DIEU A-T-IL MIS UN RASOIR ENTRE LES MAINS D’UN SINGE ? (Pierre Malak)

Voici une réflexion de Pierre Malak sur Dieu et l’islam qu’il avait rédigée en 2016 et qui reste , bien évidemment , plus que jamais d’actualité. 

Ce texte date de 2016 et est paru chez nos amis de Riposte Laîque.  

 

De l’islam, je dis « Dieu, que l’histoire du passé de l’islam est laide, horrible, perfide, cruelle et repoussante » !
Et vous les Tarik Ramadan, que vous êtes vilain, que vous êtes fourbe en vous drapant du voile brumeux mensonger de la fantasque
« religion d’amour et de paix ».

 

Pourquoi vous déguiser en bon bourgeois, bien propre sur soi, comme les Français que vous détestez et méprisez tant, si ce n’est par pure hypocrisie et volonté de tromper ?

Je considère l’islam comme une idéologie nauséabonde, ségrégationniste, cruelle et mortifère.

À ceux qui sont assez naïfs pour croire le contraire, c’est votre affaire, mais vous n’avez pas le droit de nous imposer votre stupide crédulité.

Je suis devenu agnostique par raison. J’estime ne pas posséder l’intelligence pour appréhender ce qui est hors de notre portée et ainsi, pouvoir décréter doctement qu’il y a ou qu’il n’y a pas de « dieu » ou une quelconque entité qui régirait l’Univers et pourrait ainsi nous couver de toute sa malveillance, telle qu’on le constate partout dans le monde.

Je fais ainsi allusion aux guerres multiples qui sont bien sûr le fait de l’homme, mais surtout aux cataclysmes naturels dont Dieu ne peut qu’être inventeur et auteur exclusif ; les famines, épidémies, pandémies et autres cancers, sida et Ébola.

Il y a plus de vingt-cinq années, j’avais aménagé récemment dans un petit village belge et frontalier au nord de la France. Le prêtre de la paroisse nous a fait l’honneur de sa sympathique visite.

Nous avons donc eu une conversation. Par honnêteté intellectuelle, je voulais qu’il sache que je n’irai pas à la messe. Il a tenu à me convaincre du contraire, ce à quoi je lui ai répondu: je ne peux pas croire en un dieu qui dit aux enfants : « Venez à moi, le Royaume des Cieux vous appartient » et qui, dans ce même temps, les laisse mourir, voire les fait mourir de faim.

Car, quoi de plus insupportable que de voir ces images d’enfants au regard vide, aux os saillants, complètement décharnés, errer jusqu’à ce que la mort vienne enfin les délivrer ?

Pour moi, ce dieu-là serait un monstre ! Mais Dieu, selon toute la logique de l’Univers, ne peut pas être un monstre ; donc, ce dieu-là n’existe pas.

À cela, cet homme sincère m’a répondu « Oui monsieur, mais l’explication de cela réside dans le fait que Dieu a fait un terrible cadeau à l’homme : il lui a donné son libre arbitre »…

Ainsi, Dieu est unique. Il est omnipotent et règne sur un Univers qui est le fruit de sa propre création. Il voit tout, il sait tout et il en entend tout. Il est l’architecte de l’avenir et, par conséquent, responsable du passé.

Dieu a créé l’Homme tel qu’il est. Il est donc parfaitement conscient des faiblesses et de l’ignorance de sa créature. Et malgré cela, il a donné son libre arbitre à l’Homme ?

Mais alors, Dieu a mis un rasoir entre les mains d’un singe...

C’est impensable ! Car de toute évidence, un dieu qui crée un être à qui il donne les moyens de détruire et de s’autodétruire serait un pervers !

Il est impossible de croire en l’existence d’un dieu pervers ! Ce dieu agirait contre son œuvre et concourrait à la destruction de sa Création.

C’est contraire à toute logique, telle que celles décrites par les Écritures.

Ma conclusion est désespérée, mais claire : ce dieu-là ne peut pas exister… C’est pourquoi j’ai rejeté définitivement la religion dans laquelle j’ai été élevé.

J’effleure parfois en pensée l’existence d’une supra intelligente, une sorte d’énergie infinie, une  hyper conscience qui nous relierait ensemble et accomplirait l’évolution infinie de l’Univers… Mais je ne peux pas croire les institutions humaines qui s’emparent et usent des monothéismes pour dominer, maîtriser et exploiter l’Homme.

