LA BRUTE ET L’OUVRIER
(Cédric de Valfrancisque)

La brute et l’ouvrier.  

(Librement inspiré de la fable « Le loup et l’agneau » de Jean de La Fontaine.)


Souvent le plus pourri remporte la partie
Mais c’est assez normal en Macronie !

Un prolo sirotait sa bière,

Au comptoir d’un estaminet.
Survint alors un homme, une brute fieffée,
Que l’on appelait Castaner.
« – Qui te rend si hardi de venir me narguer,
D’un  gilet jaune habillé ? »
Déclara Castaner énervé,
« – Tu seras châtié de ta témérité. »

« – Monsieur, dit le prolo, sans vouloir vous vexer,
Ne vous mettez pas en furie,
De par le simple fait que je porte un habit
Qui m’est imposé, car je suis cantonnier.
Monsieur, je vous l’assure et sans hésitation,
Je suis un honnête homme, nullement un vaurien.
Je peux bien vous jurer, et soyez-en certain,
Qu’il n’y a, chez moi, nulle provocation. »

« – Tu me fatigues, idiot, éructa Castaner.
J’ai sur toi tous les droits car je suis un puissant.
Je peux te faire, céans, bastonner par mes gens,
Et même, pourquoi pas, t’envoyer aux galères : »
On me dit que, de moi, tu médis autrefois. »
« – Comment l’aurais-je fait ne sachant qui vous êtes ? »
Déclara le prolo, sans faire la forte tête,
« – je suis un travailleur respectueux des lois. »

« -Si ce n’est toi, c’est donc ton frère !»
« -Cela ne se peut point, car je suis fils unique,
Orphelin de surcroît, l’assistance publique
Est ma seule famille et m’a servi de mère. »
« -Tes malheurs, abruti, ne sauraient m’émouvoir.
Il me faut, à mon poste, avoir des résultats.
Que tu sois innocent, les  couilles je m’en bats,
Car seul m’importe, ici, de complaire au pouvoir. »   

Aussitôt  Castaner appella ses pandores,
Armés de LBD, de gaz et de grenades,
Et le pauvre prolo fut bien dans la  panade,
Car ils le tabassèrent et le laissèrent  pour mort.
De cette triste histoire, de sa tragique fin,
Ne cherchez surtout pas une once de justice :
Ce régime est pourri, corrompu, plein de vices,
Composé de voyous, de traîtres et d’aigrefins.

Cédric de Valfrancisque
5 mars 2019

  

0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
L'Imprécateur
Administrateur
12 mars 2019 8 h 52 min

Excellent, d’autant que l’art du pastiche se perd alors que la copie prospère.

Richard LEGRIN
Richard LEGRIN
11 mars 2019 11 h 16 min

Beaucoup d’HUMOUR cinglant , mais quel réalisme, Génial, à publier dans nos écoles , ce Castaner qui par Jupiter a été décoré de l’ordre de la canebière…par un Maire fuyant la misère.

blank