DÉFENSE DE CRITIQUER LA CHINE ! (L’Imprécateur)

Attention : cet article de l’Imprécateur fait suite à son article récent « Le Parti Communiste Chinois est un pillard international » que vous pouvez lire (ou relire) en cliquant => ICI

 

 

IL EST INTERDIT DE CRITIQUER LA CHINE

L’Assemblée nationale avait en mars 2021 examiné une proposition de loi  demandant que le prélèvement forcé d’organes, crime contre l’humanité toujours pratiqué à grande échelle par la Chine pour des milliards de dollars de bénéfices, soit pris en considération par le gouvernement français dans ses relations diplomatiques, scientifiques, commerciales et autres avec la Chine communiste.

La vidéo ci-dessous vous en donne une explication détaillée :

L’ÉLYSÉE VEUT EMPÊCHER TOUTE CRITIQUE DU RÉGIME CHINOIS

Le gouvernement, à la demande de l’Élysée, avait tout fait pour neutraliser ce qui risquait de contrarier ce que le président croit être les excellentes relations qu’il aurait avec le président criminel de la Chine communiste. Ignorant que ce dernier dans un discours à une promotion de jeunes cadres du PCC l’avait traité de « bouffon ».

Et voilà que ça recommence ! L’Assemblée nationale dans un vote par 169 voix pour contre une, celle du député LREM d’origine chinoise chargé par le PCC de veiller à ce que les députés de la majorité LREM ne fassent rien de nuisible à la Chine communiste, a voté une résolution condamnant un autre crime contre l’Humanité commis par la Chine, le génocide des Ouighours.

Un deuxième examen devait avoir lieu le 4 février, date d’ouverture des JO de Pékin, une horreur pour l’Elysée ! Le président de l’Assemble nationale a été prié d’empêcher cette réunion qui aurait presque certainement abouti à une nouvelle condamnation de la Chine pour crime contre l’Humanité. Et il l’a fait avec joie, car il faut rappeler que ce député LREM, outre plusieurs poursuites judiciaires pour des escroqueries présumées*, est aussi un ancien de l’aile gauche procommuniste du PS, passé à LREM en 2016 pour la noyauter avec un afflux de socialistes votant pour Macron en 2017, dont plusieurs sont aujourd’hui ministres.

RICHARD FERRAND, EMPLOYÉ SUBALTERNE DE L’ÉLYSÉE

Donc, une résolution transpartisane dénonçant un « risque sérieux de génocide des Ouighours », la minorité musulmane de la région du Xinjiang, devait être votée sur la base d’un dossier très bien documenté. 

Une première résolution, présentée par le groupe Socialistes et apparentés, avait été adoptée le 20 janvier (169 voix pour, 1 contre, 5 abstentions, dont LFI, PS , PC). Qualifiée d’« historique » par l’Institut Ouïgour d’Europe, elle reconnaît et dénonce « le caractère génocidaire » de la répression en cours en Chine, 

Richard Ferrand a décidé arbitrairement de le retirer de l’ordre du jour.

blank

Clémentine Autain l’a vertement critiqué dans un tweet…

« J’avais signé cette PPR de (LT) plus juste et engageante pour la France que celle présentée par le PS. Elle ne sera pas soumise au vote. Une occasion ratée, sabotée, d’avoir une action en soutien aux #Ouighours et non de grands mots contredits par l’inaction ».

Toute l’hypocrisie LREM en un acte. Alors que nous pouvions voter un texte solide et contraignant sur le « risque génocidaire » #Ouïghours, Richard Ferrand le bloque. Ce jour-là, la macronie sera occupée à envoyer sa délégation aux JO de Pékin.

POURQUOI UNE DEUXIÈME RÉSOLUTION ?

Pourquoi une  deuxième résolution ? « Le texte des socialistes ne permettait pas d’agir, explique Frédérique Dumas, députée du groupe, Libertés et Territoires (LT rassemble des élus de centre gauche et de centre droit) ; le nôtre oui, en ce qu’il reprenait, avec cet objet différent, la jurisprudence de la Cour de Justice Internationale établie dans le dossier de la Bosnie : si les Etats ont connaissance d’un risque sérieux de génocide, ils sont dans l’obligation d’agir dans le cadre de la Convention internationale pour la prévention et la répression du crime de génocide ».

La Chambre des communes britannique, comme le Parlement belge, ont suivi cette voie réputée plus solide juridiquement, en vue d’appeler à la mise en place d’une enquête internationale indépendante au Xinjiang. (source Le Monde).

Les deux textes, celui du 20, janvier et celui du 4 février n’ont pas le même objet. L’un condamne les prélèvements forcés d’organes, l’autre le génocide des Ouighours. Mais ce n’est pas l’avis du justiciable Ferrand. Pour lui, il s’agit du « même sujet »« Par deux fois, à une semaine d’intervalle (20 janvier-4 février  = deux semaines), il serait proposé à l’Assemblée nationale de prendre position sur les crimes perpétrés à l’encontre des Ouïgours et d’inviter le gouvernement à orienter son action diplomatique en conséquence », ce que ne permettrait pas le règlement, écrit-il pour justifier de l’impossibilité d’examiner la résolution de Mme Dumas signée par 50 députés.

Déjà M. Ferrand ne sait pas compter jusqu’à 15, mais il ne sait pas lire non plus ? C’est possible, mais le plus probable est qu’il ne fait qu’obéir servilement aux ordres macronesques, « Le président Emmanuel Macron ne veut pas gêner sa relation avec Pékin ».

On croyait que l’Assemblée nationale, émanation du peuple, était là pour orienter et éventuellement corriger la politique du gouvernement et du président ? Eh bien non ! La Constitution a donc été modifiée ? Non, mais le président s’assied dessus comme il s’assied sur les lois et les accords internationaux qui ne conviennent pas à ses amis et employeurs de la super élite mondialiste.

Mais cela convient au primitif hurleur Mélenchon** qui lui aussi veut protéger la Chine communiste dont il approuve les crimes contre l’Humanité.

L’Imprécateur
29 janvier 2022

blank

 

 

 

 


*
: Mr Ferrand, le profil parfait pour collaborer avec la mafia LREM toujours indulgente AVEC les criminels financiers.

Affaire des Mutuelles de Bretagne

Opérations immobilières suspectes en faveur de sa compagne
Soupçons d’emploi fictif de son fils et d’un proche à l’Assemblée nationale
Achat immobilier avec son indemnité de représentation parlementaire

** : Dans les débats avec ses opposants politiques, Mélenchon n’hésite jamais à les interrompre bruyamment, avec grossièreté et mauvaise foi, pour les empêcher de parler, surtout quand il n’a pas d’arguments sérieux à leur opposer.
On a vu cet anthropopithèque à l’œuvre dans son dernier débat avec Zemmour pour l’insulter avec la bave aux lèvres, dans l’espoir de désarçonner Zemmour, homme civilisé, parfois virulent, mais toujours avec courtoisie.

 1,275 total views,  3 views today

4.3 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Viktor
Viktor
1 février 2022 18 h 04 min

Dans ses écrits : « La France, une colonie de la Chine » Jean Robin nous rappelle que le programme « Young leaders franco-chinois » a pour objectif de promouvoir la rencontre entre hauts potentiels chinois et français, âgés entre 25 et 45 ans et dont 1/3 sont issus du monde politique, administratif et des armées ; 1/3 du monde de l’entreprise et 1/3 du monde de l’art, des médias, de la recherche et des milieux associatifs. Ne soyons donc par surpris de l’entrisme chinois dans les différentes strates de notre société ; cela va du simple restaurant chinois, aux universitaires et chercheurs, sans… Lire la suite »

L'Imprécateur
19 février 2022 15 h 52 min
Répondre à  Viktor

D'accord, mais n'oubliez pas non plus qu'il y a des chinois anti-communistes en plus des Ouighours et des Tibétains, en Chine communiste ils étaient évalués il y a encore vingt ans à plus d'une centaine de millions, essentiellement des Falun gong, mais ils sont tellement persécutés, ils sont le gros de la populatio des camps de concentration qu'ils n'en resterait que 70 millions environ. Hors Chine, ils sont entre 300 et 400 millions dont, par exemple 170 millions rien que d’abonnés à la chainte anti-communiste chinoise NTD-TV qui publie aussi en français et 17 autres langues européennes. L’autre sujet, c’est… Lire la suite »

Dorylée
Dorylée
1 février 2022 17 h 13 min

Un type qui oblige le peuple du pays qu’il dirige à se soumettre à l’expérimentation d’un pseudo vaccin toxique et inefficace se fiche bien de savoir si son alter ego dictateur fait la même chose…

Albatros
Albatros
29 janvier 2022 20 h 28 min

J’accuse Macron de vouloir consciemment détruire la France pour n’en faire qu’une petite région aux ordres de l’Europe. Outre l’endettement massif, le dédain du peuple., sa suffisance égale à son incompétence, sa servilité aux puissants qui l’ont fait roi, en ce qui concerne la Chine Dite le Vampire du milieu, nous avons en 2020 encore battu tous les records en matière de déficit commercial de l’ordre de 39Mds d’€. -16% pour nous et +6-% pour la Chine. Oui la Chine nous vampirise et l’Europe nous paralyse grâce à cette petite frappe qui n’aime ni connaît la France. Le pire président… Lire la suite »

L'Imprécateur
19 février 2022 15 h 57 min
Répondre à  Albatros

Juste une petite précision, le déficit commercial est passé à 87 milliards en 2021 selon la cour des comptes. Le gouvernement prend comme excuse covid, mais en même temps l’Allemagne a fait environ 170 milliards de profit, dont 80 % par ses exportations de produits industriels, ils avaient covid comme nous.

5
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank