MACRON EST DÉJÀ ENTRÉ DANS L’HISTOIRE (Pierre Duriot)

Michel Cabé » Blog Archive Réunion publique du CCTA le 9 novembre 2015 - Michel Cabé


A quelques années de la fin de son dernier mandat, Macron se demande, paraît-il, comment il pourrait entrer dans l’histoire ? Dernier avatar d’un président s’attaquant à tout et n’importe quoi, bille en tête et abandonnant la partie dès que la réalité de l’échec lui devient insupportable. Toute la question de ces deux quinquennats, oscille entre deux thèses. Les uns, comme Etienne Chouard, expliquant que ce qu’il fait devient clair, si on part du principe qu’il est là pour détruire le pays sur commande. Auquel cas on comprend les échecs en cascades qui ont déstabilisé le pays et l’ont réduit à un rôle de figurant économique et diplomatique sur la scène internationale. D’autres, comme beaucoup d’opposants, estiment qu’il est simplement incompétent, entourés d’incompétents, plus incompétents que lui, afin qu’il puisse rester le patron. S’en suit, une interminable série de bévues, boulettes, mauvais choix, non-sens, qui nous amènent à la ruine d’à peu près tout ce qui faisait le bonheur de vivre en France.

L’affaire était mal emmanchée avec le scandale Alstom, lequel n’a finalement pas pu éclater suffisamment fort pour déstabiliser le pouvoir. Puis, les Gilets Jaunes et petit à petit, les Ministres mis en cause, ou en examen, les scandales de « amis » de la Macronie, avec Ferrand, El-Guerrab et bien d’autres. Le Covid et sa gestion calamiteuse, les scandales liés au Covid, le Rivotril mortel de Véran, les mensonges en série sur l’efficacité des vaccins, des médicaments, des confinements… les dispositions carrément hors la loi, mais qui passent quand même, avec Fabius, le responsable mais pas coupable, du sang contaminé à la tête du Conseil Constitutionnel, qui avalise à peu près tout, même quand ça n’est pas constitutionnel. Le gouvernement le plus cher, avec un nombre de Ministres record, des plafonds de fonctionnement explosés, pour l’Elysée, le record de mises en examen, les nominations entre amis et les recasages dorés, comme Castex à la RATP. Pour la partie institutionnelle… et on en oublie.

TOUT Y EST PASSÉ…

Pour les services publics, mêmes constats. L’hôpital, à bout de souffle, une reprise en main des médecins, empêchés de prescrire pendant l’épisode Covid, des personnels licenciés en dehors de toute forme de déontologie, les millions de Français sans médecin traitant, une pénurie chronique de personnels, une gestion calamiteuse et hors de prix. L’école, avec désormais, des professeurs menacés, un niveau scolaire abominable, une pénurie de jeunes professeurs et l’impossibilité même, d’enseigner correctement dans les quartiers les plus difficiles. A la clé, des pertes de compétences qui se font ressentir dans tous les domaines industriels. Une justice au fonctionnement particulier, avec laquelle les uns, issus de l’immigration arabo-afro-musulmane, bénéficient d’une mansuétude et de libérations incompréhensibles, qui fait que l’on retrouve des récidivistes dans de nombreuses affaires sordides de viols, coups de couteau, affaires de drogue, meurtres, règlements de comptes et attentats. Pendant que d’autres, natifs solvables, se voient méthodiquement poursuivis jusqu’en enfer pour des infractions routières mineures, ou des faits dérisoires, sans commune mesure avec ceux des « invités ». Une justice qui met les moyens pour interdire les manifestations de soutien à Thomas et qui laisse faire les manifestations pro-palestiniennes, pourtant interdites.

