INCOMPÉTENCE, TRAHISON ou COMPLOT ? (Marc Le Stahler)

En observant les fléaux qui affectent la France, on réalise que tous semblent concourir à un seul et même objectif : la destruction de notre Patrie.

En peaufinant un peu l’analyse, on comprend même, avec stupeur et colère, qu’il ne s’agit pas d’une fatalité, mais d’une suite de décisions ineptes ou de laisser-faire incroyables qui, presque toujours, ont joué à l’encontre des intérêts de la France.

Erreurs répétées ? Trahisons volontaires ? Voire même complot mondial entraînant la France vers le Great Reset ? (ne pas manquer à ce sujet l’article de Gilles La-Carbona)…


TOUT COMMENCE EN MAI 68…


Mai 1968, ses dérives et ses folies, encore personnalisées aujourd’hui par le pitre Cohn Bendit et, plus structurellement, par la Nupes, son chef irresponsable et ses créatures, fut sans doute le creuset de ce démentiel plongeon vers l’implosion de la France (« soyons réalistes, demandons l’impossible », braillaient à la Sorbonne et à Nanterre les enfants d’une bourgeoise repue et désoeuvrée).


GISCARD d’ESTAING…


Pompidou décédé, son successeur Giscard d’Estaing, voulant « faire moderne » a commencé le détricotage économique.
Le dernier budget en équilibre date de 1974. Ils furent, depuis, TOUS votés DÉFICITAIRES, finissant par constituer aujourd’hui une dette abyssale que nous laissons à nos enfants…

Près de TROIS MILLE MILLIARDS D’EUROS !

Vous avez bien lu !

Pour être encore plus précis, ce montant démentiel signifie que notre dette publique tourne actuellement autour de 45 000 € par habitant !

Pour information, elle n’était encore « QUE » de 1 710 € par habitant en 1980 !

Et on va continuer de présenter des budgets déficitaires, surtout avec notre débile ministre de l’économie qui n’est, de son propre aveu « pas très fort en calcul ». Chacun se souvient de cette vidéo où Bruno Lemaire se montre incapable de dire ce que représente un hectare en m2 (!) et prévoyait encore il y a quelques semaines la « chute économique de la Russie »

Tant que les taux d’intérêts étaient nuls voire négatifs, ça ne se sentait pas trop, la France pouvant emprunter à taux zéro (voire à taux négatifs). Mais actuellement, chacun sait que les taux sont redevenus positifs. On imagine aisément la suite…

Comment a-t-on pu laisser des gouvernements irresponsables successifs détruire ainsi la santé financière de la France ?
C’est une vraie question
.

Force est de constater que notre prétendue démocratie, enfumée par les médias aux ordres et corrompue par la finance internationale n’a pas su remettre de l’ordre dans nos finances. Il faut aussi reconnaître qu’aucun parti traditionnel n’a proposé de remède.

Le réalisme pragmatique d’֤Éric Zemmour aurait pourtant pu répondre à ce défi majeur, mais les Français ont hélas laissé passer leur chance…

Giscard, initiateur et précurseur du déclin, ne s’est pas arrêté là. Dans son œuvre de destruction, il fut l’initiateur, avec son Premier Ministre Jacques Chirac, du sinistre « regroupement familial » qui a donné les fruits que l’on sait (et les fameuses « chances pour la France »).


MITTERRAND et les autres…


Rien ne s’arrange sous le double septennat Mitterrand et la mise en application de l’idéologie socialo-communiste. Nationalisations, semaine de 39 heures (qui en deviendront 35 sous Jospin en 2000), retraite à 60 ans, augmentations du SMIC, alourdissement de la charge publique puis… dévaluations pour permettre au Franc de rester à peu près compétitif avec le Mark qui, lui, réévaluait ! Belle manière de préparer le passage à la monnaie unique…

Et puis, il y a le reste.

Une justice gauchisante depuis Taubira, plus soucieuse de juridisme et de confort des détenus que de sanctionner efficacement les crimes et les délits et protéger des victimes, présentes et à venir.
Et on nous serine qu’il faudrait augmenter les crédits de la Justice !?
NON ! Il s’agit plutôt de faire appliquer la Loi et de ne plus renvoyer les voyous chez eux avec de simples admonestations !

On manque de prisons ? Rouvrons des casernes !
On manque de personnel ? Rétablissons un « service national de sécurité » !
Les Forces de l’Ordre en opération sont en danger ? Protégeons-les en cessant de les harceler sur injonction d’un Syndicat de la Magistrature proche de la NUPES et confirmons la présomption de légitime défense pour les opérations dangereuses !

Un peu d’idées en lieu et place de crédits ne ferait pas de mal ! Mais la réflexion n’est pas dans l’ADN des énarques.

Je rappellerai seulement ici et pour mémoire la dérive de l’enseignement et l’inexorable nivellement par le bas (voir études PISA).

Et surtout le débat byzantin qu’on nous inflige sur le « pouvoir d’achat ». Un comble, venant des élus et décideurs politiques, quand on sait que la France est l’un des pays les plus dépensiers en matière de charge publique (et donc l’un des plus taxés au monde).

Gérons enfin l’État : on pourra ainsi baisser les impôts et les taxes de toutes sortes et rendre enfin du pouvoir d’achat aux ménages !

Il n’y a, en matière de pouvoir d’achat, QUE cette stratégie qui vaille !

Je gardais le meilleur pour la fin et notamment cet hiver 2022 / 2023, qu’on nous annonce catastrophique en matière énergétique. Les pitoyables et ridicules mimiques de Macron à Alger n’y feront rien ; il reste précisément l’un des principaux responsables, avec Hollande et ces cinglés incultes et irresponsables d’écologistes, du coup d’arrêt donné au nucléaire, domaine dans lequel la France excellait.

Macron avait d’ailleurs été élu en 2017 en promettant de poursuivre la politique de Hollande en matière de « transition énergétique ».

Certes, il a un peu changé d’avis sous la pression des réalités, mais que de temps perdu ! Quelle catastrophe financière et humaine, quand on tente aujourd’hui – en vain – de « récupérer » les spécialistes experts du nucléaire qu’on a laissé partir à l’étranger…

Dans n’importe quelle entreprise privée, de telles erreurs auraient été sanctionnées par un licenciement pour faute, sans indemnités ; dans notre république, c’est à une reconduction de contrat que nous assistons ! (*)

Et, si rien ne change, notre pays, qui représente moins de 1 % de la population mondiale – et qui n’est pas structurellement parmi les plus polluants de la planète, ni les plus « réchauffistes » n’en déplaise au GIEC – sera soumis prochainement, pour complaire à la mode écolo, à de nouvelles taxes, de nouveaux règlements coûteux, qui ne feront que peser financièrement sur les entreprises et les ménages, accélérant ainsi la chute de la France.

Le calcul est simple : si les critères climatiques s’améliorent, « on » prétendra que c’est grâce aux mesures prises par le gouvernement ; s’ils se dégradent, ce sera faute d’avoir suffisamment combattu le prétendu réchauffement « anthropique ». CQFD…

Et pendant ce temps, l’immigration, la violence et l’insécurité continuent et augmentent, comme si de rien n’était…

En conclusion… Incompétence, Trahison ou Complot ?

Peut-être un mélange des 3, finalement…

Mais si l’incompétence des élus ressort un peu de la responsabilité des électeurs, les deux autres chefs d’inculpation relèvent de la Haute Cour (**) !

Ne serait-ce pas une excellente façon de célébrer la « fin de l’abondance » annoncée par Macron avec impudence ?


Marc Le Stahler

31 août 2022


(*)
 Lire à ce sujet l’essai de Bernard Accoyer, ancien Président de l’Assemblée Nationale « Une Affaire d’État ».

(**) La Haute Cour est l’unique juridiction pouvant juger le président de la République « en cas de manquement à ses devoirs incompatible avec l’exercice de son mandat ». Le Parlement, réuni en Haute Cour (Assemblée Nationale + Sénat) est alors appelé à prononcer la destitution du président de la République.
Ca ne s’est encore jamais produit, mais il y a un commencement à tout…

 

 893 total views,  3 views today

5 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
sybil
sybil
9 septembre 2022 12 h 17 min

Merci Monsieur LE STAHLER, Oui, en effet, la décomposition de notre France a commencé en 1968 avec les arguments que vous mettez en exergue. J’ajoute en confirmation de mon approbation à votre exposé, la médiocratie circonstancielle de nos hommes politiques et de notre société qui en a découlé consubstantiellement à cette époque qui a progressivement abandonné nos « humanités ». Si on ne peut espérer, généralement, un bon manageur avant sa soixantaine, le macron déjà atteint d’une pathologie psychiatrique, est arrivé aux abords de la politique par les pires élites malfaisantes: Minc, Attali, Soros, Swab… Et les grands financiers de la planète,… Lire la suite »

Bercheny
Bercheny
8 septembre 2022 10 h 47 min

ceux qui pensent qu’en France tout s’arrange avec des chansons sont bien plus nombreux qu’on ne le croit …le dos rond , les oreilles bouchées , les yeux fermés , beaucoup se disent «  jusque là, je suis épargné «  comme après la sécheresse arrive la pluie ou après l’hiver arrive le printemps, et donc beaucoup sont dans le déni , et lorsque vous échangez avec ce genre de personne , beaucoup disent «  oui mais l’actualité est morose , faut arrêter de donner des infos anxiogènes .. » y en a même un qui m’a dit «  oui mais regarde… Lire la suite »

Marjan MONTI
Marjan MONTI
8 septembre 2022 8 h 21 min

Bonjour Marc et très belle analyse encore une fois. Je suis d’accord avec « Allobroge » ci-dessous : cessons de mettre notre nez (enfin celui du gamin de l’Elysée) dans les affaires qui ne nous regardent pas tout à fait ! coupons les allocations sociales opu familiales à tout le monde pendant une année au moins et voyons ce que cela donne ! les Français qui veulent manger retourneront travailler par obligation ! je n’ai jamais vu autant de gens préférer rester chez eux en touchant des allocations plutôt que l’aller bosser ! Je n’ai pas été élevé comme ça et je… Lire la suite »

Allobroge
Allobroge
2 septembre 2022 15 h 36 min

« on pourra ainsi baisser les impôts et les taxes de toutes sortes et rendre enfin du pouvoir d’achat aux ménages ! » Oui mais avec pour corollaire de cesser les distributions de pognon au monde entier, couper les vivres à certains pays, diminuer les allocations sachant qu’il y a de l’emploi mais que nombre de français ne veulent plus travailler se satisfaisant des aides sociales et cesser d’embaucher à tout va et surtout de créer un nouvel esclavagisme quand on voit que les travaux dits pénibles qui ne rebutaient pas nos ancêtres sont pris par des migrants en situation plus ou… Lire la suite »

Dissident
Dissident
1 septembre 2022 15 h 33 min

Quand je constate dans ma petite commune qu’à peine la moitié des électeurs se déplacent pour les municipales et pas mieux pour les « grandes élections je me dis qu’on est vraiment dans la mouise.

BobbyFR94
BobbyFR94
1 septembre 2022 10 h 54 min

C’est bien plus que 3 000 MILLIARDS d’euros ; article datant du 11 juin 2015, et, depuis, ça ne s’est surement pas arrangé :
https://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/06/11/31007-20150611ARTFIG00140-3200-milliards-d-euros-la-dette-francaise-cachee-dont-on-ne-parle-pas.php

On est plus près des 10 000 MILLIARDS que des 3 000 !!!

Roger Galinié
Roger Galinié
31 août 2022 20 h 47 min

On prête à G.Frèche, l’ancien maire socialo de Montpellier, cette boutade : « il n’y a pas plus de 5% d’électeurs intelligents. Si je veux être élu, il me faut donc convaincre les imbéciles ! »
Eric Zemmour ne devait pas connaître cette citation, lui qui est pourtant orfèvre en la matière. Il n’a pas su (ou pas voulu) convaincre les imbéciles, résultat il a du se contenter des 7% de suffrages intelligents. Frèche savait ce qu’il disait; ce n’était pas une boutade !

Maurice Tina
Maurice Tina
31 août 2022 16 h 10 min

on constate autour de nous, avec tristesse, inquiétude, que bien des gens préfèrent que rien ne change ; des retraités avec de bonnes retraites (à la fin du mois, ils ne savent pas quoi faire du reste), et des agriculteurs heureux de toucher la pac (ils n’imaginent pas que leur vie soit organisée autrement).. ils votent et revotent pour le même.

LAURENT
LAURENT
31 août 2022 16 h 04 min

200% en accord avec vous… sur tout… rongée de colère et de haine que je suis, je ne sais pourtant que faire. Je lis des gens intelligents et honnêtes (dont vous êtes évidemment, Delsol, Bock-Côté, Gérondeau, Bouglé, etc. et bien sûr Eric Zemmour… ). Je suis au désespoir d’avoir constaté qu’il ne restait plus guère que 7,5% de patriotes Français… Mon pays, notre pays, en apnée, ne pourra pas tenir encore longtemps… Les dernières décennies ont fabriqué trop de crétins… de jour en jour, j’espère de moins en moins… En dehors de mes bouquins, je ne lis que Minurne Résistance.… Lire la suite »

Bob
Bob
31 août 2022 16 h 46 min
Répondre à  LAURENT

Cela dure depuis la révolution. Il faut maintenant remettre les choses « à l’endroit ». Retour du Roi ! Il faudra aussi réembaucher un bourreau pour se débarrasser définitivement de cette engeance.

10
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank