LES RAISONS DE LA COLERE
(Marc Le Stahler)

La situation sociale s’est gravement détériorée en quelques jours. Suite aux incroyables maladresses de nos dirigeants et attisée par ceux qui, tapis dans l’ombre de la république, soufflent sur les braises afin de déclencher un drame majeur.

Vous trouverez directement en fin d’article la vidéo du général Didier Tauzin qui, en 8 minutes d’une dramatique intensité, lance un appel à la raison, non seulement à l’attention des Gilets Jaunes, mais aussi à l’ensemble de notre peuple. Il s’adresse enfin avec courage aux dirigeants incompétents qui ont précipité la France dans une des plus graves crises de son histoire.

Initiée par le refus des augmentations de taxes sur les carburants, la révolte populaire a pris une ampleur que le monde entier observe avec stupeur. L’incompétence du président et de son gouvernement, en tardant à prendre les mesures nécessaires, a ouvert la boîte de Pandore : nul ne sait désormais ce qu’il adviendra à l’issue de ces journées de tous les dangers.

Nous soutenons sans réserve l’action des Gilets Jaunes. Tout en leur demandant de ne pas déclencher l’irréparable dans l’escalade de la violence, qui ferait le jeu de ceux qui cherchent à affaiblir définitivement la France. Nous avons compris leur détresse, elle est parfaitement explicable.

Il s’agit de la révolte de la France profonde, la détresse des classes moyennes, conséquence directe de plusieurs décennies de mépris du peuple et d’une gestion délirante et irresponsable des fonds publics.

Pas « Moins d’Etat », mais « Mieux d’Etat ».

La France est l’un des pays les plus taxés du monde. Elle détient le record du taux de prélèvements obligatoires : près de 50 % des richesses produites retournent à l’Etat sous forme de dépenses ou de redistribution ! La dette publique va bientôt dépasser le PIB (plus de 2300 milliards d’euros). Ce qui n’empêche ppas les dirigeants de présenter des budgets annuels systématiquement déficitaires depuis plus de quarante ans ! 

Si seulement ces ressources, produites par les efforts des travailleurs, étaient bien utilisées. Hélas… Car, en même temps, malgré cette orgie financière, les défaillances du secteur public sont évidentes.

Il faut donc réformer l’Etat, en gérant plus intelligemment les dépenses. Pas forcément en « réduisant les budgets des hôpitaux ou de l’école », comme on l’entend souvent en réponse convenue à cette exigence, mais tout simplement en GERANT, en OPTIMISANT et en CONTROLANT les dépenses. Dans le respect de l’argent public, fruit du travail de nos compatriotes.

L’alibi du réchauffement climatique

Or, au lieu de réformer l’Etat, ce qui nécessite de l’intelligence et un solide courage politique, les énarques qui nous dirigent préfèrent augmenter les recettes, c’est-à-dire en l’occurrence les impôts et les taxes. C’est tellement plus facile !

Cette fois-ci, comme il était devenu difficile de demander au contribuable des efforts supplémentaires pour un service public de plus en plus défaillant, les « haut-fonctionnaires » (oui, oui, c’est ainsi qu’on les appelle, peut-être parce qu’ils planent bien au-dessus des contingences triviales dans lesquelles nous évoluons) ont inventé le prétexte du réchauffement climatique.
La ficelle était un peu grosse.

Pour le physicien François Gervais, professeur émérite à l’Université de Tours, cette angoisse du réchauffement climatique est infondée. Voici ce qu’il déclarait dans un entretien récent avec André Bercoff :

« Tout d’abord on a complètement occulté la variabilité naturelle du climat. Ensuite, l’appréhension des émissions de CO2 est exagérée. Il faut savoir qu’en un siècle la concentration dans l’air de CO2 est passée 0,03 à 0,04%. Elle n’est pas près de doubler.

Quand on regarde les politiques françaises, elles visent toutes à réduire les émissions de CO2. Or, réduire les émissions de 20% permettra d’éviter à la planète de se réchauffer de moins d’un millième de degré ! Si on dit ça aux ‘gilets jaunes’, ils vont être contents ! »

Toute cette pression sur le pouvoir d’achat des Français les moins nantis, tout cet échafaudage idéologique pour « sauver la planète » d’un prétendu réchauffement dont l’origine humaine est contestée par une large majorité de scientifiques honnêtes et indépendants du lobby GIEC. Tout ce bordel dans le pays pour un objectif misérable : ce gouvernement d’incapables prétentieux entend sauver le monde en réduisant – au prix de souffrances terribles du peuple qui l’a élu – de 0,001° la température moyenne du globe !

« La France doit montrer l’exemple » (dixit les khmers verts)

La France représente moins de 1 % de la population mondiale. Doit-elle vraiment prendre sa charge de la « transition écologique » à un tel niveau et pour un tel prix social ? Peut-on imaginer pire imbécillité ? A moins qu’il ne s’agisse plus vraisemblablement d’un simple prétexte…

En surtaxant l’énergie et les transports, c’est la France suburbaine, celle des campagnes, qui était visée, celle des travailleurs qui ont un impérieux besoin de leur véhicule pour aller travailler. Ce qui explique que cette révolte s’est rapidement étendue sur l’ensemble du territoire et est ainsi devenue ingérable.

Voici donc les raisons de la colère populaire. Voici comment, au-delà d’un simple refus de l’augmentation annoncée du gazole, une équipe de dirigeants encore plus incompétents que les précédents, a déchiré durablement le lien social et peut-être même le pacte républicain.

Ecoutez le général Didier Tauzin. Prenez un peu de temps pour comprendre que rien n’est totalement perdu, et qu’il existe encore en France, Dieu merci, des patriotes prêts à donner leur intelligence et leur énergie pour sauver leur pays.

 


Marc Le Stahler

7 décembre 2018

 


0 0 votes
Évaluation de l'article
13 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
le c
le c
7 décembre 2018 23 h 04 min

L’allocution du général TAUZIN est bonne, mais incomplète. Il y manque la liste, par ordre décroissant d’urgence et de risque, des menaces qui pèsent sur nous. Et il y manque la liste des erreurs les plus tragiques de ce gouvernement Macron. La menace la plus terrible est la soudaine et inattendue montée en puissance des antifas. Ils sont les frères jumeaux et les fils spirituels des spartakistes des années 1920-1932 en Allemagne : une gauche radicale qui ne recule devant aucune violence ni aucun crime, pour qui la vie et la mort ne comptent pas, dont l’idéologie ne se noie… Lire la suite »

claude Roland
claude Roland
8 décembre 2018 12 h 07 min
Répondre à  le c

Excellente analyse, merci. On voit qu’il y a des gens cultivés ici. Ceux qui pensent que la république ne reproduira jamais les horreurs des génocides de la Terreur et des guerres de Vendée se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. La république a créé les plus grand massacres et génocides de l’histoire de France. Mais pour le savoir, il faut s’instruire…

Perdel21
Perdel21
8 décembre 2018 23 h 07 min
Répondre à  le c

Rejoindre la discussion…analyse particulièrement judicieuse mais je pense que la solution passe par l’éviction de ce gouvernement incompétent méchant et dangereux et retour à notre souveraineté fermeture des frontières et protectionnisme : Frexit !!!!

Bohémond
Bohémond
31 décembre 2018 19 h 15 min
Répondre à  le c

Fantonyme, si je partage votre analyse quant au péril que représente pour notre civilisation en déclin, la colonisation massive des afro-musulmans, en revanche je crains que vous ne soyez mal renseigné sur les capacités de nuisance des anarchistes de gauche surnommés « antifas » ou « blackblocs ». Concernant les « pseudo-réfugiés migrants » qui refusent de reconnaître nos lois et de s’assimiler (et même de s’intégrer), c’est avec la complicité active de nos « zélites autoproclamées » (traîtres par nature qui se convertiront les premiers…) qu’ils réussissent de moins en moins en rampant à changer la nature même de notre pacte social républicain (zone de non-droit, exceptions… Lire la suite »

Dobermann
Dobermann
7 décembre 2018 21 h 24 min

Les raisons de la colére ???
Ya un pognon de dingue pour les vrais faux migrants musulmerdes et pas un rond pour nos petits vieux et ceux qui se lévent tôt le matin pour aller bosser.

MARTIN
MARTIN
7 décembre 2018 19 h 17 min

Je suis totalement déçu par le discours du général Tauzin. Je ne voterai jamais pour lui. En fait, c’est un grand bourgeois qui n’a rien compris aux gilets jaunes et au reste d’ailleurs. Si samedi dernier, il n’y avait pas eu ces manifestations avec toute cette violence, le gouvernement n’aurait fait aucune, absolument aucune concession. Toutes les révoltes, toutes les Jacqueries ne réussissent que dans la violence. Aujourd’hui, le gouvernement a peur, les riches commerçants des champs Élysée ont peur. S’ils ont peur, c’est à cause de cette violence dont est responsable Macron, Philippe et tous ces LaREM qui se… Lire la suite »

Robert Roques
Robert Roques
8 décembre 2018 4 h 27 min
Répondre à  MARTIN

Bravo , pour votre commentaire ., le mien a été censuré comme d’habitude mais peu importe , l’essentiel est que beaucoup pensent comme nous et pas comme les donneurs de leçon absents des barrages et autres manifestations

Albatros
Albatros
7 décembre 2018 17 h 48 min

Bravo Général, Il y a longtemps que je souhaitais entendre un tel discours par une figure de la France…… Maintenant aux actes ! 1/ Former un « team patriote » provisoire (Il y a assez de généraux pas essence patriotes) 2/ Annoncer clairement les réformes à faire en priorité (les formuler sur un site internet pour que ce ne soit pas les blablas des énarques comme Macron « Je n’ai pas besoin de programme, il faut une vision » (ahurissant!) 3/Prioriser les économies et les actions de nettoyage (migrants, gitans, voyoucratie de tout poil et politiciens) Dans les économies : les strates politiques et… Lire la suite »

GIPSY
GIPSY
7 décembre 2018 16 h 21 min

Effectivement, la situation s’aggrave de jour en jour,
Trouvez-vous normal que le président reste muet dans sa forteresse et ne souhaite parler qu’en semaine prochaine ? Personnellement, je ne comprends pas.

Bidot KARINE
Bidot KARINE
7 décembre 2018 16 h 15 min

Si il y avait que ça dommage que je peux pas envoyer une photo pour vous prouver que les SS services sociaux font des placements abusif reconnu et condamnation à l’appui par la cour européenne des droits de l’homme, les anonymous aussi on déjà parler de ça et la cour des comptes je voulais vous envoyer un jugement qui n’arrête pas de se contredire et tout ça pour se faire de l’argent 7500 € par marchandise euh voulais dire par enfant avec nos impôts donc on donne de l’argent pour qu’ils nous les volent puis détruit ses enfants pour en… Lire la suite »

Karine bidot
Karine bidot
7 décembre 2018 16 h 20 min
Répondre à  Bidot KARINE

7500 € par mois et par enfant désolé j’aurais dû le préciser

Farmy
Farmy
7 décembre 2018 16 h 08 min

Mieux d’état? Oui bien sur! Réduire le déficit? Mettre en œuvre les recommandations du rapport annuel de la Cour des Comptes sur lequel tout le monde s’assoit honteusement constituerait une excellente réponse à ces deux questions, non?

Alain Richaud
Alain Richaud
7 décembre 2018 15 h 47 min

Oui il y a la maladresse et l’ncompétence, et des hausses de taxes scandaleuses, mais la vraie rupture de niveau de vie, et de cela même les  »gilets jaunes » ne parlent pas, peut-être parce que c’est déjà loin, c’est le passage à l’euro en 2002 qui a rendu la vie très chère dans notre pays.

blank