LES JEUNES POUR QUE LA FRANCE RESTE LA FRANCE (Xavier Jésu)

Combien de temps faudra-t-il encore pour que nous puissions ranger définitivement dans les tiroirs de la politique, la phase la plus objective et la plus coupable de notre déclin : « Nous avons la droite la plus bête du monde ».
J’étais, il y a quelques jours, invité à la galette des rois d’un des trois partis représentés par ces trois jeunes talents. Je ne dirai pas lequel car, justement, cela n’a aucune importance. Les discours qui y furent prononcés auraient pu être lus par les représentants locaux des deux autres partis et le résultat aurait été le même.
Aujourd’hui, j’étais invité par un autre de ces 3 partis et j’ai fait le triste constat d’une forme de prétention dans les discours qui attaquaient ses concurrents. Quel dommage quand on connait les résultats des uns et des autres !
J’ai suivi avec ferveur la campagne de François-Xavier, un homme d’une intelligence hors-pair et d’une lucidité époustouflante. J’en suis fier et ne le regrette nullement.
J’ai été admiratif de Marion tout au long de son parcours politique et je le suis toujours. Elle est brillante, clairvoyante et profondément authentique et politiquement honnête.
Je ne peux m’empêcher d’être impressionné par la culture politique presque innée de Jordan et de sa maitrise des débats à 28 ans.
Vous comprendrez que j’aime ces trois jeunes, brillants, courageux, combattifs car déterminés. Moi qui suis passé dans le clan du 3ème âge, je n’ai aucune honte de dire que ma génération est parfois totalement obsolète sauf quelques exceptions comme Philippe De Villiers ou Gilles William Golnadel .
L’expression “C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes” n’est pas toujours vraie. Tout dépend de la longueur des dents qui rayent ou non le parquet. Depuis que je m’intéresse un peu à la politique, j’en ai vu des gens qui ont leurs convictions logées dans leur portefeuille ou leur idéal politique badigeonné de bien-pensance par électoralisme. Je vais vous révéler ce qu’un jour, un élu UDI de ma commune m’a dit au lendemain d’une élection. En parlant d’une rivale, il a osé me dire qu’elle était, je cite « Une cul à bougnoules ». Moi qui suis classé d’extrême drouaaattte par ce même élu, je peux vous dire que jamais je n’aurais dit une telle horreur. Mais voilà, il y a ce que l’on montre et ce que l’on est.
Pour en revenir à nos trois jeunes plein d’avenir, il y a en face d’eux et, hélas souvent à coté d’eux, de vieux grigous usés par des discours préformatés et sans saveur que Pierre Dac moquait dans cette citation : “Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir ». L’ennui n’est pas tant le risque mais surtout l’inefficacité qui en découle. Le « ronron » des promesses et des constats finissent dans les oubliettes des Ehpad pour sénateurs ventripotents et fonctionnaires à vie.
Nous avons besoin du sang neuf des soldats de la souveraineté et de l’identité. Ils sont d’ailleurs les meilleurs promoteurs de ces mots qui hier les classaient du “côté obscure de la force”, donc de l’incarnation du mal absolu, et donc de l’extrême drouuuaatttte. Aujourd’hui, Macron et Attal en ont plein la bouche mais probablement que jusqu’en juin.
Certes il y a des divergences entre les programmes de Reconquête, de LR et du RN . Le premier est libéral, le deuxième est plus européiste et le dernier est plus étatiste. Mais oublions ces trois critères annexes pour laisser place au dénominateur qui doit leur être commun : la volonté de retrouver la « Grandeur de la France ».
Alors je ne cesse de répéter, un peu comme un mantra, ce que j’aspire pour notre pays, notre Nation, pour la reconstruire avant qu’il ne soit trop tard :
“La droite, si elle veut revenir pleinement au pouvoir, doit retrouver cette dimension philosophique, transcender sa vue comptable du pouvoir et reconstruire son projet sur les quatre piliers indispensables à l’unité nationale que sont la souveraineté (telle que l’entendait de Gaulle), la sécurité, la liberté (d’entreprendre et de s’exprimer), la préservation de notre mode de vie. Tout le reste en découlera naturellement.”

Xavier Jésu

04/02/2024

blank

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires

  1. Etant un grand-père âgé de 87 ans mais ayant encore quelques forces, je suis prêt à suivre ces trois jeunes que vous mettez en avant. Il faut les oustenir, les aider (quand on le peut), tout est à leur honneur. Défendre sa Patrie est quelque chose que mon officier de père m’avait appris tout enfant . Et mourir pour elle serait un accomplissement du devoir accompli. Le leiutenant-colonel BLETRAME en est un exemple ! A suivre ! FORMONS NOS BATAILLONS et allons dans ces quartiers sensibles remettre de l’ordre. La France se meure ! et ce sont nos dirigeants qui la tuent à petit feu depuis Giscard d’Estaing ! Le Général de Gaulle avait raison quand il disait : la France ! rien que la France !

  2. On a vu ce qu’a donné ces velléités d’union avec «Ose ta droite ». Puis les multiples occasions qui ont suivi . Et récemment ces partis dit de droite qui prétendent changer de l’intérieur une UE très justement accusée de tous les maux , s’abstiennent d’exiger la transparence de la commission, « se trompe » en votant pour un traité de libre- échange mais pas pour financer l’´Ukraine ou applaudir Zelenski quand il visite le parlement.
    Ils ont peur de prononcer le seul mot libérateur : FREXIT !

  3. blank Hubert-Danjoux dit :

    Je suis tout à fait en accord avec la pensée de Xavier Jésus.
    L’avenir de la Droite passe par ces 3 jeunes talents… nous sommes très majoritaires à le penser et désirer ce rapprochement nécessaire si nous ne voulons pas voir aux manettes de la France les gauchos islamos écolos .
    Nous avons l’exemple dans nos villes dirigés par les khmers verts !
    Mais “les vieux”Chapeaux” sont accrochés à leur
    ambition suprême … arriver jusqu’au trône de l’Elysee !
    Je ne pense pas qu’Eric Zemmour soit sur cette lignée, le seul à avoir suggéré l’idée d’une alliance de droite , sans résultat.
    Si nous voulons retrouver la grandeur de la France,
    la droite doit cesser d’être la plus bête du monde .
    Penser plus à l’avenir de la France qu’à ses ambitions personnelles …. arrêter les critiques de part et d’autres pour regarder dans une même direction … sera déjà une avancée certaine !!!!

  4. Trois jeunes remarquables, brillants mais qui, probablement, ne se rejoindront pas, au grand détriment de la France.
    Pitoyable.

    • C’est ça qui est le pire et que j’ai de la peine à comprendre. Ces jeunes qui prônent les mêmes idées pour le redressement de la France, n’arrivent pas à se défaire de l’esprit des “vieux”: nous sommes les mieux placés pour renverser la table!, sans se rendre compte qu’il faut au minimum se mettre à 3 pour faire ce travail, car la table est bien trop lourde de tout un passé de dénis et de trahisons. Mais à 87 ans j’irai encore une fois voter pour essayer de leur donner un tout petit coup de main!!!

  5. L’avenir de la droite passe inexorablement par un rapprochement des trois courants représentés ces trois leaders