Les finances, avec un déficit record, une désindustrialisation record, un déficit du commerce extérieur record, des faillites d’entreprises record, un budget de l’État devenu ingérable, dans lequel la dette est devenu le principal poste de dépense. Des chiffres du chômage trafiqués, devenus tellement mauvais que même les artifices ne suffisent plus à la les masquer. La note de la France qui échappe à la baisse par miracle, une surveillance par les instances économiques européennes et l’ensemble des indicateurs dans le rouge, dès aujourd’hui, à plus de trois ans de l’échéance présidentielle, sans compter les augmentations à venir de l’énergie, le futur coût des Jeux-Olympiques, les dépenses sociales en explosion. Les agriculteurs dans la rue, dont personne ne parle et des catégories sociaux-professionnelles quasiment toutes au bord de l’explosion. Déficits tous azimuts donc, malgré une fiscalité record, dans un hexagone devenu champion toutes catégories des prélèvements, sur la propriété et le travail et passé de la 6ième à la 25ième place en termes de richesse par habitant. Les rares qui réussissent encore, le font dans l’adversité et la plupart du temps, sans faire appel à l’État.
Macron, c’est aussi plus de trois millions de migrants, la population de Paris, pour la plupart, des hommes, arabo-afro-musulmans, officiels et clandestins, avec des mineurs non-accompagnés, de faux mineurs non-accompagnés, associés à une explosion des violences sur la voie publique, notamment dans les grandes villes. Une main d’œuvre peu diplômée, cantonnée à des tâches subalternes… quand elle travaille. 2,6 millions d’Algériens, dont 42 % au chômage, le tout avec un coût qui s’élèverait à 35 milliards par an, sans compter les dégâts matériels et humains facturés en sus à nos concitoyens.

CETTE FRANCE QUI N’EST PLUS…

C’est aussi une France déclassée au niveau international, avec un pays qui ne pèse plus rien dans les négociations de paix, où que ce soit, plus rien non plus au niveau économique. Le président totalement ignoré, humilié régulièrement lors de sommets, quand il n’est pas pris en photo, ivre, dans une boîte de nuit africaine. Après avoir fermé Fessenheim, il s’en va à la COP28, expliquer qu’il faut mettre du nucléaire partout, au comble du, « en même temps », qui aura été le fil rouge de ces mandats sans vision et sans moyen. Le corps diplomatique défait, la politique africaine en déshérence, le départ la queue basse des militaires de Barkhane, des manifestations anti-françaises dans les pays d’Afrique et un président de l’île confetti des Comores, qui se paye notre tête. Un acharnement européen et français à aider l’Ukraine, alors que la guerre est perdue et que l’économie russe fait de meilleurs scores qu’attendus pour l’année 2023, avec un Poutine, sûr d’être réélu : l’Europe de Macron et Von-der-Leyen a eu tout faux et elle s’entête.
Macron donc, cherchant un universalisme impossible, pour laisser une trace dans l’histoire de l’humanité, ne devrait pas se donner ce nouveau souci. Il est d’ores et déjà entré dans l’Histoire de France, comme le président de tous les records négatifs de la Cinquième République. Le Général de Gaulle ne reconnaîtrait ni son pays, ni sa Constitution. Les natifs de l’époque du Général de Gaulle non plus, ne reconnaissent plus leur pays, celui du Concorde, du France, de la Citroën DS, des ingénieurs Bertin et Leduc, du Mirage IV, de Marcoule, du TGV, des Chantiers navals, du Quai de Javel et des liesses du 14 juillet sur les Champs-Elysées. Ce pays exportait du savoir, de la sagesse et des richesses, il importe désormais de l’incompétence, de la pauvreté et de la sauvagerie.

http://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Pierre Duriot
Porte-parole du RPF

17/1/2023 

20 Commentaires

  1. Vous aviez sorti un article sur l affaire Alstom il y a pas mal de temps il faudrait que vous le fassiez connaître Minurnes il y a quatre ou cinq ans.Ce pencher sur Alstom Maroc merci

  2. Quand des députés courageux vont-ils réclamer l’application de l’article 68 de notre Constitution ? Ne sommes-nous pas tombés assez bas ? Il est vrai que, eux, ne s’en rendent pas compte ….. AUX ARMES CITOYENS !

  3. C’est très exactement ma vision du macronisme. Juste un détail : ” le scandale Alstom ” n’est pas un scandale. Selon la classification tripartite des infractions, c’est un crime prévu et réprimé par l’article 411-3 du code pénal. En vendant (donnant) la branche Énergie d’Alsthom aux américains de General Electric, Macron a donné à une puissance étrangère des matériels stratégiques de notre Défense Nationale et surtout de notre dissuasion nucléaire (les turbines Arabèle équipent tous nos SNLE et également nos centrales électronucléaires). Quand Macron a commis ce crime, il ne bénéficiait d’aucune espèce d’immunité et devrait de ce fait être en prison pour 30 ans et pas président de l République. Les Français ont élu un incapable et un traître !

  4. Oh oui, malfaisant, dépravé, inculte, d’où est il cette injure à l’humanité mis là (comme d’autres chefs d’États (même le pape actuel) pour saborder notre France par la secte Davos/Bildeberg. Pour offrir notre Souveraineté à des technocrates européens non élus. Nous ne sommes plus chez nous, notre Droit est une falsification éhontée de transpositions unilatéralement et impérieusement administrée par Bruxelles.
    Le dernier exemple en date (il y en a tant!) est l’algarade du Parlement sur la “loi immigration” (la trentième au moins!) alors que la hyène annonçait la directive européenne votée; à l’unanimité dorénavant, d’accepter tous les migrants sous peine d’amende!!! Et les français se sont laissés berner ainsi que les médias complices qui ont alimenté la mascarade comme d’habitude.
    Que sont devenues les garanties de Souveraineté que représentait l’appareil d’État dans ses cadres de Droit, aussi minutieusement argumentées que percutantes par leur profondeur et leur cohérence dans la Constitution de 58 fécondée par le Général De Gaulle et Michel Debré: « les traités sont faits pour être dénoncés si besoin est ». Nous pourrons toujours sortir de cette saloperie d’UE quand les Français auront compris qu’il faut en sortir d’urgence.
    Si avant nous étions un pays où les étudiants du monde concouraient pour brandir un diplôme français qui leur valait des gratifications de retour chez eux. Aujourd’hui on nous “fourgue” des demi portions qui n’ont pas de connaissances pour suivre. La Chine, l’Inde, Brésil etc… ne viennent plus chez nous pour la distinction supérieure. Un secteur aussi pointu et sensible que la santé engrange les pires vacuités intellectuelles en terme de responsabilités et de diagnostics… bref

  5. Je me joint au long cortège de ceux qui haïsse ce foutriquet après les 5 ans de prestation du clown à qui il ne manquait que le faux gros nez rouge, avec ce qu’il a osé faire de ma France depuis qu’il a accédé au poste suprême par je ne sais quel miracle.

    De 2 choses l’une, ou il est totalement incompétent ou il est vraiment trop con, je crains malheureusement que ce soit un mélange des deux, je n’ose imaginer qu’il soit mandaté pour une destruction méthodique dans tous les domaines de l’ex plus beau pays du monde, quel constat, n’est ce pas M RICARD.

    Quoi qu’il en soit, Je signe et persiste, il est à mon sens urgent qu’il soit destitué par les voies légales, qu’il soit jugé pour haute trahison envers la nation et son peuple ainsi que sa bande de pieds nickelés puis incarcérés afin qu’il ne puisse plus nuire à quiconque.

    Je n’ai que du mépris doublé d’une haine profonde envers ce gugus qui de plus s’est réellement pris pour Dieu,

  6. Je ne peux croire qu’après ça , macron pourrait s’en sortir sans comptes à régler avec les Patriotes , une fois qu’il sera débarqué de l’Élysée. Cette idée tellement immorale n’arrive pas à s’inscruter dans mon cerveau . «  Ce roi des king « ce spécialiste en désintégration de Culture , Valeurs , Identité Française s’en sortirait comme ça sur un mea culpa , quelques excuses ou larmes à l’œil..?? Absolument impossible, lui et ses comparses doivent passer au Tribunal populaire

    • Ne comptons pas trop sur le tribunal populaire afin de n’être pas déçu, mais il demeure tout de même possible de l’envoyer devant un tribunal. L’affaire McKinsay comporte un volet relatif à un financement illégal de ses deux campagnes électorales susceptibles de l’envoyer devant un tribunal correctionnel et le parquet national financier a ouvert une enquête il y a un an ; l’affaire Alstom peut l’envoyer devant la Cour de justice de la République pour son action en tant que ministre, mais aussi devant un tribunal correctionnel pour avoir bénéficié, là aussi, d’un financement illégal de sa campagne de 2017, c’est plus compliqué, mais cela reste possible. Je pense que si l’on regardait du côté des financeurs de sa campagne, on trouverait pas mal de choses. Il y a aussi les dépenses de son ministère qui ont été engagées pour des événements servant exclusivement sa future candidature : là, c’est du détournement de fonds publics et le délai de prescription est de six ans sauf qu’il est censé avoir été interrompu par le mandat présidentiel et que s’il y a le moindre élément de recel, il n’y a plus de délai de prescription puisque le recel est une infraction continue. Il pourrait avoir des surprises si on ouvre des procédures dans les mois qui suivront la fin de son mandat.

  7. TOUT est dit. Sauf que l’incompétence (l’idiotie dirait Charles Gave) et la trahison de Foutriquet ne sont pas exclusives l’une de l’autre…

  8. Ce n’est qu’un résumé mais tellement dense qu’il ne paraît pas utile d’en rajouter! Quand on lit votre litanie de méfaits macroniens on a le vertige et on se sent très mal à l’aise d’avoir été et d’être capable de supporter cette histoire. Macron qu’as-tu fait de Ma Vème République doit dire le Général ?

  9. Excellent article pur de vérité. Tout est dit,nous avons le pire des présidents de la 5ème République. Mais comment s’en sortir ? Malheureusement je crains que l’avenir pour nos enfants et petits enfants ne soit pas rose. Est-il trop tard ?

  10. Très bon résumé de la décennie Macron avant même qu’elle ne soit terminée…Il lui reste hélas encore trois ans pour accomplir encore quelques exploits dont il a le secret. Quand bien même les Français seraient résolus à faire revivre la France d’autrefois, il leur faudra plusieurs générations pour y parvenir. C’est un pays en voie de sous-développement et de libanisation ; c’est sans doute irréversible. Que Macron reste dans l’Histoire est une certitude mais pas uniquement pour le champ de ruines laissé après son passage. A mon avis, le plus remarquable est de constater que la folie de cet homme n’a rencontré aucune véritable résistance d’une bonne partie de la population mais pire des institutions de la Vè République réputées pour leur solidité face aux dérives du totalitarisme. Conseil constitutionnel, Conseil d’État, Cour de Cassation, Cour des comptes, Parlement, Presse, Armée, Police… et la myriade de hauts conseils de tous poils, tous ces gens ont aidé Macron dans ses délires. Pas un n’a osé lever le petit doigt pour s’opposer à lui même mollement. Ceux qui l’ont fait ne sont que des individualités certes marquantes mais isolées qui ont souvent payé cher leur désobéissance à notre Picrochole. Cette veulerie généralisée est le sujet le plus inquiétant puisqu’il montre qu’en quelques années, on peut même en France transformer une démocratie en dictature en dévoyant la Constitution d’un homme comme De Gaulle.

    • Bien vu, mais observez quand même que les lâchetés et veuleries dominantes sont aussi le résultat de 40 années de “formatage” éducatif dispensés dans les écoles et universités publiques !

  11. Magnifique texte qui résume hélas bien la situation ! Moi aussi j’ai longtemps hésité entre les deux hypothèses : Intelligent et malfaisant OU très con et malfaisant également… ?
    J’ai du mal à trancher, mais peu importe… Il est tout simplement malfaisant, quelle que soit sa raison. Pour paraphraser Michel Onfray avec qui il arrive que je suis d’accord (pas si souvent, mais ça arrive), je dirais que Foutriquet 1er n’a aucune conviction, juste des intérêts… mais les intérêts en question ne sont pas exactement ceux de notre patrie. Oui, il restera dans l’histoire, mais si des politiques honnêtes parviennent à redresser notre pays (j’en doute, mais il m’arrive encore de l’espérer… parfois) alors que je ferai en sorte d’oublier ce triste sire. Et dire que cet individu et ses complices ne rendront sans doute pas les comptes qu’ils devraient pourtant bien rendre. J’enrage.

    • je ne pense pas qu’il faille choisir entre “très intelligent mais malfaisant contre très con et incapable ” je pense qu’il n’est que médiocrement intelligent mais une marionnette dans les mains d’un groupe puissant et malfaisant par simple cupidité .

    • Certains le pensent supérieurement intelligent. Si cela est avéré, alors il met son intelligence au service de très mauvaises causes. C’est le cas des grands voyous, d’ailleurs.

      Mais intelligent ou stupide, il est à coup sûr malfaisant. Je hais cet individu.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.