DANS QUEL AUTRE PAYS QUE LA FRANCE… ? (Pierre Duriot)

Mickaël Taverne, fraichement élu député RN, est membre de la commission de la défense nationale et des forces armées. Il entend bien faire part de son expérience pour faire bouger les choses à l’Assemblée Nationale 

 

 

 

Un policier de terrain, devenu député, ça parle vrai et Mickaël Taverne, fraîchement élu, a interpellé Darmanin, pour lui demander ce qu’il comptait faire pour assurer la sécurité des Français, laquelle est la première des libertés. C’est également, vous dirait un psychologue, le premier besoin vital d’un mammifère, et d’un humain donc. Taverne a égrené ceux qui sont les ennemis de la France, Merah, les frères Kouachi, les assassins de Beltrame, de Paty, du père Hamel, ou encore, les terroristes du Bataclan. Et pas vraiment les représentants des Forces de l’ordre qui sont accusés, par une certaine gauche, de « tuer les Français ». Darmanin a reçu le discours avec morgue. Son voisin, sur le banc du gouvernement a secoué la tête, comme si cela n’existait pas. Le problème est que Taverne est un élu du RN, donc, il peut toujours causer, il est d’extrême droite, donc ce qu’il dit est d’extrême droite et par conséquent, forcément balayé d’une moue goguenarde.

2623 MOSQUÉES EN FRANCE…  

Seulement, le renseignement intérieur n’a pas trop l’habitude de s’embourber dans l’idéologie et il a dénombré « 2623 mosquées en France, dont 50 à 100 mosquées « Tabligh », 100 à 150 mosquées salafistes, 150 mosquées turques, proches de Millî Görüs et 200 mosquées des Frères musulmans… qui font un total de 500 à 600 mosquées radicales dans notre pays. Dans tous ces lieux, on vénère le Coran, un texte dont certaines sourates appellent ouvertement au meurtre, notamment des chrétiens. A ces lieux de culte officiels, il convient d’ajouter plus de 1300 « salles de prière ». Ces dernières constituent, d’après Youssef Chiheb, professeur associé à l’université Paris 13 :

« le véritable laboratoire de l’apologie du djihadisme et du terrorisme »

On peut ajouter à cela la multiplication des coups de couteaux mortels, six morts au cours des sept jours écoulés, dont les derniers à Angers, avec un protagoniste issu de l’immigration africaine, venu en tant que « réfugié ». Il a poignardé pour des motifs futiles, sans la moindre retenue, six personnes, faisant trois victimes. Défavorablement connu des services de police, il incarne cette impossibilité de cohabitation de cultures trop différentes.

On la retrouve également, avec  des tentatives d’approches de collégiennes par des hommes dans la force de l’âge et l’excuse de la « méconnaissance des codes culturels et comportementaux » de notre pays. Il est impossible de mettre un policier derrière chaque individu identifié comme « de culture différente », le respect de la loi ne reposant pas sur la coercition permanente, mais dans l’acceptation du « contrat social » et son placement, par les individus, au-dessus de sa culture ou de sa religion. Il n’est pas non plus envisageable d’accueillir tout le monde, au prétexte que les délinquants seraient peu nombreux. Ce serait comme payer un tribut, chaque année, à une politique d’accueil débridée, qui en plus d’avoir un coût en argent public, se paye aussi en vies humaines.

Pour autant, ces profils d’hommes sont quasiment toujours les mêmes, issus des mêmes contrées ; ceci alors que d’autres sources d’immigrations, y compris de cultures différentes, comme l’asiatique, n’apparaissent pas en relief dans la délinquance de voie publique, ni dans la demande ordinaire et insistante d’aménagements de la loi, ou des modalités de la vie française.

DES PEINES PLANCHERS !

La réalité donne pleinement raison à Taverne, qui préconise ce que le plus élémentaire bon sens préconiserait. Des peines planchers, appliquées sans état d’âme, des contrôles aux frontières, des retours au pays, des expulsions, des contrôles de papiers, des fermetures de lieux, des dissolutions d’associations…

Dans quel autre pays que la France laisse-t-on s’exprimer à ce point des idéologies politico-religieuses aussi ouvertement belliqueuses ? Dans quel autre pays au monde garde-t-on des délinquants étrangers ? Dans quel pays peut-on croiser dans la rue, des malfrats en situations irrégulières, avec plusieurs dizaines de mentions à leur casier judiciaire ?

On ne demande pas à la France de se renier en tant que terre d’accueil, juste de ne plus être l’unique terre d’accueil au monde, de tout ce que la planète compte d’individus dangereux pour une nation. Serait-ce trop demander que de vivre à peu près en paix ?

Pierre Duriot

17 juillet 2022

 

blank

 

 

 

blank


 

 442 total views,  11 views today

4.9 15 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Phil2
Phil2
21 juillet 2022 23 h 25 min

Combien de temps allons nous subir toutes ces violences ?
J’en veux aux c..nards qui ont révoté le merdeux !

Claude Hollender
Claude Hollender
3 août 2022 17 h 07 min
Répondre à  Phil2

Sur le  » Darknet » on trouve de quoi faire des trous dans les racailles et les voyou.
Revoir les films de Charles Bronson sur l’art de nettoyer un quartier…..

On a eu la chance de voter pour E. Zemmour qui a tout compris avant le reste du troupeau de brebis qui peuple la France. Nous ne l’avons pas saisie……. il est trop tard, maintenant il faut subir et se con vertir.

Michel Lemeur
Michel Lemeur
4 août 2022 4 h 11 min
Répondre à  Claude Hollender

Bien d’accord avec toi

Dissident
Dissident
21 juillet 2022 18 h 00 min

Il y a en France 2624 mosquées de trop. (je prends de l’avance sur la prochaine).

Claude Germain
Claude Germain
20 juillet 2022 11 h 23 min

Que la Macrone dit le poudré , le voyou génocidaire HYPER TRAITRE A LA SAINTE TERRE DE FRANCE , laissant ,cette pouffiasse , laissant Pétain a l ‘état de gros bébé patriote , par rapport a lui que cette chose ignoble se taise a jamais , le plus grave réside dans l’acceptation lâche et antipatriotique des patrons de l’armée dite française qui ce 14 Juillet 2022 aurait du se saisir de cette  » traitrise ambulante » pour le virer ou a la santé ou au prison souterraines du Mont Valérien de façon a ne pas souiller le souvenir de nos héros… Lire la suite »

France Laurent
France Laurent
18 juillet 2022 7 h 30 min

Oui oui et oui… Vivre en sécurité dans notre pays ! Cela ne devrait pas une une exigence extraordinaire. C’est même élémentaire comme vous le soulignez. Mais tant que trop d’imbéciles naïfs éliront des élites qui à mes yeux n’en sont point vraiment, nous ne pourrons pas espérer vivre autrement que dans l’angoisse quasi permanente.

Claude Germain
Claude Germain
20 juillet 2022 11 h 53 min
Répondre à  France Laurent

ARTICLE 35 de la Constitution Francaise de 1793 , la plus dure et la plus réaliste il est vrai puisque les traitres a la France de l’époque , les porteurs de tabliers ? en firent « une autre  » modifiée a leurs avantages , RIEN QU’A LEURS AVANTAGES … Pourquoi porteurs de tabliers ?? pas compliqué , lorsque l’on veut faire UN TRAVAIL SALE , on met un tablier , donc les porteurs de tablier sales considérèrent que la Constitution de 1793 donnait trop de liberté au peuple français , trop naïf et peu éduqué a l’époque , donc ces apparatchiks… Lire la suite »

Offroy-Delga
17 juillet 2022 22 h 31 min

Le RN a le dos large mais quand le mensonge prend l’ascenseur la vérité prend l’escalier mais fini toujours par arriver !!! A bon entendeur salut

Claude Germain
Claude Germain
20 juillet 2022 12 h 01 min
Répondre à  Offroy-Delga

@Offroy-Delga , soyez rassuré la vérité existe sous et sur plein d’autres vérités : Qui sont les premiers Gaullistes ? Dans un document en date du 11 septembre 1942, rédigé à Londres à I’intention de Léon Blum, le socialiste Félix Gouin décrit qui sont les hommes de la France Libre.  » Parmi les les rares Français qui, au début, ont suivi de Gaulle, il y avait quelques civils, mais davantage de militaires. La plupart étaient des gens de droite et d’extrême droite et ils ont transporté dans la maison leurs préjugés, leurs croyances ou leurs haines idéologiques. C’est un fait que,… Lire la suite »

9
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank