LE DOUTE SCIENTIFIQUE (Jean Goychman)

« Renoncer au doute, c’est renoncer à la science » (Pr Didier Raoult – interview Le Point 28/4/2016)

« C’est la certitude qui tue, pas le doute » (Nietzsche)

 


LA SCIENCE IMPOSE LE DOUTE, POUR LE VACCIN COMME POUR LE RESTE

On a beau nous répéter que le vaccin contre la COVID ne sera jamais obligatoire, l’établissement d’un passe-sanitaire présente néanmoins un certain « cousinage » (comme aurait dit Michel Audiard) avec cette obligation.

Cette nécessité de nous faire vacciner est répétée en boucle dans tous les médias « mainstream » et les images d’une seringue injectant le sérum dans un bras dénudé frisent l’intention subliminale.

Et ceux qui, pour diverses raisons, refusent encore d’obéir à ce qui apparaît de plus en plus comme un « oukase » sont vilipendés, traités de capricieux ou de défaitistes, alors que l’immense majorité est simplement en proie au doute. Et il existe un certain nombre de questions dont les réponses obtenues à ce jour ne suffisent pas à convaincre ces personnes, en tout cas pas assez, pour un consentement « libre et éclairé ».

L’ARN MESSAGER PEUT-IL INTERFERER AVEC L’ADN ?

Balayée au départ d’un simple revers de main, la réponse – assez laconique – des promoteurs du vaccin était que l’ARN messager se détruisait quelques heures après l’injection. Ensuite, des réponses un peu plus précises sont venues, notamment celle de Bruno Pitard, directeur de recherche :

« Mais la vraie raison pour laquelle l’ARNm injecté n’a aucune chance de transformer notre génome, c’est qu’il est tout bonnement incapable de pénétrer dans le noyau des cellules : il n’est pas équipé pour. Or, c’est dans ce noyau que se trouve notre matériel génétique ».

Pour bien faire comprendre ce processus, Bruno Pitard utilise une image parlante, « celle d’un tronçon d’autoroute. « Sur l’autoroute, il y a des systèmes d’entrée et de sortie, des sens de circulation. Là, c’est pareil. Dans la nature, l’ADN (qui est dans le noyau) produit des ARN messagers qui vont vers le cytoplasme (la partie de la cellule comprise entre sa membrane et son noyau, NDLR) ».

Pourtant, d’autres avis sont émis, comme celui de l’équipe de Richard Pomeranz, de l’université.

Thomas Jefferson (Philadelphie) qui affirme que : « La polymérase thêta censée convertir l’ADN en ARN messager est en fait capable de faire l’inverse comme la transcriptase inverse ».

QUE DEVIENT LA PROTÉINE SPIKE APRES SON RÔLE CLÉ POUR OUVRIR LA CELLULE ?

Un article publié dans Ouest France le 1er juillet 2021 affirme que la protéine Spike, synthétisée par le vaccin à ARN messager, n’est pas toxique. Cependant, sur Twitter et en date du 21 juin, Robert Malone, connu pour être l’un des inventeurs du vaccin à ARN messager, déclarait sans ambages que :« la protéine Spike est cytotoxique ». Et, apparemment, il n’est pas le seul de cet avis.

Le Dr Charles Hoffe écrit notamment : « Ceux qui ont produit les vaccins nous avaient dit que la protéine ne pénétrait pas la circulation intraveineuse mais qu’elle restait dans le bras. Mais les scientifiques maintenant disent qu’il n’y a que 25% de ce vaccin qui reste dans le bras. L’ARN va se transmettre partout. Par exemple, le vaccin moderna transmet 40 milliards de molécules dans le corps par injection. Chacune de ces molécules est entourée dans une capsule lipide qui peut être absorbée dans les cellules »

Et le texte continue (voir en lien) sur les dangers encourus, concernant notamment le système vasculaire.

UN VÉRITABLE DÉBAT AVEC DE VRAIS SCIENTIFIQUES S’IMPOSE

Car, même si personne ne met en doute la compétence des intervenants qui se succèdent sur les plateaux de télévision et, avec un ensemble touchant, nous répètent ad nauseam que le vaccin est l’unique solution à tous nos maux, on pourrait également organiser un échange entre spécialistes qui pourraient réellement éclairer ceux qui n’ont pas eu, jusqu’à présent, les réponses à leurs légitimes interrogations.

MAIS IL RESTE AUSSI DES POINTS A ÉCLAIRCIR

Parmi lesquels, entre autres, comprendre pourquoi aucun traitement ne semble disponible.

Pourquoi l’hydroxichloroquine, commercialisée sous le nom de Plaquenil, n’est-elle plus en vente libre alors que, du temps où j’allais en Afrique, je pouvais m’en procurer sans ordonnance. Cela vaut aussi pour d’autres médicaments, comme l’Ivermectine, qui paraissent efficaces. Pourquoi cette politique du « vaccin ARNm ou rien » ?

Et pourquoi pas non plus de vaccin « classique » comme tous ceux que nous connaissons, avec un virus « passivé » ?

Apparemment, il en existe déjà, mais nous n’y avons pas droit.

Au nom de quoi ne pouvons-nous décider de ce que nous voulons ?

Pourquoi ces barrières administratives nous interdisent-elles de nous vacciner avec un vaccin, comme le Sinovax, d’origine chinoise, qui est classique et a été utilisé auprès de centaines de millions de personnes ?

Pourquoi donner cette impression de « marché réservé » que seuls les hiérarques européens, avec une opacité douteuse, seraient les seuls à détenir le savoir et le pouvoir en la matière, ouvrant par la même la route à de possibles juteux lobbies.

LA SCIENCE DOIT RESTER AUX MAINS DES SCIENTIFIQUES !

Et, en général, ce sont les plus crédibles. Le marché du médicament et de la santé qui, depuis des décennies, s’est organisé autour de la recherche du profit maximum doit maintenant être repris en main par les peuples qui sont, de toute évidence, les premiers concernés.

Nous sommes de plus en plus infantilisés par des médias qui ne voient en nous qu’un indice d’audience, seul moyen permettant d’augmenter leur rentabilité ou leurs subventions.

La souveraineté populaire peut et doit s’exercer dans toute sa plénitude, et notamment concernant ses choix de santé.

La science est et doit rester un outil au service de la collectivité, et cette dernière doit pouvoir exprimer ses doutes en toute respectabilité.

Jean Goychman

 

 

 

 

 

27/07/2021

blank

4.9 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dorylée
Dorylée
12 août 2021 20 h 33 min

Quelles que soient les conséquences de la  » vaccination  » obligatoire, ceux qui l’ont ordonnée sont à l’abri de toute poursuite, au mieux, comme pour le sang contaminé, responsables mais pas coupables. Entre les premières plaintes recevables et un éventuel procès, il y aura les expertises, contre expertises, appel, recours, contre appel, vice de forme, etc. Les victimes et les empoisonneurs seront morts depuis belle lurette.

jjgg
jjgg
31 juillet 2021 15 h 03 min

Les médicaments qui soignent le covid (ivermectine, Plaquenil hydroxychloroquine) ne seront jamais reconnus comme efficaces. Car cela voudrait dire que notre gouvernement aurait négligé leur efficacité et de fait des milliers de morts inutiles. Donc si des médicaments devaient soudainement apparaitre ce sera sous d’autres noms. Raoult, Peronne, Toussaintet bien d’autres qui étaient des pointures sont d’un seul coup devenus les charlatans de la médecine car ils faisaient la promotion d’autres solutions. Il m’a suffit de voir l’acharnement (notamment l’histoire de la pseudo enquête du Lancet) pour démonter l’hydroxychloroquine pour comprendre qu’il se tramait quelque chose de pas net. J’ose… Lire la suite »

Capucine
Capucine
29 juillet 2021 11 h 31 min

Une député écologiste (je crois) ayant voulu accéder aux contrats signés par l’union europeenne avec Pfizer notamment , n’a pu le faire qu’avec de très grandes restrictions et sans pouvoir consulter la totalité du contrat . Voir l’interview qu’avait conduite Andre Bercof sur Sud Radio. . Hier France Soir dans un article surprenant avance, à propos de ce contrat ,quelques éléments. Si ceux ci sont exacts et vérifiés , nous sommes dans un scandale type sang contaminé à la puissance 1000. (entre autre interdiction pour les acheteurs d’avoir recours, pour leur population, aux traitements potentiels ?? – Je me demande… Lire la suite »

Franck DUGAST
Franck DUGAST
1 août 2021 4 h 56 min
Répondre à  Capucine

Bonjour. Voici un point intéressant, cependant croyez vous que les soi disant élites vous laisse en tant que lambda approcher ou appréhender l’intégralité des contrats ? Thérapeute réflexologue, je tente, tant bien que mal de dissuader ceux qui exigent de se faire vacciner de le faire. Lorsque je vois les dégâts provoqués par ces produits sur des personnes battantes, personnes qui deviennent fébriles, fatigue rapidement, n’ont plus la faculté voir cette facilité coutumière de s’organiser. Perde le goût de la formation, ou n’en n’ont plus envie, comment voulez vous que l’on puisse accepter cette Merde. Dsl pour le mot mais… Lire la suite »

Alain JEANNIOT
Alain JEANNIOT
28 juillet 2021 18 h 24 min

Posez-vous aussi la question de savoir si le gouvernement est vacciné ! Sans doute pas. Les fonctionnaires de l’assemblée nationale seront soit disant soumis au pass mais pas les élus bizarre non !!! Enfumage de première…maintenant les ados pourront se passer de l’accord des parents. On laisse faire la rentrée cool mais dès fin septembre les enfants sont piégés. Vaccinés ou virés en gros ! Beau pays la France une réelle dictature qui n’a rien de sanitaire. Vous connaissez beaucoup de malades autour de vous ??? moi pas du tout. Marre de ces cas bidons !!

Franck DUGAST
Franck DUGAST
29 juillet 2021 7 h 31 min
Répondre à  Alain JEANNIOT

Salut Alain. En réponse à question, je pense que les politiquement incorrectes ne sont pas vacciné.
L’obligation déguisé de la vaccination, bloque nous nombre de ceux qui veulent bosser en paix, sans être la cible des pourvacc.
Antvacc le premier qui veut me piquer finira à l’hosto

LEBLET
LEBLET
28 juillet 2021 17 h 28 min

C’est trop tard malheureusement, mais les vaccinés (anti-Covid à ARN messager) devraient se demander pourquoi seuls les chinois (Sinovac, …) et quelques heureux élus de Grande-Bretagne (la City ? / avec le vaccin français Valneva) ont accès à des vaccins à virus inactivé ou atténué… Tout est dit dans cette carte des vaccins (conforme aux objectifs profonds du Brexit) sur l’objectif réel des vaccins anti-Covid à ARN messager… Et si tu n’as toujours pas compris : dans le doute, abstiens-toi !

Franck DUGAST
Franck DUGAST
29 juillet 2021 7 h 38 min
Répondre à  LEBLET

Mister Leblet. Donc selon toi soit on ferme sa gueule et on accepte le vaccin protecteur du plus grand nombre. Ben non . Les vaccinés forcés autour de ma pomme n’essaient même plus de me forcer à ! Penses tu y arriver ? Et rien n’est trop tard si les Nonvacc ne veulent se soumettre. Parmi eux il y a des militaires, des gens de tous horizons,, et si ce ne sont pas des veaux, rouler vers Paris et mettre le boxon type 1789 serait le seul et unique moyen de faire filer macroupanet hors des frontières ou sur Taverny.… Lire la suite »

8
0
Votre commentaire serait appréciéx
()
x
blank