Bien que l’Église catholique, perpétuant la parole du Christ, prêche l’amour du prochain et le respect des dix commandements, elle est responsable de l’Inquisition. Celle-ci fût l’un des fléaux les plus abominables de toute l’histoire de la chrétienté. Et aujourd’hui, n’est-elle pas conduite par un pape musulman ?

Un passé d’erreurs et d’horreurs qui nous rappelle que l’ « enfer est pavé de bonnes intentions ».

Toutefois, ce qui précède ne concerne que le Dieu des chrétiens et celui des Juifs. En ce qui concerne le dieu de l’islam, Allah, nous entrons en plein délire. C’est bien pire, c’est atroce, ces monstrueux !

Selon le coran et tout au contraire du christianisme, Allah ne laisse en rien à l’homme de son libre arbitre.

Pensez-vous alors que, conscient des faiblesses de ses créatures, il veut mieux conduire le destin de l’humanité vers la félicité, l’harmonie et le bonheur ?

Non ! Ce dieu oblige inexorablement ses créatures à exécuter ses œuvres mortifères et leur interdit totalement toute réflexion, toute initiative. Il établit ainsi clairement son totalitarisme, sa cruauté, sa profonde et absolue perversité.

Voici la Sourate 2, verset 216, par laquelle Allah dit aux musulmans : « Combattre vous a été prescrit, bien que vous l’ayez en aversion. Il est possible que vous ayez de l’aversion pour une chose qui est un bien pour vous et il est possible que vous aimiez une chose qui est un mal pour vous. Allah sait, alors que vous ne savez pas ».

Ce verset fait parfaitement la démonstration de ses intentions : utiliser ses créatures dans le but de réaliser sa domination absolue de toute la Terre. Allah dit aux hommes « Obéissez-moi et n’essayez pas de pense ou d’agir autrement. Vous n’êtes pas assez intelligent pour cela. Bornez-vous à suivre mes injonctions ».

Quelle odieuse insistance, quelle intolérance ! Le musulman doit tuer (combattre). Aucun choix n’est possible, même aux plus pacifiques. Le musulman DOIT combattre les non-musulmans. C’est ça, le djihad et être djihadiste, c’est simplement suivre aveuglément les injonctions mortifères d’Allah, selon son prophète.

Sourate 8, verset 17 : « [Croyants] vous n’avez donc point tué [ces infidèles], mais [c’est] Allah [qui] les a tués. Tu n’as point visé quand tu as visé. C’est Allah qui a visé afin de faire éprouver aux Croyants une faveur venue de Lui. Allah est audient et omnipotent.»

Ainsi, l’homme n’est qu’exécutant du dessein d’Allah. Il n’est pas responsable. Il est déculpabilisé des meurtres et assassinats qu’il commet au nom d’Allah. Le bon musulman est donc ainsi le pire des assassins : celui qui a la conscience tranquille. C’est cela qui explique le terrorisme et la totale inhumanité de ses valets musulmans lors de ces actes effroyables.

Comment voulez-vous que le monde devienne meilleur avec un pareil enseignement ?

Rien de cela ne tient debout. S’il est créateur omnipotent, s’il sait tout, voit tout et entend tout, s’il est l’auteur de la Création, pourquoi user de ses créatures pour obtenir ce qu’il possède déjà puis qu’il est l’auteur ?

Décidément non. Je ne peux rien trouver dans l’islam qui puisse améliorer, faire progresser l’humanité, que du contraire.

Mais alors, comment des responsables politiques peuvent-ils soutenir l’islam et ses monstruosités ? Quelle est la vraie raison qui anime ces élus à favoriser l’islamisation, alors que celle-ci menace gravement notre culture et notre belle Civilisation et même, nos vies et libertés ? C’est de l’automutilation !

Sont-ils aveugles ou imbéciles ?

Hé bien non ! Cette politique d’islamisation, de métissage et d’abrutissement par un enseignement de moins en moins performant, résulte d’un choix délibéré, planifié, programmé que nous ne pouvons accepter !

Ne croyez pas un Juppé lorsqu’il déclare ne pas avoir lu le coran. C’est totalement impensable. Comment un homme de son statut, intelligent et expérimenté, pourrait-il défendre et favoriser une idéologie qu’il ignore totalement, jusqu’à s’en faire l’avocat ?

La position ambigüe qu’il adopte lui permet, avec une naïveté et une bonne foi feintes, de collaborer habilement avec la smala de l’Oumma, sans faire l’objet d’une désignation diffamante.

Pensez-vous que Juppé admettrait en toute confiance les déclarations d’ experts français qui expliqueraient  aux télévisions qu’il ne faut pas confondre « nazis » et « nazisme » ?

Imaginez un instant Juppé déclarer avec son aplomb habituel que les premières victimes du nazisme sont les nazis et encore, « pas d’amalgame ! Tous les nazis ne sont pas des nazistes » ! Les nazis n’ont rien à voir avec le  nazisme ! Hitler était un saint homme ! Ce sont ses détracteurs qui corrompent son message…

Juppé ment.

La religion catholique interdit de tuer et demande de pardonner, alors que l’islam ordonne le contraire.

Ainsi, ce dieu condamne l’homme à croire que toutes les guerres du monde auxquelles il oblige les musulmans sont de son propre et unique chef et le résultat de sa seule volonté.

Connaissez-vous pire monstre que ce dieu-là ?
Pour faire court, je dirai que l’islam est l’invention manipulatrice d’un Bédouin analphabète, crasseux et pervers, obsédé sexuel et pédophile de surcroît et que son seul but était de conquérir le monde et certes pas de le pacifier…

L’islam, religion de paix et d’amour ? Assez de balivernes ! Comme on le disait autrefois, « Dites cela à un cheval de bois et il vous donnera une ruade ».

Pierre Malak

9 septembre 2023 

14 Commentaires

  1. Un article qui aborde les questions qui nous intéressent à partir du prisme de la nocivité des religions, l’islam étant alors la plus nocive des religions contemporaines. Plusieurs objections : d’abord, la question de l’immigration – car c’est de cela qu’il s’agit – n’est pas uniquement religieuse, mais ethno-culturelle, puisqu’il s’agit de changer les peuples et leurs coutumes; ensuite, l’idée que les religions sont mauvaises et se réfèrent à un dieu qui n’existe pas conduirait logiquement à soutenir qu’une société sans religion serait meilleure que les autres ; or, c’est le cas de la société dans laquelle nous vivons, celle de la haine de soi, de la destruction de la famille et de toutes les identités, celle de la dépression de masse, de l’avortement de masse, du divertissement à tous les étages, de la télé-réalité, etc. société que nous prétendons donner en modèle aux individus issus de l’immigration musulmane et qui suffirait presque à expliquer pourquoi certains finissent djihadistes. Enfin, il n’évite pas les poncifs : l’horreur de l’Inquisition, alors que dans l’immense majorité des cas, elle a servi à tempérer les tendances des populations qui pratiquaient le règlement de compte, le bouc-émissaire, la mise à mort, ou plutôt le lynchage, de ceux qui étaient différents et incapables de se défendre; la responsabilité de Dieu dans l’histoire de l’humanité, comme si un dieu, pour qu’on admette son existence, devrait être le pompier et le médecin de service. Je me moque que l’islam soit bon ou mauvais : il y a dans certains courants de l’islam et notamment dans le soufisme des penseurs de haut niveau et qui ne sont un danger pour personne, la question n’est pas là. La question est que notre peuple, ses traditions, notre civilisation – et non pas notre société – méritent qu’on les défende contre ceux qui veulent les détruire, qu’ils soient musulmans, athées ou adeptes du messie cosmo-planétaire.

  2. Savez vous qui sont les seuls musulmans qui ne croient pas en leur religion?? Ce sont les imams et ayatollahs car au lieu d’envoyer des jeunes lobotomises se faire exploser ils iraient eux mêmes pour bénéficier de la vie d’orgies promises aux kamikazes. Ces salopards profitent plutôt des plaisirs terrestres car ils ont tout pouvoir sur les soumis qui gobent n’importe quoi ( voir les centaines de vidéos sur YouTube) et ont une vie bien confortable….sur Terre ! Je ne comprends pas que Macron ne se soit pas fait musulman ; il aurais été promu de suite Grand Mufti…et aurait eu droit à 4 Benallah, après avoir répudié Brigitte.
    Lire le livre de Maurice Saliba « l’islam mis à nu par les siens ».

  3. Dieu a donné à l’homme le libre arbitre, c’est à dire la faculté de choix. N’est-ce pas là un pilier principal de la liberté ?
    Quand on a des enfants, on rêve de les voir évoluer en toute liberté pour mener leur vie, non ? Mais cette capacité de choix dépends de l’intelligence et de la conscience. Or il y a de nombreux humains qui n’ont ni l’une, ni l’autre, encore une fois par choix car la puissance cérébrale humaine est grande et la même pour tous. Certains choisissent de ne pas s’en servir par flemme ou persuasion/autopersuasion, et d’autres s’en servent et réfléchissent. C’est toujours le choix en toile de fond. Choix = liberté.

    Vous confondez Foi et religion. La foi est intime et liée à la conscience dont les piliers sont l’espérance et l’amour. La religion est un système de pouvoir sur les humains dont le pilier est la peur.

    Le fait que les Européens et les Français se laissent envahir par l’islamisme et subissent les affres de ces populations est lié à la féminisation de notre société gouvernée par une clique LGBTQ+ qui fait sa loi. La lâcheté et la faiblesse en sont le résultat. Mais heureusement, l’islam est profondément anti-LGBTQ+… C’est son seul côté positif. Comme quoi, tout n’est pas tout noir ou tout blanc.

    • La foi c’est tout simplement le formatage ou conditionnement subi par chaque humain lors de sa phase d’apprentissage étant enfant. Adulte il parle de foi alors qu’il a dû engloutir ces idées imposées par la pression parentale contre laquelle il n’avait ni force, ni courage, ni argument, ni libre arbitre…C’est ainsi que la religion musulmane a le moins de démissions car ils sont fagocites de la naissance à la mort par la famille, la société et les imams conditionneurs de mauvaise foi. La religion est un crime contre l’évolution de l’humanité !! Toutes inventées par des dictateurs à leur profit.

  4. Si le NAZISLAM est soutenu, et depuis la fin de la seconde guerre mondiale, ou quelques temps plus tard, c’est finalement assez facile à comprendre !

    Comme le déchet hitler en son temps, les mondialistes ont bien compris que cette secte de TAREES allait les aider à mettre en oeuvre leur plan de destruction, le moment venu, des pays développés, des gens instruits, pour être précis, les pays occidentaux et le blancs qui y vivent, majoritairement en tout cas !!

    Pour en revenir à la SECTE NAZISLAM, j’ai démontré dans un article, que la PIRE des saloperies qui ait jamais été créée sur la planète, était bien l’outil de destruction des mondialistes, cet article est paru le 04 novembre 2019 :

    https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer/

    Quand à tous les “malheurs” qui ont et qui frappent l’humain, je crois plutôt, mais ce n’est qu’une opinion, que, effectivement, ils découlent du libre arbitre, et que, par conséquent, la nature a aussi son “libre arbitre” …

    Mais je n’entamerais pas un débat sur l’existence, ou pas, d’un créateur … Pour le moment, oublions le “sexe des Anges” et contentons-nous d’éliminer la menace mondialiste !!

    • Mon Cher, ça fait des années que je lis vos analyse sur le sujet et je vous rejoins à 100%.
      Malheureusement, comme nos amis de MINURNE, de DREUZ, H16, RR et RL … nous donnons l’impression détestable de brasser du vent dans le désert. L’inverse des éoliennes des escrologistes.
      Pendant ce temps notre civilisation s’éteint sous les coups de boutoir des mondialistes, des musulmans, des africains et des wokes, tous copieusement aidés par nos politiciens et nos médias.
      Alors que faire ?
      Allons-nous devoir prendre le maquis comme l’ont fait nos pères et nos grands-pères ? On dirait que l’orage se rapproche …

      • Dissident, merci de suivre & de partager mes analyses et de me l’écrire en plus :-))

        Et, non non, ce n’est pas un “sentiment de rapprochement de l’orage”, ce dernier se rapproche vraiment…

        Tu as lu, je pense, la dernière actualité, à LAMPEDUSA, ou, d’après les dernières informations, ce serait …11 000 déchets qui seraient arrivés là-bas, et la moitié serait déjà barrée …en France, à mon avis !!

        Egalement, non, nous ne brassons pas du vent en montrant, démontrant continuellement la vérité, par les faits, par des analyses, des démonstrations …

        Et chaque minute, chaque jour qui passe, des français, natifs ou de coeur, nous rejoignent !!

        Mais ça, pour le moment, nous ne pouvons le quantifier, le voir ; mais la lucidité poursuit son bonhomme de chemin :-))

  5. Je n aime pas cette expression “simpliste “,mais je crois qu elle sied bien a cet article .Pas le temps ,ni la force d argumenter ,Ce texte implique l auteur qui en répondra devant Qui de droit .Aller consulter des juifs vraiment érudits et ils pourront peut etre éclairer le primaire qui a fait des déductions “simplistes “.Terme cher a ce genre de personnage .Le sens de la chehina n est pas donné a tous ,beaucoup en sont privés ,comme certains de l ouie ,de la vue ,,Isaie donne un début d explication a ce handicap .https://saintebible.com/isaiah/6-9.htm je precise ,,bac moins 3,coursier 40ans ,,

  6. Ce qui est merveilleux dans la religion catholique, c’est notre libre arbitre
    Nous avons été crée à l’image Dieu
    À nous de le remercier et de ne pas le décevoir
    D’abord nous ne sommes pas du monde mais dans le monde loin des droits de l’homme puisque nous n’avons que des devoirs notamment celui de faire la charité. « Aimer son prochain comme soit même pour l’amour de Dieu » vivre de notre foi dans l’espérance.

  7. Excellent de logique cet article !
    Pour relancer réflexion, je vous parlerai d’ Albert Einstein qui était absolument loin d’être un crétin, à l’opposé de bien de nos élites politiques, médiatiques et artistes malheureusement influents sur le “vulgum pecus” qui sacrifie certains week-ends à son “devoir électoral” qu’il est appelé à remplir consciencieusement, persuadé de la légitimité de son vote, alors qu’il n’est même pas en mesure de se rendre compte ô combien la campagne électorale eut pour but de légitimer un scrutin prévu, d influencé, pour ne pas dire organisé, de par les manipulations médiatiques des principaux organes de Presse ainsi que Télévisuels et Radiophoniques subventionnés par les tenants du Pouvoir et Forces Économiques – dont les Fiduciaires et Bancaires, qu’Allah et le Dieu Élohim d’Abraham tolèreraient, tandis qu’ Albert Einstein, lui, semble faute de logique explicative du mystère de la Création supposée – pour lui à jamais incompréhensible, semble faire impasse sur toutes les atrocités que l’Humanité a pu commettre et subir depuis son émergence au sein de la proposition Darwinienne …
    Vaste sujet, qui permet en l’évoquant de prendre un certain recul qui pour moi abonde en l’intelligence d’un athée comme Michel Onfray, mais aussi en celle des tenants – comme moi, d’une impérieuse nécessité pour les occidentaux de pratiquer, inclure la reprise de la dévotion d’une certaine transcendance spirituelle influençant positivement les politiques de nos dirigeants, qui ne sont élus que pour organiser une société forte et intelligente, indépendamment de leurs carrières politiques personnelles et des multi-facettes de leur orgueil, qui est pour les “croyants “inspirés de la Bible le pire des défauts, – des “pêchés”, lequel aurait inspiré la rébellion de l’Ange alors préféré d’ Élohim, que l’on nomme Satan.

    • J’ai oublié – et prie les lecteurs de m’en excuser, de rapporter l’essentiel dans mon texte ci-dessus présenté ; soit qu’ Albert Einstein déclarait qu’il était impensable que Dieu n’ existe pas. Que l’Homme qui était en passe de poser pieds sur des planètes très éloignées de la Terre, n’accéderait jamais à l’équation qui correspond et atteste de la réalité de l’existence pourtant inéluctable du Divin Créateur qui gère l’Univers, le système galactique…
      Thèse confortée par nombre de scientifiques qui reconnaissent que la génération de la planète Terre avait eu un potentiel initial d’une chance sur plusieurs millions de prendre forme…
      Merci, de votre aimable compréhension …

  8. C’est bien analysé, documenté et bien écrit. Texte utile s’il en est. Un de plus.
    On a beau tourner ça dans tous les sens, décortiquer, disséquer et écrire en faisant bien attention à ne pas déborder car la 17e veille ! (La 17e ce n’est pas une symphonie inconnue de Beethoven, c’est une chambre où on exécute les résistants).

    Le fond du problème est pourtant d’une grande simplicité (biblique ?) : le nazisme, le communisme et l’islam sont des crimes contre l’humanité et la planète doit s’en débarrasser par tous les moyens !
    Si Dieu avait quelques minutes à nous consacrer (quelques minutes de Dieu ce n’est pas beaucoup lui qui dispose de l’éternité), il pourrait d’un simple geste nous débarrasser définitivement de toutes ces engeances.
    Ca ferait du bien au monde, ça ferait de la place et ça serait bon pour la planète. En fait ce serait écologique.
    J’ai d’autres idées sympa mais je lui dirais quand il aura déjà fait çà.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.