EDITO 726 – STOPPER L’INVASION MIGRATOIRE (Marc Le Stahler)

Le 2ème chapitre prévu sur notre édito 724 était consacré à la question migratoire.

Nous sommes donc en quelque sorte rattrapés par l’actualité avec le dossier Mayotte (*) et la proposition a priori surprenante de Darmanin de lancer un référendum avant l’été visant à suspendre le droit du sol à Mayotte.

Jusqu’à présent, effectivement – départementalisation oblige -, naître à Mayotte, c’était naître en France, donc français. Il n’était pas nécessaire d’être grand clerc pour imaginer l’appel d’air que l’intégration de ce « confetti » à la France allait provoquer.

En 2011, Mayotte devenait donc le 101ème département français avec tous les droits et devoirs y associés (ces derniers en théorie). Un département, mais aussi une région, ne soyons pas radins, ça fait des postes de fonctionnaires en plus…

Les Comoriens du reste de l’archipel – qui avaient en masse refusé la départementalisation – avaient cependant vite compris l’intérêt de ce caillou, notamment pour y faire naître leurs rejetons : les faire naître « français », évidemment, en vertu du magique « droit du sol ».

La maternité de Mamoudzou devenait ainsi rapidement la première maternité de France, et ce n’était pas seulement dû à la fécondité des mahoraises, mais plutôt à l’attraction des femmes de l’archipel comorien pour y accoucher de petits français bon teint avec une belle carte d’identité dans le berceau comme cadeau de la république.

A défaut d’y naître, on constatait également un flux régulier de migrants de l’archipel et même récemment du continent africain, ce qui fait qu’aujourd’hui, Mayotte compte un peu plus de 310 000 habitants, dont à peu près la moitié en situation irrégulière.

Notons en passant que le soulèvement populaire local qui vient de provoquer le déplacement de Darmanin pourrait bien illustrer, sur un modèle miniature, ce que risque de provoquer à terme l’invasion migratoire que nous subissons en métropole.

Donc, fin du droit du sol à Mayotte. On ne pourra plus y naître « français » que de parents « français ». Fort bien.

Plus à l’aise dans les chiffres que son collègue des finances, Bruno Le Maire (qui ne sait pas ce que représente un hectare et qui avait prévu l’effondrement de l’économie russe), Darmanin précise qu’une loi référendaire sera votée avant l’été qui devrait permettre de réduire considérablement cette explosion démographique et migratoire…

On ne demande qu’à y croire. Mais… Mais… Il y a un double « mais ».

D’abord, lancer un référendum de ce genre tant que Fabius est à la présidence du Conseil Constitutionnel est un vœu pieux… Il trouvera bien ici ou là un article démontrant l’inconstitutionnalité du projet supprimant le droit du sol sur une partie du territoire. Ca ne devrait pas être difficile (**).

Reste l’inconnue du vote populaire. Le rejet par le peuple du personnel politique est aujourd’hui tel que l’abstention est en passe de devenir majoritaire. En s’abstenant, les électeurs patriotes facilitent le travail des écolo – islamo – gauchistes qui, eux, s’empressent de voter. Avec les résultats que l’on sait…

Voyez le référendum anti SUV organisé par Hidalgo à Paris : 93 % d’abstention (et victoire des écolo-socialos) ! On peine à imaginer la réaction populaire, surtout après manipulation frénétique des médias, face à un référendum modifiant la constitution…

Dernière remarque : Darmanin a discrètement assorti son annonce de référendum de la « suppression des visas territorialisés ». Marion Maréchal y voit une arnaque dissimulée, visant carrément à déverser une partie de la population locale sur le territoire métropolitain, histoire de repeupler nos campagnes… Elle est mauvaise langue.

Marc Le Stahler

12 février 2024

(*) Voir nos précédents articles sur Mayotte.


(
**) Quoique… 
En 2018, la loi Asile et Immigration avait quelque peu restreint de principe de « droit du sol ». Depuis cette loi, pour devenir français, il faut que l’un des parents de l’enfant né à Mayotte ait été présent sur le sol français depuis au moins 3 mois. Le Conseil Constitutionnel avait alors estimé que « les lois peuvent faire l’objet d’adaptations tenant aux caractéristiques et contraintes particulières ». Cette justification pourrait parfaitement s’adapter à la situation !

 

4 Commentaires

  1. Je pense que les Français dont je fait je suis, en ont ras le bol des migrants musulmans, stop à l’importation de gens qui ne veulent pas s’adapter aux lois et coutumes de la France métropolitaine ! Paris est transformé en un dépotoir, nos banlieues deviennent de coupes gorges, en en plus ils nous coûtent beaucoup, beaucoup d’argent ! ! ! La sécurité des Français est menacée etc . . .

    • lisez les chroniques du Général DELAWARDE et les commentaires sur profession-gendarme.com, et “remontez les pages”. Il vous aidera à comprendre QUI organise le chaos mondial à son profit…et tant qu’on ne s’en prendra pas aux vrais COMMANDITAIRES il n’y aura pas de solution !

  2. Bonjour Marc et merci pour cet édito; Si j’en crois les prophéties de Padre Pio, de Marie-Julie Jahenny et de bien d’autres saints, une guerre devrait éclater en France avant la fin de l’année. Je ne parle même pas du troisième secret de Fatima qui, dit-on, a fait bondir Sa Sainteté le Pape quand il l’a appris. Vous souhaitez, comme beaucoup de Français et comme moi, un référendum sur les questions migratoires. Ils ne le feront pas. Parce qu’ils connaissent déjà la r(éponse. Et ils ne le feront pas comme ils n’ont pas accepté les décisions concernant le référendum sur l’Europe. A lépoque, nous avions déjà dit : NON ! C’est malheureux à dire, mais ce n’est que devant la force (une guerre civile) qu’ils reculeront. Il nous faut trouver un chef ; or les militaires sont désarmés ! que fait-on des 5 ou 6.000 généraux en retraite ou presque ? Notre armée est ressemble de plus en plus à l’armée de Zapata …. Et, bien que nous soyons au fond du trou, “ils” continuent de creuser ….. Jusqu’où ? Bien cordialement.

  3. Ce sujet souligne pleinement le mal français qui tend la main aux usurpateurs qui savent s’entourer de minables et corveables à souhait pour mieux nous dominer et faire leurs conneries……qui les enrichissent, leur donnent tout pouvoir.et effondrent la france de plus en plus.à un niveau de plus en plus en TOUT

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.