GRETA VIRE DE BORD ET FLINGUE LES VERTS ! (L’Imprécateur)

Dieu, Bouddha, Allah et Shiva peuvent en témoigner : je n’aime pas Greta Thunberg !

Je cite Shiva parce que tout le monde l’ignore, Shiva est le dieu de la religion mondialiste. Dieu de la perfection, il veut détruire ce monde pour en créer un nouveau qui sera parfait… comme Klaus Schwab !

LE 12 OCTOBRE, GRETA THURNBERG A RECONNU LA SUPÉRIORITÉ DU NUCLÉAIRE !

Qui l’eût cru ? Je ne l’aime pas, mais il faut reconnaître que le 12 octobre dernier, dans une émission télévisée en Allemagne, elle a fait très fort !
Elle a affirmé clairement que mieux valait garder le nucléaire que de revenir au charbon !

Conséquence presqu’immédiate, le 17 octobre, l’Allemagne a décidé de prolonger trois centrales nucléaires jusqu’en avril 2023

Certains, comme la SFEN, y voient « un hasard du calendrier », mais il s’agit tout simplement d’un calcul qui probablement permettra à l’Allemagne de ne pas être obligée d’acheter à la France à un prix prohibitif le gaz que Macron lui propose. Car tout le monde sait que la France regorge de gaz !

Ayant découvert que ce n’est pas franchement le cas, Macron, grâce à son intelligence fulgurante, a trouvé la solution : on va vendre à l’Allemagne le stock de gaz français, d’où la nécessité de préparer les Français à acheter des pulls à col roulé. Aussitôt, pour donner l’exemple, Macron, Le Maire et Borne se sont montrés aux chaines télé en pull à col roulé ! Il faisait 24°C dehors, mais quand il faut bien donner l’exemple…

EN CONSERVANT SON NUCLÉAIRE, L’ALLEMAGNE REND SERVICE À LA FRANCE

En gardant ses centrales nucléaires, l’Allemagne  va rendre service à la France et aux Français car la France pourrait, elle aussi, manquer d’énergie cet hiver s’il devenait très froid, peut-être dès décembre.

Une annonce gouvernementale récente disait que dans ce cas, les coupures de courant alternées entre les provinces, initialement prévues pour durer deux heures, pourraient bien être de quatre heures.

On verra, mais en attendant la prudence exige que l’on préserve soigneusement les stocks de gaz. Or, c’est justement ces stocks français de gaz que Macron voulait revendre à l’Allemagne ! Croit-il qu’il pourra les compenser par des achats de gaz ailleurs ? Une telle crédulité est possible quand on connaît la faiblesse de son niveau de réflexion.

S’il était possible à l’Allemagne d’acheter du gaz russe, elle le  ferait, mais les USA lui ont clairement signifié, en sabotant Nordstream 2, qu’il n’en était plus question. Les pays d’Europe de l’Est en ont bien un peu mais sont réticents, les pays arabes en ont encore beaucoup mais ne veulent pas investir dans l’augmentation de leurs capacités de production tant la durabilité du marché leur paraît aléatoire. 

L’Algérie en a aussi, mais a conclu récemment un gros marché de gaz avec l’Italie et a clairement fait comprendre à Macron d’abord, à Borne ensuite : pas de gaz pour le pays qui l’a colonisée !
Restent les Etats-Unis qui ont du GNL de schiste à revendre à prix d’or.

La déclaration de Greta Thunberg préférant le nucléaire au charbon a scandalisé les Verts du monde entier. Greenpeace, pour commencer. Comme EELV, elle ne se pose pas la question de savoir si la Belgique, instruite par les conséquences de la disparition du nucléaire en Allemagne va recréer des centrales nucléaires, comme le Japon qui choisit de fabriquer les siennes pour aller plus vite, et d’autres pays en Europe de l’Est et dans le monde. 

NUCLÉAIRE, PAS DE CO2, CHARBON ET LIGNITE DES MILLIERS DE TONNES de CO2

Pourtant cela montre que Greta est finalement capable d’une grande lucidité. Du point de vue climatique, c’est une erreur de fermer des réacteurs nucléaires ne produisant qu’une quantité infime de CO2 pour faire fonctionner des centrales à charbon très polluantes à la place. En outre, elle a qualifié le débat « d’infecté » ! C’est un euphémisme.

En effet, cette déclaration intervient dans un  contexte tendu en Allemagne où la coalition au pouvoir cherche à trouver des solutions compatibles avec les exigences climatiques des Verts, en pleine crise énergétique, tout en sortant du nucléaire comme promis. Mais fermer trois centrales nucléaires en plein hiver serait achever l’industrie allemande et, peut-être, provoquer des émeutes populaires.

Dans une lettre relayée par l’AFP, le chancelier allemand a déclaré que « les bases légales seront créées pour permettre le fonctionnement des centrales nucléaires Isar 2, Neckarwestheim 2 et Emsland au-delà du 31 décembre 2022 et jusqu’au 15 avril 2023 ». C’est bien, mais ne fera que reporter le problème à octobre 2023. Un an de réflexion pour trouver une solution sera-t-il suffisant ?

LES PRÉVISIONS DES ÉCOLOGISTES ONT TOUTES ÉTÉ DÉMENTIES

Une solution simple serait d’expliquer aux prétendus écolos que toutes leurs prévisions depuis plus d’un demi siècle se sont révélées fausses. Donc, on les prie de ne plus donner leur avis sur ce que doivent être les mesures à prendre pour régler les vrais problèmes qui se posent à la planète, comme la dénatalité de la civilisation occidentale et la surnatalité africaine.

Le Nigeria (photo) à lui tout seul, où les salaires les plus bas sont de 14 €/mois, fait plus de bébés chaque année que les presque 800 millions d’habitants de l’Europe toute entière.

 


L’Afrique compte plus de naissances que la totalité des pays de type économique occidental
(Europe, Amérique (Nord, centrale et Sud), Japon, Chine communiste, Taïwan, Australie, etc…

Ce qui signifie que si on laisse continuer à ce rythme l’expansion démographique africaine, il y aura entre quinze et vingt milliards d’habitants dans le monde en 2100, dont plus de 50% de Black Lives Matter !

Les EELV, LFI et autres gauchistes extrémistes, les socialistes, LREM et Macron, (puisque ça fait avancer le plan Schwab), se réjouissent de la « créolisation » de l’Europe, comme l’éructe l’ayatollah Mélenchon, égérie des islamistes, imaginant que cela apportera une paix durable. Ceux-là sont incapables d’imaginer les conséquences de leurs idéologies archaïques, en partie parce qu’ils connaissent très mal les mœurs des peuples non occidentaux.

Tous – sans exception – et tant que les Occidentaux ne leur ont pas apporté les moyens d’accroitre leur niveau de vie, c’est à dire un réel développement économique endogène sont empêtrés dans des guerres tribales perpétuelles. Seul moyen de contenir une démographie qui doit rester compatible avec le niveau les produits de la chasse, de la pêche, de la cueillette et d’une très petite production de légumes. Dans l’Europe africanisée des guerres de type tribales seront inévitables. Simultanément, la relance de la natalité des pays développés, freinée de surcroit par les lois sociétales (IVG, mariage pour tous, etc) est indispensable.

DE COP 1 À COP 27 : QUE DES ERREURS !

La COP 1 à Berlin en 1992 avait annoncé la disparition de la couche d’ozone, l’élévation du niveau des océans de 50 cm en 2000 en raison de la fonte totale des pôles, Pire encore, « d’après leurs mesures, ils envisagent un doublement des teneurs en gaz carbonique dans l’atmosphère à l’horizon 2050 », explique le climatologue Jean Jouzel, « ce qui correspond alors à un réchauffement prévu de l’ordre de 3 degrés et à une élévation du niveau de la mer de 60 cm à 1 mètre. 

Cela ne s’est pas produit, pour une excellente raison que les études ne révèlent qu’aujourd’hui et que les écologistes politiques ne peuvent admettre parce qu’elle  bouleverse les croyances idéologiques ancrées dans leurs têtes depuis 50 ans : le CO2 n’est pas la cause du réchauffement.

La géologie (étude de la Terre et de son comportement) a révélé que son axe s’est incliné dans un mouvement cyclique naturel mais très lent. L’hémisphère nord se trouve plus exposé au rayonnement solaire et l’hémisphère sud moins. Dans le nord, il fait plus chaud et la glace arctique fond, dans le sud il fait plus froid, ce dont les populations du Pacifique sont bien conscientes (en Nelle Calédonie achat de pulls, couvertures et de radiateurs, du jamais vu !).
De son côté, la NASA constate une augmentation de la glace antarctique d’environ 1800 km2/an et des températures frôlant les -100°C au cœur du continent.

LE VRAI RISQUE POSSIBLE : LE RETOUR D’UNE ÈRE GLACIAIRE

La dernière ère glaciaire eut lieu il y a 12000 ans, on y vit la reconstitution  des glaciers et banquises.

blank

Il y a un danger possible, bien plus grand. Dans sa rotation autour du soleil, la Terre s’en rapproche par moments, c’est une période de réchauffement climatique, puis elle s’en éloigne, c’est une période glaciaire.
Les études ont montré que les phases de réchauffement pouvaient durer dix mille ans, les phases de glaciation cent mille ans. Nous sommes en fin d’une période chaude commencée en -10 000. L’inclinaison un peu forte de l’axe de la Terre fait qu’elle se prolonge un peu dans l’hémisphère nord mais devrait en principe s’arrêter assez vite. Ensuite ce sera le froid pour tout le monde. Il pourrait rendre la vie au XXIIème siècle très dure pour les générations à venir. Il y a eu des glaciations où les glaciers de 3 km d’épaisseur sont arrivés, au nord comme au sud, jusqu’à deux ou trois cents kilomètres de l’équateur.

POURQUOI LE GIEC N’ÉTUDIE-T-IL PAS CETTE POSSIBILITÉ DRAMATIQUE ?

Parce que, contrairement à une croyance très répandue, le GIEC n’est pas un organe scientifique. Créé à la demande de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan en 1988 par l’ONU et sa filiale OMS, « c’est un groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, il évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts« .
C
‘est la définition qu’en donne le ministère de l’Écologie. Il ne réalise pas d’études lui-même, il analyse des centaines d’études scientifiques et en extrait ce qui répond aux besoins politiques des chefs d’états.

Exemple, dans les études scientifiques il est dit que vu les incertitudes sur la rotation de la Terre, son inclinaison et les volumes du CO2 et du méthane dans l’atmosphère, la température pourraient augmenter en 2050 « entre 0 et 6 degrés« .

Le GIEC ne retient que 6 degrés, parce que cela correspond à l’attente des États qui veulent pouvoir continuer à taxer le CO2, imposer les voitures électriques sans tenir compte du fait qu’elles polluent énormément par leur construction et surtout celle de leurs batteries bourrées de métaux rares, taxer à plus de 60 % les carburants quels qu’ils soient (ça vient pour l’électricité), imposer des normes d’isolation qui permettent des sanctions, verbaliser à 1500 €  les dépassements du chauffage domestique limité à 19° et même, c’est nouveau, exterminer 30 % du bétail qui en pétant produit du méthane, ce qui a provoqué de violentes émeutes paysannes en Hollande, dont la presse subventionnée n’a pas parler pour ne pas donner d’idées aux paysans français en voie de disparition.

C’est ça le GIEC : un organe de propagande politique en faveur du réchauffement si propice à plus de taxes, normes et sanctions.

C’est pourquoi il ne vous parlera pas d’un probable refroidissement global dans un proche avenir, parce que cela nuirait aux colossaux revenus et bénéfices de l’industrie dite « verte », éoliennes, panneaux solaires, etc. Et aux recettes clandestines d’un certain nombre d’élus.

L’Imprécateur

21 octobre 2022

blank

blank

 540 total views,  4 views today

4.5 11 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joséphine
Joséphine
11 novembre 2022 6 h 03 min

L’Ordure de Sorros doit être bien déçu, après tout le pognon qu’il a versé aux parents de cette gamine. Mais, attention au prochain retournement de veste. La petite Greta est une girouette, pirouette cacahuète.

.Jacques Boutté
.Jacques Boutté
6 novembre 2022 17 h 56 min

Aurait-elle atteint l’âge de raison , comme Macron ?

france nouvelle
france nouvelle
30 octobre 2022 18 h 20 min

Hey Greta vieillirait donc mieux….Un changelent s’opère et le sicouloxs (i pur imbéciles) spnt pris à leur,propre piège du CO2

Dissident
Dissident
24 octobre 2022 19 h 07 min

Si Gréta cherche un emploi je lui propose un contrôle intérieur du prochain réacteur avant son arrêt suivi d’un bain avec ses parents en piscine de désactivation. C’est ça qui ferait du bien à la planète.

Pierre Malak
Pierre Malak
24 octobre 2022 11 h 28 min

A l’époque des dinosaures, la température moyenne sur la Terre était de 30 degrés, le taux de CO² était DIX FOIS SUPERIEUR au taux actuel et le Groenland était – comme son nom l’indique – une terre verte… et cependant, l’Homme n’existait pas.

Écolos = escrolocs et bande CONS.

.Jacques Boutté
.Jacques Boutté
6 novembre 2022 17 h 57 min
Répondre à  Pierre Malak

il n’y avait donc personne pour nommer le Groen-Land

Claude Roland
Claude Roland
24 octobre 2022 8 h 11 min

La précession de la terre s’est modifiée, et il devient clair que l’hémisphère sud se refroidit. En 2021, l’Argentine a eu l’été le plus froid depuis 1945. La Cordillère des Andes se charge en glace. Nous allons bien vers une période glacière d’autant que le courant de Humbold et Gulf stream a tendance à ralentir, ce qui le confirme. Quant à Thunberg, reine des escrologistes, elle est une descendante de la famille Rothschild ! Elle fait partie de la bande à Schwab comme pouliche de course. Donc ceci explique cela… : https://tvs24.ru/pub/watch/9506/greta-thunberg-l-ecologiste-appartient-a-la-famille-rothschild/ Les escrologistes sont le support d’un nouveau marché… Lire la suite »

L'Imprécateur
24 octobre 2022 9 h 47 min
Répondre à  Claude Roland

D’accord sur l’ensemble du commentaire, mais j’ai un double doute sur l’origine Rothschild de Greta. D’abord parce que dans le lien qui donne la vidéo il y a la mention /pub/. Mais surtout, en remontant dans la généalogie des Thunberg n’apparait aucun Rothschild. Le seul ancêtre célèbre mentionné, est un arrière grand-père, Svante Arrhenius, qui fut prix Nobel de chimie en 1903 et fut le premier à publier une thèse sur le réchauffement climatique. Par contre il y a bien un lien avec le groupe Rothschild, il est financier, par le fait que les Rothschild ont beaucoup investi dans l’industrie… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
24 octobre 2022 18 h 07 min
Répondre à  L'Imprécateur

Peut-être un bâtard quelque part …? Allez savoir avec ces milliardaires pédocriminels

marco
marco
28 octobre 2022 8 h 46 min
Répondre à  Claude Roland

Merci pour le lien ,fais passer ,mis en favori sur fb et vk .Evidement que les satanistes placent leurs pions ,,Le « reve américain ,,la raie publique ,,la démon crassie « ,,y croire est pathologique quand on voit les moyens que Dieu donne a chacun ,Bien comprendre que les rotchie ne sont pas d eux meme mais les agents du satan ,une intelligence supérieure les guide .Chaque fois que je vois « l ange « merkel c est adolf que je vois .L arnaque du sionisme ,la « shoa  » ,,a qui profite le crime ?Le peuple allemand a perdu la guerre ,,contribué a 10/100… Lire la suite »

France Laurent
France Laurent
22 octobre 2022 21 h 01 min

Épatant votre article ! Il est un excellent condensé de mes récentes lectures sur le sujet… Escroquerie idéologique du GIEC… Suivez l’argent… Bravo et grand merci.

Roger Galinié
Roger Galinié
22 octobre 2022 8 h 03 min

En ce qui concerne l’inclinaison de l’axe terrestre, il est vérifiable à l’oeil nu : cette nuit allez admirer le croissant de lune, il est couché à l’horizontale ou presque. Quand j’étais jeune( il y a longtemps de çà ), il était vertical, tout au moins dans l’hémisphère nord (et couché dans l’hémisphère sud). En ce qui concerne les flatulences bovines, les éleveurs néo-zélandais manifestent eux aussi contre les nouvelles taxes sur le pets ! Alors que mes amis néo-calédoniens se plaignent de la fraîcheur des températures ! Pour ceux qui douteraient que l’écologie politique soit une manipulation des masses,… Lire la suite »

François THEOBALD
François THEOBALD
6 novembre 2022 21 h 31 min
Répondre à  Roger Galinié

Les considérations astronomiques exposées par R.G. ne correspondent pas à la réalité. Les lunaisons sont les mêmes en tous les points de la terre (nouvelle lune, premier croissant, pleine lune, dernier croissant etc..) à quelques heures près évidemment puisque les observateurs sont dispersés tout autour de la terre. Mais l’apparence que l’on a du système solaire change selon que l’on se trouve dans l’hémisphère nord et dans l’hémisphère sud. Par exemple dans l’hémisphère nord le soleil semble se mouvoir de gauche à droite, tandis que dans l’hémisphère sud le soleil semble se mouvoir de la droite vers la gauche quand… Lire la suite »

Phil2
Phil2
22 octobre 2022 4 h 44 min

Très bon article, merci l’Imprécateur !

14
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank