PAROLES de FRANÇAIS : TESTAMENT POUR LA FRANCE
16 juin 2020
(10ème message du Général Piquemal)

Comités France Libre (CFL)

10ème MESSAGE DU GENERAL CHRISTIAN PIQUEMAL

Président du CERCLE DE CITOYENS PATRIOTES (CCP)
OBSERVATOIRE DU RISQUE GENOCIDAIRE (O.R.G.)

paroles-de-francais-logo.jpg (550×254)

Testament pour la France

 Français qu’avez-vous fait de « la France, plus beau royaume après celui du Ciel ? »
Jehanne

 

Ces paroles s’adressent à tous ceux prêts à défendre notre démocratie et la France.

Je tiens à répondre à l’appel salutaire et justifié de Minurne – Résistance du 1er juin prônant la
DISSOLUTION de l’ASSEMBLÉE NATIONALE !

J’irai droit au but :
Beaucoup de Français estiment nécessaire cette dissolution, même si cette décision est avant tout régalienne.
Aujourd’hui, il est temps de faire savoir et valoir que le Peuple Souverain a son mot à dire pour tenter de faire bouger les lignes et entraver le chaos qui se dessine chaque jour davantage.

Il faut donc œuvrer sans relâche  pour ramener les députés devant les électeurs et retrouver une véritable représentativité parlementaire, conforme au pays réel.

Aujourd’hui, en prenant conscience du fonctionnement oligarchique intrinsèque de notre Etat, le Peuple ne peut que constater combien il est totalement écarté du pouvoir.

En effet pour lui :

    • impossible d’agir souverainement par référendum dans les faits,
    • impossible d’être élu aux instances nationales sans faire partie de la « caste »,
    • impossible de dissoudre l’Assemblée Nationale, prérogative présidentielle,
    • impossible de destituer le Président.

Il est pourtant de notre devoir de tout entreprendre pour empêcher cette gouvernance de déliter jour après jour notre pauvre pays.

La devise de la République « Liberté, Egalité, Fraternité » reste le socle de nos droits et de nos devoirs.

LIBERTÉ ? 

Non à une tyrannie et une anarchie grandissantes !

La gestion désastreuse et ignoble à l’encontre des Gilets Jaunes, la crise mortifère, douteuse et sans précédent du Covid 19, l’incapacité de faire face à l’anarchie, la volonté peut-être délibérée de se nourrir des émeutes pour justifier la tyrannie grandissante, ont révélé le danger de cette gouvernance pitoyable et délétère où nos libertés et notre dignité chaque jour s’amenuisent davantage.

Nous devons réagir avant le remaniement gouvernemental !
LREM ne peut plus dissimuler ses tensions internes !
Profitons de cette dissidence politicienne pour faire entendre notre voix, non simplement en tant qu’électeurs, votants ou non votants, mais en tant que Peuple Souverain !
Pour empêcher que notre pays marche plus avant vers l’abîme, répondons à cet appel à mobilisation !

En avant vers la DISSOLUTION avant la dislocation totale de la France !

Cela nous permettra de prendre conscience que nous ne sommes que les jouets serviles d’un processus électoral qui nous détruit de plus en plus, d’élections en élections !
Le corps électoral et le corps social n’ont plus de véritable fonctionnement sain car la Constitution a favorisé des intérêts étrangers dont un certain nombre de ressortissants, jouant de leur double nationalité pour déstabiliser notre pays, instrumentalisent notre démocratie en affichant une haine intolérable à notre encontre !
Cela porte le nom de tribalisme d’État, fléau entraînant chaque jour davantage notre pays vers un chaos racialiste effroyable.

Il est tellement simple d’inventer la fable d’une France « multiculturelle » par essence et par vocation ! On exige de la France et des pays d’Europe occidentale des sacrifices culturels et ethniques qu’aucun pays, d’où sont originaires une partie des « rebelles » dans nos rues, ne ferait ! Cette mobilisation n’est possible que par la manipulation de lobbies assassins qu’il nous faut interdire sur notre sol.

Toute cette prise en otage racialiste du pays est-elle juste ? Non !

La reconnaissance du racisme anti-blanc étant étouffée dans un déni de justice incommensurable, aucun « Blanc » dans ce pays ne peut se plaindre de la maltraitance du système en raison de sa couleur de peau ! Il faut en finir avec ce système racialiste et tribaliste !

Cette politique, déclarons-le fermement, est de type génocidaire.
Ne doivent avoir droit de cité dans notre pays que ceux qui respectent la France, ne sont pas des délinquants notoires, ne mettent pas l’anarchie pour satisfaire des fins personnelles ou tribales.
Seuls ceux soucieux du bien commun, de l’unité du pays, respectueux de ses mœurs et de son Histoire doivent pouvoir s’exprimer !
La couleur de peau n’a rien à y voir !

La question qui se pose est : Peut-on laisser le pouvoir d’agir à des ennemis de notre pays qui veulent sa perte ?
Non !

Les traîtres, d’où qu’ils viennent et quelle que soit leur place dans la société, fussent-ils au sommet de l’Etat, doivent être jugés et traités en conséquence.

EGALITÉ ? 

Non à une dérive monarchique !

Empêchons par conséquent, à tout prix, Emmanuel Macron de faire dériver davantage notre démocratie vers l’affrontement racial pour le livrer au mondialisme génocidaire ! Nous ne  sommes plus dans l’ordre de l’exhortation mais de l’injonction ! Si Macron était un véritable chef d’État, il l’aurait fait de lui-même, il aurait fait même mieux et aurait démissionné, mais voilà …

Une seule solution face à cette déliquescence constitutionnelle : retrouver une  véritable opposition parlementaire, phagocytée actuellement par une immersion de l’exécutif dans le corps législatif !

Un président se doit d’être au dessus des partis et de ne pas se comporter comme un chef de parti !
La Vème République a été taillée pour de vrais chefs d’État, non pour un VRP du mondialisme !

Le Parlement n’a pas le droit de servir d’autres intérêts que ceux du peuple ! J’ai bien dit de servir !
Un peuple souverain n’est ni serf, ni un laquais et encore moins un paillasson.
Si nous avions encore un véritable Parlement, les motifs ne manqueraient pas pour engager une procédure de destitution du Président. Mais il est tellement plus confortable de ne rien faire, de préserver les intérêts parlementaires et de laisser le peuple aux abois, en otage, masqué, confiné et bâillonné !
Beaucoup de doutes planent sur cette pandémie bien opportune, il faut l’avouer dans la feuille de route de la dictature sino-européenne…

En conséquence, si nous voulons sauver la France de tous ces vautours aux griffes acérées, il faut donc limiter la feuille de route du liquidateur Emmanuel Macron et lui imposer une cohabitation à défaut de pouvoir le mettre à la porte !

On ne peut pas refuser au Peuple le référendum réel afin de destituer un président dangereux pour le pays et aussi la possibilité de dissoudre une assemblée qui joue pour son propre camp et sert finalement les intérêts du pouvoir !
Cela n’est pas acceptable !

Certains diront, peut être, que cela risque de faire réélire en 2022 Emmanuel Macron…
Mais pouvons-nous franchir sans graves dommages les deux années qui nous séparent des élections présidentielles ?
La gestion et les circonstances de la pandémie nous montrent combien notre situation devient effroyable jusqu’au sein de nos familles.

Le quinquennat présidentiel, qui a succédé au septennat, a rompu l’équilibre qui permettait au peuple, par des législatives après 5 ans de mandat présidentiel de confirmer ou de sanctionner la politique de l’exécutif.

FRATERNITÉ ?

Une seule issue : sauver notre souveraineté et la France !

Réclamons ce droit ancestral de remontrances afin de limiter les pouvoirs du chef de l’Etat qui détourne, indubitablement et sans vergogne notre souveraineté. Sans cet outil, nous sommes voués au contournement permanent de notre constitution pour les intérêts d’une oligarchie puissante dénaturant notre souveraineté.

Agissons avant qu’il ne soit trop tard !
Unissons nos forces ! La bataille pour la sauvegarde de notre constitution face à la dictature tueuse de peuple doit s’engager sans tarder !
La France est menacée par la République qui disloque et dépèce sans vergogne notre pays.
Tous ceux qui osent aujourd’hui faire passer les intérêts républicains avant ceux de la France sont des imposteurs !
La France ne peut accepter la mainmise de la République sur son destin !

Confiscation de nos droits les plus inaliénables dont le plus précieux, naturel, imprescriptible, par essence inviolable : celui de vivre !
La France vivra ! Elle vaincra si elle a un Peuple déterminé à vivre et à la défendre coûte que coûte ! Il ne suffit plus de se préparer dans son coin à une guerre civile qui risque d’être aussi ethnique, il faut entrer dans l’arène de la Résistance civile et institutionnelle !

Les coupables envers un Peuple Souverain doivent être jugés par le Peuple.
Les nombreuses plaintes, après le fiasco de la gestion de la crise sanitaire, témoignent de la profondeur du mal touchant notre pays.
Les assises du Peuple sont nécessaires et capitales.
L’attaque contre notre souveraineté, légitimée par des lois scélérates doit être réprimée.
Les institutions se rendent coupables de crimes de lèse majesté contre un Peuple souverain.

C’EST LE CHEF D’ACCUSATION !

Un Peuple attaqué et mis en danger doit se défendre.
C’est de la légitime défense !
Nos aïeux et la génération de la 2e guerre mondiale n’ont pas combattu pour la sauvegarde de notre France afin qu’un chef des armées pérore en employant et assénant le mot guerre comme des coups à la population.
Comment ce même chef des armées peut-il supprimer le défilé traditionnel et mythique du 14 juillet tant attendu par les Français ?
La raison, disons le clairement, est la clameur des sifflets à son encontre !
Les sifflets ne sont rien ! C’est un soufflet qu’il faut asséner à cette parodie de démocratie.
Dissoudre l’Assemblée et juger ceux qui ont le sang des Français sur les mains.

Par ailleurs, a-t-on le droit de laisser 20 000 personnes braver l’autorité de l’État en plein Paris ? Non ! La  violence de l’État est à puissance variable selon le marqueur identitaire de ceux qui l’utilisent !
M. Castaner sanctionnera le moindre mot insultant de la part de la police, mais qui lavera l’outrage quotidien au Peuple ?

Il est temps que le Peuple tape du poing sur la table !
J’invite de nouveau les Français à venir montrer leur besoin de justice et de paix chaque dimanche à 10 h sur tous les parvis de France et aussi leur détermination à sauver la France de la barbarie d’un État devenu racialiste et tribaliste, pratiquant à outrance le délit de favoritisme.
Quand nous n’aurons plus de police digne de ce nom nous aurons des milices ! Mais avec quel ordre de mission au juste ?
Le Président ose enfreindre la Constitution et donner des consignes à la ministre d’une justice totalement sinistrée ! Quitte à donner des instructions autant donner les bonnes !

Aucune consigne pour réprimer sévèrement Aouri l’assassin de la petite Laura Bernard qu’il a sauvagement tuée ! Pourtant il faut réclamer la perpétuité pour ce monstre multirécidiviste qui n’aurait jamais dû être libéré et qui a égorgé une jeune fille de 16 ans innocente ne demandant qu’à vivre ! Sa vie ne valait-elle pas autant que celle d’Adama Traoré ?
On préfère porter aux nues des délinquants mais peut-il en être autrement dans cette perversion du sens et cette inversion des valeurs françaises ?

La douce France était notre bien commun, la République devenue folle l’a piétinée.
Sauvons-la !
Non à la dictature et au désordre !
L’ordre ne doit pas sortir du chaos mais de la loi et du juste exercice de notre souveraineté !
Avant qu’il ne soit trop tard, défendons-nous !
Tout ce que je viens de dire s’adresse, en effet, à un véritable peuple non à des pleutres enferrés dans le consumérisme, la soumission et le désarmement moral.

=> Il y a eu les doléances : le peuple est resté sourd et les doléances du Peuple ont été volées par le Sieur Macron ainsi que les Paroles de Français.
=> Il y a eu « sauvons nos maisons ». Le peuple n’est pas venu, et tôt ou tard la droit de propriété véritable sera aboli ou totalement frelaté.
=> Il y a eu le CEP Combativité Entraide Partage mais le Peuple n’a pas voulu s’organiser pour s’unir et prêter main forte !
=> Il y a eu l’ORG, l’Observatoire du Risque Génocidaire, mais le peuple préfère laisser masquée la réalité !
=> Il y a eu les Comités France Libre mais le Peuple rechigne à se rassembler sur les parvis, là où peut encore exercer une mobilisation souveraine et équitable.
=> Il y a eu la Douce France et désormais la Sous-France.
=> Il y a eu la liberté et désormais une société d’emprise et de contrôle.
=> Il y a eu l’Égalité et désormais l’iniquité.
=> Il y a eu la Fraternité et désormais le tribalisme racialiste nourri par l’État.
=>Il y a eu la séparation des pouvoirs mais ces 3 pouvoirs sont devenus une hydre monstrueuse à 3 têtes.
=>Il y a eu la France, désormais en train de disparaître, peu à peu, avant de mourir !

Pourquoi ? La Force de l’Etat hélas est, avant tout, la faiblesse et la veulerie du Peuple.

Le Peuple Français lui-même par son égoïsme, son indifférence, sa cupidité, sera responsable de sa mort…!
Un jour il faudra simplement écrire : « Ci gît la France mise à l’agonie par son propre Peuple ! »
Je remercie et félicite solennellement tous les compagnons d’infortune qui se battent au quotidien pour recoudre les lambeaux de la robe de cette souveraine qu’est la France outragée, ceux qui se préparent à la défendre, becs et ongles, en tous lieux du territoire.

Le combat sera inégal, mais féroce, comme celui d’un enfant qui défend sa mère de toutes ses forces.
Oui, Mère Patrie, tu es abandonnée par tes enfants !
Sauf miracle, ton testament, pour un pays en dissolution, s’écrit chaque jour.
Un Peuple devenu une carpette privée de droits, de recours, mais aussi ayant déserté ses plus élémentaires devoirs, t’abandonne à une mort lente mais inexorable !

Honte au Peuple français d’aujourd’hui !
Honte à ceux qui disent les messes de la lâcheté !
Honte aux serfs électoraux !
La Vox Populi ne se limite pas aux urnes !

Mettons en exergue la devise « Honneur et Patrie » figurant sur les drapeaux de l’armée de terre et de la gendarmerie.

Honneur aux véritables défenseurs de notre pays !
Vous êtes peu nombreux, mais vous avez d’une part la foi et la force de vos convictions et le soutien des Français de l’Ancien Monde qui avec énergie et vaillance ont maintenu la France souveraine et libre.
Honneur aux véritables Français qui aiment la France et la défendent sans relâche !
Honneur à nos aïeux, qui nous demanderont compte du sang versé.

Aujourd’hui la loi dans les quartiers sensibles n’est plus appliquée et les banlieues s’embrasent. La République pactise délibérément avec le diable par une soumission inqualifiable.
Le pouvoir lâche veut éviter la guerre au nom du déshonneur et de l’émotion.
Il aura bientôt la guerre civile ET le déshonneur.
Alors pour qui sonnera le glas ?
Peuple Français, entends « l’appel » sinon le glas sonnera pour toi !

Christian Piquemal

 

 

 

 


Président du CCP (Cercle de Citoyens Patriotes)
16 juin 2020

blank

blank

5 2 votes
Évaluation de l'article
20 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alibert
Alibert
30 juin 2020 10 h 16 min

Mon Général, Devant le résultat de ces élections nous ne pouvons, malheureusement, que constater le manque de prévoyance d’une grande partie de nos concitoyens. Beaucoup de mairies acquises, de façon électoraliste, par une compromission avec des instances musulmanes, et par un matraquage des médias favorisant un parti politique ennemis des valeurs traditionnelles, Patrie, Nation. Nous nous acheminons vers une mondialisation des idées mais plus grave encore vers une destruction définitive de ces mêmes valeurs. Sous le couvert d’une soi-disant laïcité, le ciment de notre Société Européenne et plus encore de la France, la Chrétienté, subit attaques sur attaques. Nos églises,… Lire la suite »

LAVIGNASSE Robert
LAVIGNASSE Robert
29 juin 2020 16 h 24 min

Bonjour mon Général, Ancien Major de l’armée de Terre, 26 ans de service puis 15 ans au service de mon pays. Je partage bien entendu intégralement votre point de vue. Cependant pourquoi ne pas essayer d’atteindre ces incapables par les moyens démocratiques qui serait, dans l’immédiat je pense moins dangereux! Quand ont voit ce qu’il ont été capable de vous faire ainsi qu’aux gilets jaunes, il faut nous poser la question! Ils sont capable par la force de neutraliser tous les opposants à leurs idées… Je rêve de généraux courageux qui comme vous qui formeraient une elite pour les attaquer… Lire la suite »

peltier
peltier
29 juin 2020 15 h 41 min

mes respects mon GENERAL, après 20 années dans les FS je suis désespéré de voir l’état de notre PATRIE en voie de disparition suite à l’invasion migratoire encouragée et très aidée par les politiciens surtout gauchistes et leurs militants, traitres et lâches envers la FRANCE; j’affirme que dans 30 ans notre PATRIE sera en grande majorité africaine et maghrèbine , de confession musulmane ADIEU MA FRANCE, ramassis de mendiants extra européens, sans culture, sans passé, sans loies, sans langue, sans identité….. AUX ARMES CITOYENS LA PATRIE MEURT DOUCEMENT de nombreux GENERAUX doivent faire ce qu’ils savent …. JE SERAI PRESENT… Lire la suite »

Chris
Chris
29 juin 2020 15 h 19 min

Et vous pensez qu’en se présentant tous les dimanches, sur des parvis, vous ferez changer les événements actuels ??? Je ne comprends pas. Dans l’état où se trouve notre pays, aujourd’hui, je pense que, SEUL, un coup d’état pourrait (peut-être) nous sauver !!! Et ça ….. ce n’est pas le peuple qui peut le faire !!!!! Le peuple ne peut QUE suivre !!!!!

Dickes Jean-Pierre
Dickes Jean-Pierre
24 juin 2020 11 h 33 min

Mon Général,
Je me mets au garde à vous devant vous.
J’ai été médecin parachutiste au 13ème RDP. J’y ai appris l’honneur, le sens de l’amitié et de l’entraide. Bien sûr breveté.
Je vous suis pour défendre mon pays et ma Patrie. J’attends les ordres. Que pouvons nous faire ?
Je vous salue respectueusement.
Dr Jean-Pierre Dickès

Alibert
Alibert
30 juin 2020 9 h 16 min
Répondre à  Dickes Jean-Pierre

Un grand salut d’un ancien du 13RDP.

Claude Roland
Claude Roland
18 juin 2020 12 h 18 min

La France est un pays magnifique que ne mérite pas le peuple français dans sa majorité. Mais la justice se fera un jour sur ce peuple qui aura mérité son destin.

philippe tournier
philippe tournier
17 juin 2020 4 h 51 min

Nous ne pouvons qu’adhérer à vos observations,voila bien longtemps qu’on assiste au détricotage de la Nation ,à tel point que même l’électeur y a perdu ses valeurs fondamentales et se fait trimbaler de Charybde en Scylla par des gens habiles Devant tant tant de stratégies douteuses,on se prend à penser qu’il faudrait remettre de l’ordre dans la maison France. en attendant de nouvelles élections. Respect

Piquemal Christian
Piquemal Christian
17 juin 2020 15 h 12 min
Répondre à  philippe tournier

Merci de votre réponse. Pour mettre de l’ordre dans la maison, il est impératif que beaucoup de Patriotes prennent conscience de la situation catastrophique de la France et s’engagent totalement pour sauver la France d’une mort programmée.

casimir
casimir
17 juin 2020 2 h 52 min

Tout est dit, bravo mon général.  » Les peuples ont les hommes politiques qu’ils meritent » Voltaire.

PIQUEMAL Christian
PIQUEMAL Christian
17 juin 2020 15 h 14 min
Répondre à  casimir

Merci de votre soutien. Alors en avant pour faire bouger les lignes !

Alibert
Alibert
16 juin 2020 23 h 35 min

Mon Général, Officier Supérieur en disponibilité j’entends votre appel. J’adhère à l’ensemble de vos propos et je partage la même analyse. Il y a longtemps que, dans mon coin, j’essaye d’informer et de mobiliser. Comme vous je me heurte à une totale inertie. On a « liquéfié » le peuple de France. Je ne peux rien faire seul et isolé comme je le suis, et comme, le sont, je le pense, de nombreuses autres personnes. Il nous faut créer un réseau de transmission plus efficient. Il est urgent de regrouper nos forces vives. Il faut constituer « une force » qui pour être crédible… Lire la suite »

MENAGER
17 juin 2020 9 h 29 min
Répondre à  Alibert

Messieurs les officiers

En parlant aux noms du plus grand nombre des français encore lucides, nous sommes prêts nous aussi nous associer à toutes démarches pour sauver La France et les français.

Patrick MENAGER

MENAGER
17 juin 2020 11 h 43 min
Répondre à  Alibert

Mon Général

Les français rongent leurs freins depuis des années. Tant d années de nous rabaisser en culpabilisation generalisée de repentir d essai de nous soumettre au politiquement correct mais nous sommes toujours là et nous serons prêts le jour venu.

Patrick MENAGER

Charles Martel
Charles Martel
17 juin 2020 13 h 09 min
Répondre à  Alibert

A l’évidence le salut de la Nation France passera par une force vive ét opérationnelle qu’attend une majorité de fds pour entrer en action avant même que les événements insurrectionnels ne les y contraignent . Plan d’actions et mode opératoire sont des plus attendus. Comme la devise d’aucun sont toujours prets. Cdt.

Comités France Libre
Comités France Libre
17 juin 2020 14 h 23 min
Répondre à  Alibert

Que vive la France!

PIQUEMAL Christian
PIQUEMAL Christian
17 juin 2020 15 h 22 min
Répondre à  Alibert

Merci de votre soutien sans faille et de votre engagement. Vous êtes motivé, je m’en réjouis. Bien entendu, je partage votre analyse objective.
Ecrivez-moi rapidement sur mon mail pour présenter vos propositions. Par avance, vous exprime mon soutien et ma gratitude.
PS : Mon mail vous sera donné par Minurne

Alibert
Alibert
17 juin 2020 17 h 13 min
Répondre à  PIQUEMAL Christian

Mon Général,
Au vue de ces quelques réactions fortes motivantes, les forces vives de notre pays répondront présentes le jour voulu.
Je suis à vos ordres quand vous le souhaiterez.

Au-delà du possible.

LAVIGNASSE Robert
LAVIGNASSE Robert
29 juin 2020 16 h 27 min
Répondre à  Alibert

mais n’attendez pas trop le PNR n’est plus très loin!

Alibert
Alibert
29 juin 2020 18 h 32 min
Répondre à  PIQUEMAL Christian

Mon Général,

Je voisins par l’intermédiaire de ce site car je n’ais pas votre mail. J’habite en Aveyron et je suis près à me déplacer pour vous rencontrer si nécessaire. J’avais, il y a des années fait la connaissance d’Elie de Saint Marc, j’habitais alors près de Bergerac.
Je vous prie, mon Général, de recevoir mes plus respectueuses salutations.

Au-delà du possible.

blank