LE PAKISTAN… (Charles Montessuis)

Le Pakistan est un pays plutôt méconnu, pourtant situé au coeur de l’un des lieux sensibles du monde actuel. On sait qu’il a abrité Ben Laden qui y fut tué le 2 mai 2011 en par un raid américain.
On connait moins son histoire récente, depuis la partition de l’Inde en 1947 et la guerre de sécession avec le Bangla Desh, ex Pakistan Oriental.

Merci à Charles Montessuis qui a accepté de brosser, en quelques mots, l’essentiel de ce qu’il faut connaître de ce pays musulman, qui n’a rien à envier, côté violence, aux autres pays où règne cette religion « d’amour, de tolérance et de paix »…

Marc Le Stahler
10 octobre 2021   

 

 

Le Pakistan… J’y ai fait deux séjours, une fois trois mois, une autre fois un mois. J’y ai circulé de Karachi au désert du Bélouchistan et dans l’Himalaya jusqu’à la frontière chinoise (la Kunjerab pass, la plus haute frontière du monde à 4500 mètres.)

Pakistan veut dire « terre des purs ». C’est le pays musulman idéal. Un tel paradis que les Pashtounes qui composent 25% de la population doivent manifester pour que leurs droits soient reconnus. La minorité Shiite (15%) est constamment attaquée par la majorité Sunnite (84%). Les temples hindous, les églises catholiques, anglicanes, sont régulièrement brûlés. Les hindous et les chrétiens sont souvent attaqués dans leurs maisons, dans la rue, à l’école, battus et emprisonnés.

Pas un seul Premier Ministre n’a pu finir son mandat. Ils ont tous été assassinés ou déposés. Le pays a été gouverné par des Généraux, le plus souvent du genre sévèrement criminel, pendant 40 de ses 74 années d’existence.

C’est le pays des femmes esclaves emballées comme des paquets et des crimes « d’honneur » où une jeune fille peut être brûlée vive parce qu’elle a parlé à un homme qui n’est pas de sa famille.

C’est le sanctuaire des terroristes musulmans de toutes tendances qui y trouvent centres d’entraînement et protection au plus haut niveau.

blankLe Pakistan a causé quatre guerres avec l’Inde en 1947, en 1965, en 1971 et 1999, qu’il a toutes perdues. La guerre de 1971 fut celle de la rébellion du Bangladesh, alors appelé Pakistan oriental, pour se libérer de la tutelle tyrannique du Pakistan occidental quand les deux pays ne faisaient qu’une seule entité politique.

Elle fut terriblement sanglante. Les troupes ourdoues-pasthounes commirent des atrocités sur les populations civiles, avec des milliers de viols, et nécessitèrent l’intervention de l’Inde.

En 1947 le Pakistan a saisi la partie nord du Cachemire qui reste occupée, sujet de tension permanente et problème insoluble entre les deux pays. Il nourrit la guérilla au Cachemire indien depuis 1948, fournit armes et et terroristes et pousse au déplacement et à l’extermination des hindous qui constituaient autrefois la population et ne sont plus qu’une toute petite minorité.

Ne parlons pas du peuple autochtone Kalash de descendance européenne (on dit qu’ils sont les héritiers des grecs d’Alexandre) qui a gardé sa culture propre et sa religion et qui a été persécuté et islamisé au point qu’il en est en voie de disparition.

Ce pays est celui de la vallée de l’Indus qui a donné son nom à l’Inde et dont il faisait partie jusqu’en 1948. C’est le pays source de l’hindouisme, dont il ne reste rien. Pas un temple antique ne subsiste, tout le patrimoine a été rasé, effacé et rien ne rappelle l’ancienne sagesse. La culture moderne qui reste vibrante en bien des aspects dans l’Inde voisine est recouverte de l’immense voile noir et triste de l’Islam absolu.

blankJe me souviens d’une petite ville dans la région de Chitral, tout au nord, à l’ambiance générale maussade de laideur et misère. La seule jolie chose de l’endroit était un pont élégant, cadeau de la Chine, qui avait été construit par des ouvriers et des artisans chinois avec des décorations de lions, d’oiseaux et d’autres animaux.
Toutes les sculptures furent détruites au burin parce qu’anti-islamiques, ne laissant qu’une horreur qui aurait ravi Hidalgo.
Il ne faut pas oublier que le maire de Londres, Sadiq Khan (photo ci-contre), vient de ce riant pays dont il a aussi le caractère et les vertus.

Charles Montessuis

blank

 

 

 

 


10 octobre 2021

blank

5 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BOUDJEMAI Djamal
BOUDJEMAI Djamal
17 octobre 2021 0 h 11 min

Le Pakistan est toujours là, baignant dans son jus nauséabond. L’occident l’ignore et tôt ou tard il faudra se réveiller. C’est fous de dieu sont une puissance nucléaire ne l’oublions jamais…

1
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank