LE WOKOLO, CETTE NOUVELLE RELIGION (Xavier Jésu)

L’écologie du XXIème siècle n’est plus une science qui étudie les interactions des êtres vivants entre eux et avec leur milieu. Elle est devenue une religion tenue par des intégristes.

Les funérailles en mode écolo, mode d'emploi : Femme Actuelle Le MAG

 

 

Mais comme dans toutes religions extrémistes, ne pas répéter bêtement les psaumes qui nous sont rabâchés depuis des années pour nous culpabiliser, nous classe obligatoirement dans le camp des mécréants. Pire, si nous avons l’outrecuidance de contester les sourates vertes prémâchées des EELV, nous sommes considérés comme d’affreux blasphémateur-fachos et nous risquons l’excommunication immédiate du « monde-du-bien-du-beau-du-Bio » considéré comme le grâle de la respectabilité. Les injonctions des prêcheurs de décroissance nous sont instillées à longueur d’année par les chaînes publiques, chaînes complices de la gaucho-sphère. Dans la liturgie écologique, le diable est l’Humain, rien moins que cela. Il suffit de voir comment l’adjectif « anthropique », que nous sommes certainement nombreux à avoir découvert récemment, a été accolé à ce qui est considéré comme la peste du XXI -ème siècle : le CO2 !

Climatologues, CO2, gaz de vie : subventions des politiques

« La religion est au service des besoins, des affects des hommes. » Disait Freud. Mais la religion écolo est au service des lobbies éoliens et solaires qui se remplissent les poches avec la bénédiction des ayatollahs verts. Elle est donc l’idiote utile d’un capitalisme qu’elle dénonce avec force, considérant qu’il est majoritairement responsable de la destruction de notre planète.

Quand je dis que l’écologie est une religion à la frontière des dérives d’une secte, il suffit de voir comment les adeptes et adorateurs du quinoa, du tofu et gratin deblank boulgour vénéraient Nicolas Hulot jusqu’au moment où ils apprenaient que cet indéfectible protecteur de la nature possédait neuf voitures et un bateau équipé d’un moteur de 225 chevaux. Alors, déçus par cette trahison, nos adeptes se sont rués sur Sainte Greta, patronne des navigateurs transatlantiques. Pour rappel, Elle avait modestement traversé l’atlantique sur le Malizia II, un voilier de course zéro carbone de plus d’un million d’euros (financé par d’affreux capitalistes, probablement) et le skipper était une tête à couronne : Pierre Casiraghi, fils de Caroline de Monaco, petit-fils de Jour de France et prince du gotha. Un beau parti. Un bel homme d’affaires, actionnaire de la société Monacair, « première compagnie aérienne monégasque », dit la publicité, spécialisée dans le transport des VIP sur le Rocher blanket alentours. Par ailleurs, D’après le journal allemand Die Tageszeitung, le porte-parole de l’équipe du Malizia II, Andreas Kling, a affirmé, lors d’un passage à Pékin, que cinq personnes prendraient l’avion pour les Etats-Unis afin de ramener le voilier en Europe une fois le périple de Mère Supérieure Greta terminé. Les deux skippers rentreront également par les airs. Ces trajets devraient s’effectuer à bord de vols commerciaux. Du coup, le bilan carbone de Sainte Greta était plus mauvais que si elle avait pris l’avion. (Source TF1)

Vous pensez que j’ai une dent contre elle ? Non, vous vous trompez ! c’est le dentier complet que j’ai contre cette antifa manipulée par ses parents et qui hypnotise les esprits les plus influençables de l’écolo-sphère mais qui était incapable de tenir un débat toute seul (causeur interview de Greta).

C’est sans compter son retournement de bonnet veste au sujet du nucléaire. Mais sur ce sujet, elle n’est pas la seule. Nous avons plein de surdiplômés au gouvernement qui sont prêts à vous convaincre, maintenant, que si on a arrêté Fessenheim, ce n’est pas leur faute, mais celle des « autres » … Et hop ! ni vu ni connu, j’t’embrouille.

Alors vous comprendrez que je ne suis pas prêt à me convertir à cette nouvelle religion qui ne reconnait même pas ses erreurs fondamentales. Avoir poussé les plus faibles d’esprit que sont les socialistes (dont fait partie Macron) à fermer les centrales nucléaires pour se retrouver à s’éclairer à la bougie et relancer une centrale à charbon, il faut quand même avoir de l’aplomb.

On pourrait presque accepter cette religion des temps modernes si elle n’était pas intimement corrélée à la religion woke, bien plus dangereuse encore. Le degréBarbie_woke.jpg d’aliénation mentale des prêtes de cette mouvance déconstructive peut se mesurer quand on réalise à quel point leur concept est dangereux. L’excellent Gilles William Goldnadel nous rappelle que :

 » La religion woke ne se discute pas et excommunie les hérétiques dans le ghetto de son mépris : boomers, racistes, homophobes, transphobes y sont rangés à la première manifestation de contestation. »

Je rajouterais simplement qu’on retrouve très souvent les mêmes adeptes dans cette religion que dans celle de l’écologie. L’écologie vue à travers le prisme d’EELV n’est qu’un cheval de Troie pour le Wokisme. Il ressassent leurs  mantras depuis des années qui nous mènent tout droit à la tiers-mondialisation et en plus, aujourd’hui, ils nous plongent dans une culpabilisation systématique  qui favorise le « Grand remplacement » 

Bienvenue dans le WOKOLO ou wokisme-écolo.

Xavier Jésu

8 décembre 2022     

blank

blank

 686 total views,  6 views today

5 7 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
plus récent
plus ancien Le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] j’étais admissible à Sciences Po (option Wokolo) de Grenoble (voir mon billet sur ce sujet sur LE WOKOLO, CETTE NOUVELLE RELIGION). J’ai été recalé avec un 0 pointé et je suis sûr que quelques examinateurs certifiés […]

Le Meur
Le Meur
22 décembre 2022 12 h 09 min

Wocol?de la sous culture mais nous savons de qui ça vient lire le mythe du 20eme siècle et vous aurez là clef de la solution

Claude Roland
Claude Roland
16 décembre 2022 10 h 01 min

Excellent article.
Moi, je ne culpabilise de rien. Je respecte la nature et les animaux (je mange peu de viande), certes, mais je suis anti-écolos car aucun n’a de connaissance scientifique (ne serait que comprendre la photosynthèse). Et le premier qui me fait suer je le démonte sans plan de remontage. Tous une bande de débiles moins intelligents que des poulets.

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
21 décembre 2022 23 h 02 min
Répondre à  Claude Roland

Il est tellement excellent qu’il dessine de façon certes humoristique la trame de la société qu’on voudrait nous faire avaler de la façon la plus insoutenable.Ces cons ne gavent pas les oies mais il nous gavent de la connerie la plus indigeste

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
13 décembre 2022 12 h 07 min

BONJOUR apparemment le sujet n’a pas passionné et pourtant ! le sujet fait craindre ou évoque une certaine permissivité des travers de la nature de l’homme. Il est aussi dangereux que celui de la corruption qui nous améne aux violences et guerres car si j’ai oui dire ce zelensky serait un corrompu que l’on soutient. Je suis vraiment déçu :le sujet doit faire peur peut être ou sous estimé.En tous les cas cet article est bien fait et est dans l’esprit d’un livre de Louis pauwels de 1973;Il y a des gens qui ont un secret pour voir loin, trés… Lire la suite »

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
10 décembre 2022 12 h 07 min

Ah non je ne suis pas du tout WOKOLO je ne suis pas antinucleaire ,ne fume pas de HASH, ne suis pas anti francais,et n’ai aucune honte à être français ,ne prétend pas être le justicier du monde,n’inverse pas les valeurs,ne demande pas à légiferer les faiblesses et les vices humains,ne suis pas un aliéné de la démocratie,je ne fait pas de pied de nez à l’histoire des mouvements des peuples et les épidémies qui vont avec,je respecte la nature de façon cohérente, en respectant l’espèce humaine,ses différences et le genre initial .accepte une part de bétise peut être la… Lire la suite »

Joséphine
Joséphine
10 décembre 2022 7 h 45 min

HS mais, Aujourd’hui, c’est la Sainte Luce. C quoi ?
Quel est le dicton de la Sainte Luce ?
En fait, pour ne pas faire d’erreur, il faut dire : « A la Sainte Luce, les jours avancent du saut d’une puce ». La durée du jour continue bien de décroître jusqu’au solstice d’hiver, mais le soleil se couche plus tard de quelques secondes.

MUFRAGGI JEAN MICHEL
MUFRAGGI JEAN MICHEL
11 décembre 2022 15 h 23 min
Répondre à  Joséphine

OUI d’ accord mais est ce que vous vous sentez WOKOLO parmi tous les critères que j’ai cités , vous en avez peut être d’autres dans la liste de l’inconscience politique et SNOB WOKOLO?

Joséphine
Joséphine
10 décembre 2022 6 h 47 min

Wokolo, un mot qui semble venir d’une contrée sauvage afwicaine…J’ai beaucoup apprécié ce billet avec la liste des adorateurs du gourou de la secte. Excellent ! Je note que la secte du Covido est de retour
Je n’ai rien à voir avec ces gens-là. Je suis Facho !!!

trackback

[…] (La gauche plurielle, c’est Mao, c’est Castro, c’est Pol pot, c’est Kim Jong-un, c’est Chavez, c’est la Stasi, c’est Georges Marchais, Jean-Baptiste Doumeng (2), bien des héritiers fortunés ou quelque drôle qui donne des leçons, accuse, palpe en douce ou klaxonne sa richesse qu’il justifie par son talent ou son mécénat. En Allemagne le parti national-socialiste avait liquidé le Parti communiste ; en France le socialiste Mitterrand en a fait autant et, depuis, le capital-socialisme a pris le relais du PC, toujours dans l’esprit d’une gauche plurielle où règnent le Pluriel, l’Et en même temps et bien entendu le wokisme… Lire la suite »

10
0
Votre commentaire serait appréciéx
blank