CACHEZ CE CIMETIÈRE QUE JE NE SAURAIS VOIR (Michel Goniak)

Michel Goniak , Polytechnicien de formation est nouveau contributeur de Minurne.org. Ses analyses fondées sur des recherches approfondies nous permettent d’avoir un éclairage sur la guerre Russo-Ukrainienne autre que celui qui nous est régulièrement servi sur les chaînes du “sévices public” comme se plait à les nommer Gilles-William Goldnadel  . 

 

Il y a quelques jours, la RADA (Parlement kiévien) prévoyait de faire passer une loi interdisant la diffusion d’images des cimetières militaires où flottent fanions ou drapeaux bleu-jaune. 

CETTE LOI EST PEUT-ETRE PASSÉE !

 

blank

Enrôlement de force de civils ukrainiens pour aller au combat 

On voit la patte des conseillers en communication US pour ne pas décourager le soldat de base d’Europe centrale de mourir pour les USA.

Pour mémoire, un rapport de janvier du Mossad israélien évaluait à plus de 150.000 les soldats ukrainiens morts au combat, il y en aurait environ dix fois moins chez les Russes.

Début mars, l’ancien colonel Douglas Macgregor, et brièvement conseiller à la présidence Trump, avançait quant à lui le nombre de tombés au front à plus de 250.000.

blank

En ce moment, au moins 100.000 hommes des Forces Armées Ukrainiennes  sont rassemblés pour une offensive éventuelle, mais avec une formation insuffisante, peu de matériels, peu de munitions. Des voix au Pentagone ont récemment fait « fuiter » des documents déconseillant de lancer cette offensive : les militaires US se rendent en effet compte qu’une bande de faucons néoconservateurs (pléonasme) a investi la Maison-Blanche — les fameux Joe Biden, Antony Blinken, Victoria Nuland et Jake Sullivan — qui ne pensent qu’à leur carrière, craignent de se discréditer et ne connaissent pas la « marche arrière », leur rêve ultime — probablement depuis le ventre de leur mère ! — étant de démembrer la Russie et pour se partager au meilleur prix ses importantes ressources… avant de s’attaquer à la Chine, nouvelle première puissance économique mondiale…

blankIl semble que Zelensky ait compris que l’Occident collectif n’est pas troublé par la mort de sa jeunesse ukrainienne et au-delà : car on mobilise entre 16 et 65 ans, y compris des femmes en nombre. On a même vu récemment une vidéo du sieur François Hollande , victime d’un canular russe de l’un des « Vovan et Lexus », qui s’est fait passer pour l’ancien président ukrainien Petro Porochenko ; dans cette vidéo, Hollande y va de bon cœur, reconnaît que l’objectif de Merkel (1) et de lui-même était de tromper les séparatistes du Donbass ainsi que la Russie, avec les accords de Minsk de 2014-2015, de mater la rébellion dans le Donbass, et il avoue maintenant accepter qu’il ne faut pas hésiter à sacrifier jusqu’au « dernier Ukrainien ». Ce n’est pas une surprise de la part de Hollande car, en décembre 2022, il avait aussitôt validé les aveux de Merkel (sur la tromperie délibérée de l’Ouest) publiés alors dans un journal allemand « Die Zeit » quelques jours plus tôt.

En outre Zelensky est sur une corde raide : il est soumis aux USA d’une part, et aux sbires bandéristes (extrémistes ukrainiens qui se revendiquent de Stepan Bandera, collaborateur des nazis au début de l’invasion allemande, notamment dans la Shoah par balles) d’autre part qui, soutenus par les néoconservateurs US, sont prêts à se passer de lui ; on connaît leurs méthodes : voir comment ils ont mis des personnalités françaises sur leur liste Mirotvorets [traduction de « faiseurs de paix » !! éternelle ? …] des personnes à éliminer, même Elon Musk y figurait en novembreblank 2022 quand il a voulu faire payer les services de ses satellites Starlink. Donc, Zelensky risque sa mort politique (voire plus) s’il refuse d’obéir à Victoria Nuland qui, à la Maison-Blanche, est l’expression intelligible de la pensée de Biden en matière de politique étrangère et dont la sphère néoconservatrice ne sourcille pas en soutenant les Ukrainiens les plus extrémistes.

Bon, on va voir comment ça évolue car, en plus, notre McKron national, enfin débarrassé de son encombrant bagage estampillé « Ursula », et ce grâce à la prévenance des diplomates chinois, est probablement tombé sous le charme de l’oncle Xi la semaine dernière à l’ombre des cerisiers en fleur, reconnaissant désormais que l’Europe devrait se découpler de la politique étrangère des néoconservateurs US concernant le sort de Taïwan, voire passer à d’autres monnaies d’échange que le dollar.

Cette « dédollarisation » est probablement le coup de grâce envoyé à Oncle Joe, qui a commis l’erreur de sa vie, lorsqu’il a voulu écarter la Russie des échanges monétaires internationaux lors de l’instauration des lots de sanctions au printemps 2022, peut-être alors conseillé par Bruno Le Maire, prix Nobel « de l’économie russe » comme chacun sait… : en effet, ce pays, le plus important producteur de ressources énergétiques et minières du monde, se trouvait d’emblée dans l’incapacité d’alimenter le monde qui a pourtant un besoin crucial de ses ressources.

Cette erreur de l’administration Biden va sonner le glas de l’hégémonie des USA car aucun pays, sur terre, ne souhaite se priver des ressources du pays le plus vaste du monde. De plus, les amis « éternels » des USA, comme l’Arabie saoudite, se sont rendus compte que les USA n’ont aucune moralité en matière commerciale internationale et qu’ils peuvent à tout moment sanctionner un pays, quel qu’il soit, par le jeu de leur monnaie hégémonique, notamment au moyen de saisies financières sur les épargnes nationales ou avoirs privés libellés en cette monnaie, et placés un peu partout dans le monde.

http://portail-ie.fr/media/cache/a7/12/a71219c17a2352c68830112bab9a1a6b.jpg

Et cette « dédollarisation » va surtout affaiblir l’économie US qui se finançait depuis les années 1970 grâce à ce privilège instauré par le président Nixon (renoncement à la convertibilité-or du dollar, instauration du pétrodollar pour les achats internationaux de pétrole brut, dollar pouvant ainsi rester la principale monnaie d’échange mondiale) : des masses de fonds vont quitter les marchés boursiers et obligataires US, et les USA ne vont plus pouvoir financer leur budget (qui montre un déficit cumulé blankgigantesque de plus de 30.000 milliards de $, soit dix fois plus que le déficit cumulé français, déjà pas joli !!!), budget abusif qui autorise plus de 800 milliards de dépenses militaires annuelles, lesquelles dépenses — financées par les citoyens ou États fortunés du monde entier — permettent en retour de déstabiliser tous les pays de la planète qui ne leur obéissent pas au doigt et à l’œil, voire de les attaquer pour massacrer leur population comme on l’a vu depuis 1970 : (liste non exhaustive) Vietnam, Cambodge, Laos, Irak, Serbie, Afghanistan, Libye, Syrie… avec à la clef des dizaines de millions de morts inutiles par bombes US (sans le moindre jugement par une Cour internationale), tout cela pour « avoir raison » et perpétuer leur désir irrépressible de profiter à bon compte des ressources du monde…

Devant ce chaos qui s’annonce à l’intérieur des USA, il reste bien une solution pour les néoconservateurs US ambitieux, mais quelque peu faibles intellectuellement : ce serait d‘aggraver les conflits en cours, voire de passer à l’apocalypse nucléaire : ce comportement dément — qui provoquerait leur autodestruction immédiate — n’est pas sans rappeler celui d’hommes, entourant un moustachu d’origine austro-bavaroise, qui ont fini leurs tristes vies, terrés dans un bunker des jardins de la Nouvelle Chancellerie d’une autre capitale hégémonique, sinon suspendus à un gibet d’une ville provinciale au nord de la Bavière — petite ville célèbre pour ses grands-messes aux flambeaux des années 1930, grands-messes qu’on retrouve encore de nos jours, mais soigneusement masquées par nos médias de grand-chemin, du côté de Kiev ou Lviv, ou bien dans les pays baltes… mais ce n’est pas un problème car cette dérive bénéficie de la bénédiction de ces neocons étranges qui fourmillent à Washington.

Michel Goniak

13 avril 2023

blankblank

1 –la Russie dénonce “la tromperie” des accords de Minsk

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires

  1. Macron comme son grand ami Zelensky sont tous deux de grands pervers et sur la corde raide. Mentir, tricher, en s’enrichissant sur le dos des peuples, ne dure qu’un temps. Tout comme ce billet de Mr.Goniak, j’ai écouté Jacques Hogard au cours de Dialogues Franco-Russes.

  2. blank Roger AUBERT dit :

    C’est tout simple (donc difficile): le mal va détruire le mal. Dieu le permet pour un plus grand bien. Reste à lui être fidèle et à ne pas avoir peur, sans éliminer les efforts méritoires pour pratiquer le bien. S’il n’en reste qu’un, nous devront être celui-là!
    Sans la foi, il manque un pion essentiel sur l’échiquier, d’où ces peurs de l’échec exprimées ci-dessus, pour les enfants et tant d’autres choses.
    Même si la foi et la charité sont mortes ou à l’agonie, reste l’espérance INDESTRUCTIBLE… qui est une espérance ASSUREE!

  3. blank Marjan MONTI dit :

    Quel excellent article, Mr GONIAK ! Je ne suis pas polytehcnicien mais j’ai vécu (86 ans) , pas trop mal (il y a des beaucxoup de gens plus malheureux que nous) , mais je n’ai pas compté mes heures de direceur commercial. Je salue bien bas votre entrée en lice sur Minurne, dont je suis un des premiers familiers. Votre analyse est parfaite : elle est simple à comprendre ; et vos sous-entendus aussi. Vous parlez de chaois ! nous y sommes déjà ….. La France n’est plus ce que nos parents et grands parents l’avaient construiite ! et comme le second intervenant, Gloriamaris, j’ai peur pour mes enfants, mes petits enfants et leur descendance…… Quelle france allons-nous leur laisser ? et quand les députés vont-ils enfin comprendre qu’il leur faut appliquer l’article 68 de notre Constitution ?

  4. Je serai curieux de connaître l’état ( les tas ..) de ces 15 ou 16 canons Caesar gentiment offerts par le Poudré de l’Élysée à zelenskiki . S’ils n’ont pas encore été vendus par les militaires mafieux ukrainiens ou détruits par Yvan , il serait intéressant de savoir comment ils sont utilisés, connaître leurs points faibles , leurs résultats balistiques, peut-être des pistes d’amélioration de fabrication par exemple
    Sinon on sait à peu près combien ils sont monnayés aux gangs mafieux par les officiers ukrainiens , c’est déjà ça

    • blank jeanmi de corse dit :

      Ca c’est un aspect des choses qui ne faut pas du tout negliger : C’est bien vu .Tout cela entretient le trafic des armes et sa dangerosité.

  5. C’est bien mieux dit que je n’aurait su le faire mais je partage totalement cette analyse. À 70 ans j’ai fait la plus grande partie de mon chemin mais je suis inquiet pour mes enfants, petits-enfants, arrières…..