QUE FAIRE AU 2ème TOUR ? ET APRÈS ? (Marc Le Stahler)

LES FAITS BRUTS

La sanction est rude pour Reconquête : 7 % des voix à l’élection présidentielle (soit 2,5 millions de suffrages), et 4 % des voix au 1er tour des législatives (soit un million de suffrages)… Dire qu’on attendait mieux serait un euphémisme.

Pourquoi ces contre-performances, après un démarrage en fanfare ? Les sondages avaient pourtant donné au candidat Éric Zemmour jusqu’à 18 %. Ont-ils été trafiqués ?
Il est clair que les médias, au début intéressés et attentifs, voire complices, sont vite devenus hostiles.
La Droite patriote s’est présentée divisée. Pire encore : tous les partis, y compris le RN – en choeur avec les médias – ont concentré leur charge sur Zemmour, vite devenu l’homme à abattre.

Soyons objectifs. Il y eut peut-être quelques erreurs stratégiques. Pourquoi cette querelle sur Pétain, stérile et inutile dans le débat ? D’autant que, sur ce point (voir notre article)… Zemmour avait raison !

Il y eut un faux-pas quand, pris de court sur la question des réfugiés ukrainiens, après une courte réflexion, Éric répondit qu’il les traiterait comme les autres immigrés. Il aurait évidemment pu répondre que les personnes en question, à l’opposé du déferlement migratoire que nous connaissons, étaient essentiellement des femmes et des enfants, réfugiés plus qu’immigrés, et qu’ils bénéficieraient donc d’un traitement spécial. Mais qu’aurait on colporté alors, s’il avait répondu ainsi ? Les médias se seraient fait un plaisir de le taxer de racisme… Fermer l’immigration arabe et sub-saharienne, mais ouvrir les portes à une immigration européenne, imaginez le scandale !  

Éric Zemmour s’est parfois comporté en journaliste chroniqueur plus qu’en candidat politique. Il a eu le temps de comprendre, de se ressaisir, et il a maintenant affiné et recentré ses propos. On le brocardait d’avance en prétendant qu’il ne tiendrait pas la rampe sur les autres dossiers (économiques, sociaux, européens, politique étrangère…) ? Il s’en est au contraire parfaitement sorti. Il apprend vite, et jouit d’une culture et d’une mémoire phénoménales.

ET MAINTENANT ?

Un seul mot d’ordre : TENIR BON ! Reconquête n’a pas un an et compte déjà 130 000 adhérents ! Il n’est pas question de les perdre, bien au contraire ! Reconquête dispose maintenant d’une première et double expérience électorale – présidentielle et législative -. Dans les conditions actuelles, tout peut arriver, y compris une dissolution si la nouvelle assemblée se révèle ingouvernable, sans majorité absolue et affaiblie sous les coups de boutoir de NUPES (nous en saurons plus après le 2ème tour).

Sans oublier les élections européennes en 2024, à la proportionnelle, belle occasion pour Reconquête d’investir l’Assemblée Européenne et de rejoindre les partis souverainistes européens.

Ne plus accepter sans broncher l’étiquette « extrême droite », qui ne veut rien dire (demandez à celui qui l’utilise ce qu’il entend pas là), mais constitue un repoussoir efficace, bien connu depuis l’époque JMLP.

Reconquête doit maintenant s’efforcer par tous les moyens de regrouper et fédérer les électeurs patriotes, dans tous les partis. Sur quelques mots d’ordre incontestables liés au redressement de la France.

A ce sujet : concernant la sécurité, l’identité et l’immigration, sujets qui ont fait l’objet des sarcasmes et des accusations de tous les partis et des médias contre Reconquête, quelques sondages indiscutables :

  • 84 % des Français affirment avoir confiance dans la police (CSA, juin 2022)
  • 73 % des Français sont opposés au port de la burka (CSA, mai 2022)
  • 61 % des Français sont favorables à une loi interdisant le port du voile dans l’espace public (CSA, avril 2022)
  • 61 % des Français estiment que l’islam est un danger pour la République (CEVIFOP, janvier 2022)
  • 60 % des Français pensent qu’il y a trop d’étrangers (IPSOS, mars 2022)
  • 60 % des Français estiment la situation sécuritaire « mauvaise » (IPSOS, février 2022)

Bizarrement, cette majorité absolue qui se retrouve sur des points identitaires ou sécuritaires défendus par Zemmour ne se retrouve pas dans les scrutins. Pourquoi ? Où sont les électeurs ? Ces 2 scrutins auraient-ils souffert de la dangereuse notion de « vote utile » (soit en faveur de Marine Le Pen, soit pour chasser Macron) ?

Peut-être aussi que les plus favorables à la défense de la France ne croient plus à la politique et, abandonnant la lutte, se retrouvent massivement dans les 52,5 % d’abstentionnistes.
Si c’est le cas, ils ont tort : il faut les réveiller, et leur redonner espoir.

Car le combat continue ! Il ne fait peut-être d’ailleurs que commencer…

ET POUR LE 2ème TOUR ?

Pas question de jouer la politique du pire. Il n’y a plus de candidat Reconquête mais, partout où il y a un candidat patriote au second tour, qu’il soit labellisé RN ou LR, ou autre, quelles que soient ses chances, il faut voter pour lui s’il est en lice contre NUPES, MACRON ou contre ce couple infernal, en cas de triangulaires. Exception faite en cas de  comportement particulièrement hostile au candidat Reconquête au 1er tour.

Soyons responsables, si nous voulons rester crédibles pour la suite !
Quoi qu’il en soit, merci à Eric pour ces belles campagnes, merci à ses équipes qui se sont tant investies, merci aux candidats qui ont défriché le terrain pour l’avenir. Les champs sont semés avec la graine de la victoire. Préparons activement les combats qui vont suivre. Ne laissons pas couler la France. Restons unis et élargissons nos rangs !

VIVE LA REPUBLIQUE, et surtout… VIVE LA FRANCE !

Marc Le Stahler

15 juin 2022

 

 

 

blank  

 341 total views,  4 views today

4.7 15 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
DELESTRE Dominique
DELESTRE Dominique
16 juin 2022 12 h 35 min

La barre à roue pète et la barre franche rouspète. Le capitaine capitule devant son cap au râle qui hurle.

Anna
Anna
18 juin 2022 9 h 22 min

Nous pouvons voter autant que nous le voulons, les décisions et l’avenir du pays ne sont plus depuis longtemps dans nos mains. Nos gouvernants sont achetés et appliquent un programme qui nous est étranger. Ce n’est ni plus ni moins un génocide et une invasion (guerre donc), ils y travaillent depuis longtemps (comment faire accepter et légitimer la venue de peuples étrangers de culture musulmane ?==> argument du patronat qui a besoin de main d’œuvre, inception avec ce merveilleux outils nommé « shoa » etc etc…). C’est du travail de longue haleine, un travail minutieux ! Pour ce qui est de Zemmour… Lire la suite »

jean-paul
jean-paul
17 juin 2022 13 h 10 min

Alors perso je vais vous dire j’ai déchiré ma carte d’électeur…je ne voterai plus jamais ,car les français sont des laches! ce qu’il leur arrive est mérité…je croise tout les jours sur des marchés et ailleurs les réflexions suivantes: oui mais bon…pour nos enfants …on a peur de l’extrème droite…ces cons ne se rendent pas compte que c’est eux qui pourrissent leurs gosses!!! car la suite va etre dure! mais finalement est-ce pire? Est-ce que ce n’est pas eux les » envahisseurs » qui ont raison?est ce que nous ne sommes pas capable d’accepter que,nous nous sommes déballonés? Et que nous ne… Lire la suite »

jacques HUBERT
17 juin 2022 10 h 51 min

Je suis complètement d’accord avec ton analyse et adhère au fait que l’ appellation extrême droite amène tout de suite une réaction conduisant au fachisme au nauséabond etc cette image est imprimée dans la tête des gens et il y a un travail de com énorme a faire sur ce sujet,ceci dit Zemour a fait quelques erreurs de débutant il doit prendre les gens tels qu’ils sont et non pas comme il voudrait qu’ils soient ,enfin il a le grand mérite d’avoir mis le doigt sur un vrai sujet l’immigration et fait ressortir la médiocrité de la presse et des… Lire la suite »

Marjan MONTI
Marjan MONTI
17 juin 2022 8 h 22 min

Encore un excellent article, Marc. Sur notre ville, bien que marine (devant Eric) soit trop loin pour êtrep parmi les deux finalistes, nous allons nous arranger pour que notre builletin soit compté dans les urnes (NUL mais compté). O*ù sont passés tous ceux qui soutenaient Zemmour avant la Présidentielle ? quelle peur les a empêchés de voter pour lui ? Nous sommes endictature. Et même notre Maire (une femme) d’origine LR appelle à voter Macron contre Mélenchon. C’est une honte !

Serge GRASS
17 juin 2022 6 h 13 min

Les réactions des électeurs sont complexes. Outre le nombre d’abstentionistes, il faut constater une forte augmentation des votes patriotes. Marine a profité des discours d’Eric Zemmour. Aux européennes ce sera peut être l’inverse !

François
François
16 juin 2022 20 h 52 min

Comme le dit un de nos ancien Général  » rien ne se réglera par les urnes »

Charles de MOUSTIER
Charles de MOUSTIER
16 juin 2022 14 h 53 min

Il fut un temps, la politique était un sacerdoce, maintenant c’est un métier et Zemmour, avec le temps et sa bonne équipe, va bien être obligé de s’y faire. Les faits et événements vont lui donner raison et il lui faut trouver les moyens d’avoir un discours un peu plus universel et comestible car tous les électeurs ne sont pas B+5 ni des historiens.

ermo
ermo
16 juin 2022 12 h 21 min

N’oublions pas la triche, organisée à tous les niveaux.
Sondages, manipulations, media, radiations des listes, bulletins abîmés, machines de vote piratées, logiciels programmés pour faire gagner Macron, etc.
Prendre pour argent comptant les résultats annoncés par Darmanin… ça me semble léger.

Dorylée
Dorylée
16 juin 2022 10 h 45 min

Dans ma circonscription, le deuxième tour se joue entre Renaissance et Nupes. À part aller à la pêche, je ne vois pas quoi faire d’autre. Le sortant LREM va être réélu, on ne peut lui reprocher aucune connerie, il n’a absolument rien fait pendant son premier mandat. Ça plaît beaucoup aux crétins…

ermo
ermo
16 juin 2022 12 h 22 min
Répondre à  Dorylée

Je vous comprends. Pour ma part, face à un tel cas, j’irai voter… blanc.
Mais sans m’abstenir.

Dissident
Dissident
17 juin 2022 17 h 08 min
Répondre à  Dorylée

Je suis dans le même cas de figure, un CRON et un CHON.
Je vais donc aller voter nul en mettant 2 bulletins dans l’enveloppe, préparés à l’avance au marqueur rouge épais pour que ça se voie bien au dépouillement.

versaline
versaline
16 juin 2022 9 h 29 min

Vous avez un discours cohérent et responsable dans cet article. Il faut voter patriote au 2ème tour pour faire barrage à Macron et à Mélenchon. Et pourtant nombre de personnes autour de moi qui ont voté Zemmour au 2ème tour m’ont indiqué qu’elles s’abstiendraient ou voteraient blanc… Voilà où en sont arrivés les Français ! ils font de ces élections un problème de personne et préfèrent donner le pouvoir à ceux qui nous ont oppressés pendant 5 ans et à cette gauche qui nous détruit depuis des décennies… Je pense qu’à ce stade nous n’arriverons jamais à avoir le pouvoir… Lire la suite »

Claude Roland
Claude Roland
16 juin 2022 8 h 38 min

C’est très curieux cette affaire du grand succès de Zemmour et de son piètre résultat paradoxal aux votes ! Pour moi, ça sent la corruption ou la fraude. Parce que depuis la réélection de Micron, la France sent la fraude à plein nez. Le « quoi qu’il en coûte » est de mise, ne l’oublions pas. Un exemple : Gabriel Attal dans les Hauts-de-Seine. Le candidat LR avait oublié de s’inscrire en tant que candidat… Comme c’est bizarre !… ça ne serait pas plutôt « combien tu veux pour oublier de t’inscrire ? » Tellement c’est gros… Quant aux abstentionnistes : derniers à voter,… Lire la suite »

ermo
ermo
16 juin 2022 12 h 23 min
Répondre à  Claude Roland

En son temps, Valls, 1er ministre, avait déjà affirmé qu’il ferait tout pour que Le Pen ne gagne pas.
Donc aussi par la fraude.

Cela dit, MLP n’est pas un cadeau non plus.

Allobroge
Allobroge
16 juin 2022 7 h 59 min

Souvenez vous, en son temps, celui qui allait devenir Napoléon III, subit lui aussi des échecs retentissants, pourtant, élu, il parvint malgré les conflits à enrichir les français quoiqu’on en dise. Zemmour dérange visiblement et posons nous la question du pourquoi ? Sans doute a-t-il mis le doigt là où ça fait mal !.Quant au RN qui capitalisait, il me vient à l’esprit qu’il pourrait bien ne pas souhaiter accéder au pouvoir eu égard à sa réaction égocentrique vis à vis de Zemmour !. Dommage, les français patriotes attendent une union et que quelqu’un franchisse le Rubicon et donne un… Lire la suite »

Chris
Chris
16 juin 2022 11 h 16 min
Répondre à  Allobroge

Et oui… Seul Zemmour a voulu franchir le rubicon mais les français sont longs à la détente !!! Avant le diable c’était Marine. Maintenant c’est Zemmour.
Aujourd’hui les français se demandent pour qui voter pour contrarier Macron….. Je ne comprends pas… pourquoi l’avoir REMIS au pouvais, alors ????

lesconsçaosetout
lesconsçaosetout
15 juin 2022 20 h 47 min

hélas, le salut ne viendra pas par les urnes, mais par une révolution du peuple qui doit se débarrasser de tous les parasites qui n’ont fait que nous tromper et nous trahir depuis tant d’années. Ils ne sont que conflits d’intérêts et petits et grands arrangements entre copains, coquins et amis. Tout cela doit se terminer et le plus vite sera le mieux. Le banquier qui nous dirige n’a rien à faire de la france et des français et de l’intérêt général du pays.

18
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank