LA MANIPULATION FINALE − II (par Luc Sommeyre)


LA MANIPULATION FINALE − I : http://www.minurne.org/?p=5268



I – GUERRE PSYCHOLOGIQUE

2/ La manipulation de l’opinion publique

Constat

De Budapest à Dresde et Hambourg, de Munich à Calais, les réactions patriotiques devenaient gênantes. Il fallait à tout prix qu’on n’en parle plus. Il fallait surtout canaliser ces énergies qu’on croyait disparues. L’attaque du 13 novembre et la riposte militaire française prise fort habilement au pied-levé par le gouvernement hollandais, focalisent désormais 99% de l’émotion de nos compatriotes.
Merci Abaaoud [1].

GolemÀ sa création – tout comme al-Quæda et les autres groupes islamo-compatibles pseudo-différents depuis 1906 [2] – la nébuleuse Daesh, le faux “État” Islamique, a été conçue sur le modèle du Golem (גולם). Le Golem est créé pour être éliminé une fois sa mission accomplie. Sur son front figure le mot “emet” (אמת = vérité). Pour le détruire, il suffit d’ôter la première lettre de “emet”. On obtient alors le mot “met” (מת = mort).

Mais parfois, « on » a du mal à effacer la première lettre…

C’est le syndrome de l’apprenti-sorcier.

Plan « A » : monté de main de maître

?????????????????????????????????????????????????????????

Au début de l’automne 2015, les images furent étudiées minutieusement. La photo du petit Aylan sur une plage turque a tourné en boucle de longues semaines sur tous les médias du monde. Que n’a-t-on pleuré dans les chaumières et dans les loges !

Sainte Repentance aura béni une profusion de dévots. À la même période, les caméras cadraient sur des familles de migrants fuyant les ignobles persécutions de l’affreux Bachar [3]. On découvrait parfois quelques réfugiés parmi les migrants en cherchant bien. Des bisounours, mâles mais surtout femelles, hébétés de bonheur à l’arrivée des « Chers Migrants » se faisaient photographier en brandissant des pancartes enamourées, la bouche en cul de poule. Ne demandez pas aux greluches de la photo quels sont les pays frontaliers de la Syrie : elles savent peut-être que « la Syrie, c’est quelque part au Moyen-Orient… » Parbhl contre « Bachard, lui, c’est un salaud ! Ça, c’est sûr ! » BHL leur a expliqué à la télé. « Et y s’y connaît en réfugiés, BHL ! C’est un grand filosofe, lui. Ah mais… » Et si vous demandez aux femelles ci-dessus pourquoi Assad est un salaud, elles ne vous répondront pas. N’insistez pas : elles vous traiteront de fasciste. – « Connasses ! »

En phase 2, « La Voix du Minotaure » se préparait à l’impensable. La dernière salve picto-médiatique était en fin de réglage au laboratoire. Partout sur les médias, ce genre de photo ci-dessous commençait à poindre. Les experts “grand-public” de la guerre psychologique avaient sélectionné les acteurs parfaits : beau couple, jeune, très bonne tenue, (trop) propre, bébé adorable. Des Musulmans ? – Oui, mais pas trop. Image idéale famille-réfugiée-bien-comme-il-faut. Analyse psycho-morphologique positive : des réfugiés euro-compatibles !

  1. Regardez bien cette photo : [cliquez sur la photo ci-dessous pour l’agrandir puis “retour arrière” pour revenir au texte − comme pour toutes nos photos publiées].
    migrants5Vous remarquerez que le couple et le bébé sont visuellement écrasés par les silhouettes massives et impersonnelles de policiers vêtus de sombre. Le mot POLIZEI bien en évidence, évoque les heures les plus sombres de notre histoire. Un ami photographe professionnel me disait : « ça, c’est une épreuve-plateau ». Entendez : la photo n’a pas été prise sur le terrain mais montée en labo.
  2. Deuxième shooting [4] : violent mouvement de foule (virtuel évidemment). Le policier BY 4111 (anonymat renforcé) qui tourne le dos à la jeune femme recule très brusquement. À aucun moment, on ne devait voir le visage des policiers. Ils représentent la société occidentale anonyme, froide, égoïste et sans cœur.
  3. Troisième série : la maman tombe sur son bébé et le blesse grièvement dans la bousculade. Du sang plein le visage, oreille arrachée, épaule retournée, tout ce que vous voulez. Les parents pleurent et hurlent, paniqués. Mais dignes, façon Hollywood. Ces images ne seront pas montrées au grand public « par pudeur et respect pour leur douleur » (!) mais adroitement suggérées. Facile.
  4. Fin des prises de vue : bébé rigole (le maquillage halloween spécial-enfant était sucré). Cachet pour le couple : 50.000 € + aides exceptionnelles et suivi spécial en pays d’accueil. Pourquoi aurait-il refusé ?
  5. Épilogue : diffusion aux agences de presse mondiales. Compassion au Vatican et à la Maison Blanche. Sermons, prières, bougies, minute de silence et Twitter-Twitter-Twitter… Très importants, les « # » ! Enfin, intervention mélodramatique du couple d’État « Angela Hollande & François Merkel superstars ». Bénéfice net pour l’Union Européenne : 300.000 migrants de plus comme une lettre à La Poste.

Le Diable du Mondialisme en a presque terminé avec la phase d’acculturation de la société qu’il entretient depuis des décennies. Nos contemporains réfléchissent comme des miroirs. Désormais, seule compte l’émotion que procurent l’image et le son. Ils voient, mais ils ne regardent pas. Ils entendent, mais ils n’écoutent pas. Analyser, comprendre et choisir ne font plus partie de leur mode de fonctionnement intellectuel (bientôt une expression-fossile). Si le paquet-cadeau est bien ficelé, le message passe dans l’inconscient. Le subliminal pavlovien fait le reste.

Grain de sable

Seulement voilà… Il n’est pas d’évolution parfaitement régulière. Quand on joue avec une foule, les acteurs ne suivent pas toujours le script [5] avec une exactitude millimétrique. De vilains journalistes ont montré des images qui ne devaient pas être vues. Du Nord au Sud, les images rebelles qui présentent l’invasion migratoire sous son jour réel ont rapidement effacé celles des bisounours béats, et induisirent des conséquences que le Système n’avait initialement ni prévu ni souhaité.

06

Bien sûr, le FN présente-t-il encore un programme cohérent, toujours soutenu par ses Fondamentaux (fassent les Dieux qu’il s’y tienne !) et ne surfe pas « que sur la peur ». Mais quand même… ça aide.

Or le « Cœur-Système » NE PEUT PAS abandonner ses agents d’exécution (Présidents, Chanceliers, Premiers Ministres, Ministres influents, Hauts Magistrats, Gouverneurs, etc.) sous peine de se retrouver rapidement privé de ses bras armés et de devoir mettre en panne la machine Mondialiste made in Washington DC. À n’en pas douter, ces gens-là ont lu Ésope [6] !

Il fallait trouver autre chose. De plus radical.

Plan « B » : modification des variables de tir

À Paris, l’armée islamique a frappé deux fois en 2015. Pour le moment. Nul n’ignore qu’elle se prépare à de nouveaux actes de guerre en dépit des contre-mesures policières (efficaces faut-il reconnaître). Par réflexe, la propagande officielle répète que les migrants n’y sont pour rien, couvrant la voix des rapports de police.

Devant les évidences géostratégiques sur le théâtre des opérations extérieures, les beuglements du Minotaure s’estompent. Tactiquement, les exécuteurs des basses-œuvres ont opéré un virage à 180°. On ne parle plus trop de Saint Obama, on encense le Tsar, on envoie le Charles-De-Gaulle mouiller en Méditerranée Orientale. On échange du Cognac contre de la Vodka. Très bien.

Le but est atteint

Béatement, de bonnes âmes se disent : « Ils ont enfin compris ! » Que les plus lucides se rassurent quand même : conscient de cette taqiyya à l’occidentale, Poutine demeure sur ses gardes, averti qu’en coulisse, les orchestres du Diable répètent « La Rhapsodie Ukrainienne » pour le prochain festival sataniste.

Mais pour le moment, le but est atteint : les Européens ne pensent plus à l’invasion migratoire.

À terme, le « problème al-Quæda, Daesh & Co. » sera résolu. L’éradication du terrorisme islamique est une question de temps. Les concepteurs du Golem finiront par trouver la manière de le détruire avec des dommages collatéraux inévitables. La Troisième Guerre Mondiale aura rebattu les cartes de la planète Terre.

Mais en attendant, LA DESTRUCTION TOTALE DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE PAR INVASION MIGRATOIRE MASSIVE SERA ACHEVÉE. Seuls seront préservés La Caste et ses Grands Féodaux dont les principaux se pavanent dans le salons de la Trilatérale, du Bilderberg Club et d’organisations jumelles.

Projection vers le futur

La notion de “Race” que s’évertuent à gommer les Fils d’Ismaël aura disparue.

Zombis
Les Terriens, demain

Le Nouvel Ordre Mondial prépare déjà les festivités de son avènement.

Mais nous n’y sommes pas encore… Il peut se trouver une multitude de « grains de sable » qui finissent par gripper les rouages de la machine infernale jusqu’à l’implosion, faisant ainsi avorter le Plan du Diable.


[1] Désigné officiellement par La Voix du Minotaure comme « cerveau » du 13 novembre, désormais réduit à l’état de bouillie pour les cochons. Celui-là, au moins, ne parlera pas… Chef-exécutant, oui. Cerveau, pas sûr…
[2] 14 octobre 1906 : Hassan al-Bannâ crée en Égypte les Frères Musulmans (tronc commun du radicalisme islamique). L’opération fut fomentée par l’Angleterre. Les Frères Musulmans sont représentés en France par l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) considérée depuis le 19/11/2014 comme organisation terroriste par les Émirats-Arabes-Unis, tandis que leur maison-mère, elle, est classée organisation terroriste par… l’Arabie Saoudite : l’hypocrisie de la taqiyya n’a pas de limite ! L’UOIF est présidée par Tarek Obrou (recteur de la mosquée de Bordeaux fait Chevalier de la Légion d’Honneur par Alain Juppé), dirigée depuis la Suisse par Tarek Ramadan (le petit-fils d’Hassan al-Bannâ) et mise en lumière-feutrée par Camel Bechikh. Fils spirituel d’Obrou et membre de l’UOIF, président de l’association « Fils de France », faux-patriote et vrai serpent-à-sonnette, Bechikh est un expert ès-taqiyya ou taqīya (تقيّة) mot qui signifie l’art de se prémunir ou dissimuler ou l’art de tromper (technique consistant entre autres à dénier ou à cacher sa foi dans un pays à conquérir ; voir plus bas Les Islamistes sont des « ennemis ») pour mieux pénétrer les sociétés-cibles. Très cultivé à l’instar de ses maîtres, d’une subtilité intellectuelle hors-normes, Bechikh réussit parfois à glisser sa langue fourchue de serpent des sables du Poitou (où il est né) pour faire entendre ses sifflements dans certains milieux patriotiques imprudents tels que le « Club Idées-Nation », « Résistance Républicaine », « Boulevard Voltaire », etc. Attention : DANGER !
[3] Nous ne prétendons pas que le Président el-Assad est un modèle d’humanisme. Mais en Syrie, il incarne la légalité (concept parfaitement étranger à l’Axe du Bien comme nous l’avons observé récemment en Irak et en Libye).
[4] Prise de vue.
[5] Scénario écrit que doivent suivre les acteurs.
[6] « Les Membres et l’Estomac » (fable dont s’est inspiré Jean de La Fontaine).


à suivre
http://www.minurne.org/?p=5332


Luc Sommeyre

Luc.Sommeyre@minurne.org
Twitter : @l_sommeyre 

Logo signature

0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank