EN 2019, J’AI DECIDE D’ETRE GENTIL !
(Cédric de Valfrancisque)

« Ne prenez pas ma gentillesse pour une faiblesse. Je suis aimable avec tout le monde, mais lorsque qu’on ne l’est pas avec moi, « faible » n’est pas le mot dont on se souvient à propos de moi… »

(Alfonso Gabriel Capone, dit « Al Capone », célèbre gangster américain)


Le début d’année est, pour la plupart des gens, la période des bonnes intentions voire des sages résolutions : une courte trêve, un instant de paix, dans ce monde de brutes.
Et, pour une fois, j’ai décidé cette année de faire comme tout le monde.
Promis, juré, craché, « croix de bois, croix de fer », en 2019 je serai gentil !
Je vais donc, dès aujourd’hui, faire mon mea culpa et m’efforcer d’avoir un mot aimable, parfois même un compliment, à l’égard de mes « têtes de turc » habituelles.
Pour me simplifier la vie, je vais le faire par ordre alphabétique.


Alexandre Benalla : Exemple flagrant d’une intégration réussie. Le cas Benalla démontre que le « vivre ensemble » et le melting-pot  sont des valeurs qu’il faut défendre bec et ongles.
Ceux qui osent traiter le bel Alexandre de crapule maçonnique, de brute franco-marocaine ou de petite frappe n’ont rien compris à « la France multiculturelle et multiraciale ».

Binoche (Juliette) : Cette actrice sait mettre sa notoriété au service de causes justes : les migrants, les sans-papiers, le harcèlement sexuel et, tout récemment, la protection animale. Avec quelques copines de gauche comme elle, elle vient de proposer que, chaque semaine, les Français s’imposent une journée sans viande ou sans poisson. Et bien, je suis d’accord et je suggère que le cinéma, lui aussi, se passe, à l’avenir, de boudins, de dindes et de morues sans talent.

Castaner (Cristobal) : Injustement surnommé « le Tartarin de Forcalquier », cet homme de convictions (certes à géométrie variable) est dans la lignée de Vidocq : un authentique voyou devenu chef des basses polices. Bon, certains vont me dire que Vidocq, lui, était compétent, mais après tout, dans le gouvernement actuel, être incompétent est presque une qualité.

Delalèche (Laurent) : « Le beau gosse du PAF ». Avec sa collègue Anne-Sophie Lapute, il a réformé le métier de présentateur télé, maintenant confondu avec celui de cireur-de-pompes.
Son interview de « Jupiter » restera un modèle de servilité dégoulinante qu’on enseignera dorénavant dans toutes les bonnes écoles de journalisme.

Ernotte (Delphine) : Dynamique patronne de l’audiovisuel public, elle a osé partir en bataille contre la présence, aussi insupportable qu’intolérable, d’hommes blancs, de blondes et de quinquas dans la télé d’Etat. Elle a fort bien fait : depuis, on n’y voit plus, en boucles, que des séries ineptes, crapoteuses, salaces, vulgaires, jouées par des invertis, des nègres ou des arabes. Grâce à Delphine Ernotte, je ne regarde presque plus la télévision. Qu’elle en soit remerciée !

Francarabia : Ancien Royaume de France, puis « Ripoux-blique » française. Ce pays, peuplé durant des siècles par des Gaulois réfractaires au changement (et blancs), a découvert  tardivement les vertus du métissage et de la « diversité ». Grâce au « Pacte de Marrakech », il  est en bonne voie pour devenir bientôt (et  enfin !) la « République Islamique de Francarabia ». Je m’attends, bien sûr, à ce que quelques esprits chagrins ironisent sur le sigle « RIF »  en rappelant que la Guerre du Rif, nous a opposé à des Musulmans, de 1921 à 1926 : ces islamophobes sont décidément incorrigibles ! 

Gratouille (Frères la) : A la pointe de toutes les avancées « sociétales » de la gauche, présents dans tous les gouvernements, les méchantes langues, qui voient des complots maçonniques partout, disent qu’ils sont à l’origine des scandales de la 5ème « Ripoux-blique ». Or c’est absolument faux : ils sont à l’origine de TOUTES les arnaques de TOUTES les « Ripoux-bliques ».

Hulot (Nicolas) : Petit génie, qui, sans le moindre titre universitaire, a su se faire passer pour un scientifique. Il a également compris que l’ « écologie punitive » (pour les autres) pouvait se révéler une écologie fort lucrative pour lui. Hulot a le cœur à gauche, comme… le portefeuille !

Imam (François 1er) : Iman de la mosquée du Vatican, il est l’un des meilleurs défenseurs du « remplacement de population » en Europe. Islamiste modéré, comme Dalil Boubakeur, il arrive à instaurer un dialogue constructif avec les Cathos de gauche, démontrant, s’il était  besoin, que l’Islam est une grande et belle religion « de tolérance, d’amour et de paix ». Quel dommage que, depuis les croisades, les Chrétiens soient si méchants avec les Musulmans !

blankJupiter : Surnom affectueusement donné à ce jeune chef de l’Etat « que le monde entier nous envie ».
Ce surnom n’est cependant pas très bien choisi car Jupiter régnait sur les dieux de l’Olympe, alors que « Micron » régente une cour d’incompétents notoires et de larbins zélés. De plus, Jupiter couchait avec sa sœur alors que « Micron », lui, fornique avec sa mère.

Klu-klux-klan : Mouvement raciste américain. Chez nous, ce mouvement, émanation de l’extrême-droite, se reconnait à son gilet jaune et se caractérise par des actes de vandalisme honteux. Heureusement, Castaner ne s’y est pas trompé : dès le début des manifestations, il a su dénoncer l’ultra-droite alors que les imbéciles voyaient chez les casseurs, des nègres à capuche, des racailles de banlieue, ainsi que des logos anarchistes et des drapeaux à l’effigie de Che Guevara(1).

Lumières (siècle des) : Période bénie de notre histoire où le pays est sorti de l’obscurantisme monarchique et catholique au profit de l’humaniste maçonnique. Il en a découlé une longue période de bonheur et de liberté pour le peuple ; période à peine troublée – mais si peu ! – par la Terreur, le génocide vendéen et la mise à sac de toute l’Europe. 

blankMélanCON (Jean-luc) : C’est notre Hugo Chavez à nous. Plus fort en gueule qu’en économie, il est l’opposant parfait dans une démocratie molle : celui qui fait semblant de s’opposer mais sait aller « à la gamelle ». Il appartient, comme les gens du « Show-biz », à cette gauche alimentaire qui dénonce la misère sans jamais y avoir goûté !

Nativité : Fête religieuse que les « Franchouillards » voudraient maintenir et ce, malgré les efforts faits par les Francs-maçons américains pour nous imposer leur gros Père Noël.
Les Gaulois devraient enfin comprendre que LA seule fête qui compte vraiment, à l’heure actuelle, c’est l’Aïd-el-Kébir qui clôture le Ramadan.

Opposition : Incarnée par quelques partis,  plus ou moins groupusculaires. Son rôle véritable consiste, à chaque élection, à s’allier à la majorité pour « faire barrage au Front National ».
Ses leaders sont habitués au grand-écart idéologique. L’exemple le plus récent est celui d’Ali Juppé mais on pourrait citer François Bayrou, Jean-Christophe Lagarde et beaucoup d’autres.
Comme disait Edgar Faure : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » ; or ils suivent le vent, même quand celui-ci est une flatulence malodorante.

Peuple (ou populace) : Masse braillarde et incontrôlable si elle est de droite. Il est de bon ton, alors, de la matraquer, et même de tirer dessus (2). Si elle est de gauche, elle devient « le peuple souverain » éminemment respectable car, ne l’oublions pas, la « démo-crassie », c’est « le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple » (3) : le fameux adage « Un  homme, une voix » et tant pis si cet homme est un con fini, un abruti congénital, un voyou, ou un traître !

QI (ou quotient intellectuel) : blankC’est ce qui différencie, mais de peu, Lili-Marlène Schiappa d’un bulot. Il semble  cependant que celle qui se rapproche davantage du bulot soit Aurore Bergé : l’idiote qui trouve que les retraités mangent trop et/ou gâtent trop leurs petits-enfants.

Racisme (SOS) : Association reconnue « d’utilité publique » et grassement financée par nos impôts (4). Ce mouvement lutte contre le racisme des blancs, puisque, c’est bien connu, le racisme à l’égard du blanc n’existe pas, il s’agit seulement d’une revanche.  

Sarnez (Marielle (de) : blankJolie jeune femme, égérie de Bayrou dit « le crétin des Pyrénées ». Elle a quitté bien trop tôt le gouvernement car quand on ne voyait qu’elle à la télé, on finissait par trouver du charme à « Mémé Trogneux ». Et dire qu’au sein de la « Fachosphère », Marielle de Sarnez est  surnommée « Cruella » ! Si Bayrou aime les haridelles, après tout, c’est son droit !

Trogneux (Mémé) : On ne louera jamais assez les mérites de cette obscure prof de Français de province : elle a déniaisé un puceau puis lui a appris à parler et à jouer la comédie.
Au final, la France lui doit beaucoup ! Accessoirement, on lui doit aussi la piscine de Brégançon, la vaisselle et les moquettes de l’Elysée, mais il s’agit là de menues dépenses.

Union Européenne : Enorme « usine à gaz » (fort coûteuse !) qui veille sur notre bonheur et notre bien-être : 80% des réglementations qui régissent notre vie quotidienne sont décidées, de façon non démocratique, par l’Union Européenne. Ces gens-là ne veulent que notre bien mais, comme par hasard, il existe des « Eurosceptiques ». On se demande bien pourquoi ?      

Vegan(s) : Voilà encore des défenseurs des animaux qui ne se trompent jamais de cible. Ils agressent les abattoirs et les boucheries blanktraditionnelles mais JAMAIS les abattoirs « Hallal » où le mouton, suspendu à un crochet de boucher qui lui transperce une patte, est égorgé rituellement et agonise en se vidant de son sang. On suppose qu’il ne souffre pas !
La pulpeuse Pamela Anderson est porte-parole du mouvement Vegan et il faut bien admettre qu’en matière de souffrance animale, elle en connaît un rayon : c’est une dinde dont on a charcuté les paupières, le nez, les lèvres, les seins et les fesses. En clair, elle n’a plus une pièce d’origine !

Waterloo : Cette « morne plaine » symbolise bien ce que nous, Français, devons à l’Europe. Le 18 juin 1815, une coalition européenne mettait la France à genoux. Et ce n’était qu’un début !

X (cinéma) : En fait, c’est le seul cinéma dans lequel on n’est pas obligé de « coucher » pour réussir et où porcs et cochonnes  arrivent à s’entendre. Aux Etats-Unis, l’industrie du porno génère encore plus de dollars que le cinéma « normal » (5), ce qui en dit long sur la dégénérescence de ce peuple d’abrutis gavés aux hamburgers et au Coca-Cola.

Yellow : Qui veut dire « Jaune » en Anglais, langue parlée par « Micron » au sommet de la Francophonie : d’après lui, on peut défendre la langue française en parlant en anglais ???
Le « Yellow » était la couleur préférée de « Jupiter », elle était aussi celle des cocus, y compris ceux du Macronisme.
Depuis le 17 novembre 2018, sans que l’on sache trop pourquoi, « Micron » et ses affidés aiment beaucoup moins le jaune. Allez comprendre…  

Zélites (nos) : ensemble de gens, très majoritairement de gauche – députés, ministres, journalistes, intellectuels, etc  – qui savent ce qui est bon pour le vulgum pecus : ce qu’il doit penser et lire, ce qu’il doit manger, comment  il doit conduire, s’habiller, se chauffer et ce qui est bon pour la planète et la transition énergétique. Nos « Zélites » ont d’autant plus de mérite qu’ils ne connaissent RIEN des problèmes quotidiens  du « populo » qu’ils méprisent…


Bon, en 2019, j’ai décidé d’être gentil mais une semaine s’est écoulée depuis le 1er janvier.
J’ai eu le temps de digérer huîtres, foie-gras, côte-de-bœuf et dessert glacé. J’ai cuvé mon Whisky « Single Malt », mon Sancerre, mon Saint-Emilion. Me voilà remis  de ces agapes trop nombreuses, de ces soirées trop bruyantes et de ces nuits trop courtes. Et je me dis, à la réflexion,  qu’il vaut mieux passer pour quelqu’un de teigneux, de vachard, de méchant, que pour un petit marquis poudré, un mondain ou un faux-cul (voire les trois ?).
J’ai tenté de chasser le naturel ; voilà qu’il revient au galop ! Tant pis, je continuerai à dire du mal des voyous, des maquereaux, des crevards et des incapables qui se disent nos représentants.

Cédric de Valfrancisque

8 janvier 2018                

1)- Qui, comme chacun sait, est un fasciste, comme Castro, Pol-Pot, Staline, Mao-Zedong  etc.

2)- Comme rue d’Isly à Alger le 26 mars 1962 : 80 tués et une centaine de blessés au sein d’une foule venue manifester, avec femmes et enfants, en faveur de l’Algérie française.

3)- Cette belle formule  est une ineptie démagogique car la démocratie directe n’a jamais fonctionné nulle part. La démocratie grecque de Solon était déjà un scrutin censitaire.

4)- Au même titre que le CRAN, le MRAP, la LICRA etc… Nos impôts servent à subventionner des organismes dont le seul but est de détruire notre culture et de NOUS détruire.

5)- Si tant est qu’il existe encore, de nos jours, un cinéma américain « normal » qui ne soit pas ordurier, violent et  salace.  Ou les trois ?  


blank

blank

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Aardvark
Aardvark
10 janvier 2019 17 h 23 min

Merci, Cédric de Valfrancisque, pour cette superbe compilation de vérités, tout patriote devrait impérativement considérer que c’est… LA vérité ! Et continuez surtout à nous écrire ce genre de billets !…

Dorylée
Dorylée
10 janvier 2019 16 h 28 min

À propos de mémé Trognon vous dites : « …Accessoirement, on lui doit aussi la piscine de Brégançon, la vaisselle et les moquettes de l’Elysée, mais il s’agit là de menues dépenses… » Cédric de Valfrancisque, vous n’écoutez pas ce que l’on vous dit :  » Ça ne coûte rien, c’est l’État qui paye.  » dixit Hollandouille qui s’y connaît en dépense puisqu’il a, lui aussi, creusé la dette publique de 500 milliards.

Chris83
Chris83
10 janvier 2019 15 h 29 min

ça se voit que ces « bécasses et bécasseaux » du show beez n’ont rien dans le cerveau! Ils parlent pour faire croire qu’ils en ont un!!! Ont ils imaginé un seul jour ce que c’est que manquer du nécessaire? Non comme la béart qui vit en suisse ne paye pas d’impôts en France et qui pérore à longueur de temps …( et toute la clique du même aquabit) ! QUE ces braves gens les prennent chez eux et là ON VERRA

Claude Roland
Claude Roland
8 janvier 2019 14 h 40 min

« ce qui en dit long sur la dégénérescence de ce peuple d’abrutis gavés aux hamburgers et au Coca-Cola. » Ah bon ? Parce que le peuple français ne trouve aucun intérêt au porno ? Que dire aussi du peuple français qui se laisse entuber depuis des décennies par les énarchistes-Science-Po en se couchant devant des « zélites » soi-disant supérieurement intelligents ? On a pas d’abrutis en France ? Ni d’incultes ? Que dire du peuple français qui suit la mode alimentaire américaine et qui ont un taux de croissance de l’obésité en 20 ans supérieur à celui des Américains en 50 ans… Lire la suite »

necas
9 janvier 2019 13 h 01 min
Répondre à  Claude Roland

Il faut admettre la naïveté french , depuis , pour le sûr, 30 ans ! 30 ans que l’Ena a la main mise sur les pouvoirs en France : vous avez raison . Nous sommes d’énormes couillons inguérissables ! Comme les retraités french , qui retournent leur veste , au tout dernier moment , dans l’isoloir, afin de voter pour un banquier , qui leur a fait croire , que voter Fillon ou LPN , allait les mener à la ruine ! Résultat des courses : des milliers , au moins , de retraités qui vivent avec 200 €/ mois… Lire la suite »

necas
9 janvier 2019 13 h 09 min
Répondre à  Claude Roland

C’est vrai , Roland : la situation mondiale sent le roussi , partout !
Au niveau du Moyen Orient , toujours , comme d’hab , au sujet du partage de la Syrie , il va y avoir de fortes frictions , entre Turquie, Israel , Kurdes , Russes , Iran , Émirats Arabes , car le Kurdistan regorge de pétrol ! Qui dit or noir , dit jours noirs ……..Des conflits sont à prévoir : les Kurdes , hélas , seront les dindons de la farce …….

blank