LE GIEC INNOCENTE LE CO2 ! (l’urgence climatique est un leurre)
(Claude Brasseur)

Ce n’est pas l’échec de TOUTES les prédictions du GIEC qui mettra fin à la plus grande escroquerie de l’histoire, c’est le fait que des scientifiques qui laissaient falsifier leurs travaux pour obtenir titres, droit de publication, fonds de recherche etc. atteignent l’âge de la retraite et osent enfin dire la vérité…

Le professeur François Gervais, physicien, examinateur du 5e rapport du GIEC (2011-2012) n’avait pas attendu l’éméritat pour dénoncer les pratiques du GIEC (1) et je vous présente brièvement comment il explique, dans une conférence, que les informations des rapports 5 et 5,5 (actuel) démontrent l’absence de rôle du CO2 dans les variations éternelles du climat.

 

 

Si l’Europe se faisait hara kiri et ne consommait plus de carburants fossiles, cela éviterait théoriquement 0,01°C (un centième de degré!). La production de CO2 anthropique liée aux carburants fossiles explose depuis 1945… elle a été accompagnée d’un refroidissement durant 30 ans, ensuite d’un réchauffement qui se termine. Il s’agit d’un cycle naturel de 60 ans que le GIEC refuse d’évoquer. Si l’arctique témoigne de ce cycle de 60 ans, l’antarctique, lui, s’étend…

Selon le GIEC lui-même, sa théorie bénéficierait d’un consensus. Etrange consensus où les variations de températures pour le futur oscillent entre 0,3°C et 4,8°C ! Les rapports du GIEC à ce sujet sont basés sur les 100 modélisations informatiques qu’il finance…modélisations toutes totalement en désaccord entre elles et – pire encore – aucune n’est confirmée par les mesures réelles…Le GIEC exploite les mesures prédites par ses modèles pour vous effrayer et ignore les mesures réelles !!

Vraiment étonnant : il n’existe pas un seul travail au sein du GIEC qui mesure les effets réels, précis, du CO2. Ainsi, le modèle d’atmosphère du GIEC imposait une diminution progressive de la température de la stratosphère. RIEN ne se passe ! Et il existe d’autres preuves pour disculper le CO2 – preuves dont dispose le GIEC – comme les travaux sur son effet. Et le consensus parmi les scientifiques du GIEC est parfait : progressivement, toutes les études tendent à montrer une absence complète de rôle du CO2 dans la température. Elles démontrent même que si on mettait 10 fois plus de CO2 dans l’atmosphère, cela ne changerait rien, ce que relève JM Bonnamy (2)

Pour bien convaincre(?) ses victimes, le GIEC publie un graphique présentant un extrait des variations du taux de CO2 et de la température terrestre durant les derniers milliards d’années : il n’y a pas de lien du tout entre les deux courbes !! Et, petite cerise sur le gâteau surréaliste : le GIEC nous menace de phénomènes naturels de plus en plus extrêmes. Nul ne sait pourquoi mais l’énergie cyclonique baisse, les ouragans et tempêtes faiblissent… on insiste sur les cas malheureux.

François Gervais nous engage à penser utilement : il est vrai que le taux de CO2 est passé de 280ppm (parties par million,) à 400ppm et que ce phénomène a permis le verdissement de 18 millions de km². De plus, si le CO2 augmente, les plantes ont besoin de moins d’eau, le rendement agricole augmente… et j’irais jusqu’à proposer que les pays émergents versent une prime aux pays industrialisés pour les inciter à produire – proprement, sans pollution – un maximum de CO2.

Finalement, le gros problème, c’est que 200.000 emplois vont disparaître avec le GIEC et, pire, on perd l’occasion d’installer une dictature onusienne mondiale « pour sauver le climat ». François Gervais sera-t-il le Luther du climat ? Celui qui met fin aux indulgences – climat ?

Claude Brasseur
26 décembre 2018

(1) Déjà en 2013, F.Gervais osait L’innocence du carbone , Albin Michel

      L’urgence climatique est un leurre, Ed. Du Toucan, est publié en 2018

(2) JM Bonnamy, Réchauffement climatique : le pavé dans la mare, Ed. L’Harmattan, 2018

           


0 0 votes
Évaluation de l'article
32 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacques Castelli
Jacques Castelli
5 janvier 2019 22 h 05 min

Le religieux Frère ELYÔN avait prophétisé avant février 2006, avant même qu’il y ait des problèmes économiques en 2008, qu’il y aurait de grandes manifestations, cela est écrit à la page 37 du pdf de son Ouvrage Sacré « l’Appel de Dieu ». Voilà une citation : « Aussi, les quelques prochains signes suivants ( non exhaustifs ) seront synonymes de guerre imminente. A savoir : recrudescence du chômage dû à la fermeture de nombreuses entreprises, mesures illusoires apportées pour les emplois dans la globalité et des jeunes en particulier, duperies, mensonges outranciers et abus de pouvoir des gouvernements, sérieux problèmes économiques, augmentation… Lire la suite »

L'Imprécateur
Administrateur
2 janvier 2019 10 h 51 min

Dans son rapport d’octobre 2018, le GIEC mentionne que pour atteindre le tout électrique souhaité par les écolos et le gouvernement pour 2030, il faudra multiplier par 5 ou 6 la production d’électricité et que seule énergie nucléaire qui est décarbonée pourrait permettre d’atteindre cet objectif en réduisant la pollution par CO2. Donc, il faudrait développer massivement le nucléaire, comme le font la Chine et la Russie. Or Macron envisage de fermer 17 centrales d’ici-là ! Deuxièmement, pour calculer la pollution réelle produite par les gros véhicules, bateaux et avions, il faut se baser sur le rapport consommation / poids… Lire la suite »

Andreï
2 janvier 2019 7 h 35 min

Personnellement, ce que je ne comprends pas, c’est que le le climategate – la fuite des emails des tartufes du CRU qui crient « Alarme! » sur le devant de la scène et se tordent de rire entre eux de nous faire avaler des boas vivants (car ce ne sont plus des couleuvres à ce niveau…) Bref, que le climategate n’ait pas mis un coup de frein définitif il y a DIX ans! D-I-X ANNEES!!! à l’escroquerie dont vous parlez. Oui, c’est incompréhensible, en ce qui me concerne. Vous avez des hacktivistes qui piratent les emails, qui les éventent, DEUX FOIS (!!)… Lire la suite »

Albatros
Albatros
28 décembre 2018 21 h 30 min

On va finir par nous faire péter les plombs avec ces histoires climatiques…une occasion pour les politiques de nous assommer d’impôts, pour les guignols comme la folle du Poitou ou la limace Fabius de se faire une gloire, ou encore pour des communistes déguisés en vert !! Voici le lien du dernier cargo dont Macron ne parle pas et qui a lui tout seul pollue plus que TOUT le parc de voitures françaises (particuliers et pros).Exécutons tous les énarques qui se sont lancés dans la politique, depuis l’idiot-naïf Giscard et la France repartira !Mais hors de cet enfer européen qui… Lire la suite »

necas
29 décembre 2018 13 h 20 min
Répondre à  Albatros

Le dilemme est le suivant : quand , je dis bien , quand arriverons nous à se débarrasser de cette bande de parvenus , à commencer , par Macron , la vieille bourge , et toute la clique de ministres , hauts fonctionnaires, députés et sénateurs , gamellards et cumulards ?????
Tous ces gens là nous pompent l’air , et nous polluent le cerveau , tout en asfixiant nos comptes en banque ?????
Ce sont bien Eux les pollueurs de nos vies !!!!!!
Dont Acte .

Nicolas HUBLOT
Nicolas HUBLOT
28 décembre 2018 19 h 05 min

Concernant l’effet de serre, les pots catalytiques des voitures produisent beaucoup d’ozone. L’ozone se transforme en NO2 (dioxyde d’azote) sous l’influence des UV (Ultra violet). Le dioxyde d’azote se transforme en acide au contact des muqueuses des appareils respiratoire et dissolvent les alvéoles pulmonaires (C’est mon cas pour avoir vécu 19 ans sur la colline de Fourvière à Lyon au dessus du tunnel autoroutier). Les pots catalytiques sont donc bien plus dangereux que les particules fines et le CO2 n’est pas le vrai problème car faisant partie des éléments indispensables de la vie. Les particules fines sont effectivement un problème… Lire la suite »

claude Roland
claude Roland
29 décembre 2018 16 h 49 min
Répondre à  Nicolas HUBLOT

La pollution humaine reste d’abord un problème pour les humains. Pour la planète, cela reste à mesurer. Néanmoins, il est vrai qu’il est temps de passer PROGRESSIVEMENT à une autre et nouvelle technologie que celle du pétrole. Cependant, l’électrique pollue aussi dans sa phase de fabrication. Un aboutissement à la fusion nucléaire et par ailleurs à la découverte d’un moyen de stocker l’électricité serait une avancée capitale. Et tout doit commencer par là pour créer une production importante et peu coûteuse car si on passe au tout électrique, il faut pouvoir alimenter. Et ce n’est pas seulement avec du solaire… Lire la suite »

Jhonny hallyday et l'OAS
Jhonny hallyday et l'OAS
30 décembre 2018 12 h 13 min
Répondre à  Nicolas HUBLOT

« Les pots catalysés ont permis de diminuer les émissions de 3 polluants : monoxyde de carbone (CO, toxique), oxydes d’azote (précurseurs de l’ozone) ainsi que des hydrocarbures imbrûlés (polluants et parfois mutagènes et cancérogènes), et indirectement du plomb (en favorisant les carburants sans plomb)  » et aussi : « Sonde lambda : Les modèles récents sont équipés d’une double sonde à oxygène (dite « lambda ») liée à un calculateur électronique qui pilote la quantité de carburant à injecter dans le moteur (le rapport idéal air/carburant est de 14,7⁄1). Si la proportion de carburant augmente, les rejets de monoxyde de carbone… Lire la suite »

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 15 h 29 min

On ne peut pas affirmer que le CO2 ne joue pas de rôle dans le climat. Il suffit de regarder l’histoire de la Terre pour s’en rendre compte. Lors d’une grande glaciation, c’est l’éruption de nombreux volcans et leurs envois de gaz, entre autres de CO2, qui a permis la fonte des glaces, le réchauffement climatique, et le retour à une vie autre que sous-glaciaire. Que l’on en exagère l’effet dans des buts mercantiles, c’est probable, mais on ne peut non plus nier totalement son influence.

Mia Vossen
Mia Vossen
13 janvier 2019 10 h 43 min
Répondre à  Claude ENZER

regardez le film de François Gervais!

Zglb
Zglb
28 décembre 2018 12 h 26 min
Zglb
Zglb
28 décembre 2018 11 h 47 min

Macron ne passera pas l’hiver, du moins je l’espère. Plus que l’affaire Benalla, ce sont les révélations de Wikileaks sur l’escroquerie fiscale de la « transition écologique » qui le fera tomber, du moins je l’espère. Non, je ne l’espère pas, je prie Dieu de faire décamper ces voyous, je demande justice à la Justice contre cette bande inique qui vole les derniers sous des petits pauvres parce que leur p…de bedaine n’est jamais assez remplie : Que Dieu réprime Macron et les autres escrocs qui mettent la France à sac.

necas
28 décembre 2018 13 h 01 min
Répondre à  Zglb

Bien d’accord avec vous , Zbgl !!! Il faut que Dieu nous livre de ctte clique de fourbes , corrompus notoires , cyniques , et hâbleurs pros ! Ce relent d’affaire Benalla est une honte du pouvoir en place , qui protège ce Benalla, parce que ce type doit avoir des dossiers sur des membres du gouvernement, et jusqu’au sommet !….. Il réside la peur du chantage , d’où aucun risque pour Benalla d’avoir des problèmes. ……..du moins , pour l’instant ….. Mais il faudra bien que tout ce joli monde crache au bassinet un certain jour, car Mediapart ou… Lire la suite »

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 15 h 54 min
Répondre à  necas

14 ou 20 (suivant les sources) porte-containers polluent autant que la totalité des voitures du monde entier. Et ils sont des milliers, peut-être des dizaines de milliers à polluer le monde entier. Mais eux, il n’est pas question de les taxer, il est plus facile de voler l’argent des retraités et des plus pauvres. Sans parler du kérosène des avions qui arrête de polluer dès qu’ils transportent des micron ou autres voyous du même acabit !

Dissident
Dissident
1 janvier 2019 15 h 21 min
Répondre à  Claude ENZER

Arrêtez de propager cette ânerie de première inventée par les écolos de salon ! Allez jeter un coup d’œil sur cette page : https://www.marinetraffic.com/fr/ais/home/centerx:-1.3/centery:49.9/zoom:7 Le trafic des navires est très important pour la vie économique de la planète et consomme de l’énergie comme toute autre activité. Sachez cependant qu’un calcul à la portée de tous vous apprendrait que le plus grand des porte-conteneurs aujourd’hui en service consomme par conteneur moins qu’un vélo SOLEX. La propagande conduit à tous les excès. A ce moment là, on peut dire que la fusée Ariane consomme en 10 minutes plus que la France pour… Lire la suite »

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 16 h 01 min
Répondre à  necas

J’ignore simple Benzema n’est protégé que parce qu’il possède des dossiers. N’y aurait-il pas d’autres raisons un peu plus..
..intimes ?????

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 16 h 21 min
Répondre à  Claude ENZER

Il faut évidemment lire dans ce message : j’ignore simplement si benalla.. »
etc….

Albatros
Albatros
28 décembre 2018 21 h 42 min
Répondre à  Claude ENZER

Tout simplement il se tape macron ET Brigitte….Depuis qu’il a choisi sa vieille prof c’est évident que macron est un « passif » qui aime se faire dominer. mais maintenant ce sont les hommes qu’il préfère, et si possible des exotiques comme Benalla ou le petit malfrat des Antilles ! Comment voulez vous que cette petite lope dirige un pays ?? juste bon pour faire des crises d’autorité pour compenser sa fragilité toute féminine…Contre DeVilliers, ensuite avec le « Je suis votre chef » et puis: « Venez me chercher » !!! Un roquet qui frissonne ! Mais en attendant il nous a insulté (crimes contre… Lire la suite »

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 15 h 37 min
Répondre à  Zglb

J’espère qu’il n’y aura pas que dieu sur qui compter ! S’il existait un dieu, de tels individus n’existeraient pas !

Nicolas HUBLOT
Nicolas HUBLOT
28 décembre 2018 19 h 47 min
Répondre à  Claude ENZER

Pour encore plus d’informations, ce portail de l’information libre.
http://free.niooz.fr/
Crdlt

Zglb
Zglb
29 décembre 2018 1 h 07 min
Répondre à  Claude ENZER

…pourquoi existent-ils ?

Nicolas HUBLOT
Nicolas HUBLOT
28 décembre 2018 19 h 11 min
Répondre à  Zglb

La dite transition servira t-elle à financer autre chose par des directives européistes (les ordres du IVem Reich de la kaiser Mère Kell) ?
Un article de 2016 pourrait y répondre
Schäuble veut taxer l’essence pour financer l’accueil des migrants.
https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/schauble-propose-une-taxe-europeenne-sur-l-essence-pour-les-migrants-543266.html

Jacques
Jacques
27 décembre 2018 23 h 00 min

Le plus grand bluff du siécle : le CO2 !!! c’est le CO taxes………grâce aux gilets jaunes on commence à y voir plus clair dans le super rackett, dans l’arnaque par toute la classe « énarque »

Nine Cabralia
Nine Cabralia
28 décembre 2018 6 h 26 min
Répondre à  Jacques

Ça me fait du bien d’entendre une autre voix..peut être va y on pouvoir enfin avancer…Sans aucun doute il faut prendre conscience de la pollution , prendre conscience que nous avons transformé notre Terre en décharge, que les exploitations tous azimuts la fragilise, nous fragilisé …mais cette histoire de CO2 me turlupine….sans être scientifique je « sais » que depuis la nuit des temps la Terre entre dans des cycles de réchauffement, les carottages semblent le démontrer sans équivoque …la différence est qu’il n’y avait pas où peu de population….à suivre donc , essayons de le faire dans le calme.

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 16 h 14 min
Répondre à  Nine Cabralia

Bien sûr qu’il y a des cycles de réchauffement-refroidissement naturels. Mais dans le cas où la Nature seule est en jeu, ces phénomènes sont beaucoup plus lents qu’ils ne le sont actuellement. D’où le dilemme : quelle est la part de la responsabilité de l’homme dans l’état actuel des choses ?
En tout cas, une chose est sûre : ce n’est pas en écrasant les plus pauvres et les moins pollueurs sous les taxes que l’on résoudra le problème !

Claude Roland
Claude Roland
28 décembre 2018 10 h 42 min
Répondre à  Jacques

« On commence à y voir plus clair » ?… c’est bien là le problème : la réactivité des Français. Un ami me rappelait que De Gaulle parlait de « veaux », puis dans les années 80-90 ils passèrent à l’état de « moutons », et dans les années 2000, à l’état de « poulets ». Il semblerait qu’il y ait un « grand réveil »… Il serait temps. Pour autant, personne ne crie qu’il faut réduire TOUTES les taxes d’au moins 20% et taxer par contre toutes les transactions financières à hauteur de 5 à 8 %. C’est la seule issue valable.

necas
28 décembre 2018 13 h 04 min
Répondre à  Jacques

Les énarques et les arnaques ! Vraiment deux mots qui s’associent à merveille !!!!!!

Albatros
Albatros
28 décembre 2018 21 h 49 min
Répondre à  Jacques

Nationaliste; nul besoin des Gilets jaunes pour comprendre les énarques !! Depuis l’idiot démagogue Giscard (Avions renifleurs; regroupement familial; Banque de France etc..) on sait que ces énarques sont non seulement incompétents mais surtout très dangereux car ils ne pensent pas à la France mais seulement à leur égo, et se soumettent à toutes les forces extérieures !
ENA: Incompétence, fatuité, lâcheté et si loin du peuple !…
Ils sont plus néfastes que les nobles de 1789 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

serge
serge
27 décembre 2018 20 h 58 min

CO2 mon amour . Nos politiciens adorent le CO2 qui leur permet de justifier des taxes tous azimuts pour protéger la planète d’un effet de serre toujours affirmé mais jamais démontré. Claude Allegre avait déclaré que la vapeur d’eau était plus active que le CO2 dans le réchauffement climatique. A l’époque j’avais naïvement cru ses détracteurs. Aujourd’hui, je suis convaincu qu’il avait raison : La vapeur d’eau des nuages a un effet de serre que l’on constate quotidiennement : les nuits nuageuses la température nocturne diminue faiblement, sans nuage la température chute beaucoup. Si le CO2 avait un effet de serre important… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
28 décembre 2018 10 h 51 min
Répondre à  serge

Le grand drame de la science est que nombre de chercheurs sont obligés de publier à l’arrache quelque chose pour justifier leur salaire, quitte à publier de fausses données. C’est un grave enjeu qui se révèle actuellement dans de nombreux domaines. Et ces publications bidons sont aussi influencées par la tendance du moment instaurée par les politiques. Ces derniers se servent des peurs pour instaurer des taxes. Et on crève des taxes que tout le monde doit payer, riches ou pauvres. Là, ça justifie le mot « égalité » sur le fronton des mairies. Il a même été placé surtout pour ça… Lire la suite »

Zglb
Zglb
28 décembre 2018 16 h 02 min
Répondre à  Claude Roland

Au 13ème, on n’aurait pas appelé un sarrasin criminel un alsacien criminel, mais d’ailleurs on ne l’aurait pas appelé du tout, car il aurait été préventivement buté par le premier chevalier venu avant même qu’il ne puisse nuire à qui que ce soit.

Claude ENZER
Claude ENZER
28 décembre 2018 16 h 43 min
Répondre à  serge

Il est exact que la vapeur d’eau provoque aussi un effet de serre. Ce sera parfait pour taxer les utilisateurs de piles à combustible, on aura obligé les gens à les utiliser, et il ne restera plus qu’à les taxer parce qu’ils produiront de la vapeur d’eau…..très polluante et très mauvaise pour le réchauffement climatique ! Comme on l’a déjà fait avec l’excellent moteur diesel !
Ne vous inquiétez pas, il y aura toujours une bonne raison pour vous piquer vos sous…..si vous n’en avez pas trop ! Si vous êtes riches, là vous serez exonérés !

blank