2015/2016 – CAUCHEMARS EN COURS (par Luc Sommeyre)


Cet article est un extrait de l’introduction à un document technique à paraître bientôt, intitulé GPA (Groupes de Protection et d’Autodéfense)


Comme nous le pressentions dans notre document édité sous le titre distinctif RÉSISTANCE publié par Minurne le 24 octobre (voir en page 2) les soldats islamistes ont frappé au cœur de Paris. Mais qu’est-ce que l’islamisme, si ce n’est l’islam des origines mis en pratique ? Aux cris de « Allah akbar », un commando (que la Presse appelle improprement terroriste) a accompli sa mission : 150 morts, bilan provisoire. Nous en avions prévu entre 100 et 200.

----
cliquez sur l’image ci-dessus pour visionner la vidéo (00:55)

Il s’agit bien d’un acte de guerre pur et simple. « Ces gens-là » n’ont pas signé la Convention de Genève et ne reconnaissent pas ce qu’on appelle niaisement les lois de la guerre (locution droitdelhommiste absurde, la guerre étant déclarée précisément quand les lois sont inopérantes). Se conformant à leur stratégie de guerre psychologique bien huilée, après avoir lancé leur cri de guerre « Allah akbar », ils ont crié à la foule qu’ils ont ensuite massacrée, que leur action répondait à la position de la France en Syrie et en Irak.

« Ces gens-là » sont restés scotchés à l’époque de la naissance de l’islam, au début du VIIème siècle. Avant cette époque et longtemps après encore, le massacre des populations civiles était monnaie courante. Ils ont tout simplement 1.300 ans de retard sur la civilisation. Et les Occidentaux (dont on a tué la mémoire) veulent les combattre avec des conceptions du XXème siècle, n’ayant pas la moindre conscience du gigantesque décalage des mentalités

  • NON ! Le Président Hollande – dont nous n’avons pas l’habitude de défendre les positions – N’EST PAS RESPONSABLE. Que la France participe à la « coalition américaine » dans la lutte contre l’État Islamique (dont l’efficacité n’arrive pas à la cheville de celle de la Russie – sans même considérer la perversité mortifère des actions parallèles de la CIA) est juste et louable. CE SONT EUX QUI ONT DÉCLARÉ LA GUERRE À L’OCCIDENT et non l’inverse.
  • SI ! Le Président Hollande – comme Sarkozy, Chirac, Giscard & Co. – EST RESPONSABLE de poursuivre et d’accroître ses liens de vassalité à l’endroit du Qatar et de l’Arabie saoudite, financiers officiels de l’islamisme, islamisme qui est l’épine dorsale de leurs politiques étrangères. Le Président Bachar el-Assad, qui n’est sans doute pas un bisounours, a déclaré aujourd’hui avec pertinence : « La France ne pourra pas lutter contre le terrorisme tant qu’elle sera alliée au Qatar ou l’Arabie saoudite » – voir l’article de Valeurs Actuelles.

Nous ne devons absolument pas mettre en cause la DGSI [1], la DGSE [2], la DPSD [3] ni aucun des services antiterroristes de Police et de l’Armée qui sont sur les dents. Ce sont dans leur immense majorité des professionnels de très haute valeur qui déploient des efforts surhumains pour éviter l’inévitable. Mais on a beau tendre un filet, il y a toujours un petit poisson qui passe au travers des mailles si serrées soient-elles. Et qui grossit… La preuve vient de nous en être fournie.

En France les cellules islamistes en place depuis longtemps ne chôment pas.

  • Des agents-dormants [4] bien formés ont sélectionné depuis des mois les sites propices aux attaques et les étudient discrètement.
  • Des taupes ont également été positionnées. Une taupe est un agent infiltré dans une organisation quelconque. La taupe se fond dans le paysage du corps où elle est placée, pour lequel elle milite ou travaille officiellement sans éveiller de soupçon. Les terrains où la taupe creuse ses galeries vont de l’association caritative à la Police ou l’Armée en passant par les partis politiques ou les clubs de réflexion et même, voire surtout, les sites commerciaux ou industriels sensibles ciblés par une action future : grosso modo, un espion. Une taupe de très haut niveau peut même devenir un agent d’influence.

Ne pensez surtout pas qu’ils vont en rester là ! Où et quand frapperont-ils à nouveau ? – Mystère.

Mais là aussi, le Président Hollande – comme Sarkozy, Chirac, Giscard & Co. – EST RESPONSABLE d’avoir effectué des coupes sombres dans l’Armée et dans la Police, leurs effectifs ayant été diminués de 80.000 en 10 ans.

Pour exemple : à des Policiers en charge de la protection des Tribunaux en Seine-St-Denis, leur hiérarchie interdisait même de manger le midi pour maintenir des forces opérationnelles suffisantes. Ramadan tous les jours ! Cet état de délabrement calamiteux de nos Forces de l’Ordre entame leur cohésion et préjudicient grandement à leur efficacité et à leur moral (élément essentiel pour un combattant front-line). Les islamistes le savent et ne se privent pas de chercher l’incident, conscients que les hiérarchies interdiront aux Forces de l’Ordre de réagir. Ces « tests » leur permettent en outre d’évaluer le niveau de passivité de la population et de s’assurer qu’elle est toujours endormie.

Qui sait si une « récupération politicarde » ne sera pas une nouvelle fois tentée comme après l’attentat contre Charlie-Hebdo en janvier 2015 ? C’est plus que probable.

POUR UNE FOIS, SI LE FRONT NATIONAL PRENAIT L’INITIATIVE D’UNE GIGANTESQUE MANIFESTATION POPULAIRE MAINTENANT ET SANS ATTENDRE LES MANŒUVRES DE RÉCUPÉRATION DU SYSTÈME (si toutefois l’image énarquienne de Monsieur Philippot n’en n’est pas troublée…) LES FRANÇAIS SUIVRAIENT et comprendraient qu’aujourd’hui seul un Mouvement National comme le FN peut encore sauver la situation. Encore faudrait-il que le Patriotisme soit toujours la vertu cardinale de sa “nouvelle direction”… Essayons de ne pas perdre espoir.

barre20separation

[1] Direction Générale de la Sécurité Intérieure – anciennement : DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) qui regroupait déjà la DCRG (Direction Générale des Renseignements Généraux) et la DST (Direction de la Surveillance du Territoire).[2] Direction Générale de la Sécurité Extérieure – anciennement : SDECE (Service de la Documentation Extérieure et de Contre-Espionnage).
[3] Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense – anciennement : DSM (Direction de la Sécurité Militaire).
[4] Se dit d’agents extérieurs infiltrés, non-actifs très discrets, qui ne se manifestent pas.

Luc Sommeyre

Twitter : @L_Sommeyre
luc.sommeyre@minurne.org

Logo signature

Reproduction autorisée avec mention © www.minurne.org


0 0 votes
Évaluation de l'article
27 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
blank