gain de Fonction [1] (GoF) désigne toute expérience ayant pour effet prévisible d’augmenter la dangerosité d’un pathogène pandémique potentiel (PPP), comme un virus. Des scientifiques ont ainsi réussi à rendre des pathogènes plus transmissibles, plus virulents, plus immunogènes. Ils mettent en avant que ces recherches feraient avancer la connaissance et aideraient à mieux combattre les PPP. Mais toutes ces recherches sont duales et nous font courir des risques globaux

par Hervé Le Meur et Caroline Lemerle (association Technologos)
Date de rédaction / mise à jour : 10 septembre 2021

C’est confirmé depuis que la publication des milliers de mails d’Anthony Fauci l’ont révélé. Le Dr Fauci est le directeur de l’Institut national des allergies et maladies infectieuses, un centre de recherche du département américain de la Santé. Il a financé le P4 de Wuhan, sous contrôle du service bactériologique de l’armée chinoise AP, pour qu’il mène des expériences de gain de fonction.

Y AURA-T-IL DES PROCÈS POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ ?

De plus en plus nombreux, des cabinets d’avocats et des associations citoyennes dans le monde, mais surtout aux Etats-Unis et en Europe, dont au moins un (Di Vizzio) en France, se préparent pour demander à la CPI, Cour Pénale Internationale de l’ONU, de déclencher des enquêtes pour Crimes contre l’Humanité commis par des dirigeants politiques comme en France : Emmanuel Macron et Olivier Véran.

La question sera de déterminer s’ils sont responsables de centaines de milliers de morts dans leurs pays respectifs par incompétence et bêtise, ou panique et manque de culture scientifique, ou s’ils ont suivi un plan conçu par l’oligarchie mondialiste des Klaus Schwabb, Jacques Attali, etc.

Le succès du dernier Sommet mondial sur les crimes contre l’Humanité visant le Parti Communiste Chinois pour les prélèvements forcés et sans anesthésie d’organes sur des innocents uniquement dans un but commercial (voir lien vers l’article plus haut), montre que nos dirigeants ont du souci à se faire pour leur avenir politique pour avoir, peut-être (il faudra le prouver), suivi une politique démente de mesures sanitaires stupides pour justifier une vaccination de masse mortifère ! Malheureusement, on ne peut pas compter sur les médias pour enquêter et dire la vérité, ce serait pourtant leur devoir et leur responsabilité.

https://fr.clearharmony.net/articles/a125249-Sommet-mondial-contre-le-prelevement-d-organes-les-medias-ont-la-responsabilite-de-denoncer-la-brutalite.html#.YViGiJpBxhE

L’Imprécateur

4 octobre 2021

blank

1 : Les décodeurs un peu incultes en physique, traitent de complotistes ceux qui voient un risque dans le graphène.

Bien sûr, ce carbone sous forme cristalline monocellulaire a un grand avenir en physique des conducteurs, mais je parle d’oxyde de graphène (ou de graphite) et il n’a pas sa place dans l’organisme en raison de sa fabrication et de la rugosité de ses molécules qui abime les parois extrêmement fines des micro-vaisseaux sanguins. Sa méthode de fabrication la plus courante nécessite un mélange d’acide sulfurique, H2SO4, de nitrate de sodium, NaNO3 et de permanganate de potassium, KMnO4, qui est encore largement utilisée.

Cet oxyde se dissout très bien dans les liquides, mais… Des inspections au microscope électronique de l’oxyde de graphène montrent que les oxygènes portants distordent la couche de carbone, créant une rugosité persistante. (Source Wikipedia)

 

5 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joséphine
Joséphine
11 octobre 2021 3 h 55 min

Je suis farouchement opposée au vaccin et à son passe sanitaire. Merci d’ailleurs à Madame Annie Dupeyret, la seule comédienne qui ose s’adresser en public pour dénoncer la dictature sanitaire mise en place pour nous conduire à trépas.

Dorylée
Dorylée
10 octobre 2021 19 h 50 min

Les rosbeefs ont financé les travaux de la Sté VALNÉVA qui a mis au point un vrai vaccin traditionnel à partir du virus complet désactivé du COVID19. Ils ont même créé une usine de production où ils s’étaient réservés 190 millions de doses. Et brutalement, les Anglais annulent tout sous un prétexte futile et on n’en parle plus nul part, télé, radio, journaux, Internet, rien, nibe, nada, zéro ! Quand on connaît le coût de la recherche, on a du mal à comprendre ce qui s’est passé. Les politicards rémunérés par les labos doivent le savoir mais ils ne sont… Lire la suite »

DEUVILLE ANDRE
DEUVILLE ANDRE
10 octobre 2021 17 h 01 min

Vos excellents articles ne servent malheureusement à rien, sauf à se cultiver ce qui est très important en effet . Savoir pourquoi et comment on nous tord le cou, c’est mieux que de se faire tordre le cou sans savoir, hein ? Mais les escrocs qui pensent ainsi gouverner à tort et à travers pendant encore des lustres, eux, ont raison. La seule opposition qui soit visible, c’est un gentil défilé de « clients-consommateurs-contribuables » qui visitent les villes, de place en place, au cri de paix, amour et fraternité. Liberté aussi, c’est important. Soit. Mais mais mais… les escrocs, menteurs, voleurs,… Lire la suite »

Marjan MONTI
Marjan MONTI
10 octobre 2021 8 h 31 min

Bonjour à toute l’équipe. Encore d’excellents articles que j’approuve totalement. Comme d’habitude, je salue le travail de toute l’équipe et plus particulièrement des personnes que je connais. Nous n’avons reçu qu’une seule dose de Jansssens … pour faire plaisir à notre belle-fille enceinte …. mais nous arrêtons là ! Autremen dit, c’est un peu le pistolet sur la tempe que nous l’avons fait ! J’ai toujours dit que pour fabriquer un vaccin il fallait des anées …. ceux-ci ne sont pas sûrs ….. De plus il y a des erreurs commises dans les hôpitaux …. Nous l’avons vécu avec mon… Lire la suite »

Viktor
Viktor
10 octobre 2021 7 h 07 min

Merci pour cette synthèse qui nous ramène aux réalités. Abraham Lincoln qui avec la proclamation d’émancipation a abolit l’esclavage en 1863, disait : »On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut tromper tout le peuple, tout le temps. » C’est exactement ce que font Macron et son équipe de malfrats qui n’ont cessé de nous mentir et qui plus est, rétablissent l’esclavage, un esclavage numérique qui va faire de chaque individu connecté, un neuro esclave. Cet esclave numérique est programmé pour venir s’intégrer dans une « société intelligente » à… Lire la suite »

LEBLET
LEBLET
5 octobre 2021 13 h 41 min
LEBLET
LEBLET
5 octobre 2021 13 h 20 min

Très bon article ! Si le traitement du Covid était sanitaire/médical, BFMTV discuterait du rapport bénéfice/risques des « vaccins » à ARN messager selon l’âge, l’état de santé et la SÉROLOGIE des individus. Mais tout comme il a fallu fermer 5700 lits d’hôpitaux, interdire les médecins de prescrire des médicaments connus, sans dangers et qui fonctionnent et faire croire que la létalité du Covid était celle d’Ebola, il faut, coûte que coûte – pour que la majorité des français restent endormis jusqu’au bout – nier que ce « vaccin » est probablement plus dangereux que le Covid pour les personnes de moins de 70… Lire la suite »

marlene choukroun
marlene choukroun
5 octobre 2021 12 h 37 min

je regrette mais j’ai fait l’expérience de l’aimantation ; j’ai pris une rondelle de fer et mis sur la marque de la piqure d’une personne vaccinée par pfizer et c’était bien aimanté; j’ai fait tenir sur d’autres personnes non vaccinés et ça ne tenait pas; alors pourquoi vous dites cela; faites l’expérience; tout est vérifiable

Claude Roland
Claude Roland
7 octobre 2021 15 h 33 min
Répondre à  marlene choukroun

J’ai un ami qui a fait la même expérience sur 3 personnes vaccinées de son entourage et ça fonctionne ! Il y a bien aimantation. Il faut cependant le faire peu de temps après la vaccination. Sinon, cela veut dire qu’il y aurait un paquet de magiciens spontanés dans la population !

9
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank