SI RIEN NE CHANGE, C’EST QUE RIEN N’EST FAIT ! (Capitaine (ER) Hervé Moreau)

Le capitaine Hervé Moreau est officier de gendarmerie retraité depuis 2021 et ancien commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Beaune. Diplômé de l’Ecole spéciale militaire de St-Cyr, il a passé presque 30 ans au sein des forces armées, apprécié et respecté. En 2020, refusant de fouler aux pieds ses convictions sur l’autel du carriérisme, il rompt son droit de réserve en publiant “Vérités d’un capitaine de gendarmerie”. Dans ce qui va devenir un best-seller, il met en cause la hiérarchie de “bureaucrates calculateurs et intrigants”, dénonce le laxisme de la justice et l’explosion de l’insécurité en zone rurale notamment.

Il a eu la gentillesse d’accepter que nous republions son texte sur un évènement qui nous touche tous profondément. Nous l’en remercions.

Je tiens à revenir ce jour sur le drame de Crépol dans l’Isère où le jeune Thomas âgé de 16 ans a été poignardé à mort, tué à coup de couteau, alors que deux autres personnes ont par ailleurs été grièvement blessées. Il s’agissait d’une fête de village, parmi tant d’autres. Il s’agissait d’un moment de joie simple, de fête, de concorde, comme on en a tant besoin en ces temps difficiles et troublés.

Je suis bien placé pour savoir ce qu’il en est de la criminalité et de l’hyperviolence dans les zones rurales et périurbaines, longtemps demeurées calmes et protégées. Aujourd’hui cela est terminé et la mort peut vous frapper partout et à n’importe quel moment pour un rien, pour un geste équivoque, pour un regard mal interprété…

Il ne s’est pas agi d’une rixe à Crépol mais d’un raid prémédité, d’une expédition punitive visant à tuer et à blesser, à faire du mal, à faire régner la terreur et la loi du plus fort, la loi du plus lâche !

Darmanin évoque un acte ignoble et inacceptable, moi je lui réponds que le gouvernement auquel il appartient, ainsi que ceux qui l’ont précédé, l’ont accepté et depuis longtemps et cela en dépit de leurs mots creux et de leurs postures outrées confinant à l’impuissance.

Chaque jour des agressions par milliers, chaque jour “la France orange mécanique” qui s’étend et prospère, chaque jour des injustices toujours plus nombreuses et des innocents qui perdent la vie. Des Lola, des Thomas il y en aura encore bien d’autres parce qu’ils sont incapables d’agir et de faire le seul choix qui vaille, celui de l’hyper répression en réponse à l’hyper violence qui prévaut aujourd’hui. Que savent-ils de la tolérance zéro ? Ils n’en savent rien. Ils ne font que subir !

Et ce sont toujours les mêmes qui nous pourrissent la vie. Je dis que ça suffit, que notre peuple ne supporte plus la soumission à ces voyous, j’affirme que notre peuple ne supporte plus le déni, le silence, le politiquement correct, et l’hypocrisie.

Deux jeunes hommes issus d’une cité sensible de Romans sur Isère, porteurs de couteaux, avaient été refoulés par les vigiles en début de soirée. Ils sont revenus en nombre quelques heures plus tard pour se venger. Ils étaient armés et ils se sont livrés à un massacre. Voilà ce qu’il en est de la réalité des faits, voilà ce qu’il en est de la réalité de notre société aujourd’hui n’en déplaise à tous ceux qui continuent de réfuter cette réalité parce qu’ils n’ont pas encore été victimes. La force est bien la seule chose que respectent ces sauvages, ces brutes et je sais de quoi je parle !

Une enquête pour homicide et tentative d’homicide en bande organisée a été confiée à mes frères d’arme de la section de recherches de gendarmerie de Grenoble. Les premières interpellations, et je l’espère incarcérations à titre provisoire, vont bientôt intervenir. Après ce sera le temps de la lenteur et donc de la Justice. Espérons que pour une fois elle soit à la hauteur !

Le temps viendra où ça en sera terminé du laxisme de cette justice, générateur de la certitude de l’impunité pour ces nuisibles et ce temps, je l’espère, est toujours plus proche.

Demain sera le temps de la marche blanche pour Thomas, le temps des bougies et des fleurs, le temps des condoléances et des obsèques pour un jeune adolescent qui ne demandait qu’à vivre et à être heureux, qui était passionné de rugby et qui n’avait jamais fait de mal à quiconque. Ce sera à nouveau le temps de la douleur et de la souffrance éternelle pour ses parents, pour ses frères, pour ses amis.

Pour vous et pour moi, en cet instant, c’est le temps de la colère, de l’indignation, de l’exaspération. Nous ne sommes pas au pouvoir, nous demeurons impuissants mais le jour où nous y serons, nous saurons quoi faire. A la différence de tous ceux qui nous ont précédés, nous agirons et nous nous montrerons dignes des besoins et des attentes du peuple de France.

Dans cette attente, j’adresse toute ma compassion à la famille de Thomas. Qu’ils le sachent, je sais ce qu’ils ressentent et un jour une vraie justice leur sera rendue. Je m’y emploierai de toutes mes forces.

Si rien ne change, c’est que rien n’est fait !

Force et Honneur

Capitaine (ER) Hervé Moreau

21 novembre 2023

13 Commentaires

  1. Bravo pour votre lucidité. Vos paroles nous encouragent à espérer. Mais nous attendons depuis si longtemps. Les Français sont des lâches, ils ont peurs. Les précédentes élections le montrent.

    Ce n’est plus dans le vote que vous gagnerez que nous gagnerons. Je ne le pense pas. Il faut agir d’une autre manière. Mais qui osera ?

  2. quand les incapablent gouvernent le peuple de <France est en danger il faut que cela cesse ,protégonts nos enfants et petits enfants de ces barbares incultent,

  3. Clairvoyant et volontaire. La phrase importante : “mais le jour où nous y serons, nous saurons quoi faire.” Ce que l’on voudrai entendre des élites qui nous gouvernent.

  4. Tout est dit. Remarquable message.

    Laisser faire c’est être complice car qui ne dit mot consent. Ceux qui s’en fichent c’est qu’ils n’ont pas encore été victimes et qu’ils se fichent de l’avenir de leurs enfants.

    La Lâcheté est devenue la marque des Français, à l’opposé des Polonais. Dans la compétition du courage qui commence, les Irlandais sont bien partis. Ils comptent rattraper les Hongrois, les Slovaques, les Roumains, les pays scandinaves (qui se réveillent et s’allient) et les Polonais. La liquidation de l’UE et de l’OTAN est un objectif qui devient de plus en plus nécessaire.

    • Oh comme je vous approuve mais c’est dramatique qu’on en soit arrivé là.Peut être que serons les bons derniers et de loin à se réveiller

  5. POurtant des statistiques on devrait en tier des deductions mais non; J’ai eu confirmaation ce soir
    sur envoyé special à propos des feminicides tres importants en afrique et donc les femmes qui apprennent à tirer contre leur agresseur .En france le taux de feminicides ne chutent pas bien au contraire et pour cause.Cherchez l’erreur..En FRANCE on ne peut même pas tirer sur l’agresseur car celui qui va en prison en france c’est l’agressé qu’il soit policier ou pas à moins d’avoir des femmes policier., :Je dirais que la femme s’est quand même bien défendue en se regroupant avec l’aide des femme de loi et elles ont bien fait. Alors que nous les hommes avons intêret à dire à nos femmes de tirer car elles auront peut être plus de chances d’être épargnées par la loi.Elles vont devenir nos gardes du corps.C’est ça la justice et la politique française /ABSURDE INEQUITABLE ET SURTOUT POLITISEE

  6. Ces gens-là, les agresseurs et leurs semblables, ne reconnaissent que l’autorité du plus fort. Leurs rapports, dans leurs pays d’origine, ne sont basés que sur ce principe. En venant en France ou, pour certains, en y naissant mais en vivant dans une bulle blédarde, ils découvrent un ventre mou, un pays de pleutres, de dégonflés, de trouillards qui préfèrent se faire marcher dessus plutôt que d’être traité de racistes , xénophobes et islamophobes, alors ils en profitent et appliquent la seule façon de vivre qu’ils connaissent : le rapport de force. C’est déjà arrivé en Angleterre où les politiques, les policiers et les juges ont fermé les yeux sur les agissements du gang pakistanais qui a violé, prostitué et même à l’occasion tué 1200 gamines britanniques. Aujourd’hui encore, la justice anglaise harcèle Tommy ROBINSON parce qu’il continue le combat contre cette vermine. En France, nous y allons tout droit et nous préparons à nos enfants et leurs descendants un avenir tragique si rien n’est fait RAPIDEMENT.

1 Rétrolien / Ping

  1. Si rien ne change, c’est que rien n’est fait ! – Résistance Républicaine

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.