VACCIN, MENSONGES, PASSE VACCINAL ET EMMERDEMENTS DIVERS… (L’Imprécateur)

« Arrêtez d’emmerder les Français », s’écriait Pompidou en 1966, face à une pile de décrets qu’il avait à signer.
« J’ai très envie d’emmerder les non-vaccinés », vient d’éructer 56 ans plus tard son lointain et indigne successeur.
La France a bien changé, depuis qu’elle est tombée entre les mains de la clique macronienne…
A propos d’emmerdements, l’Imprécateur revient sur une mésaventure récemment survenue à la ministre Amélie de Monchalin, tentant d’embarquer sur un vol d’Air France… Edifiant.

MLS

 

 

Ce n’est qu’un petit incident de rien du tout. Une jeune femme, peut-être légèrement addicte à la coke comme le montre son regard d’hallucinée permanente (1), éjectée à l’embarquement du vol Paris-Genève par le commandant de bord, informé par une hôtesse qu’elle n’avait pas de test prouvant sa virginité covidienne.

Il est possible que le fait que son œil gauche soit légèrement plus petit que le droit accroisse l’effet hypnotique de son regard, ce qui ne retire pas l’effet possible de la coke.

Ce n’eût été qu’un minuscule incident si le commandant de bord ne s’appelait pas Jacques Clostermann, fils de Pierre et ex-député FN du Gard, et la donzelle Amélie de Lombard de Monchalin, ministre. 

Née d’une famille de paysans de la région lyonnaise, les Bommier, en 1985, elle est diplômée d’HEC plus quelques licences et a épousé Guillaume de Lombard de Monchalin dont elle porte fièrement le nom plus valorisant que Bommier qu’elle semble vouloir oublier. 

En juin 2016, son mari, cadre chez Boston Consulting Group, BCG, organise des rencontres entre les têtes du nouveau parti LREM et des chefs d’entreprises fortunés et aussitôt – ce n’est bien sûr qu’une heureuse coïncidence – les finances de LREM deviennent florissantes. 

BCG donne des conseils en stratégie, comme Mc Kinsey, et c’est encore un pur hasard si les deux conseillent Mohammed Ben Salmane en Arabie et Emmanuel Macron à l’Elysée. On est bien payé chez BCG, les meilleurs salaires dépassent les 200 000 €/an. 

En décembre 2016, Amélie intègre LREM après avoir été l’assistante de Sarkozy, de Valérie Pécresse et d’Alain Juppé.

Elle séduit le jeune et frétillant Emmanuel de son regard implacable à la Kaa, et comme il n’y a ni gentil tigre ni ours bonasse pour le sauver comme dans Le livre de la jungle, Manu cède à son charme. Heureusement pour lui, Brigitte intervient et lui présente quelques jeunes mâles antillais peu vêtus, ce qui est indispensable pour bien danser la rumba et la salsa.

Mais comme il aime bien Amélie et Guillaume, sauveur des finances de son parti, Emmanuel propulse Amélie à des postes de plus en plus ronflants. Elle est aujourd’hui Ministre de la Transformation. De quoi ? Certainement pas de la transformation du plomb en or, car les finances de l’État ne seraient pas dans l’état catastrophique où  Macron les a mises. Comme elle affiche son européisme tendance mondialiste, on peut supposer qu’elle a pour tâche de transformer la nation française en province de l’Europe puis l’Europe en province du Monde. Mais rien n’est certain, sinon que l’administration qu’elle dirige a progressé, en effectifs et en gros salaires.

Donc, Amélie voulait passer quelques jours en Haute Savoie pour fêter Noël en famille. Grosse entorse aux instructions de Madame Dalli, de la Commission européenne, qu’Amélie devrait vénérer : « plus de Noël », ça froisse les oreilles des amis islamistes de la Commission ! Mais passons, Dalli fréquentant les terroristes Frères musulmans, il est permis de jeter ses instructions littéraires nauséabondes et archaïques à la poubelle.

Puis Amélie monte, direction les premières classes, dans le vol Air France pour Genève en montrant rapidement son passe-sanitaire mais pas le test obligatoire de moins de 24 heures. Le commandant de bord, le jeune Jacques Clostermann, l’apprend de la bouche d’une jeune hôtesse, bondit dans la cabine des premières au moment où Amélie, toute frétillante, arrive, ignorant sans doute qu’à l’arrivée à Genève un test négatif est demandé en plus du passe, sinon c’est une coûteuse mise en confinement. Quelle ignorance ! « Madame est ministre » ! Et à 36 ans de surcroît, par la grâce de Macron qui aime les jeunes start-up.

Amélie prend donc le Commandant Clostermann de haut, « Je suis ministre, jeune homme… ». Mais on n’est pas né Clostermann pour rien. Il la prie courtoisement de respecter les lois de la République et ceux de la Confédération Helvétique qui la mettra en confinement dès son arrivée à Genève, entre deux policiers suisses, ce que la presse adorera, quel scoop ! Ça, c’est l’argument massue, parce que si Amélie se moque des lois, elle est ministre, et terrorisée à l’idée d’une photo la montrant entre deux policiers suisses ! En plus, elle a beau fixer Jacques de son regard hypnotiseur, ça ne marche pas, 

Elle comprend que ça ne marchera pas non plus avec les policiers helvètes et cède, redescend de l’avion et part vers l’aéroport pour se faire tester, sans regarder personne car elle a entendu les ricanements de la première classe, puis de la classe affaires, puis de la classe touristes et ceux des hôtesses pouffant de rire au pied de la passerelle.

Elle revient une heure plus tard, testée négative, et peut prendre le vol suivant sans inquiétude, Clostermann n’étant plus aux commandes.

L’affaire aurait pu s’arrêter là, vite oubliée, mais…

ZORRO-LIBÉ, ALERTÉ, EST ARRIVÉ É… É…

Mais le Zorro de la presse d’État (« d’État », puisqu’elle survit grâce aux subventions), Libé (Libération, qui fut autrefois célèbre pour ses Unes accrocheuses), a volé au secours de son héroïne, la sulfureuse Amélie de Lombard de Monchalin pour soutenir qu’elle n’avait pas été outragée par le pilote Closterman puisqu’elle n’était pas montée dans l’avion !

Très fier d’avoir sauvé l’honneur de la dame, Libé dut vite déchanter et reconnaitre la fake-news quand le cabinet d’Amélie confirma que si, elle était bien montée à bord.
Ce genre d’incident n’est pas rare chez les check-newsers de Libé.

Un exemple :

=> En mars 2020, Minurne publia un article où l’Imprécateur écrivait qu’une analyse objective sur les premières infos diffusées par la Chine et la France sur le Covid le poussait à penser que le virus était parti de Wuhan et plus précisément d’un labo, peut-être le P4….
Libé se gaussa : HA,HA,HA ! « C’est bien là qu’on reconnait le complotiste d’extrême droite » ! S’esclaffèrent ses check-newsers, « tout le monde sait que ce sont les chauve-souris qui transmettent le coronavirus » !

=> Dix- huit mois plus tard, tout le monde admet que ce sont bien des hommes, avec leurs recherches sur les coronavirus et l’ARNm, qui ont contaminé l’humanité. Le coronavirus est bien parti de Wuhan, très probablement du P4. Reste à trouver si ce fut volontaire (acte de guerre bactériologique mondialiste), ou la conséquence d’une erreur humaine accidentelle. Vu le nombre d’explosions dans les laboratoires chinois ces derniers mois, l’accident est la cause la plus probable.
Reste à trouver la raison de toutes ces explosions : que cherchent ou fabriquent les chercheurs chinois ? Il faudrait une réponse avant qu’il ne soit trop tard.

LES VACCINÉS ATTRAPENT ET TRANSMETTENT OMICRON

Un autre exemple est un article récent de l’Institut Robert Koch. Libé y dénonce une erreur minime dans un calcul de pourcentage concernant le nombre de contaminés Omicron, vaccinés ou non.

Est-il vrai que 95,58% des cas d’Omicron en Allemagne concernent des vaccinés ?

Titre Libé. C’est un article des prétendus redresseurs de mensonges du journal, donc on pense aussitôt à une grosse fake-news et que Libé va démontrer que ce sont les boucs-émissaires non-vaccinés qui sont en réalité la majorité des cas Omicron.

Dans ce cas précis, il faut reconnaitre que la manœuvre malhonnête ne se trouve que dans le titre. La suite de l’article est un peu embrouillée mais finit par admettre que les vaccinés sont bien majoritaires à 75 % au minimum, dans les cas Omicron, comme constaté non seulement en Allemagne, mais aussi au Danemark. Suit une tentative d’atténuation du constat par Libé, il faut être prudent avec tous ces chiffres, des erreurs sont vite commises, rien n’est certain… Sous-entendu, il n’est pas possible que ce soient les non-vaccinés les moins touchés par Omicron…

Libé revient finalement dans un sursaut d’honnêteté journalistique : « Les données allemandes sont compatibles avec les constats, par ailleurs répétés, selon lesquels omicron tend à échapper à l’immunité vaccinale »… (cliquer sur la ligne soulignée pour lire l’article de Libé, pareil pour, voir plus bas, l’article danois)

Interrogés vendredi sur le statut vaccinal des contaminés par Omicron en France, les experts de Santé publique France ont répondu : « On est en train de conduire plusieurs études… on voit bien sur les quelques données publiées par les Sud-Africains, les Anglais ou les Danois, que la majorité des cas Omicron surviennent chez des gens vaccinés. Ce qui traduit juste une chose, c’est que ce variant a la capacité d’échapper à l’immunité conférée par la vaccination ou un antécédent d’infection »…

« Au Danemarkselon les données du 24 décembre, sur 27 132 cas d’infection par Omicron, 77 % concernaient des personnes doublement vaccinées, 13,5 % des personnes ayant reçu une dose de rappel, et moins de 9 % des personnes non vaccinées ». Et, malgré des milliers de cas, un nombre d’hospitalisés aux urgences très faible.

Omicron related No. of cases hospitalizions
Hospitalized 35
Hospitalized in ICU  (aux urgences) <5

Ce sont bien Macron et Véran qui ont affirmé récemment que 90 % des cas d’omicron étaient dus aux non-vaccinés, ces pestiférés ? Et que les hôpitaux allaient être saturés par les hospitalisations et les urgences ? Menteurs, une fois de plus !

IL FAUT OUBLIER LE MYTHE DES VACCINS ARNm SAUVEURS

Quand le gouvernement, les médias et les soi-disant spécialistes en épidémiologie des plateaux télé vont-ils cesser de vanter le mythe des tests génétiques expérimentaux à ARNm sauveurs de l’Humanité ?
Surtout, vont-ils admettre leur échec colossal, responsable dans le monde de milliers de morts et d’handicapés à vie par des effets secondaires graves ?  Admettre qu’ils n’ont pas été assez intelligents (2) pour comprendre qu’une épidémie n’est pas « une opportunité à saisir » – comme le leur a conseillé Klaus Schwab – pour tenter des expériences hasardeuses avec les produits non testés d’un quarteron de laboratoires réputés pour leurs mensonges, leurs fausses déclarations, leurs médicaments ratés qui ont déjà causé des centaines de morts, leurs casiers judiciaires chargés de milliards de $ d’amendes ?

Ils n’ont pas su comprendre non plus que, depuis la nuit des temps, les épidémies suivent toujours le même cycle : explosion qui prend tout le monde de court, quelques vagues successives qui vont en s’atténuant, puis le virus affaibli par ses multiples mutations (variants) disparait ou devient une petite maladie récurrente du genre grippe.

Et comme ils sont totalement incultes en biologie et éthologie (comportement) animale, qu’il s’agisse des microbes ou des baleines bleues de 150 tonnes, ils commettent par bêtise et ignorance toutes les erreurs possibles tant dans le choix de leurs conseillers sanitaires que dans celui des solutions à prendre.

C’est la même chose en politique. Ils choisissent toujours comme adjoints des plus stupides qu’eux afin de ne pas risquer d’être dépassés. Macron prend comme ministre des Finances Bruno Le Maire qui fut, comme lui, inspecteur des finances, mais avoue ne pas connaitre ce que représente un hectare en m2 ou comment faire une règle de trois.

C’est pourquoi il est important que 2022 soit l’année du changement par la remise à leur place des hauts fonctionnaires. Ils ont pris le pouvoir politique, comme Emmanuel Macron, malgré leur incompétence notoire dans tous les domaines. Or, comme l’a dit un jour Charles de Gaulle à Michel Debré, chargé de fonder l’ENA en tandem avec Maurice Thorez, « leur place sera d’être les meilleurs des seconds ».
Ce ne sont que des fonctionnaires, non élus, venant en second derrière les élus du peuple.

Car aussi, ainsi que l’a dit en 2017 le directeur de l’ENA, Patrick Girard, « ils sont en-dessous de la moyenne ».
Cruelle épitaphe pour l’ENA !

L’Imprécateur
5 janvier 2022

(1) Selon Gérard Fauré, un vieux trafiquant devenu écrivain « l’Elysée est l’un des plus gros consommateur de coke ».

(2) : Sciences po, énarques, etc.
Charles Gave en dit « Ils ont une mémoire de cheval pour répéter ce que leur ont dit leurs professeurs, mais peu d’intelligence et aucun caractère ».
L’Imprécateur les appelle « les crétins diplômés ».
Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Gave

 

blank

 227 total views,  3 views today

5 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dorylée
Dorylée
16 janvier 2022 13 h 43 min

Est-il possible d’être plus prétentieuse que Bommier de Lombard de Montchalin ? Plus stupide, on sait déjà que cela ne se peut pas. Quoique, avec LREM, il faut s’attendre à tout, surtout au pire !

PATRICK VERRO
PATRICK VERRO
9 janvier 2022 18 h 51 min

See new Tweets

Alexis Poulin 

Moi, je lutte contre le pass vaccinal et un régime qui n’a plus beaucoup à voir avec la démocratie. Chacun son truc.

Pendant qu’une ancienne ministre :

Cécile Duflot

J’ai bu un jus d’orange, lancé le lave vaisselle, récuré le plat à lasagnes, entamé le chantier mariage des chaussettes solitaires, nettoyé les chaussures sur lesquelles le chat avait fait pipi (…), du thé, je m’attaque à ma chronique de mardi… et vous votre dimanche matin ?

Mérite-t-on vraiment ces fausses élites ?

vlad tepes
vlad tepes
6 janvier 2022 17 h 25 min

Triste jour qui restera en mémoire . Depuis ce matin 5h30 la France est entrée en dictature . Le pays des lumières , après avoir rayonné sur le monde entier pendant des siècles est devenu le pays des lumières éteintes, tout comme le droit et la liberté du peuple , grâce à une poignée de fous .

Serge
Serge
6 janvier 2022 8 h 30 min

Cette « envie d’emmerder les Français », Macron la pratique depuis qu’il a été élu. Le harcèlement textuel, grande spécialité de la technostructure française, a explosé depuis son avènement. Ce harcèlement a pour objet de soumettre le peuple. La diminution de la vitesse sur les routes avec des changements permanent a pour objet d’habituer les citoyens à se soumettre à des réglementations oppressantes.

Les contraintes vaccinales sont l’apothéose de cette stratégie morbide.

Dugast Franck
Dugast Franck
6 janvier 2022 7 h 34 min

Bonjour. Nonvax , nos défenses immunitaires intactes nous permettent d’avoir la possibilité d’échapper à Omicron quoiqu’en Pense Macron et sa clique de pourris. Nous sommes en droit de nous demander si un plan mondial d’extermination de masse a été mis en place, dans le but d’une guerre NBC vu les objectifs de conquête du pdt chinois, soit par rapport a un certain ‘ complot ‘ précédemment cité sur cette page par un journaliste. Tout demeure dans le domaine du possible vu les décisions du bonimenteur etatisé. Allez savoir si les descendants potentiels des khazaris de sinistre mémoire n’en sont pas… Lire la suite »

L'Imprcateur
Administrateur
10 janvier 2022 8 h 35 min
Répondre à  Dugast Franck

Merci pour votre commentaire qui soulève plusieurs questions. 1 = Entièrement d’accord sur le rôle essentiel des immunisés-nés, appelés ainsi dans le milieu hospitalier pour leur capacité à résister naturellement à toute attaque microbienne ou virale. 2 = Je pense aussi qu’il y a un plan mondial de réduction de la population. Vieux d’un siècle (les Guidestones de Géorgie) il a été relancé par Klaus Schwab qui en a trouvé l’opportunité dans la pandémie (The Great reset) 3 = Les mondialistes et les Francs-maçons ne sont pas les seuls à le vouloir, l’islam conquérant et surtout Xi Jinping et son… Lire la suite »

thonon
thonon
6 janvier 2022 1 h 06 min

tres bel article qui ramene la verite a la surface ,pour aller en profondeur, les francais devront tourner le dos au surfacisme politique ,domine par les profondeurs de l,incorrection d,un gouvernement qui merite d,etre mis hors d,etat de NUIRE,

L'Imprcateur
Administrateur
10 janvier 2022 8 h 51 min
Répondre à  thonon

Merci à vous aussi pour votre commentaire élogieux. En première lecture rapide j’avais lu « surfascisme ». À la relecture j’ai compris surfacisme dans le sens « superficiel », une politique sans fondement idéologique et surtout sans vision à long terme, et là je suis entièrement d’accord avec vous, comme sur la nécessité d’écarter du pouvoir qu’ils déshonorent ces incompétents.

8
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank