BONNE ANNÉE LA FRANCE ! (les voeux de l’équipe Minurne)

D’abord un grand merci à tous nos lecteurs (*) pour votre fidélité, vos commentaires et vos conseils avisés.
Merci également à notre équipe de rédacteurs, toujours pleins de bon sens, de verve, de culture et d’humour.
Certains d’entre eux s’adressent à vous, aujourd’hui, pour vous présenter, chacun à sa manière, leurs voe
ux pour 2023…
Que cette année marque l’aube de la Reconquête !

(*) Minurne compte aujourd’hui près de 30 000 lecteurs réguliers dans une vingtaine de pays, entre le site officiel et les réseaux sociaux.

 

 

blank

 

(Les voeux de Jacques Myard)…

A l’arrivée d’une nouvelle année, il est de tradition de se souhaiter une excellente année, cela devient une sorte d’imprécation, une amulette verbale, porte-bonheur pour conjurer le mauvais sort.

La France mérite- t-elle  des vœux passe-partout aussi vite oubliés que prononcés ? 

La France doit retrouver un État fort, garant de la souveraineté de la Nation, de son destin !

Prononcer des vœux pour la France , c’est prêter le serment de la restauration de cet État fort, aujourd’hui livrés aux mains impies d’apprentis sorciers qui veulent défaire la Nation, au nom de leur utopie mondialiste et eurobéate !

Le destin de la France dépend de nous, de nous seuls, voilà pourquoi je fais des vœux déterminés pour une France souveraine, socle de notre indépendance, de notre liberté ! 

« Le destin , c’est le caractère » (Novalis)   

Jacques Myard
Membre Honoraire du Parlement
Maire de Maisons-Laffitte

 

blank

 

(Les voeux de Pierre Duriot)…

Nous faisons voeu pour 2023, des intérêts du peuple retrouvés et d’un retour aux principes gaullistes de base, en matière de souverainetés, alimentaire, énergétique, sanitaire et diplomatique.
L’heure sera à la rénovation des services publics et au recentrage sur notre culture et l’instruction.

Pierre Duriot
Rassemblement du Peuple Français

 

blank


(Les voeux de Gérard Brazon)…

Chaque jour, nous entendons sur tous les médias, la messe en l’honneur de Vladimir Zelensky sur son pseudo courage, sa volonté de résistance, tout en taisant sa corruption et ses liens avec des brigades de nazis ukrainiens. 

En cette fin d’année, j’espère pouvoir, en 2023, entendre la réalité des méfaits de cette Ukraine commis au Donbass depuis 2014, (14 000 morts civils sous les bombardements de civils, massacres de syndicalistes à Odesssa, etc.).

J’espère donc que l’année 2023 sera l’année de la vérité en Ukraine, de la réconciliation avec la Russie, mais aussi en France. L’idéal serait que les nabots politiques français soient évincés, voire balayés du pouvoir afin que la France puisse enfin être soignée. 

J’ai cet espoir ancré en moi et je souhaite de tout cœur que les abstentionnistes méditent le fait qu’ils sont, en partie, responsables de cette situation. Qu’ils en tirent les leçons pour les prochaines échéances.

Bonne année 2023 à tous 

Gérard Brazon

 

blank

 

(Les voeux de Xavier Jésu)…

Je voulais souhaiter à tout le monde de joyeuses dettes de fin d’année et commencer la nouvelle en prenant de bonnes révolutions. Mais, finalement, cela me rappelait un peu trop Macron, d’un côté, et Mélenchon de l’autre. Du coup, je préfère vous donner quelques bons tuyaux pour 2023, et je suis sûr que vous me remercierez pour ces bons conseils en décembre prochain.

J’ai donc trouvé pour vous quelques stages qui vous seront, chers wokistes repentis, indispensables pour vous assimiler de nouveau à la communauté nationale :

Le premier est : « Comment reconstruire son homme déconstruit », organisé par le futur ex-compagnon de Sandrine Rousseau. Le stage de 3 jours se déroulera dans les magasins Ikea des villes suivantes :

Sainte-Verge (Deux-Sèvres)
Montéton (Lot-et-Garonne)

Le deuxième, tout aussi intéressant se déroulera à La Trique, ville aussi située dans les Deux-Sèvres, et aura pour thème : « Comment gifler sa gonzesse sans laisser de traces » et sera animé par Adrien Quatennens.

Enfin, pour finir, voici LE stage détox pour éliminer la surconsommation de propagandes wokistes diffusées par L’Obs, Libé ou Slate sur les thèmes LGBT++ : Le titre de cette formation est : « Venez comme vous êtes ». Les lieux ne sont pas encore choisis mais le bruit court que ce serait soit Agen soit à Poil dans la Nièvre.

Bref, voici de quoi bien remplir une année qui s’annonce aussi déprimante que la précédente et, comme le disait le grand philosophe Pierre Dac : « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir ».

J’ai décidé d’arrêter là mes divagations et me contente de vous souhaiter une très belle année 2023. Dès que je le pourrai, j’essayerai de vous faire sourire un peu et d’apporter une once de douceur dans ce monde de brutes.

Xavier Jésu

 

blank

 

(Les voeux d’Éric de Verdelhan)…

Eric, empêché, m’a demandé de le remplacer au débotté. Etre son nègre, en quelque sorte…

N’ayant ni son talent, ni sa culture, je vais quand même m’y risquer, partageant hélas sa vision catastrophique de la société française, du moins de ce qu’il en reste.

Souhaiter une bonne année à nos compatriotes, c’est un peu rassurer un homme qui va mourir. Il y a certes plusieurs méthodes, mais l’issue reste fatale.

Je pourrais bien sûr vous dire que la catastrophe allait enfin s’éloigner, que Macron allait avoir un sursaut d’intelligence et changer de cap ; défendre enfin la nation qui l’avait élu ; protéger nos frontières, notre industrie, notre savoir-faire ; envoyer au diable les écolos et autres wokistes qui, non contents d’avoir détruit le nucléaire, s’acharnent maintenant à liquider ce qui reste de notre civilisation ; reprendre les rênes de l’Instruction Publique et enjoindre à ceux qui se prétendent encore « profs » d’enseigner à nos enfants le français, les maths, l’histoire, en un mot cette culture générale qui a disparu des radars ; foutre un coup de pied dans la fourmilière des « juges rouges » qui défendent et relâchent les voyous et délinquants que les forces de l’ordre ont du mal à serrer (tout en chouinant qu’il faut augmenter le budget de la Justice) ; tenir enfin tête aux commissaires politiques de Bruxelles qui, non élus, s’acharnent à liquider la France par tous les moyens…

Je pourrais vous dire tout cela, mais vous ne me croiriez pas…

Alors je préfère me taire…

(MLS), pour Eric de Verdelhan

 

blank


(Les voeux de Jean Goychman)…

L’année qui s’achève laisse aux Français un goût d’inachevé. Le premier semestre a été celui de l’élection présidentielle. Beaucoup en espéraient une nouvelle donne politique qui aurait enfin vu se concrétiser une véritable alliance, non seulement des électeurs de droite, mais surtout de tous les Français qui croient encore en la France.

Hélas, les partis politiques ont repris leurs jeux stériles à l’intérieur même de leurs appareils respectifs et n’ont vu dans ces scrutins que le moyen de redresser ou de conforter leurs cagnottes, quand il ne s’agissait pas de la créer ex-nihilo. Beaucoup de nos concitoyens ont compris que le salut national ne viendrait ni d’eux, ni de leurs appareils sclérosés et auto-centrés.

La guerre en Ukraine a marqué le second semestre et a considérablement amplifié les effets d’une crise économique latente d’ores et déjà inscrite par une politique de création monétaire ex-nihilo, sans précédent de la part des banques centrales victimes de leurs propres turpitudes.

Ce conflit à une apparence : celui d’un affrontement entre la Russie et l’Ukraine pour des questions territoriales. C’est le point de vue adopté par un Occident obéissant servilement à un empire américain refusant de voir l’évolution d’un monde qui lui échappe de plus en plus et croyant pouvoir, au travers d’une OTAN vestige d’un passé révolu, réaffirmer une domination sans partage d’un monde monopolaire.

Mais ce conflit possède une réalité différente : celui d’un rejet manifeste de ce monde néo-libéral dont une majorité de l’humanité a subi les effets délétères depuis des décennies et qui veulent maintenant avoir droit au chapitre. Ils ont compris que le dollar, qui avait permis aux Etats-Unis de  faire payer ses dettes par le reste du monde, était devenu l’instrument de leur servitude et que cela devait changer.

Mais cela, Emmanuel Macron, réélu, ne l’a pas vu (ou pas voulu le voir ) et il est tombé dans le piège tendu par les américains et qui va fracturer l’Europe. En tant que continent géographique, tout d’abord par leur doctrine séculaire d’empêcher tout regroupement économique entre la Russie et l’Europe de l’Ouest, mais également l’Union Européenne qui va voir sa part économique se restreindre comme une peau de chagrin en raison du trépas de son industrie par manque d’énergie abondante et à bon marché. 

Voici, esquissées à grands traits, les perspectives sur lesquelles 2023 doit s’ouvrir et le peuple français doit comprendre qu’il ne peut compter que sur lui-même et ne doit pas se laisser entraîner davantage vers des chemins qui apparaissent déjà sans issue.

Nous avons besoin d’un sursaut salvateur qui nous redonne notre indépendance et notre autonomie dans tous les domaines ; et tous ceux qui nous conduisent vers l’abandon systématique de notre souveraineté nationale ne peuvent aujourd’hui nous mettre, par on ne sait quelle pirouette intellectuelle, sur la voie du salut.

Jean Goychman

 

blank

 

(Les voeux de Marc Le Stahler)…

D’abord un grand merci à nos lecteurs pour leur fidélité, leurs commentaires et leurs conseils. Merci également à notre équipe de contributeurs, toujours pleins de bon sens, de verve, de culture et d’humour. Certains s’adressent à vous, aujourd’hui, pour vous souhaiter, chacun à sa manière, une bonne année 2023…

Souhaitons pour la France, en cette année 2023, tout ce qui lui manque : un président compétent et non un pitre, un parlement sérieux et non une cour de récréation agitée et inculte, un gouvernement efficace, une équipe solide, capable d’analyser la situation du pays, de réfléchir et de mettre en place sans trembler un plan de redressement tous azimuts (économie, énergie, immigration, sécurité, justice, éducation, Europe…).
Une équipe motivée avant tout par l’amour de la France, de son histoire et de sa culture. Tout ce dont nous avons été privés depuis si longtemps, et singulièrement pendant la dernière décennie avec les deux derniers quinquennats désastreux de Hollande et de Macron.
Rappelons nous toujours que le pire n’est jamais sûr et battons nous ardemment, chacun à notre poste, pour retrouver au plus vite la France que nous aimons ! 

Marc Le Stahler

 

blank

 

(Les voeux du général Antoine Martinez)…

Le délitement de la France évoqué dans la lettre ouverte à nos gouvernants et aux représentants de la nation en avril 2021 n’a malheureusement provoqué aucune prise de conscience par ces derniers de la gravité de la situation qui nécessiterait la mise en œuvre de mesures salvatrices. Au contraire, la seule réaction du pouvoir exécutif au constat présenté, pourtant approuvé par une large majorité de Français, s’est traduite par des menaces de sanctions de certains signataires de cette lettre.

L’année 2022 qui se termine a ainsi été celle du terme du mandat plus que désastreux sur tous les plans d’un président de la République qui œuvre contre les intérêts de la France et de la nation qu’il s’attache, de son propre aveu, à déconstruire, notamment par le biais d’une immigration de masse incompatible avec nos valeurs et qui représente une menace pour la nation. La gestion de la crise sanitaire du Covid 19 a, par ailleurs, révélé le déclassement de notre pays et la perversité du pouvoir cherchant à diviser les Français. La France se retrouve ainsi fracturée, défigurée et martyrisée à l’image douloureuse de Notre-Dame de Paris dont curieusement les causes de l’incendie ne sont toujours pas présentées.
« Malheur à la Cité dont le prince est un enfant ». Pourtant, malgré le désastre et les drames qui s’annoncent, le président a été reconduit, sans faire campagne, en utilisant à dessein la crise entre l’Ukraine et la Russie pour se faire réélire.
A cause de son positionnement et de son suivisme aveugle des Etats-Unis et de l’OTAN dans ce conflit qui aurait pu être évité, la France, qui présidait l’Union européenne, a manqué un rendez-vous capital avec l’Histoire. La France pourrait d’ailleurs être entraînée par le fait du prince, le Parlement n’ayant toujours pas été consulté, dans une guerre qui ne nous concerne pas.

L’année 2023 sera donc marquée par de nombreux défis et pourrait constituer un moment de bascule déterminant pour l’avenir de notre pays. Dans ces circonstances peu encourageantes, sinon déjà dramatiques, je forme le vœu que l’espérance, vertu théologale à laquelle Charles Péguy donnait la primauté sur la foi et la charité, anime, rassemble et guide les Français qui doivent provoquer le changement. Car ce changement, ce renouveau de la France ne viendra pas de nos dirigeants politiques mais du peuple lui-même qui doit prendre son destin en main.

« L’espérance a deux filles superbes : la colère pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas ; le courage pour que ce qui doit être soit ». Alors, sachons faire nôtre cette parole de Saint Augustin au service de la France.

Que 2023 soit l’année de la colère et du courage.

Général Antoine Martinez

 

blank

 

(Les voeux de l’Imprécateur)…

2022 arrive à terme pour une France dans un état lamentable : endettée, appauvrie, en crise sociale, financière, économique, devenue un pays du tiers monde avec ses coupures d’électricité, ses pénuries de gaz et de produits en tous genres, même de médicaments !          

Le problème est qu’il y a  toujours à sa tête la même équipe de macroniens incompétents, inefficaces et de surcroit incapables de nous promettre une année 2023 plus prospère, plus active ; une année de redressement social, financier et économique pour laquelle ils auraient des plans, des projets, de l’espoir.

Je plus grave de leurs défauts et que tous sont dramatiquement scientifiquement incultes, alors que diplômés de Science Po et de l’ENA ce sont des baratineurs de premier plan.

Décembre nous a appris par une émission télévisée que la haute fonction publique de la République se comporte comme une mafia. Elle occupe tous les postes les plus intéressants et surtout les mieux payés. Dès que l’un d’eux se libère, on le réserve pour un ami de l’ENA ou de Polytechnique, il est impensable qu’il soit attribué à quelqu’un qui n’en serait pas, aussi compétent soit-il.

Un salaire de moins de vingt mille euros par mois est considéré comme une honte. La moyenne de leurs revenus annuels oscille entre deux cents mille et six cent mille euros. En fait, ils cumulent le plus illégalement du monde des postes de haut fonctionnaires, souvent plusieurs, avec des postes d’administrateurs dans le secteur privé.

2023 verra-il un nouveau gouvernement intervenir pour enfin mettre de l’ordre dans notre pauvre France ? Espérons-le.

L’Imprécateur

 

blank

 

31 décembre 2022

blank

blank

 

 481 total views,  5 views today

5 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
sybil
sybil
2 janvier 2023 14 h 25 min

Tout d’abord je veux présenter à l’équipe MINURNE : remerciements, persévérance et vœux de santé à tous, accompagnés de l’espoir qui nous anime tous : un meilleur monde d’apaisement et de conscience pour 2023.   Carl YUNG a écrit: « l’inconscience est le péché suprême », car c’est bien de l’inconscience du gamin et de toute la classe politique (depuis 50 ans) que nous récoltons l’impéritie funeste. Le gamin finit le travail avec une ardeur mièvre mais efficace pour que disparaisse notre France. Nous espérons le « Coup d’état » en urgence pour démanteler ce réseau d’assassins institutionnels qui représentent « la caste déphasée de la population »… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
2 janvier 2023 12 h 14 min

J’adresse mes Meilleurs Voeux à toute la brillante équipe Minurne et ses lecteurs lucides pour la nouvelle année. J’ai beaucoup appréciés ces textes des rédacteurs, particulièrement l’humour de Xavier Jésu et le réalisme de MLS. Tout ce que je souhaite pour la France, c’est de voir sortir de l’ombre un patriote salvateur charismatique, suivi d’une équipe d’Hommes et de Femmes tout autant patriotes et compétents sincèrement dédiés à la renaissance politique et économique de notre grande Nation qui subit actuellement tous les outrages. C’est toute mon espérance que je met dans le flux de lumière qui commence à pointer sur… Lire la suite »

Dissident
Dissident
1 janvier 2023 20 h 01 min

Un régal !
Que 2023 vous soit favorable et vous apporte joie, bonheur et santé.
Et que la famille MINURNE s’agrandisse et prospère.

Marjan MONTI
Marjan MONTI
1 janvier 2023 10 h 07 min

Bonjour Marc. Tu as réubi pour ces voeux la fine fleur de ton équipe et c’est un régal de lire tous ces messages pleins d’humour. Je t’avoue que j’ai une préférence pour Xavier Jésu qui a bien résumé la situation dans laquelle la France se trouve. Son humour caustique me va droit au coeur. Ceux de l’Imprécateur prolnogent de façon nette ce que les abonés à Minurne pensent; la France est dans un état lamentable. Nous ne sommes même plus considérés comme une grande puissanace mais come un pays du tiers-monde. Dire que nos ancêtres se sont battus pour que… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
4 janvier 2023 21 h 12 min
Répondre à  Marc Le Stahler

j’ai noté les conseils d’abonnement pour de nouveaux adhérents

Joséphine
Joséphine
1 janvier 2023 8 h 17 min

Bonne Santé et longue vie à toute l’équipe de MINURNE et bonne Santé à tous ses lecteurs fidèles. AMEN

Joséphine
Joséphine
1 janvier 2023 8 h 15 min

Considérant que la FRANCE est gravement malade depuis qu’elle est entre les mains de déséquilibrés mentaux, je préfère lui souhaiter une bonne Santé.
Merci quand même à ceux, ici, qui rêvent pour notre Patrie, en lui souhaitant une bonne année.

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
4 janvier 2023 21 h 09 min
Répondre à  Joséphine

IL faudrait un excellent thérapeute mais la convalescence sera longue. Faudra des vitamines ,beaucoup de vitamines….surtout radicales

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
1 janvier 2023 0 h 59 min

MERCI pour ces bons voeux mais si on était dans l’état universel ,sans justice mais juste la justice du riche sans frontières ,sans sexe , sans limite,,sans santé , sans soignant ,avec un pace maker commandé à distance par un con qui voudrait s’amuser, ou un financier qui aurait la main mise sur les comptes , sur les consortiums lointains qui ont décidé de faire barrage sur des produits de première necessité parce que de grands patrons se vengeraient d’une histoire de trou (c’est plus vague:trou financier,trou duc) internationale mais sans nations mais strictement personnelle) il n’y aurait plus d’identité… Lire la suite »

Gerard Brazon
31 décembre 2022 14 h 35 min

Nous espérons tous, que 2023 soit la sortie du macronisme, soit le retour de la souveraineté, l’émergence de politiques ayant retrouvé le bon sens, et qu’une Assemblée Nationale puisse s’unir au-delà des différences et faire le constat qu’il est temps que les nabots politiques au pouvoir s’en aillent, quitte à les obliger à travers un blocage total de leurs agissements en refusant, pour commencer, de transcrire les décisions de Von Der Layiène en lois françaises, et d’exiger de nos juges, qu’ils appliquent les lois et non qu’ils les adaptent en fonction de leur idéologie islamo-gauchiste.

Le Réfractaire
Le Réfractaire
1 janvier 2023 1 h 11 min
Répondre à  Gerard Brazon

@Gerard Brazon Oui, mais cela , en l’état catastrophique et quasi désespéré des choses ne pourra avoir une chance de se faire qu’en balayant le régime actuel et en envoyant à la poubelle de l’Histoire de France les trois quarts de notre personnel politique en exercice ; et pas que… d’ailleurs ! Faire cesser ces élections bidons qui nous donnent l’illusion de la Démocratie et ne sont que manipulations du VRAI PEUPLE DE FRANCE QUI DOIT SE LEVER et non pas se comporter en consommateurs qui mangent dans la main de leurs banquiers, pensant que la liberté passe par la… Lire la suite »

12
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank