CHINE : L’EFFONDREMENT EST PROCHE (L’Imprécateur)

L’effondrement de la Chine communiste annoncé il y a déjà plusieurs mois par Minurne se rapproche.

Les usines ont suspendu leur production. Les camionneurs sont bloqués sur les autoroutes. Les conteneurs s’empilent dans les ports. Les navires attendent de pouvoir charger et décharger.

Entre 360 et 400 millions de Chinois, soit l’effectif de plusieurs provinces, sont sévèrement confinés dans leurs appartements cadenassés et barricadés par la police pour les empêcher d’en sortir ce qui provoque des milliers de morts de faim car les services chargés de les approvisionner sont défaillants faute de personnel, ou le font délibérément quand il s’agit d’ethnies non-Han à éradiquer comme l’a recommandé Xi Jinping, les Tibétains et les Ouighours entre autres ethnies minoritaires, les  bouddhistes et les pratiquants de la philosophie pacifiste Falun Gong.

 

 

LA CHINE PRÉTENDAIT MAITRISER L’ÉPIDÉMIE…

Xi Jinping avait affirmé en début d’année 2020 que la Chine maitrisait parfaitement le coronavirus.

Le monde occidental naïf et ses gouvernements terrorisés avaient écouté et suivi ses conseils de vaccination totale, le « tout-vaxx ».
Il a produit l’échec total de 5 à 20 fois plus de morts dans les pays tout vaxx que dans les pays non-vaccinés, ou peu vaccinés, soignés avec les médicaments traditionnels.
Ce résultat révélé récemment par l’OMS a causé un tort moral et diplomatiques considérable à la Chine communiste.

À cela s’est ajouté l’annonce par le P4 de Wuhan, associé au laboratoire de l’université du Texas à Galvestone, les deux financés par le sulfureux Dr Fauci, de leur décision de détruire toutes les archives du P4 sans aucune sauvegarde. Cette urgence à effacer les preuves alors que les enquêteurs internationaux étaient sur le point de démontrer la responsabilité chinoise dans le démarrage de l’épidémie confirme qu’il y a bien eu des recherches sino-américaines illégales au P4 avec l’accord du gouvernement communiste chinois.

LA CHINE EST DANS UNE SITUATION ALIMENTAIRE CATASTROPHIQUE

De plus, la Chine se trouve dans une situation agricole et alimentaire catastrophique.

Bref rappel sur les changements climatiques et le GIEC

Il y a probablement – bien que tous les scientifiques du climat ne soient pas d’accord – des zones de réchauffement climatique dans l’hémisphère nord. Elles permettent au GIEC, dont il faut régulièrement rappeler qu’il n’est qu’un service administratif de l’ONU, peuplé de fonctionnaires et de rares scientifiques, chargé de consulter des rapports scientifiques, d’en extraire les seules phrases qui permettent de prétendre à un réchauffement dangereux d’origine anthropique, donc de taxer toujours plus sous prétexte de sauver la planète.

Le problème du GIEC est que, depuis un demi siècle, toutes ses prévisions se sont révélées fausses, notamment celles sur l’élévation du niveau des océans et ses calculs trop souvent aléatoires. 50 cm annoncés en 1970 pour 1980, puis pour 2000, puis pour 2020. En fait l’élévation des océans constatée par les marégraphes entre 1901 et 2001 est de 17 cm (https://fr.wikipedia.org/wiki/Élévation_du_niveau_de_la_mer) Soit 1,7mm par an.
Le GIEC trouve soudain qu’on est passé  de 3 mm (?) par an en 2000 à 3,5 mm en 2020.

LES PRÉVISIONS DU GIEC SONT PEU FIABLES

Le GIEC s’appuie sur les satellites météorologiques. Les satellites géostationnaires météorologiques sont placés au dessus de l’équateur à une altitude de 35 800 km. Cette position leur permet de tourner autour de la Terre à la même vitesse que celle-ci tourne autour de son axe de rotation.
Ainsi, les satellites restent toujours au dessus du même point de la surface de la Terre et voient toujours la même portion du globe (42% de la surface terrestre). Il faut un réseau de 5 ou 6 satellites pour couvrir l’ensemble du globe.
Les pôles ne sont jamais visibles, d’autres satellites ont une rotation polaire. À 35 800 km d’altitude aussi.

Ils calculent la hauteur du niveau de la mer par la hauteur moyenne des crêtes des vagues qui se succèdent. Cette hauteur varie en fonction de plusieurs facteurs : vitesse du vent, vitesse du courant,  température de l’eau, houle, vitesse de déplacement des vagues dans leur succession, verticalité ou inclinaison de la vague, de leur distance du fond marin, etc.

L’eau étant en perpétuel mouvement, même lent, seule une moyenne faite à partir de millions d’observations permet d’avoir une mesure à peu près crédible. Mais encore faudrait-il être certain des paramètres de la rotation du satellite à des milliers de km/h, de son maintien à une distance en permanence rigoureusement identique de la surface moyenne de l’eau, sachant qu’il y a dans la haute atmosphère des effets déstabilisants dus au magnétisme, au rayonnement solaire, etc.. Ils sont peut-être faibles, mais ne sont pas nuls.

Comment, dans ces conditions aléatoires, garantir une précision au mm près à 35 800 km de distance avec deux bases de calcul incertaines, celle des vagues et celle des satellites ? Seule celle de la vague par rapport au fond de la mer serait à peu près crédible… provisoirement, car la couche terrestre elle-même est instable sur le long terme en raison des mouvements tectoniques.

LES ATOLLS NE RISQUENT RIEN D’UNE MONTÉE DES EAUX OCÉANES

Prenons le chiffre le plus élevé de, 3,5 mm par an donné par les marégraphes et les calculs du GIEC. Cela ferait 35 cm d’augmentation en 2120. Cela obligerait à des aménagements dans les zones littorales basses et n’aurait aucun effet sur les atolls océaniens pour une raison fort simple. Dans le sens montée des eaux actuel ils s’élèvent naturellement.

Un atoll est un récif, souvent en forme d’anneau constitué de corail. Le corail ce sont des milliards de petits organismes marins vivants, cnidaires et cténaires. Ils secrètent des tubes en calcaire pour élargir leur socle et, vers le haut, atteindre la surface de l’eau. L’eau monte ? Ils suivent ! La mer apporte sur le corail émergé du sable, le vent de la poussière qui se transforme en terre, des graines arrivent, des oiseaux apportent de l’engrais avec leur fientes…

Dans le Pacifique, il est fréquent de voir le sommet de l’atoll à 10 ou 15 mètres d’altitude avec du corail fossile. L’océan a été à une période ancienne dix ou quinze mètres plus haut. Il y a quinze mille ans il était inversement 120 ou 130 mètres plus bas à cause de la glaciation de Wurms. Elle a stocké l’eau sous forme de glaciers sur les terres émergées. 

Depuis des millions d’années, ces cycles de montées et de baisses des océans liées aux montées et baisses des températures sont permanents, il suffit de s’y adapter. Il n’y a que les ignorants du GIEC, les pseudo-écologistes et des politiciens pour paniquer.

Mais c’est du cinéma, leur objectif étant d’en profiter pour taxer tout, les constructions, les voitures, les comportements, le carbone indispensable à la nature et particulièrement aux plantes.

IL FAIT CHAUD PAR ENDROITS, FROID DANS D’AUTRES, COMME EN CHINE !

Admettons qu’il y ait un léger réchauffement actuel de l’hémisphère nord, les habitants de l’hémisphère sud se plaignent, eux, d’années fraiches et pluvieuses ; l’hiver dernier il a neigé en Australie et au Brésil…

Les hivers 2020 et 2021 ont été en Chine froids et les étés frais et pluvieux. Les récoltes ont été mauvaises, d’autant plus que les semences données aux paysans par l’administration agricole chinoise étaient de mauvaise qualité. D’où ces mauvaises récoltes aggravées par le manque d’engrais azoté, des usines étant fermées pour cause de confinement !  Il y a eu des révoltes de famines paysannes, violemment réprimées par les autorités communistes ayant réquisitionné en priorité les céréales pour alimenter les villes peuplées de militants du PCC.

L’ANNÉE 2022 VA ÊTRE TERRIBLE POUR LA CHINE

Cette année, c’est pire. Il y aura toujours, comme les années précédentes, l’Australie et un peu la Russie pour alimenter partiellement la Chine. Mais pas l’Ukraine qui, par ses exportations de céréales, alimentait 400 millions de personnes dans le monde, ni la France. Celle-ci l’aurait pu il y a cinquante ans, mais un demi siècle de politiques des bobos socialistes et écologistes – politiques inconscientes et incompétentes imposées par le chantage électoral et social aux populations – ont détruit et ruiné son agriculture exportatrice.

La Chine doit donc s’attendre à des famines, peut-être pas cet été, mais l’hiver prochain sans doute, car les réserves de céréales sont partout très basses. Mais pas seulement la Chine, quelques pays du Sud-est asiatique, l’Afrique, surtout où des pays comme l’Ethiopie et la Somalie, qui sont déjà en état de manque de nourriture, et même l’Europe, souffriront aussi.

Par contre, pas la Russie que les prétendues « sanctions » stupides décidées par Macron et l’Union Européenne ont financièrement revigorée mais aussi l’Ukraine !

L’Ukraine prélevait 2 milliards de $/an pour le passage vers l’Europe du gaz dans le gazoduc russe Brotherhood.
En empêchant l’ouverture de l’autre gazoduc Nordstream 2, il passe par la Baltique, les USA, l’OTAN et la France ont provoqué une augmentation de 50 % dans Brotherhood et l’Ukraine encaisse 3 milliards de $/an, dont 10% partent aussitôt vers le Costa Rica où Zelensky a des comptes offshore privés. Tant mieux pour ce mafieux, mais les dirigeants occidentaux aux compétences intellectuelles décidément bien limitées n’ont pas pensé que le gaz appartient à la Russie à qu’ils doivent payer 17 milliards de $ cash, ce qui permet à Poutine de financer la guerre.

BEAUCOUP  DE CATASTROPHES SONT VOULUES PAR LES MONDIALISTES

Il faut penser qu’ils l’ont peut-être fait en toute connaissance de cause pour satisfaire à l’exigence de leurs patrons, Davos et Klaus Schwab. Ils demandent dans The great reset, publié en 2019, des « petites guerres » régionales et bien meurtrières en plus d’épidémies à répétition pour réduire les économies nationales et les populations. Cela facilitera les grands remplacements, démographique et économique, qui permettront la construction du Nouvel Ordre Mondial. Ils l’espèrent à leur profit politique et financier, gouverné par les « dieux » (cokés*) du Dr Laurent Alexandre, avec pour bétail et esclaves « les gens de rien » de Macron.

Ce qui me conduit à une parenthèse sur une information recueillie en Suisse, lors d’une récente visite privée. Je ne vais pas développer cette info ici, faute d’avoir eu le temps de la vérifier, mais elle mérite réflexion.

Il aurait été décidé à Davos de modifier le plan initial de construction du NOM (Nouvel Ordre Mondial), qui prévoyait une étape « Europe politiquement unie » avant de l’élargir au monde.

Une Europe unie et solide pourrait devenir durable et indépendqnte. Il serait donc préférable, pour aller vite, de sauter l’étape Europe afin de réaliser plus rapidement la mondialisation.

Attendons nous à des déclaration prochaines de Macron du genre : « L’Europe ? Bof ! Je préfère préparer la France à la mondialisation par mes réformes géniales ».

En attendant, c’est à un effondrement de la Chine qu’il faut s’attendre, à une date aussi imprévisible que fut celui de l’URSS en 1990.

SELON « THE LANCET », LA CHINE VA MOURIR DU CONTRÔLE SOCIAL

Dernière nouvelle. Je reçois à l’instant un article de La Tribune qui donne une traduction d’un article de The Lancet daté du 25 avril et titré  » Chine, désastre en devenir« .

Cet article évoque deux raisons : économique, comme je l’ai dit, mais aussi morale, par l’exaspération que  crée partout le contrôle social. Il vient d’être introduit en Italie, à Bologne et Rome et le sera bientôt en France par Macron sur la recommandation de Jacques Attali, penseur intelligent mais incapable de voir les effets secondaires de ses réflexions et de ses conseils. Shangaï, excédée par les mesures de confinement  serait au bord de la révolution.

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2022-04-06/les-saisissantes-images-de-shanghai-troisieme-ville-mondiale-confinee-a-cause-du-covid-19-4488642d-1cb2-4da1-bfb0-6fdb81e8b218

Mais surtout, la natalité chinoise a chuté de 30 % en deux ans.

Terrorisés par les contraintes stupides imposées à leur vie sociale et professionnelle par le contrôle social, les jeunes n’osent plus draguer, séduire et faire des enfants. « Tant mieux », disent les écolos et le mondialistes, ignorant que la nature a toujours réussi à réduire les explosions démographiques excessives, et le fait souvent en quelques mois, sans meurtres comme Macron les a ordonnés dans les EHPAD en 2020, ni génocide des plus de 65 ans comme le préconise Attali, ou génocide global et massif comme le souhaitent les mondialistes Macron et K Schwab par des guerres et des épidémies.

L’Imprécateur

4 avril 2022

blank

 

 

 

* Coké = dopé à la cocaïne, la coke. Gérard Fauré, ancien trafiquant de cocaïne repenti l’affirme, son plus gros client a toujours été l’Elysée qui l’achetait en gros, que ce soit Mitterrand ou Chirac et les autres.

https://www.youtube.com/watch?v=V0O5A5bNy74  À partir de la minute 17, puis 26 et 26′ 41″ sur la cocaïne au Vatican, 31, Mitterrand l’assassin, etc.

 1,346 total views,  2 views today

3.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Roland
Claude Roland
2 mai 2022 9 h 57 min

Je suis halluciné par la capacité des gens à encaisser les tyrannies et le totalitarisme. De vrais moutons dociles ! Un mouton n’a jamais mordu personne. Il se contente au mieux de bêler. Mais je crains que quand les peuples se réveilleront et dans leur misère seront désespérés au point de n’avoir plus rien à perdre, tout ça finisse dans un bain de sang sauvage et la barbarie extrême un peu partout…

Dorylée
Dorylée
2 mai 2022 17 h 25 min
Répondre à  Claude Roland

Le mouton compte sur l’homme pour le protéger du loup ; pourtant, c’est surtout l’homme qui mange du mouton.

2
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank