PANIQUE À BORD DANS LA SPHÈRE POLITICO-MÉDIATIQUE (Gilles La-Carbona)

L’Europe et ses valets

Le point de vue de Gilles La-Carbona, secrétaire national du RPF, chargé du suivi de la vie parlementaire.

 

 

Depuis la victoire de Giorgina Meloni, la meute politico-médiatique est aux abois, car elle craint de voir ses privilèges contestés, et son autoritarisme se heurter à une volonté de souveraineté. Elle lance donc ses chiens de garde, les journalistes, qui en ont terminé avec le « La seule solution c’est la vaccination » et ressassent maintenant en boucle, « le fascisme est à nos portes ». On leur fait dire ce qu’on veut.

OUI MAIS …   

                                                                       blank

Rien en revanche, quand Van der Leyen promettait des mesures de rétorsions aux Italiens s’ils avaient le malheur de « mal » voter. Rien non plus, quand la même a dit préférer la guerre en Ukraine à la voie de l’apaisement. Ces « braves » gens relaient en écho que s’afficher chrétien aimant son pays, refuser l’invasion migratoire afro-arabo-musulmane, orchestrée par Van der Leyen, c’est être d’extrême droite. Ils font l’apologie de la destruction de leur propre civilisation en remplaçant ses fondements millénaires par une « nouvelle culture », qui n’en est pas une et qu’une minorité tente de faire passer pour la pensée majoritaire.

SOUVENEZ-VOUS !

Souvenez-vous de leurs propos lors du Brexit. Les Anglais allaient fuir en masse pour ne pas quitter l’Europe, un peu comme les jeunes Russes aujourd’hui, pour éviter la mobilisation. Le pays devait sombrer dans le chaos, un peu comme la Russie devait le faire grâce aux sanctions si justement distillées par les brillants esprits non élus. Et Poutine, mal en point, devait mourir rapidement. Et ces valets serviles des pouvoirs d’accuser la Russie d’organiser de faux référendums. Ils n’ont quasiment rien dit sur le non au traité européen de 2005, prestement transformé en oui. Observateurs et impartiaux : mon œil !

MELONI SERA DANS LE COLLIMATEUR DE L’EUROPE

blankPour autant, Meloni est attendue au coin du bois et le souvenir de Tsipras, en Grèce, est encore dans les mémoires. Lui dont l’élection promettait tant de changements, s’est rapidement vu défait, corseté par la puissante Europe, qui ne pouvait accepter un trublion dans ses rangs. Il a dû battre en retraite et faire exactement l’inverse de ce qu’il avait promis. Oui, mais l’Italie n’est pas la Grèce, elle possède un tissu industriel conséquent, contribue, comme la France, au budget Européen plus qu’elle ne reçoit, et sa dette est détenue en grande majorité par les Italiens eux-mêmes… attendons de voir si Van der Leyen, va, comme il est probable qu’elle le fasse, mettre en application les sanctions qu’elle a déjà imaginées. Cela a déjà dû commencer, car Meloni s’est fendue d’un tweet de soutien à la politique ukrainienne, certes à minima.

Si l’Italie tient bon, à savoir : les amendes, elle ne les paye pas, et le transfert de son budget, elle ne le fait pas, que va faire la grande démocrate non élue ? Que valent des sanctions sur un pays qui affirme sa souveraineté et se moque de ce qu’une étrangère peut clabauder au loin ? Ursula Van der Leyen a eu beau se mettre en colère contre Poutine, lui promettre qu’elle n’achètera plus rien et qu’elle va continuer à lui faire la guerre, est-ce que Poutine est venu ramper à ses pieds ? Meloni serait bien inspirée d’user de la même fermeté, pour faire plier cette dame qui se rêve impératrice de l’Europe avec ses valets préférés, Macron et Sholtz. Ce dernier, maintenant qu’il s’est fait couper le gaz, grâce à deux sabotages, très probablement par ses « amis » américains, va devoir mettre un bon pull et arrêter son industrie… et nous avec.

Gilles La-Carbona

28 septembre 2022     

blank

blank

 611 total views,  4 views today

5 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Le Réfractaire
Le Réfractaire
6 octobre 2022 17 h 39 min

Ne devrait -on pas tenter de rabaisser le caquet de Frau Van der Layen, qui ne tient pas son pouvoir très temporaire des peuples de l’UE,qu’en fait ‘il n’est pas nouveau , comme l’aurait probablement raillé  » feu Pierre Desproges »- avec sa calme froideur humoristique-, que l’Allemagne soit en butte à des soucis à cause du gaz !…

Phil2
Phil2
1 octobre 2022 4 h 40 min

Quel joli texte, dramatiquement juste !
C’est vrai, pourquoi ne sommes nous pas descendus dans la rue pour faire respecter le résultat du référendum de 2005….. c’est là qu’ils ont commencé à nous mépriser vraiment, et à imposer leurs volontés !
Faut espérer que Mme Méloni tienne bon, avec l’appui de Salvini !

gerard seelen
gerard seelen
2 octobre 2022 18 h 03 min
Répondre à  Phil2

nous ne sommes vraiment pas en mesure de donner des leçons à l’Italie !

France Laurent
France Laurent
29 septembre 2022 20 h 09 min

Qu’ils tiennent mon Dieu… Qu’ils tiennent bon ! Que la Hyène soit traitée comme elle le mérite, c’est à dire par le mépris le plus total ! Et tant qu’à y être, une prière aussi pour que mes con-citoyens ouvrent enfin les yeux pour voir ce qui les crève ! Et ne gobent plus tout chaud la propagande journalistique infâme

4
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank